forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



ELECTIONS : BLOCAGE DES LOYERS (aussi appelé encadrement des loyers).

JoLeTaxi
Pimonaute assidu
Inscription : 21-02-2007
Messages : 111

ELECTIONS : BLOCAGE DES LOYERS (aussi appelé encadrement des loyers).

Bxl-crise du logement

Dupuis conteste les accusations d'immobilisme
BELGA

Mis en ligne le 31/05/2007

La secrétaire d'Etat bruxelloise Françoise Dupuis, chargée du Logement dans la capitale, a contesté jeudi les accusations formulées mercredi par l'opposition MR selon laquelle le gouvernement Picqué fait preuve de trop d'immobilisme dans ce secteur dont la crise frappe de plein fouet les habitants.

Pour elle, cette attitude du MR relève d'une manoeuvre de diversion destinée à masquer les difficultés des libéraux à discuter sur le principe d'un encadrement des loyers destiné à limiter l'impact social de cette crise.

Le Mouvement Réformateur avait annoncé mercredi qu'il ne soutiendrait pas, vendredi, en séance plénière du parlement bruxellois, la proposition de résolution des partis de la majorité régionale visant à décourager la pratique de loyers excessifs.

Il juge que les recommandations de ce texte sont trop orientées vers le gouvernement fédéral et que la Région bruxelloise pourrait prendre plusieurs initiatives pour permettre à un plus grand nombre d'habitants de disposer d'un logement décent.

En trois ans, tandis qu'elle s'était engagée à construire 5.000 nouveaux logements d'ici 2009, l'équipe Picqué n'a engagé que 85 nouvelles constructions de logements sociaux et 80 remises sur le marché de logements sociaux, avaient déploré plusieurs députés MR.

Françoise Dupuis a souligné jeudi, de son côté, que de 1989 à 1995, Didier Gosuin, chef de file du MR, avait fait construire et rénover plus de 3.000 logements sociaux, dans une majorité "dont le PS était comme aujourd'hui le fer de lance". Cette majorité avait investi en masse pour rattraper "le vide social créé à Bruxelles par 8 années de gouvernement fédéral libéral", a-t-elle dit.

Par ailleurs, Françoise Dupuis a mis en exergue quelques chiffres liés aux initiatives prises depuis la mise en place de l'actuelle majorité régionale en juillet 2004.

D'après elle, la moitié du parc de logements sociaux (20.000 des 38.000 logements sociaux) sont en cours ou vont très prochainement être rénovés; des marchés en vue de la construction de 823 logements ont été adjugés; et 662 logements privés supplémentaires ont été pris en gestion par les agences immobilières sociales.

Par ailleurs, le Fonds du Logement a permis, selon elle, à 740 ménages d'acquérir leur logement propre en 2006 et à 1.670 personnes de bénéficier d'une aide pour acquérir un logement, depuis le début de la législature. Il est enfin intervenu dans la construction/rénovation de 437 logements à vocation sociale.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 121
Site Web

Re : ELECTIONS : BLOCAGE DES LOYERS (aussi appelé encadrement des loyers).

Bla-bla-bla...

Parôlé - parôlé - parôlé aurait dit Dalida.

Si les politiques arrêtaient de mettre des freins à tout projet de rénovation, de construction, de location, de gestion de son patrimoine......
---on arriverait à motiver des projets de contruction.
--on rénoverait un peu plus
-on relouerait les appartements au dessus des commerces
--sans crainte de se trouver avec un locataire qui met tellement le boxon qu'il fiche en l'air le commerce.

Si la justice prévoyait de protéger les commerçants, en leur octroyant de la souplesse de gestion, des milliers d'appartements demanderaient à être occupé.

Mais on préfère légiférer contre que pour. Contre les logements inoccupés? des taxes. On ne cherche pas à comprendre pourquoi ils sont vides. On taxe. On ne sait pas qu'un locataire, pour le virer légalement, cela dure un minimum de 4 mois dans le tout meilleur des cas. (je n'ose même pas demander ce que cela prendrait à Bruxelles...) Et 4 mois, cela suffit pour mettre un commerce par terre.

Au contraire, si nos politiciens légiféraient "pour", en permettant de virer le locataire qui fiche le brin et diminue la capacité du commerçant à exploiter son commerce... le commerçant devrait lui retrouver un logement similaire (prix/surface) pour autant que ce soit la première fois qu'il se fasse virer de son logement au dessus d'un commerce.

Perso, je n'ai jamais encore lancé de projet de réhabilitation. On raconte trop de permis bloqués pendant des mois sans réponse d'une administration qui a tous les droits. J'y ai même été confronté personnellement...

Mais plutôt que jouer sur l'offre (permis de construire facilités, "gestion" du locataire rendue possible, tracasseries administratives divisées par 4,...)ils préfèrent rajouter des freins. Diminuer la liberté du propriétaire. Comme si le propriétaire allait se laisser étouffer...

Et, personnellement, tous dans le même sac, autant qu'ils sont. Je ne porte par L.O dans mon coeur, mais il faut avouer que les autres l'ont laissé faire.

La loi de l'offre et de la demande... faudrait leur expliquer comment cela fonctionne. Comment toutes les contraintes diminue l'offre bon marché. Comment les surcoûts poussent aux extrêmes.. et détruisent les logements bon marché et corrects: on laisse dériver jusqu'à l'insalubrité en surpeuplant... ou on rénove et augmente le loyer.

Hors ligne

JoLeTaxi
Pimonaute assidu
Inscription : 21-02-2007
Messages : 111

Re : ELECTIONS : BLOCAGE DES LOYERS (aussi appelé encadrement des loyers).

Ainsi le monde tourne.

Le politique impose ses vues jusqu'au moment où les résultats de ses décisions le rattrapent.

Le problème des politiciens actuels c'est qu'ils ne regardent plus que leurs intérêts, ... dès lors seules des décisions courts termes et peu courageuses sont prises ... pourvus que cela rapporte des voix et du pouvoir... et entraîne parfois de l'abus de pouvoir.

Hors ligne

JoLeTaxi
Pimonaute assidu
Inscription : 21-02-2007
Messages : 111

Re : ELECTIONS : BLOCAGE DES LOYERS (aussi appelé encadrement des loyers).

Date: 02/06/2007
Section: REGION de la DH.
Sous Section: BRUXELLES

La vie locale Nouvelle Recherche

Bruxelles

Contre les loyers excessifs

Après une poussée de fièvre à son sujet en commission, les députés bruxellois ont adopté vendredi soir une proposition de résolution visant à décourager la pratique des loyers excessifs.

Rejoint depuis les rangs de la majorité par son pendant flamand, Open-VLD, le MR a voté contre ce texte. Aux yeux de la principale formation de l'opposition, les recommandations qu'elle contient sont trop orientées vers le fédéral et masquent mal l'immobilisme du gouvernement régional.

En commission, le débat avait pris une tournure virulente, à quelques semaines des élections fédérales. Les divergences idéologiques sont réapparues vendredi en séance plénière, mais sans la répétition de la levée de camp par l'opposition.





--> Bref, ça continue nondjjjeuuuu !!! mad

Hors ligne

Francis
Pimonaute incurable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 28-05-2004
Messages : 3 557

Re : ELECTIONS : BLOCAGE DES LOYERS (aussi appelé encadrement des loyers).

Tout le monde sait que les mêmes diplômes entraînent les mêmes salaires.  M; "laurette" gagne le même salaire qu'un juriste qui a fait les mêmes études que lui mais qui travaille à l'administration communale de Schaerbeek, où il réside ! enfin, on le voit parfois.  Pour les loyers, c'est la même chose, le prix au m2 est le même dans tous les quartiers.  Pourquoi Laurette n'est pas rue Josaphat à la place de l'avenue de l'Opale?  Tout cela, ce discours pas n'est que du racolage électoral mais qui paie.

Que le PS regarde sa gestion des logements sociaux, ... et des AIS !  une subvention directe au loyer serait surement plus efficace§


Francis

Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
l´univers et la bêtise humaine...
Albert Einstein...

Hors ligne

JoLeTaxi
Pimonaute assidu
Inscription : 21-02-2007
Messages : 111

Re : ELECTIONS : BLOCAGE DES LOYERS (aussi appelé encadrement des loyers).

Plus efficace, certainement, mais :

1) Il manque de fonds pour soutenir un tel projet (déjà dépensé via contruction nouveaux logements cpas et autres dépenses);
2) En bloquant les loyers, ils bloquent tout une partie de l'inflation, donc aussi salaires (indice santé, etc.), donc théoriquement on serait plus concurrentiel;
3) Cela va dans le sens de leur politique (image) : propriétaire = salaud, exploiteur des faibles ... et heureusement Zoro (je devrais dire Zéro mais bon) est là pour protéger les faibles;
4) C'est un jeu à court terme car avec cette politique les investisseurs vont fuir : Diminition et/ou stagnation des prix des biens immobiliers et achat des biens à prix plus bas (en tout cas en franc constant) pour ceux qui ne pouvaient pas le devenir (d'où grâce à Zoro il y a plus de propriétaire). Mais jeu risqué et ambigue, si autres investisseurs partent.
5) Le pouvoir d'achat des petites gens a diminué (on a manipulé le "panier à inflation", il suffit d'examiner les arrondis effectué lors du passage à l'euro, tout le monde l'a constaté sauf le Ministère ... smile et cela n'ira pas en s'arrangeant au train où c'est parti. Ils deviendront de plus en plus dépendant et certains même des assistés sociaux. Dès lors il faut taper sur le clou afin de diaboliser le concurrent afin que le peuple ne vote pas pour lui (faire peur !). Seule nous pouvons vous sauver !
6) On nous signale que le secteur de la construction se porte bien, mais que l'on manque de main d'oeuvre. De même on n'a jamais autant rénové de biens immobiliers. D'où, plus de biens immobiliers disponibles et population en stagnation. Hors il y a manque de logements = faux. Il y a manque de logement par rapport aux revenus.
7) Diviser pour mieux régner et le pouvoir -quasi- absolu.
Vu le pouvoir du parti de Laurette, il est très courtisé. Plus personne n'ose réellement leur dire quelque chose sous peine d'être mis sur le côté.
Cela me rappelle Belgacom (cette société applique d'ailleurs précisément la stratégie économique : le leader dans une société d'oligopole). Conséquence cela n'avance pas, on fait juste semblant, mais on maîtrise le jeu et on s'en met plein les poches.
Conséquences : peuvent se permettre (même si c'est avec l'accord des autres partis, je ne l'oublie pas) d'imposer des lois mal torchés, tout ceci pour des questions de marketing politique.


Bon j'arrête de  mad , mais cela promet dans les semaines avenir dans le secteur de la location immobilière.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres