forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Bail Colocation: qui signe?

matteo
Pimonaute
Inscription : 03-06-2008
Messages : 2

Bail Colocation: qui signe?

Bonjour,

nous sommes deux étudiants (doctorat, avec bourse) et on vient de trouver un bel appartement de trois chambres qui on voudrait  partager avec une trosième personne mais à l'heure actuelle on ne connait toujours pas qui pourrait étré ce troisème.

Néammoins il est utile de conclure au plus vite un contrat avec le propriétaire parce que les candidats locataires sont nombreux et on risque seriuesement de se faire dépasser.

Comment arranger ça au niveau du bail? Le propiétaire, comme nous d'ailerus, préfère que les 3 locataires signent le bail solidairement.

Signer un bail à 2 et puis ajoutèr la 3ème personne ? (pas très correct au niveau juridique à mon avis)

Donner un acompte au propriétaire et stipuler à 3 le bail dans les semaines qui viennent (toujours avant l'occupation de lieu bien sur)?

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 14 959
Site Web

Re : Bail Colocation: qui signe?

Une suggestion:

Faire un bail :
- avec une condition suspensive prise  en location également avec le 3ème "à désigner"
- délai courant jusqu’au ...
- prévoir obligation solidaire des colocataires (inclus le 3e)

Si condition pas réalisée, versement indemnité d’un demi-mois loyer. Par exemple.

Si vous ne vous en sortez pas, n'hésitez pas à faire appel à la Legal Hotline


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Gof-2118
Pimonaute
Inscription : 27-10-2008
Messages : 1

Re : Bail Colocation: qui signe?

Ci-après un extrait d'un jugement du juge de paix d'Uccle du 18 mars 2008, paru dans le J.T. du 10 mai suivant. Il faut entendre ce texte en ce que c'est le bailleur qui s'est retourné contre son locataire (colocataires = défendeurs) pour un défaut de paiement de loyers. L'origine des arriérés est à rechercher chez l'un des colocataires signataires.

que le quatrième « locataire » n’a pas signé le bail, ce que les défendeurs savaient;

Que seuls trois locataires sont dès lors tenus du paiement des loyers et que dès lors chacun est redevable d’un tiers des loyers et non d’un quart comme ils le soutiennent;

Que la quote-part de chaque locataire était de 400 EUR par mois et non 300 EUR;

Conclusion : prudence, prudence, prudence ...

Bien à vous,


Gof.

La vie c'est comme un boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber (Forrest Gump)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres