forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Je sais qu'un conseil de gérance n'est nullement imposé par la loi, mais je ne connais pas de copropriété dans lesquelles il n'y en a pas.
Dès lors que ce conseil n'a aucun pouvoir, je me demande pourquoi on ne ferait pas sans.
Je me trouve en qualité de président d'un tel conseil constamment en conflit avec le syndic dont le comportement grossier et dictatorial est devenu insupportable. Si je suis président, ce n'est pas par goût, mais faute de candidats. Le syndic semble d'ailleurs, curieusement, beaucoup tenir à avoir un conseil de gérance.
Il y a bien deux assesseurs mais ce sont des "fantômes", jamais disponibles et ayant pour seul souci que leurs problèmes soient correctement et bien réglés. Les autres copropriétaires n'ayant pas de problème majeur et ignorant tout des problèmes qui ne les intéressent d'ailleurs pas, sont contents, en tout cas lors des assemblées. Dans les couloirs, ils le sont moins. Je me demande pour quel bon motif je devrais continuer à affronter un individu arrogant, insultant et souvent ignorant.  La copropriété fonctionnera exactement de la même manière sans conseil de gérance, et je serai dispensé de tout contact avec cette personne que je hais cordialement. Y a-t-il un quelconque problème à fonctionner sans cet "organe" qui ne sert à rien ? Y a-t-il des personnes qui ont une expérience positive ou négative d'une telle situation ? Cela m'intéresserait de prendre connaissance des opinions.

Merci déjà

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Combien d'appartements compte votre copropriété?


Cordialement,

Luc

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Luc a écrit :

Combien d'appartements compte votre copropriété?


12

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 121
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

A 12 appartements, si pas de problèmes en particulier, le CG n'est vraiment pas indispensable.

Ceci dit, si vous trouvez votre syndic grossier, en conflit avec vos idées, si les proprios sont mécontents dans les couloirs, rien ne vous empêche de changer de syndic...

En position de président, vous aurez toute facilité pour faire passer vos idées...

Et sinon, même si le conseil de gérance est jugé indispensable par l'AG et par le syndic, rien ne vous force à remplir ce rôle...

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Ok, je prends note.
Contrairement à ce que vous pensez, aucune de "mes idées" ne passe, le syndic fait ce qu'il veut sauf lorsque je suis d'humeur à faire "la guerre". Les autres copropriétaires s'en foutent et tant que le bâtiment ne s'écroule pas, ils ne changeront pas de syndic qui lors de l'AG se présente comme la seule personne qui fait quelque chose de concret (ce qui n'est pas faux dès lors qu'il est le seul à avoir un pouvoir réel). Bien sûr personne ne veut devenir président mais tout le monde, y compris le syndic (allez savoir pourquoi) , en veut un.
La solution consiste, en effet, à ne plus me présenter et à laisser faire le syndic, mais quelque part, ça ne me plaît pas trop. C'est certes confortable et c'est ce que je vais faire, mais c'est mauvais pour mon EGO  sad .

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 121
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

La question que vous devez vous poser est de savoir si votre syndic fait bien son travail. Au delà de vos idées qui ne passent pas, au delà de votre égo personnel, est-ce que le syndic maintient une certaine harmonie dans la copropriété, propose les travaux nécessaires, fait entretenir la propriété? Travaille-t-il bien, au delà du fait qu'il soit bouché à toute idée qui ne vient pas de lui?

Et finalement, est-ce qu'un autre ferait mieux que lui?

Parce que ce qui compte, comme vous l'avez très bien compris, ce n'est pas l'égo, c'est la pérénnité de votre investissement...

La démocratie est le pire des système, quant on a exclu tous les autres. Et votre syndic? lol

Hors ligne

zoum
Pimonaute
Inscription : 26-10-2005
Messages : 6

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

tempura a écrit :

Ok, je prends note.
Contrairement à ce que vous pensez, aucune de "mes idées" ne passe, le syndic fait ce qu'il veut sauf lorsque je suis d'humeur à faire "la guerre". Les autres copropriétaires s'en foutent et tant que le bâtiment ne s'écroule pas, ils ne changeront pas de syndic qui lors de l'AG se présente comme la seule personne qui fait quelque chose de concret (ce qui n'est pas faux dès lors qu'il est le seul à avoir un pouvoir réel). Bien sûr personne ne veut devenir président mais tout le monde, y compris le syndic (allez savoir pourquoi) , en veut un.
La solution consiste, en effet, à ne plus me présenter et à laisser faire le syndic, mais quelque part, ça ne me plaît pas trop. C'est certes confortable et c'est ce que je vais faire, mais c'est mauvais pour mon EGO   .

Il semble que vous soyez dans une copropriété - comme il en existe beaucoup - peuplée de copropriétaires voulant faire le minimum de frais.
Le syndic abonde probablement dans leur sens.
C'est classique.
Il faut savoir qu'avec 12 copropriétaires, le syndic ne gagne pas grand-chose.
Pour gagner sa vie, il lui faut des travaux...

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Grmff a écrit :

La question que vous devez vous poser est de savoir si votre syndic fait bien son travail. Au delà de vos idées qui ne passent pas, au delà de votre égo personnel, est-ce que le syndic maintient une certaine harmonie dans la copropriété, propose les travaux nécessaires, fait entretenir la propriété? Travaille-t-il bien, au delà du fait qu'il soit bouché à toute idée qui ne vient pas de lui?

Et finalement, est-ce qu'un autre ferait mieux que lui?

Parce que ce qui compte, comme vous l'avez très bien compris, ce n'est pas l'égo, c'est la pérénnité de votre investissement...

La démocratie est le pire des système, quant on a exclu tous les autres. Et votre syndic?

Vous avez mis le doigt sur le "problème". Le syndic fait son travail. Dire le contraire serait mentir. Ce qui doit être fait est fait, mais pas selon les instructions données par le conseil de gérance qui a, à cette fin, reçu mandat de l'ag. Il impose "son entrepreneur" bien que le conseil ait été mandaté pour le choisir de commun accord avec lui et décide seul de la manière dont les travaux doivent être faits, contrairement aux instructions de l'ag. S'il a décidé que les poubelles devraient désormais être gérées selon la procédure x, elles le seront ainsi et il me reproche (le mot est faible) de vouloir laisser le choix de la procédure à l'ag entre plusieurs propositions (dont la sienne et la mienne qui, évidemment, ne sont pas les mêmes, ce qui le rend fou furieux).
Le résultat de ses actions est parfois bon, parfois décevant, jamais conforme à ce que le conseil avait souhaité et demandé conformément aux instructions de l'ag qui, dans l'ensemble, s'en fout sauf si un de ses membres a un problème particulier qui devient alors l'"affaire du siècle".
Dans ces conditions, le conseil ne sert strictement à rien  si ce de permettre au syndic d'avoir à disposition une personne à insulter. La logique commande donc de se passer de conseil de gérance, mais même une démission sera considérée comme une attaque personnelle scandaleuse contre l'honneur, la probité et le sens du devoir du syndic. Il a vraiment besoin d'une victime pour pouvoir prendre son pied si j'ose dire et peu importe qui, mon prédécesseur en a également fait l'expérience.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 121
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Dans ces conditions, le conseil ne sert strictement à rien si ce de permettre au syndic d'avoir à disposition une personne à insulter

s'il est vrai que pour être syndic, il faut parfois être un peut masochiste, je ne connaissais pas de syndic sadique...

C'est donc bien un caractériel qui fait bien son boulot. Démissionnez et laissez le faire, sauf si vous avez un tempurament de martyre... tongue

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 121
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Zoum a écrit :

Il faut savoir qu'avec 12 copropriétaires, le syndic ne gagne pas grand-chose.
Pour gagner sa vie, il lui faut des travaux...

Cette attaque est honteuse. Sans rien connaître du syndic en question, vous l'accusez de malversations et de toucher des pots de vin de la part des fournisseurs. C'est une insulte à l'ensemble de la profession.

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Grmff a écrit :

Citation :Dans ces conditions, le conseil ne sert strictement à rien si ce de permettre au syndic d'avoir à disposition une personne à insulter
s'il est vrai que pour être syndic, il faut parfois être un peut masochiste, je ne connaissais pas de syndic sadique...

C'est donc bien un caractériel qui fait bien son boulot. Démissionnez et laissez le faire, sauf si vous avez un tempurament de martyre...


C'est une réponse d'une logique imparable. Je crois que je vais faire ainsi et donc l'affronter une dernière fois  smile

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Grmff a écrit :

"Zoum" a écrit :Il faut savoir qu'avec 12 copropriétaires, le syndic ne gagne pas grand-chose.
Pour gagner sa vie, il lui faut des travaux...
Cette attaque est honteuse. Sans rien connaître du syndic en question, vous l'accusez de malversations et de toucher des pots de vin de la part des fournisseurs. C'est une insulte à l'ensemble de la profession.


Rien ne me permet de penser qu'il y a des commissions secrètes et jamais je n'ai soulevé cette question.

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 15 124
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

tempura a écrit :

Grmff a écrit :"Zoum" a écrit :Il faut savoir qu'avec 12 copropriétaires, le syndic ne gagne pas grand-chose.
Pour gagner sa vie, il lui faut des travaux...
Cette attaque est honteuse. Sans rien connaître du syndic en question, vous l'accusez de malversations et de toucher des pots de vin de la part des fournisseurs. C'est une insulte à l'ensemble de la profession.


Rien ne me permet de penser qu'il y a des commissions secrètes et jamais je n'ai soulevé cette question.

C'est le message de Zoum qui a suscité la légitime colère de Grmff
Vous n'êtes pas mis en cause.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 28-05-2004
Messages : 3 557

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Ne pas perdre de vue qu'il y a presque autant de situations différentes que de copropriétés et que dans nombres d'entre elles, les relations fonctionnent correctement.  On a tendance à retrouver sur les forums uniquement des cas particuliers et problématiques.

Pour les travaux qui font vivre les syndics des petites copropriétés, je trouve cette réflexion vexante pour tous les syndics honnêtes ( c’est la majorité d’entre eux.)
J’ai toujours préféré, que ce soit comme syndic, comme expert de copropriété et même comme copropriétaire, un contrat de syndic prévoyant des honoraires honnêtes pour la gestion quotidienne et des honoraires séparés pour les missions supplémentaires telle que les travaux.  Je suis persuadé que dans la majorité des copropriétés si l’on agissait de même on éviterait de nombreux problèmes.


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

immorp
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 12-12-2004
Messages : 797
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Francis a écrit :

J’ai toujours préféré, que ce soit comme syndic, comme expert de copropriété et même comme copropriétaire, un contrat de syndic prévoyant des honoraires honnêtes pour la gestion quotidienne et des honoraires séparés pour les missions supplémentaires telle que les travaux.  Je suis persuadé que dans la majorité des copropriétés si l’on agissait de même on éviterait de nombreux problèmes.

Je suis tout à fait d’accord ! Il doit en être de même pour les affaires judiciaires. Il ne faut pas pénaliser les copropriétés qui fonctionnent normalement pour celles à problèmes.
Mais  pourquoi les copropriétaires veulent-ils (presque tous) des « honoraires tout compris » ????


www.immorp.com

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

tempura a écrit :

...

Vous avez mis le doigt sur le "problème". Le syndic fait son travail. Dire le contraire serait mentir. Ce qui doit être fait est fait, mais pas selon les instructions données par le conseil de gérance qui a, à cette fin, reçu mandat de l'ag. Il impose "son entrepreneur" bien que le conseil ait été mandaté pour le choisir de commun accord avec lui et décide seul de la manière dont les travaux doivent être faits, contrairement aux instructions de l'ag.
...

Je ne crois pas que votre syndic est un caractériel, mais vous faites en réalité de la cogérance: décider ensemble avec le syndic.  Il sait que c'est illégal et refuse d'exécuter les ordres du conseil de gérance. Cette procédure augmente en plus ses frais, tout en étant illégale.

Que l'AG décide et demande au syndic d'exécuter SANS intervention du conseil. Il le fera comme l'AG l'a décidé, j'en suis persuadé. Et il acceptera tout contrôle par après du conseil de gérance pour voir si la décision de l'AG est exécuté comme il faut.

Quand à la remarque de Grmff et PIM sur le commentaire de Zoum. Étant à 100% justifié, je tiens quand même à faire remarquer que la remarque de Zoum est probablement fondé sur une absence totale de faits qui prouvent que l'IPI fait ce qu'il faut pour éradiquer le type de syndic j'espère minoritaire qui a provoqué cette remarque.

Ce type de généralisation est identique à la réaction d'un syndic qui dit qu'un opposant isolé est un emmerdeur.

Mais je trouve aussi que c'est aux associations de défense des intérêts des copropriétaires de dire aux AG et/ou conseils de gérance quand ils dépassent le cadre légal.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Luc a écrit :

tempura a écrit :...

Vous avez mis le doigt sur le "problème". Le syndic fait son travail. Dire le contraire serait mentir. Ce qui doit être fait est fait, mais pas selon les instructions données par le conseil de gérance qui a, à cette fin, reçu mandat de l'ag. Il impose "son entrepreneur" bien que le conseil ait été mandaté pour le choisir de commun accord avec lui et décide seul de la manière dont les travaux doivent être faits, contrairement aux instructions de l'ag.
...


Je ne crois pas que votre syndic est un caractériel, mais vous faites en réalité de la cogérance: décider ensemble avec le syndic.  Il sait que c'est illégal et refuse d'exécuter les ordres du conseil de gérance. Cette procédure augmente en plus ses frais, tout en étant illégale.

Que l'AG décide et demande au syndic d'exécuter SANS intervention du conseil. Il le fera comme l'AG l'a décidé, j'en suis persuadé. Et il acceptera tout contrôle par après du conseil de gérance pour voir si la décision de l'AG est exécuté comme il faut.

Quand à la remarque de Grmff et PIM sur le commentaire de Zoum. Étant à 100% justifié, je tiens quand même à faire remarquer que la remarque de Zoum est probablement fondé sur une absence totale de faits qui prouvent que l'IPI fait ce qu'il faut pour éradiquer le type de syndic j'espère minoritaire qui a provoqué cette remarque.

Ce type de généralisation est identique à la réaction d'un syndic qui dit qu'un opposant isolé est un emmerdeur.

Mais je trouve aussi que c'est aux associations de défense des intérêts des copropriétaires de dire aux AG et/ou conseils de gérance quand ils dépassent le cadre légal.


Nous ne faisons nullement de la "cogérance", sauf mandat exprès de l'ag, que le syndic ne respecte d'ailleurs pas. Il est bien là pour exécuter les décisions de l'ag, non ?
Pour le reste, le conseil de gérance a me semble-t-il pour mission d'assister le syndic.
C'est dans ce cadre que nous nous sommes réunis pour fixer l'ordre du jour de la prochaine ag et le syndic n'a aucune raison de m'insulter lorsque je lui soumets une proposition (je suggère donc, je n'essaie pas d'imposer, je viens avec de la documentation que lui n'a pas et je l'informe point barre).
Il peut m'expliquer pourquoi ma proposition est mauvase. Si je ne suis pas convaincu, je l'exposerai à l'ag, comme n'importe qui peut le faire.
Le fait que je veuille laisser décider l'ag m'est d'ailleurs reproché par le syndic qui m'accuse de ne pas "oser" prendre position.
Ce type a la moitié du cerveau givrée et l'autre en ébullition.
Désormais il se passera de moi comme défouloir. Je rends mon tablier. Finalement tant que chez moi tout va bien, je me fous du reste du bâtiment et des désirs des uns et des autres.

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Tempura,

Un de mes frères est président d'AG et du conseil de gérance avec deux asseseurs  d'une copropriété d'une quarantaine d'appartements, avec rez commercial, deux entrées, ...  .

Il a été élu contre son gré, parce qu'il avait su calmer une forte dispute lors d'une AG il y a quelques années, en arrangant qu'il n'y avait pas de perdant.

Un assesseur fait le contrôle technique et l'autre le financier. Ils vérifient si les décisions de l'AG ont été exécutées par le syndic. Pas plus et pas moins.

Lui ne s'occupe que du contrôle administratif (arrivée de CP, ...) et des séances. Il fait ce qu'il faut pour que la délibération se déroule normalement et tout le monde puisse s'exprimer. Il ne reçoit aucune procuration et peut ainsi jouer son rôle d'arbitre pleinement.

Le conseil de gérance ne reçoit aucun mandat d'exécution de l'AG. Les propositions préparés viennent du syndic ou d'autres copropriétaires et ne sont soumis au vote que quand ils sont "prêts".

S'il faut une AG extra-ordinaire est tenu avec un sujet spécifique (infiltrations, ...).

Cet ACP n'est pas situé à Bruxelles.

Tout cela pour dire que je suis basé sur enter auters osn expérience contre toute cogérance. Parcequ'il ya un mélange de rôles qui est toujours néfaste.

Essayez une fois la méthode de mon frère ... vous allez voir que tout ce calmera.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Peut-on fonctionner sans conseil de gérance ?

Luc a écrit :

Tempura,

Un de mes frères est président d'AG et du conseil de gérance avec deux asseseurs  d'une copropriété d'une quarantaine d'appartements, avec rez commercial, deux entrées, ...  .

Il a été élu contre son gré, parce qu'il avait su calmer une forte dispute lors d'une AG il y a quelques années, en arrangant qu'il n'y avait pas de perdant.

Un assesseur fait le contrôle technique et l'autre le financier. Ils vérifient si les décisions de l'AG ont été exécutées par le syndic. Pas plus et pas moins.

Lui ne s'occupe que du contrôle administratif (arrivée de CP, ...) et des séances. Il fait ce qu'il faut pour que la délibération se déroule normalement et tout le monde puisse s'exprimer. Il ne reçoit aucune procuration et peut ainsi jouer son rôle d'arbitre pleinement.

Le conseil de gérance ne reçoit aucun mandat d'exécution de l'AG. Les propositions préparés viennent du syndic ou d'autres copropriétaires et ne sont soumis au vote que quand ils sont "prêts".

S'il faut une AG extra-ordinaire est tenu avec un sujet spécifique (infiltrations, ...).

Cet ACP n'est pas situé à Bruxelles.

Tout cela pour dire que je suis basé sur enter auters osn expérience contre toute cogérance. Parcequ'il ya un mélange de rôles qui est toujours néfaste.

Essayez une fois la méthode de mon frère ... vous allez voir que tout ce calmera.

Oui, mais pour être concret. Le syndic propose des travaux nécessaires. L'ag est d'accord. Le syndic n'a pas de devis. Le syndic propose un budget maximal. L'ag est d'accord. L'ag propose que le syndic demande 3 devis et, pour éviter de devoir reconvoquer une ag qui choisirait le devis à retenir et les détails (couleur, nature des matériaux etc), l'ag propose que le conseil de gérance choisisse, de commun accord avec le syndic, un devis et la nature précise des matériaux. Le cg est ainsi délégué par l'ag. Le syndic ne tient aucun compte de l'avis du cg (un avis qui respecte strictement les instructions de l'ag, notamment en terme de budget)  mandaté par l'ag. Les travaux sont donc réalisés sans respecter la décision de l'ag. Est-ce acceptable ?  De mon point de vue non. Contrôler les travaux ? Il est strictement interdit de faire un début de commencement de critique à propos des travaux réalisés, c'est considéré comme une attaque personnelle. Même poser une question est interdit. On ne peut qu'applaudir. Pour le contrôle administratif. Interdit de mettre en cause une méthode ou de faire une suggestion sous peine d'insultes.
Moi, je m'en vais et, par parenthèse, je ferai comme les autres, je verrai plus les crasses qui traînent dans les communs ni les choses détachées, les ampoules grillées, les trottoirs glissants. Si l'ascenseur est en panne, je m'en fous, j'habite au 1er étage. Ceux qui sont ennuyés n'ont qu'à appeler le syndic.
Chacun pour soi.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres