forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Formule de prêt à 30 ans avec épargne possible...

Cat
Pimonaute
Inscription : 16-09-2007
Messages : 1

Formule de prêt à 30 ans avec épargne possible...

Bonjour !

Voici une formule étonnante de prêt et je voudrais avoir votre avis avant de me décider à faire racheter mon prêt + l'augmenter pour travaux de rénovation.  Voici le principe :
1. emprunt à 30 ans et donc  taux + déductions fiscales intéressants
2. sur la mensualité remboursée, on consacre une partie à l'épargne (1/4 en obligations et 3/4 en actions).
3. après qq années, l'épargne réalisée + les intérêts capitalisés peuvent permettre un remboursement anticipé du prêt.

Les 75% investits dans les actions sont gérés par l'emprunteur sous les conseils du banquier. 

Ex. concret : emprunt de 150000EU à 30 ans avec taux de 4,65% = rbrst 765 EU/mois.  L'emprunteur décide d'ajouter aux 765EU 125 EU (= moins que la différence qu'il aurait payée s'il avait emprunté en 20 ans à 5,2%(997)).  Finalement ce type de prêt à 30 ans permet d'être remboursé en 20 ans avec une mensualité allégée, un meilleur taux et aussi des meilleurs avantages fiscaux.

N'étant pas une spécialiste, je voudrais que vous fassiez des remarques critiques auxquelles je n'ai pas pensé.  Qu'est-ce qui, dans ce système pourrait peut-être me mettre dans l'embarras ?

Merci à tous !!

Cat

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 23 532

Re : Formule de prêt à 30 ans avec épargne possible...

4.65% sur 30 ans, ce n'est pas sans doute pas du fixe. Sinon, ce taux est intéressant. C'est en euros?

Par ailleurs, les investissements en bourse obligations/actions, c'est du papier, et non de la brique.

Mon raisonnement est toujours que j'achète de la brique, et non du papier, beaucoup plus volatil par définition. Parce que si la bourse se casse la figure, si la banque fait faillite et se barre avec votre écot, si vous devez revendre en urgence pour une raison ou un autre et que la bourse n'est pas dans la bonne conjoncture, vous êtes vraiment mal!!!

Ceci dit, c'est mon avis, et je le partage. Rien ne vous empêche d'en avoir un autre.

En ligne

cochise
Pimonaute incurable
Inscription : 06-07-2006
Messages : 2 797

Re : Formule de prêt à 30 ans avec épargne possible...

Vous pouvez emprunter également à terme fixe, cad juste rembourser les intérês. La différence, vous l'investissez et vous en servez pour rembourser le capital. C'est également une autre façon de procéder. c'est un choix, y'en a pas une meilleure que l'autre (sauf si vous êtes dirigeant d'entreprise et là y'a moyen de jouer avec une assurance).

Hors ligne

perseverant
Pimonaute intarissable
Inscription : 11-06-2004
Messages : 604

Re : Formule de prêt à 30 ans avec épargne possible...

Pour info, on peut aussi emprunter sur 40 ANS (mais oui, mais oui), et même, en France, depuis peu, sur 50 ans...... (Aux Paus-Bas, à vie...).

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 23 532

Re : Formule de prêt à 30 ans avec épargne possible...

Quand on voit la différence de coût d'emprunt entre 30 à 40 ans, on se demande si cela vaut la peine de rembourser en 40 ans...

exemple: 100.000€ à du 4.65%, cela fait une mensualité
-en 40 ans de 460€, et un coût total de remboursement de 220.000€
-en 30 ans de 515€, et un coût total de remboursement de 185.000€

10% de plus à rembourser par mois pour rembourser au total 20% de moins!

En ligne

perseverant
Pimonaute intarissable
Inscription : 11-06-2004
Messages : 604

Re : Formule de prêt à 30 ans avec épargne possible...

Tout est fait pour endetter les gens à vie. AGF Belgium et Fortis Banque ont proposé début 2006 des crédits dont la durée de remboursement peut atteindre 40 ans. De son côté, Fortis AG a proposé « Hypoflex », un produit qui permet d’interrompre le remboursement en cas de coup dur ou encore changer de formule de crédit sans frais. Dexia propose aux jeunes emprunteurs de payer moins en début de crédit, et un peu plus quand leurs revenus auront augmenté.
Les emprunteurs optent pour des durées de plus en plus longues: entre début 2004 et fin 2006, la durée moyenne du crédit a monté de 4 ans (de 17  à 21 ans).
Les jeunes contractent un crédit hypothécaire de plus en plus tôt. En 2000, seul 1 % des jeunes de moins de 25 ans avaient recours au crédit hypothécaire. Aujourd'hui ils sont 12%. De plus, ils empruntent un pourcentage de plus en plus élevé du montant total de l'investissement (86 % en 2006 contre 81 % en 2000).
Cette année, nos voisins français ont franchi un pas supplémentaire. Le premier prêt immobilier à 50 ans a débarqué en France. La Caisse d'épargne espagnole Kutxa Bank, par leur courtier, la société Cafpi de  a lancé une offre basée sur ce calcul : « Avec une mensualité de 913 euros, il est possible d'emprunter 150 000 euros sur 20 ans et 204 000 euros sur 50 ans. »
Effectivement, pllus grande est la durée du crédit, plus petit sera le remboursement mensuel, mais plus élevé sera le remboursement total des intérêts…. Prenons un exemple : emprunter 150 000 euros sur 50 ans avec un taux de 4 % coûtera au total 347 400 euros contre 257 760 euros sur 30 ans ! Exprimé autrement, ceux qui contractent de tels crédits ne rembourseront quasiment que des intérêts pendant les dix premières années. Au total, ils auront remboursé près du triple du capital emprunté sur 50 ans contre « seulement » 170 % sur 30 ans.
De plus, en 40 ou 50 ans, toute une série d’événements imprévus (chômage, divorce, etc.) peuvent survenir. L’immeuble hypothéqué pourrait alors être vendu. Si, à ce moment, le marché immobilier a baissé, le produit de la vente pourrait ne pas être suffisant pour désintéresser l’organisme prêteur. Le risque : se retrouver tout simplement sans logement….
Et en cas de décès ?
Si aucune police d’assurance-vie n’a été souscrite, le conjoint risque de devoir assumer seul le remboursement des mensualités.  Les enfants de l’emprunteur décédé pourraient bien se retrouver avec une maison dont la valeur est proche ou supérieure au solde encore du au prêteur. Conséquence : la succession pourrait être refusée et adieu à la maison familiale…

Hors ligne

costacool
Pimonaute
Lieu : HAINAUT
Inscription : 26-02-2008
Messages : 19

Re : Formule de prêt à 30 ans avec épargne possible...

Mon frére cherchait une formule de prêt il y a un an, à l'époque il avait fait le tour des compagnies d'assurances et banque, finalement il avait trouvé un courtier moins chère avec des supers taux pour son crédit en 30ans  mais le service ne suivait pas donc il a changé il y a 3 mois et il a finalement trouvé un super bon courtier , avec des prix en dessous de la moyenne et un service de qualité, en plus il ne l'aide pas que pour les assurances mais aussi pour les crédits, placements et pour la fiscalité de la société de mon frére (sprl) , je suis passé chez lui aussi et nous sommes vraiment contant alors j'en profite pour le faire savoir.
Si vous êtes intéressé le bureau s'appelle *******

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres