forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



harcèlement du mandaté du syndic

vivica
Pimonaute
Lieu : hainaut
Inscription : 31-03-2009
Messages : 1

harcèlement du mandaté du syndic

Bonjour,
 
Je vous l'explique assez rapidement, j'habite avec mon amis dans un immeuble où il n'y a que deux appartements loué par des locataires.
Le reste est habité par les propriétaires qui ont un syndic situé à Woluwé-St-Lambert.
De ce fait il a mandaté un président et une vice présidente, qui se trouve être la propriétaire de l'appartement se trouvant en-dessous du mien.

Cette dame me cause énormément de problèmes par simple fait, qu'elle règle ses griefs via le peu de pouvoir que lui confère son "titre".

Nous subissons:diffamation, mensonges, harcèlement moral, intimidation, menaces, insultes raciales et j'en passe.
Dernièrement des colis nous étant destinés disparaissent ainsi que des documents importants privés.

Nous avons signalé son attitude au syndicat et attendons une réponse, de nombreuses plaintes ont été déposées au bureau de police.
Personne ne se plaint de nous sauf elle.

Nous sommes très ennuyés de la situation qui devient invivable.

Je ne sais plus trop à qui m'adresser, nous sommes entrain de monter un dossier afin de porter plainte à la police pour vole de courrier et j'ai pris rendez-vous chez un conseiller juridique.
Nous aimerions la faire destituer de ses fonctions.

Auriez vous des conseils?

Merci d'avance

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 15-08-2005
Messages : 673

Re : harcèlement du mandaté du syndic

Votre désarroi est compréhensible mais fréquent.

Comme vous l'avez bien dit, il y a un syndic et puis .... un conseil de gérance avec président, sous-président et tutti quanti.
Le conseil de gérance (qui n'est pas obligatoire) n'a aucun pouvoir si ce n'est assister le syndic et contrôler sa gestion. C'est ce que dit textuellement la loi (art. 507-7 § 1 - 1° sous c) du code civil).

Vous avez sûrement déplu en posant des questions jugées inopportunes. Malheureusement, la suite du scénario est connue et elle se fait en 3 temps : 1. dénigrer 2. cacher 3. user.

Vous pouvez vous informer de vos droits (et déposer plainte à la police car comme vous le savez, le propre du harceleur est d'être un lâche qui n'aime pas être mis en lumière) mais n'oubliez pas la psychologie de masse.

Voici mes conseils, glanés sur le terrain :
Courtisez vos voisins car sans doute apprendrez-vous que vous n'êtes pas seul.
Connaissez vos droits.
Si vous avez l'intention de capituler, faites le tout de suite car la lutte est longue.

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : harcèlement du mandaté du syndic

Vivica,

En complément à la réponse de saxo, je vais un peu plus en détail ...

vivica a écrit :

Bonjour,
 
Je vous l'explique assez rapidement, j'habite avec mon amis dans un immeuble où il n'y a que deux appartements loué par des locataires.
Le reste est habité par les propriétaires qui ont un syndic situé à Woluwé-St-Lambert.

Êtes vous (ou votre ami) locataire ou copropriétaire?
Combien d'appartements?
Il est possible que votre syndic est membre d'une association de syndics, dont un membre éminent est actif sur ce forum.

vivica a écrit :

Nous avons signalé son attitude au syndicat et attendons une réponse, de nombreuses plaintes ont été déposées au bureau de police.

Quelle type de syndicat (défense des intérêts des travailleurs, des locataires ou des copropriétaires) ?

Dans le dernier cas seulement veuillez indiquer si c'est le SNP ou le CNIC. Des responsables des deux associations de défense des intérêts des copropriétaires sont activement présent sur ce forum.

vivica a écrit :

Personne ne se plaint de nous sauf elle.

Ce qui est à 100% normal.

La psychologie de masse indique qu'au maximum 10% d'un groupe vont activement critiquer et 30% vont le penser mais rien faire (ce dernier groupe appartient à la majorité silencieuse de 80%). Seulement 10% vont activement s'engager dans les activités de l'association.

Qui appartient aux deux groupes actifs de 10%?

Bien la date d'arrivée dans l'association est importante. Les premiers résidents appartiendront au groupe positif. Dès que ce groupe est formé, alors les gens actifs vont rejoindre le groupe d'opposition.

Le groupe de la majorité silencieuse (80%) est composé de deux groupes de 30% (très près des deux groupes actifs, mais silencieux). Les 20% restants sont les individualistes, qui ne deviennent actif que quand les prix augmentent. C'est eux qui ont comme devise "cela ne peu rien coûter".

vivica a écrit :

Nous sommes très ennuyés de la situation qui devient invivable.

Différents membres de ce forum ont passé par là ou sont dans une des phases cités par Saxo. Il est utile de s'informer sur la psychologie de masses (=+6 personnes), pour bien comprendre les mécanismes dans une ACP.

Avant tout il faut avoir un conseiller juridique, familier avec le droit de la copropriété du point de vue du copropriétaire.

Parfois ce conseiller peut arriver à un résultat.

Essayez de connaître la historique du bâtiment et l'évolution des mandataires, incidents, .... .

vivica a écrit :

Je ne sais plus trop à qui m'adresser, nous sommes entrain de monter un dossier afin de porter plainte à la police pour vole de courrier et j'ai pris rendez-vous chez un conseiller juridique.

Il faut déposer ce type de plainte dans les 30 jours, pour être efficace.

vivica a écrit :

Nous aimerions la faire destituer de ses fonctions.

Ceci est juridiquement impossible, mais en pratique l'expérience de différents ACP a démontré que c'est faisable. Mais il faut bien se préparer, avoir de la patience, avoir un budget réaliste, mais surtout avoir un bût bien délimité et réaliste.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres