forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



gestion syndic bénévole : questions

bdz
Pimonaute assidu
Inscription : 31-05-2006
Messages : 72

gestion syndic bénévole : questions

Bonjour,

Par inconscience (ou abus d'alcool ? hmm ), j'ai accepté la place de syndic bénévole dans notre petit immeuble. Ca se passe globalement bien, mais j'aimerais vous soumettre quelques petites questions :

1. Des souuuus.

1.1. La plus simple : de quelles carottes et bâtons puis-je disposer pour récupérer les charges impayées par les copropriétaires.

A part un copropriétaire dont je soupçonne fortement la mauvaise volonté, les autres sont plus "négligents" que malhonnêtes (ouf). Par contre je me lasse des coups de fil, emails et autres documents de rappel. Puis-je envoyer un recommandé et imputer le du recommandé aux seuls frais du copropriétaire qui ne se serait pas remis en ordre ? Ou suis-je condamné à supplier ?

1.2. J'ai parcouru rapidement certains posts du forum qui m'inquiètent : la comptabilité de l'immeuble, tenue sur un "bête" fichier Excel est-elle valable ? Je me vois mal annoncer l'acquisition d'une licence Ciel tout de même…

2. Concierge ou syndic ?

J'ai du rester deux fois à disposition de l'immeuble une journée complète : 3 visites de l'organisme de contrôle pour le matériel incendie, et l'autre journée le remplacement de la serrure de la porte d'entrée principale, suivi de la réalisation de 40 clés et leur distribution…

Je suis bénévole, je veux bien donner de mon temps. Mais avec 20 jours de congé par an auprès de mon employeur, ca fait mal. Je précise que pour toutes les autres opérations, j'essaie de voir les corps de métier en dehors de mes heures de bureau ou lors de mes congés déjà posés.

Pour ces deux fois, j'ai compté à la copropriété un "forfait" pour ce temps de présence qui me permettra de couvrir les congés sans solde que je prendrai plus tard. Ce forfait est clairement identifié dans les comptes, traité comme une facture et la méthode de calcul est mentionnée : salaire brut x 13.92 / nbr. jours ouvrables.

Certains copropriétaires sont déjà au courant et sont d'accord sur le principe.
Si un copropriétaire n'était pas d'accord avec ce forfait, serais-je obligé de le restituer ?
Point de vue impôt, j'imagine que je dois le mentionner à la rubrique "revenus divers" ?


Par avance merci pour vos commentaires.


bdz

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 17 606
Site Web

Re : gestion syndic bénévole : questions

Par inconscience (ou abus d'alcool ? ), j'ai accepté la place de syndic bénévole dans notre petit immeuble. Ca se passe globalement bien,

C'est un bon début. J'ose croire que l'alcool n'y est donc pour rien, hors de la gueule de bois...

mais j'aimerais vous soumettre quelques petites questions :

1. Des souuuus.

1.1. La plus simple : de quelles carottes et bâtons puis-je disposer pour récupérer les charges impayées par les copropriétaires.

Ce sont toujours les mêmes, je parie. Une petite minorité de 10 à 20%. Il faut faire voter en AG les frais de rappel, la méthode de rappel, les intérets de retard, etc.

Et il faut que les frais et intérêts soient suffisants pour que les propriétaires marchent droit.

A part un copropriétaire dont je soupçonne fortement la mauvaise volonté, les autres sont plus "négligents" que malhonnêtes (ouf). Par contre je me lasse des coups de fil, emails et autres documents de rappel. Puis-je envoyer un recommandé et imputer le du recommandé aux seuls frais du copropriétaire qui ne se serait pas remis en ordre ? Ou suis-je condamné à supplier ?

Avec une bonne procédure décidée en AG (voyez aussi votre acte de base. Document lon et ch... mais un must à lire.), vous pouvez être sûr que vous aurez 2x moins de problèmes.

Certains syndics vont jusqu'à faire voter que seuls ceux qui mettent un ordre permanent échappent aux intérêts de retard...

D'autres comptent 10% des sommes en retard avec un minimum de 125€ de supplément (indemnité)

D'autres vont en justice (conciliation gratuite ou requête par avocat, selon les cas, selon le temps...) dès le 2e rappel.

1.2. J'ai parcouru rapidement certains posts du forum qui m'inquiètent : la comptabilité de l'immeuble, tenue sur un "bête" fichier Excel est-elle valable ? Je me vois mal annoncer l'acquisition d'une licence Ciel tout de même…

Une compta tenue sur Excell peut être tout à fait valable. Point besoin d'un logiciel de compta pour 50 factures par an à répartir suivant 2 clés de répartition.

2. Concierge ou syndic ?

C'est à vous de voir... QUe dit votre mandat?

J'ai du rester deux fois à disposition de l'immeuble une journée complète : 3 visites de l'organisme de contrôle pour le matériel incendie, et l'autre journée le remplacement de la serrure de la porte d'entrée principale, suivi de la réalisation de 40 clés et leur distribution…

Et vous êtes le seul à pouvoir faire ce genre de chose? Il n'y a pas un pensionné dans l'immeuble qui peut s'en charger? Vous ne pouvez pas vous faire aider?

Je suis bénévole, je veux bien donner de mon temps. Mais avec 20 jours de congé par an auprès de mon employeur, ca fait mal. Je précise que pour toutes les autres opérations, j'essaie de voir les corps de métier en dehors de mes heures de bureau ou lors de mes congés déjà posés.

Pour ces deux fois, j'ai compté à la copropriété un "forfait" pour ce temps de présence qui me permettra de couvrir les congés sans solde que je prendrai plus tard. Ce forfait est clairement identifié dans les comptes, traité comme une facture et la méthode de calcul est mentionnée : salaire brut x 13.92 / nbr. jours ouvrables.

Certains copropriétaires sont déjà au courant et sont d'accord sur le principe.
Si un copropriétaire n'était pas d'accord avec ce forfait, serais-je obligé de le restituer ?

Le tout est de voir si vous en aviez parlé lors de votre candidature. Ceci dit, même hors toute prédisposition, c'est à vous de voir l'esprit de la copropriété. Si votre salaire brut est compté sur 5000€/ mois, cela va faire grincer les dents... Sinon, si vous avez l'aval de la majorité à l'AG, tant pis pour les râleurs...

Point de vue impôt, j'imagine que je dois le mentionner à la rubrique "revenus divers" ?

Voyez les dispositions sur le bénévolat: assurance, limites de "défrayement" etc.


Grmf!
----------------
Disfrutar. Del sol, de la mar. De la vida tambien.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres