forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Syndic, priez pour nous.

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Syndic, priez pour nous.

Depuis quelque mois je suis présent, comme tous les membres du conseil de gérance de mon ACP, à la permanence publique et hebdomadaire du syndic. Je reconnais dans l'article cité par Zitoun quelques des situations que j'ai vu partiellement défiler devant le syndic et son comité. J'ai vu en fait quelques photos de ce film probablement assez classique pour les syndics.

Le Stéphane de cette émission est probablement le syndic normal, qui subit les conséquences de l'arnaque de ces prédeccesseurs pendant les années d'or  de son métier.

Ayant à faire avec un des vestiges survivant de ce temps passé, j'ai pu en plus constater pendant cette permanence que les participants officiels (sauf un) trouvent leurs méthodes tout à fait normal et les appliquent tout ouvertement sans se cacher.  Ils se basent sur leur impunité, ayant des "bras longs". J'ai vérifié et ils ont effectivement des neveux parlementaires, des oncles expert aux Finances (Cadastre), des epouses dans le conseil de la police locale, etc ... .

Mais de là dire que ce réseau sait et surtout va les protéger complètement, est un pas qui normalement ne peut plus être d'application aujourd'hui. Ou je rêve ?

Exemple: dire oui  à un CP pour l'envoi d'un expert suite à un dégats eaux. Et ensuite dire tout ouvertement, après le départ, qu'on l'enverra pas, vu la situation (dégats probablement causé par un des appartements du commissaire aux comptes avec un montant plus bas que la franchise de 5.000 € ...).

PS:  la page internet de France 5 n'est accessible qu'avec Internet Explorer, et pas avec  Firefox, mon browser préféré (et qui me protège plus que IE). Cela est une arnaque des temps modernes ... et un autre chapitre semblable du même problème. mais hors contexte dans ce forum.  Heuresement pim.be est accessible sans imposer IE.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Zitoun-5136
Pimonaute
Inscription : 22-12-2004
Messages : 1

Re : Syndic, priez pour nous.

J'ai oublié de signaler que l'article est signé François Sérésa, et vous pourrez lire les commentaires de France 5 sur:

http://www.france5.fr/actu_societe/articles/W00368/13/


Cordialement

Zitoun

Hors ligne

Zitoun-5136
Pimonaute
Inscription : 22-12-2004
Messages : 1

Syndic, priez pour nous.

« Syndic, priez pour nous »

Tel était le titre du documentaire d’Emmanuel Laborie, diffusé il y a un an sur France 5 et dont je vous livre le compte-rendu paru au « Figaro  magazine ».

L’article s’intitule "Charges comprises".

Avant la réunion, tout le monde est d’accord. Pendant, plus personne. Les réunions de copropriété sont des psychodrames qui ressemblent à du théâtre de boulevard.
On reconnaît l’onctueux, le faux jeton, le chieur, l’emmerdeuse, l’indifférente, la vieille toupie, la prof qui sait tout et qui ne se mouille pas, l’espion qui venait du froid (celui qui relève les compteurs sur un carnet), le banquier qui compte tout et ne cède rien, le haut fonctionnaire tout blanc qui favorise le travail au noir…
Une réunion de copropriétaires, c’est « la Farce de Maître Pathelin » revue et corrigée par Pirandello. Le ridicule au service de l’absurde. On voit l’autre plus mesquin que soi, mais comme le disait Sartre, on est toujours le salaud de quelqu’un.

Lors d’une réunion, il y a des femmes au bord de la crise de nerfs et des hommes qui préfèrent les bondes – les bondes étant ces ouvertures de fonds destinées à vider l’eau d’un évier ou d’une baignoire.
Le syndic – dont l’image a été ternie par l’incompétence ou la malhonnêteté de certains de ses collègues – se tape des problèmes de plomberie à répétition. Il a beau être tuyauté, son cabinet est un bureau de lamentations.
Dans le doc d’Emmanuel Laborie, Stéphane (un syndic) avoue : « Je vais pas rester dans ce métier de merde pendant trois mille ans. » Stéphane est jeune et semble ignorer que le métier de syndic s’assimile à celui de vidangeur. « Dans un immeuble, les gens ne parviennent pas à s’entendre, alors dans un pays… ».
Tout cela revient à la définition de Jean Rostand : « L’homme ce singe dénaturé, n’aspire au fond qu’à briguer d’indignes estimes ».


Cordialement

Zitoun

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres