forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



AG extraordinaire

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 410
Site Web

Re : AG extraordinaire

ImmoRP a écrit :

Un point visait particulièrement le retard de payement des charges par un copropriétaire. En y réfléchissant bien, il s’agit quand même de l’intérêt général de la copropriété…

Pour éviter ce genre de problème, il suffit de ne pas nommer la personne, mais de parler de principes généraux.

"La clause pénale sera de 10% des sommes en retard avec un minimum de 125€ indexés annuellement sur base de l'indice de janvier 2006, les intérêts seront comptés à 8% à partir du premier jour de retard, un rappel partira dès qu'il y a 15 jours de retard, une mise en demeure par recommandé sera envoyé après 1 mois de retard, le dossier sera mis en conciliation après 2 mois de retard, et le dossier sera mis en justice de paix avec l'avocat X sous réserve de l'approbation du conseil de gérance.
Quelqu'un s'abstient, s'oppose, merci pour votre belle unanimité."

On ne cite pas de nom, cela concerne donc l'intérêt global. Et hop, une question en moins...

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 410
Site Web

Re : AG extraordinaire

Que l'opposition trouve le texte tendancieux, fallacieux, discutable ou tout ce qu'on veut, c'est normal.

Dans le métier de syndic, on ne peut pas choisir les propriétaires, et les propriétaires sont soumis à la majortié qui vote pour un syndic.

Certains trouveront qu'on en fait faire trop, pour trop d'argent. D'autres trop peu pour trop peu d'argent. La plupart trouveront qu'on en fait trop peu pour trop d'argent.

Et le syndic est prié de trouver le juste équilibre impossible qui fait que la copropriété soit gérée positivement.

Mon conseil? Laissez les râler dans leur coin, et appliquez les décisions de l'AG en âme et conscience.

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

Re : AG extraordinaire

Grmff a écrit :

Pour vous sortir de ce guêpier, il vous est toujours possible de rédiger un PV "modèle court". Vous y reportez les décisions et uniquement les décisions. Toutes les discussions n'intéresse en général que l'orgueil de quelques uns qui se gonflent d'avoir raconté des âneries.

Dans certains cas, il m'est arrivé de noter sur un tableau papier la proposition soumise au vote. Le décompte du vote est immédiat, et on passe au point suivant.

Pour ce qui est de votre décharge, étant donné que personne ne semble vous reprocher quoi que ce soit, vous ne risquez rien. Par contre, pour ce qui est de retrouver un autre syndic, bonjour les dégâts...

J’avais eu la même idée, ce qui a permis de sortir de ce blocage.
Le PV reprend le texte de l’ordre du jour (Copié-collé), et
« La proposition est refusée par x voix contre x >>

Et bien, après que le PV a été signé, on a trouvé mon texte « tendancieux »,  puisque le libellé de l’ordre du jour exprimait une opinion, et que « l’opposition » n’a pas pu faire état des siennes…

Si quelqu’un veut poser sa candidature, je me ferai un plaisir de transmettre…


www.immorp.com

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

Re : AG extraordinaire

Zitoun a écrit :

Si j'ai bien compris ... et sans allusion aucune,  c'est la poisse !!

Tiens, on ne me l’a jamais faite, celle là…..
clap.gif


www.immorp.com

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : AG extraordinaire

immorp a écrit :

...D’accord, l’assemblée ne peut délibérer que des points mis à l’ordre du jour (Il est normal d’indiquer dans la convocation de quoi l’assemblée va délibérer), mais je pense que l’AG peut avoir à l’ordre du jour des points qui ne concernent pas uniquement l’intérêt général de la copropriété. C’est regrettable, mais…

Il pouvait le faire avant 1994, mais depuis lors l'Art. 577-5 § 3 CC spécifie:

§ 3. L'association des copropiétaires ne peut avoir d'autre partrimoine que les meubles nécessaires à l'accomplissement de son objet, qui consiste exclusivement dans la conservation et l'administration de l'immeuble ou du groupe d'immeubles bâtis.

L'AG ne peut traiter selon moi que sur des sujets qui ont trait à son objet.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Zitoun-5136
Pimonaute
Inscription : 22-12-2004
Messages : 1

Re : AG extraordinaire

PIM a écrit :

Zitoun a écrit :


Si j'ai bien compris ... et sans allusion aucune,  c'est la poisse !!

Cela fait longtemps que je me dis : il y en a un qui va la faire (la plaisanterie)... Voilà, c'est fait

Pour comprendre la plaisanterie à laquelle nous faisons allusion, les nouveaux visiteurs du forum devront revoir les anciennes interventions d'Immorp.

Ceci était un message publicitaire  !


Cordialement

Zitoun

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 14 489
Site Web

Re : AG extraordinaire

Zitoun a écrit :

Si j'ai bien compris ... et sans allusion aucune,  c'est la poisse !!

Cela fait longtemps que je me dis : il y en a un qui va la faire (la plaisanterie)... Voilà, c'est fait 23.gif


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

En ligne

Zitoun-5136
Pimonaute
Inscription : 22-12-2004
Messages : 1

Re : AG extraordinaire

immorp a écrit :

Vu le très mauvais climat qui règne entre les copropriétaires, les PV que j’ai rédigé font toujours l’objet d’abondantes remarques.....
...
Je dois vous préciser que j’ai démissionné de cette copropriété ingérable… Et j’aimerais naturellement recevoir décharge lors de la prochaine AG, ce qui me semble très mal parti…


Si j'ai bien compris ... et sans allusion aucune,  c'est la poisse !!


Cordialement

Zitoun

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 410
Site Web

Re : AG extraordinaire

Pour vous sortir de ce guêpier, il vous est toujours possible de rédiger un PV "modèle court". Vous y reportez les décisions et uniquement les décisions. Toutes les discussions n'intéresse en général que l'orgueil de quelques uns qui se gonflent d'avoir raconté des âneries.

Dans certains cas, il m'est arrivé de noter sur un tableau papier la proposition soumise au vote. Le décompte du vote est immédiat, et on passe au point suivant.

Pour ce qui est de votre décharge, étant donné que personne ne semble vous reprocher quoi que ce soit, vous ne risquez rien. Par contre, pour ce qui est de retrouver un autre syndic, bonjour les dégâts...

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

Re : AG extraordinaire

Zitoun a écrit :

Vous avez raison Immorp, ce n’est pas la loi de 1994 qui l’impose, même si c’est l’esprit de la loi, mais les statuts de mon ACP.

Je m’étais basé sur mon jugement, obtenu en appel, qui annulait une décision d’AG parce que celle-ci avait abusé de son pouvoir en imposant à tous les copropriétaires une charge qui n’était pas d’intérêt commun.

Vous avez partiellement raison en disant que des points n’ayant pas un intérêt commun peuvent être mis à l’ordre du jour. Ces points ne pourront pas faire l’objet d’un vote.

Quant au cas cité, il manque trop d’éléments pour pouvoir affirmer que les frais de cette AGE incombent à l’ACP.

En effet, que disent les statuts et la convention conclue entre le syndic et l’ACP au sujet notamment de l’organisation et du déroulement des assemblées générales (constitution du bureau, présidence, secrétariat…).

Il n’est pas normal que vous ayez perdu 2 heures pour constituer le bureau et désigner le secrétaire d’assemblée. Le même problème se reproduit-il à chaque AG ?
Il faut alors voir à qui incombe la responsabilité et mettre les frais à sa charge selon l’art. 577…  « celui qui par son fait augmente les charges communes ….. ».

Quant aux points demandés :
- la porte commune qui semblait déjà poser problème :
- depuis combien de temps ?
- pourquoi ce point n’a-t-il pas fait l’objet de l’AG précédente ?
- ou pourquoi le syndic n’a-t-il pas usé de son pouvoir, en cas d’urgence ou d’absolue nécessité, de procéder à sa réparation ou à son remplacement ?

- le point relatif à un jugement (concernant l’ACP je suppose) :
    - pourquoi ce point a-t-il été demandé ?
- le syndic a-t-il rendu compte de ce jugement, ce qui fait partie de sa mission ?

Bref, ce n’est pas si simple de savoir qui doit supporter ces frais. Il y a l’ACP, les CP …mais aussi le syndic !

Les statuts sont malheureusement muets sur l’imputation des frais d’AG extraordinaire. Ils prévoient par contre un bureau composé d’un président et de 2 accesseurs, et que le secrétaire, chargé de la rédaction du PV peut être choisi dans ou en dehors de l’AG.
Vu le très mauvais climat qui règne entre les copropriétaires, les PV que j’ai rédigé font toujours l’objet d’abondantes remarques, et lors de la dernière AG ordinaire, un groupe de propriétaires s’est accaparé le secrétariat, ce qui n’a naturellement pas plu aux autres…
Cette bagarre au sujet du bureau est devenu une habitude, et tous en sont responsables.

En ce qui concerne le contrat de syndic, il prévoit des honoraires complémentaires pour les AG extraordinaires, et il est précisé que les honoraires sont à charge de l’ACP, à l’exception des prestations d’ordre privatives, ce qui ne nous avance donc pas. 

Pour les points demandés :
- Le remplacement de la porte avait déjà été porté à l’ordre du jour de la dernière AG ordinaire (par moi) car elle avait posé de nombreux problèmes (Vétusté). La majorité requise n’avait pas été atteinte.
- Y a t’il urgence ou absolue nécessité de la remplacer ??? C’est une décision que je ne désire pas prendre car je marche sur des oeux, et on pourrait me taxer de prendre parti pour la minorité (Qui a demandé l’AG extr.).

- Le jugement concerne à la fois certains copropriétaires et l’ACP. Suite à un désaccord sur l’imputation de certaines charges, j’avais créé un poste « Charges litigieuses » au bilan, et les comptes 2004 avaient été refusés par la majorité. La minorité a porté l’affaire devant le juge, et voulait par cette AG extraordinaire, entériner le jugement (affectation de ces charges litigieuses) et faire approuver les comptes 2004. La majorité a repoussé cette demande.

Je dois vous préciser que j’ai démissionné de cette copropriété ingérable… Et j’aimerais naturellement recevoir décharge lors de la prochaine AG, ce qui me semble très mal parti…


www.immorp.com

Hors ligne

Zitoun-5136
Pimonaute
Inscription : 22-12-2004
Messages : 1

Re : AG extraordinaire

immorp a écrit :

A ma connaissance, la loi de 94 ne précise rien sur ces modalités…  Il s’agit plus de l’usage, ou de ce qui est stipulé dans l’acte de base. D’accord, l’assemblée ne peut délibérer que des points mis à l’ordre du jour (Il est normal d’indiquer dans la convocation de quoi l’assemblée va délibérer), mais je pense que l’AG peut avoir à l’ordre du jour des points qui ne concernent pas uniquement l’intérêt général de la copropriété. C’est regrettable, mais…

Vous avez raison Immorp, ce n’est pas la loi de 1994 qui l’impose, même si c’est l’esprit de la loi, mais les statuts de mon ACP.

Je m’étais basé sur mon jugement, obtenu en appel, qui annulait une décision d’AG parce que celle-ci avait abusé de son pouvoir en imposant à tous les copropriétaires une charge qui n’était pas d’intérêt commun.

Vous avez partiellement raison en disant que des points n’ayant pas un intérêt commun peuvent être mis à l’ordre du jour. Ces points ne pourront pas faire l’objet d’un vote.

Quant au cas cité, il manque trop d’éléments pour pouvoir affirmer que les frais de cette AGE incombent à l’ACP.

En effet, que disent les statuts et la convention conclue entre le syndic et l’ACP au sujet notamment de l’organisation et du déroulement des assemblées générales (constitution du bureau, présidence, secrétariat…).

Il n’est pas normal que vous ayez perdu 2 heures pour constituer le bureau et désigner le secrétaire d’assemblée. Le même problème se reproduit-il à chaque AG ?
Il faut alors voir à qui incombe la responsabilité et mettre les frais à sa charge selon l’art. 577…  « celui qui par son fait augmente les charges communes ….. ».

Quant aux points demandés :
- la porte commune qui semblait déjà poser problème :
- depuis combien de temps ?
- pourquoi ce point n’a-t-il pas fait l’objet de l’AG précédente ?
- ou pourquoi le syndic n’a-t-il pas usé de son pouvoir, en cas d’urgence ou d’absolue nécessité, de procéder à sa réparation ou à son remplacement ?

- le point relatif à un jugement (concernant l’ACP je suppose) :
    - pourquoi ce point a-t-il été demandé ?
- le syndic a-t-il rendu compte de ce jugement, ce qui fait partie de sa mission ?

Bref, ce n’est pas si simple de savoir qui doit supporter ces frais. Il y a l’ACP, les CP …mais aussi le syndic !


Cordialement

Zitoun

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

Re : AG extraordinaire

Zitoun a écrit :

Qu'entendez-vous par un ordre du jour qui vise pour moitié l'intérêt général ? Et l'autre moitié, c'est quoi ?

Un point visait particulièrement le retard de payement des charges par un copropriétaire. En y réfléchissant bien, il s’agit quand même de l’intérêt général de la copropriété…

Zitoun a écrit :

La loi ne précise-t-elle pas que l'assemblée générale ne peut délibérer valablement que sur des points mis à l'ordre du jour et que ces points ne peuvent concerner que l'intérêt commun ?

A ma connaissance, la loi de 94 ne précise rien sur ces modalités…  Il s’agit plus de l’usage, ou de ce qui est stipulé dans l’acte de base. D’accord, l’assemblée ne peut délibérer que des points mis à l’ordre du jour (Il est normal d’indiquer dans la convocation de quoi l’assemblée va délibérer), mais je pense que l’AG peut avoir à l’ordre du jour des points qui ne concernent pas uniquement l’intérêt général de la copropriété. C’est regrettable, mais…


www.immorp.com

Hors ligne

Zitoun-5136
Pimonaute
Inscription : 22-12-2004
Messages : 1

Re : AG extraordinaire

immorp a écrit :

A mon avis, la mention dans le règlement d'ordre intérieur n'est pas destinée aux frais d'AG...

Quand à l'ordre du jour, on peut considérer qu'il vise pour moitié.. l'intérêt général de la copropriété....

Qu'entendez-vous par un ordre du jour qui vise pour moitié l'intérêt général ? Et l'autre moitié, c'est quoi ?

La loi ne précise-t-elle pas que l'assemblée générale ne peut délibérer valablement que sur des points mis à l'ordre du jour et que ces points ne peuvent concerner que l'intérêt commun ?


Cordialement

Zitoun

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

Re : AG extraordinaire

Grmff a écrit :

Dans le cas décrit, il me semble évident qu'il s'agisse d'un problème d'entente entre les copropriétaire pour la gestion de la chose commune. Les frais d'AG sont donc clairement et évidemment communs. Sans discussion.

J'aime bien cette formule ! Je vais essayer de leur imposer cette idée...


violent.gif


www.immorp.com

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 410
Site Web

Re : AG extraordinaire

Dans le cas décrit, il me semble évident qu'il s'agisse d'un problème d'entente entre les copropriétaire pour la gestion de la chose commune. Les frais d'AG sont donc clairement et évidemment communs. Sans discussion.

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

Re : AG extraordinaire

Pour parler de mon cas concret :

1.    On a passé une heure rien que pour l’élection du bureau…
2.    Des copropriétaires (Pas ceux qui ont demandé la convocation de l’AG) ont d’abord refusé que j’assume le secrétariat, et voulaient rédiger eux-mêmes le PV. Ce qu’ont refusé les autres. J’ai solutionné le problème en proposant de rédiger ce PV sur place, et qu’il soit directement signé par le bureau.. (Encore une heure).
3.    L’ordre du jour portait sur le remplacement d’une porte de garage (commun), souvent tombée en panne, et la prise de position de l’AG sur un jugement suite à une procédure engagée par les demandeurs de l’AG pour « abus de majorité ».

En plus, je ne pense pas que le syndic puisse refuser de convoquer une AG demandée sur base de l'article 577-6 & 2…
Je ne pense pas non plus que l’intention du législateur était de limiter les possibilités laissées aux copropriétaires par cet article en le pénalisant financièrement….


www.immorp.com

Hors ligne

Zitoun-5136
Pimonaute
Inscription : 22-12-2004
Messages : 1

Re : AG extraordinaire

Grmff a écrit :

Celui qui convoque abusivement une réunion peut se voir imputé les frais. Ne pouvait-il pas attendre la réunion suivante?

Celui qui convoque une réunion extraordinaire pour un problème ponctuel nécessitant une décision urgente de l'assemblée générale, même si ce problème est personnel, ne peut se voir imputer les frais.

En règle générale, c'est le syndic qui convoque. Si le syndic refuse de convoquer, en général il a de bonnes raisons.

Exemples: un propriétaire veut installer un vélux. Modif de l'aspect extérieur = décision d'AG.

Il est pressé et fait convoquer une AGE: à ses frais
Il demande au syndic de le mettre à l'ordre du jour, et le syndic oublie: aux frais du syndic
Le point est mis à l'ordre du jour et une discussion de 2H s'ensuit. Le syndic, qui facture à l'heure, facture donc 2H après 20H à 75€ de l'heure. Pas aux frais du proprio, mais au frais de l'AG.

Bref, il y a tellement de cas, qu'il faut parler de choses concrêtes...


1/ Encore faut-il définir ce que vous entendez par convoquer abusivement une réunion.

2/ Vous dites: Si le syndic refuse de convoquer, en général il a de bonnes raisons.

Là, je suis entièrement d’accord avec vous mais à condition que ce soit au premier, pas au second degré que vous l’entendiez !!

3/ En ce qui concerne le problème de l’installation de velux demandée par un copropriétaire, ce n’est pas pcq cette installation concerne l’harmonie, problème d’intérêt commun je le reconnais, que le placement du velux ait un intérêt commun. Quel avantage l’ACP retire-t-elle par le placement de ce velux ? Par contre, ce propriétaire en retire un avantage personnel indéniable et nous nous trouvons par conséquent dans le cas typique de « celui qui par son fait augmente les charges communes doit les supporter seul ».

4/Vous dites:  Le point est mis à l'ordre du jour et une discussion de 2H s'ensuit. Le syndic, qui facture à l'heure, facture donc 2H après 20H à 75€ de l'heure. Pas aux frais du proprio, mais au frais de l'AG.

Et si la responsabilité de la durée de ce débat est la conséquence de l’incapacité de celui qui dirige les débats, souvent le syndic ? J’ai assisté à une assemblée générale statutaire qui s’est terminée à 3 h du matin. Les AG de cette ACP se terminaient rarement avant 1h du matin à cause du président du bureau, incapable de diriger ces débats.


Cordialement

Zitoun

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 410
Site Web

Re : AG extraordinaire

Je trouve la réponse de Persévérant très équilibrée.

Celui qui convoque abusivement une réunion peut se voir imputé les frais. Ne pouvait-il pas attendre la réunion suivante?

Celui qui convoque une réunion extraordinaire pour un problème ponctuel nécessitant une décision urgente de l'assemblée générale, même si ce problème est personnel, ne peut se voir imputer les frais.

En règle générale, c'est le syndic qui convoque. Si le syndic refuse de convoquer, en général il a de bonnes raisons.

Exemples: un propriétaire veut installer un vélux. Modif de l'aspect extérieur = décision d'AG.

Il est pressé et fait convoquer une AGE: à ses frais
Il demande au syndic de le mettre à l'ordre du jour, et le syndic oublie: aux frais du syndic
Le point est mis à l'ordre du jour et une discussion de 2H s'ensuit. Le syndic, qui facture à l'heure, facture donc 2H après 20H à 75€ de l'heure. Pas aux frais du proprio, mais au frais de l'AG.

Bref, il y a tellement de cas, qu'il faut parler de choses concrêtes...

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

Re : AG extraordinaire

PIM a écrit :

Cela coûte combien une AG extraordinaire ?...

Extrait de mon tarif:
Convocation:     Hors TVA:  64,25 € TVA inclue: 77,74 €
Registre des présences :     Hors TVA 16,00 € - TVA inclue: 19,36 €
Rédaction d'un procès-verbal :     Hors TVA 106,40 € -- TVA inclue: 128,74 €
Mise à jour des registres légaux et autres :     Hors TVA 85,31 € -- TVA inclue: 103,23 €
Présence et secrétariat: Voir indemnités horaires (Et parfois, c'est très long !!!)

Vous remarquerez que je fais attention de donner des prix TVA comprises.....

A mon avis, la mention dans le règlement d'ordre intérieur n'est pas destinée aux frais d'AG...

Quand à l'ordre du jour, on peut considérer qu'il vise pour moitié.. l'intérêt général de la copropriété....



mur.gif


www.immorp.com

Hors ligne

Zitoun-5136
Pimonaute
Inscription : 22-12-2004
Messages : 1

Re : AG extraordinaire

PIM a écrit :

Cela coûte combien une AG extraordinaire ?...

Tout dépend des points qui sont à l'ordre du jour mais s'agissant d'une prestation extraordinaire du syndic et donc à facturer en sus, et si le syndic juge nécessaire d'inviter un huissier et quatre avocats je peux vous en donner le prix: 80.000 FB !


Cordialement

Zitoun

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

AG extraordinaire

Une AG extraordinaire a été convoquée sur base de l’Art. 577-6. § 2. (Sans préjudice de l'article 577-8, § 4, 1°, l'assemblée générale peut être convoquée à l'initiative d'un ou de plusieurs copropriétaires possédant au moins un cinquième des quotes-parts dans les parties communes)
Un autre copropriétaire prétend que les frais de cette AG extraordinaire sont à imputer à ceux qui ont demandé cette réunion, conformément au règlement de copropriété qui précise que tout copropriétaire qui augmente les charges communes par son fait ou pour son usage personnel est tenu d’en supporter seul la charge.
Qu’en pensent les spécialistes ?


www.immorp.com

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres