forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Banquier négligent.

rubis
Pimonaute
Inscription : 14-11-2006
Messages : 6

Banquier négligent.

Bonjour à tous,

Je suis novice sur ce forum et aimerais savoir si quelqu'un pourrait m'aider à résoudre le problème suivant :

1.En 1998, je souscrit un emprunt hypothécaire de BEF 6.500.000,-;

2.En 2002, le crédit est dénoncé pour trois mensualités de retard (longue hospitalisation, soins intensifs, etc.);

3.En 2003, l'immeuble est vendu (vente forcée) pour un montant de BEF 7.200.000,-;

4.La même année (10/2003), le banquier est remboursé intégralement;

5.La banque "oublie" de renseigner ce remboursement à la B.N.B.

Si le banquier avait respecté ses obligations, le "fichage" aurait disparu (totalement) un an plus tard.  Pour la période qui précède : le prêt devait apparaître avec la mention "soldé en date du 10/2003".

Le banquier n'a rien fait, ce qui a causé préjudices tant moraux que financiers.

En 2006, j'ai signalé les faits à la banque qui a répondu, en substance : "…suite à notre conversation téléphonique de ce 23 novembre 2006, nous vous confirmons l'annulation de votre fichage à la centrale positive des crédits…Veuillez-nous excuser pour ce petit désagrément…." ! mad

Comme quoi, tout n'est pas relatif dans le chef du banquier !

Ma question est donc la suivante : puis-je m'attendre à quelques PETITES réparations des préjudices subis : obligé de louer deux années de plus, dommage moral, etc. ?

Merci d'avance pour vos avis, n'hésitez-pas à me contacter pour d'autres précisions jugées utiles.

Merci d'avance.

N.B. : si j'ai mal orienté ma question (ce n'est pas le bon forum par exemple, merci de me le signaler). yikes

Rubis.


Merci à tous et à bientôt.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 952
Site Web

Re : Banquier négligent.

Bonsoir

J'ai été indumment fiché à la BNB. Dès que cela m'a été signalé, cela a été réglé en un coup de fil à la banque fautive. La mention à la BNB a intégralement disparu immédiatement, il n'a pas fallu attendre.

Il va sans dire qu'il y a "fiché" et "fiché". C'est pas la même chose.

Vous auriez pu réclamé si la banque avait péché par manque de réaction à votre demande. Pour ce qui est d'un oubli, je ne vois pas ce que vous pourriez réclamer. (c'est mon opinion, et je vous la partage...)

Hors ligne

cochise
Pimonaute incurable
Inscription : 06-07-2006
Messages : 2 785

Re : Banquier négligent.

Oui, pourquoi avoir attendu 2006 pour le signaler?


Coch'
********
Notre passé est abominable et notre présent est pire; heureusement, nous n'avons pas d'avenir.

Hors ligne

curieux
Pimonaute bavard
Inscription : 22-06-2006
Messages : 347

Re : Banquier négligent.

rubis a écrit :

Bonjour à tous,

Je suis novice sur ce forum et aimerais savoir si quelqu'un pourrait m'aider à résoudre le problème suivant :

1.En 1998, je souscrit un emprunt hypothécaire de BEF 6.500.000,-;

2.En 2002, le crédit est dénoncé pour trois mensualités de retard (longue hospitalisation, soins intensifs, etc.);

3.En 2003, l'immeuble est vendu (vente forcée) pour un montant de BEF 7.200.000,-;

4.La même année (10/2003), le banquier est remboursé intégralement;

5.La banque "oublie" de renseigner ce remboursement à la B.N.B.

Si le banquier avait respecté ses obligations, le "fichage" aurait disparu (totalement) un an plus tard.  Pour la période qui précède : le prêt devait apparaître avec la mention "soldé en date du 10/2003".

Le banquier n'a rien fait, ce qui a causé préjudices tant moraux que financiers.

En 2006, j'ai signalé les faits à la banque qui a répondu, en substance : "…suite à notre conversation téléphonique de ce 23 novembre 2006, nous vous confirmons l'annulation de votre fichage à la centrale positive des crédits…Veuillez-nous excuser pour ce petit désagrément…." ! mad

Comme quoi, tout n'est pas relatif dans le chef du banquier !

Ma question est donc la suivante : puis-je m'attendre à quelques PETITES réparations des préjudices subis : obligé de louer deux années de plus, dommage moral, etc. ?

Merci d'avance pour vos avis, n'hésitez-pas à me contacter pour d'autres précisions jugées utiles.

Merci d'avance.

N.B. : si j'ai mal orienté ma question (ce n'est pas le bon forum par exemple, merci de me le signaler). yikes

Rubis.

ce 23 novembre 2006 : il y a erreur.  Non ?


--------------
curieux

Hors ligne

rubis
Pimonaute
Inscription : 14-11-2006
Messages : 6

Re : Banquier négligent.

cochise a écrit :

Oui, pourquoi avoir attendu 2006 pour le signaler?

Cher cochise,

Merci pour votre collaboration.

Pour résumer et tenter de répondre à votre judicieuse question, je dois vous signaler qu'avant mon hospitalisation, je m'occupais moi-même de la gestion courante des paiements.

Mon épouse, plus soucieuse de mon état de santé que de mon échéancier de paiements a effectué ceux-ci mais, comme j'avais deux prêts personnels (en ordre), dont une "ouverture de crédit", je savais (moi) qu'il fallait payer les intérêts à une date très précise (les 12 du mois), à défaut de quoi la banque créditait mon compte "capital" et, pour eux, j'étais en retard pour les intérêts).

Je connaissais leur pratique de comptabilisation (bizarre mais réelle), ayant été confronté à quelques rappels sans objet et pour lesquels la banque s'est excusée.

Un autre crédit (à tempérament était également en cours et le remboursement en était régulier…jusqu'au cas où (cf. ce qui précède).

N.B. : L'octroi de ce dernier crédit fait l'objet d'une approche dont le  présent post n'est pas l'objet.

Enfin, pour en revenir à votre question principale, les crédits à la consommation ci-dessus étaient évidemment soumis à "l'épée de Damoclès" d'une saisie sur salaire, ce qui, en tant que père de famille avec deux adolescentes, me mettait tout simplement "à la rue".

J'ai donc dû convenir d'un échelonnement de paiement (avec frais exorbitants en sus), échelonnement que j'ai respecté scrupuleusement…il reste une "queue" de +/- 1 an (vu qu'ils m'ont augmenté la durée de remboursement d'un an) !

En 2004, lors du renouvellement de ma carte VISA (en ordre), ma banque habituelle m'a refusé celle-ci sous prétexte de "trop de charge en cours", ce qui apparaissait évidemment (à tort) sur mon extrait B.N.B. .

J'ai alors pris contact avec le banquier hypothécaire afin qu'il règle la situation. Il m'a dit : OK, nous faisons le nécessaire.

En fait, j'avais l'intention d'acheter une maison avec prêt hypothécaire englobant le solde de deux crédits personnels dont j'ai toujours honoré strictement la régularité des paiements.

Le banquier n'avait PAS fait le nécessaire; toujours en craignant une saisie sur salaire, j'ai bien dû patienter.

Si j'avais été "défiché", le total de mon loyer et du nouveau prêt hypothécaire me permettait aisément, et c'est toujours le cas, de faire financièrement face.

L'affaire n'étant pas si simple à exposer, J'espère, cher cochise, ne pas avoir été trop long.

En résumé : il reste que le banquier a commis une faute qui m'a causé préjudice, mais il est vrai que ma réaction a été tardive, pour les raisons invoquées ci-dessus de plus, j'étais persuadé que les formalités légales avaient été faites et étais en attente.

Merci d'avance et meilleures salutations.

Rubis


Merci à tous et à bientôt.

Hors ligne

rubis
Pimonaute
Inscription : 14-11-2006
Messages : 6

Re : Banquier négligent.

curieux a écrit :

rubis a écrit : Bonjour à tous,

Je suis novice sur ce forum et aimerais savoir si quelqu'un pourrait m'aider à résoudre le problème suivant :

1.En 1998, je souscrit un emprunt hypothécaire de BEF 6.500.000,-;

2.En 2002, le crédit est dénoncé pour trois mensualités de retard (longue hospitalisation, soins intensifs, etc.);

3.En 2003, l'immeuble est vendu (vente forcée) pour un montant de BEF 7.200.000,-;

4.La même année (10/2003), le banquier est remboursé intégralement;

5.La banque "oublie" de renseigner ce remboursement à la B.N.B.

Si le banquier avait respecté ses obligations, le "fichage" aurait disparu (totalement) un an plus tard.  Pour la période qui précède : le prêt devait apparaître avec la mention "soldé en date du 10/2003".

Le banquier n'a rien fait, ce qui a causé préjudices tant moraux que financiers.

En 2006, j'ai signalé les faits à la banque qui a répondu, en substance : "…suite à notre conversation téléphonique de ce 23 novembre 2006, nous vous confirmons l'annulation de votre fichage à la centrale positive des crédits…Veuillez-nous excuser pour ce petit désagrément…." ! mad

Comme quoi, tout n'est pas relatif dans le chef du banquier !

Ma question est donc la suivante : puis-je m'attendre à quelques PETITES réparations des préjudices subis : obligé de louer deux années de plus, dommage moral, etc. ?

Merci d'avance pour vos avis, n'hésitez-pas à me contacter pour d'autres précisions jugées utiles.

Merci d'avance.

N.B. : si j'ai mal orienté ma question (ce n'est pas le bon forum par exemple, merci de me le signaler). yikes

Rubis.

ce 23 novembre 2006 : il y a erreur.  Non ?

Oui, il-y a erreur de date : la lettre du banquier est datée au 10 novembre 2006 (c'est mon contact téléphonique qui a eu lieu le 23/10/2006, je suis confus ! wink

Rubis.


Merci à tous et à bientôt.

Hors ligne

rubis
Pimonaute
Inscription : 14-11-2006
Messages : 6

Re : Banquier négligent.

rubis a écrit :

cochise a écrit : Oui, pourquoi avoir attendu 2006 pour le signaler?

Cher cochise,

La réponse à votre question vous éclaire-t-elle ?

BAV et meilleures salutations.

Rubis


Merci à tous et à bientôt.

Hors ligne

rubis
Pimonaute
Inscription : 14-11-2006
Messages : 6

Re : Banquier négligent.

cochise a écrit : Oui, pourquoi avoir attendu 2006 pour le signaler?

Cher cochise,

La réponse à votre question vous éclaire-t-elle réellement?

Ou était-ce une simple formule de "suivi-politesse"

Au plaisir de vous lire, et à tous les membres de ce site.

Très cordialement.  hmm

Rubis


Merci à tous et à bientôt.

Hors ligne

cochise
Pimonaute incurable
Inscription : 06-07-2006
Messages : 2 785

Re : Banquier négligent.

(?)

J'avoue ne pas comprendre ceci

Le banquier n'avait PAS fait le nécessaire; toujours en craignant une saisie sur salaire, j'ai bien dû patienter

Je ne saisi pas le rapport


Coch'
********
Notre passé est abominable et notre présent est pire; heureusement, nous n'avons pas d'avenir.

Hors ligne

perseverant
Pimonaute intarissable
Inscription : 11-06-2004
Messages : 604

Re : Banquier négligent.

Sur base des infos que vous livrez, vous avez subi un préjudice probablement issu d'une faute de l'organisme prêteur. En thorie, vous pourriez demander une indemnisation, mais en pratique, il vous sera répondu que vous aviez tout le loisir de consulter gratuitement vos données personnelles auprès de la BNB afin de vérifier l'actualisation de celles-ci et qu'il s'agit d'un "oubli". C'est évidemment injuste, mais je crains que, in fine, vous ne puissiez espérer beaucoup. Ceci dit, pourquoi ne pas en discuter avec un avocat ? La première consultation est presque gratuite.

rubis a écrit :

cochise a écrit : Oui, pourquoi avoir attendu 2006 pour le signaler?

Cher cochise,

Merci pour votre collaboration.

Pour résumer et tenter de répondre à votre judicieuse question, je dois vous signaler qu'avant mon hospitalisation, je m'occupais moi-même de la gestion courante des paiements.

Mon épouse, plus soucieuse de mon état de santé que de mon échéancier de paiements a effectué ceux-ci mais, comme j'avais deux prêts personnels (en ordre), dont une "ouverture de crédit", je savais (moi) qu'il fallait payer les intérêts à une date très précise (les 12 du mois), à défaut de quoi la banque créditait mon compte "capital" et, pour eux, j'étais en retard pour les intérêts).

Je connaissais leur pratique de comptabilisation (bizarre mais réelle), ayant été confronté à quelques rappels sans objet et pour lesquels la banque s'est excusée.

Un autre crédit (à tempérament était également en cours et le remboursement en était régulier…jusqu'au cas où (cf. ce qui précède).

N.B. : L'octroi de ce dernier crédit fait l'objet d'une approche dont le  présent post n'est pas l'objet.

Enfin, pour en revenir à votre question principale, les crédits à la consommation ci-dessus étaient évidemment soumis à "l'épée de Damoclès" d'une saisie sur salaire, ce qui, en tant que père de famille avec deux adolescentes, me mettait tout simplement "à la rue".

J'ai donc dû convenir d'un échelonnement de paiement (avec frais exorbitants en sus), échelonnement que j'ai respecté scrupuleusement…il reste une "queue" de +/- 1 an (vu qu'ils m'ont augmenté la durée de remboursement d'un an) !

En 2004, lors du renouvellement de ma carte VISA (en ordre), ma banque habituelle m'a refusé celle-ci sous prétexte de "trop de charge en cours", ce qui apparaissait évidemment (à tort) sur mon extrait B.N.B. .

J'ai alors pris contact avec le banquier hypothécaire afin qu'il règle la situation. Il m'a dit : OK, nous faisons le nécessaire.

En fait, j'avais l'intention d'acheter une maison avec prêt hypothécaire englobant le solde de deux crédits personnels dont j'ai toujours honoré strictement la régularité des paiements.

Le banquier n'avait PAS fait le nécessaire; toujours en craignant une saisie sur salaire, j'ai bien dû patienter.

Si j'avais été "défiché", le total de mon loyer et du nouveau prêt hypothécaire me permettait aisément, et c'est toujours le cas, de faire financièrement face.

L'affaire n'étant pas si simple à exposer, J'espère, cher cochise, ne pas avoir été trop long.

En résumé : il reste que le banquier a commis une faute qui m'a causé préjudice, mais il est vrai que ma réaction a été tardive, pour les raisons invoquées ci-dessus de plus, j'étais persuadé que les formalités légales avaient été faites et étais en attente.

Merci d'avance et meilleures salutations.

Rubis

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres