forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Crise or not ?

Baxter
Pimonaute bavard
Inscription : 01-02-2006
Messages : 390

Crise or not ?

Ça se passe dans un village qui vit du tourisme, sauf qu'à cause de la crise il n'y a plus de touristes.

Tout le monde emprunte à tout le monde pour survivre.

Plusieurs mois passent, misérables.

Arrive enfin un touriste qui prend une chambre. Il la paie avec un billet de 100 €.
Le touriste n'est pas plutôt monté à sa chambre que l'hôtelier court porter le billet chez le boucher, à qui il doit justement cent euros.

Le boucher va aussitôt porter le même billet au paysan qui l'approvisionne en viande. Le paysan, à son tour, se dépêche d'aller payer sa dette à la pute à laquelle il doit quelques passes.

La pute boucle la boucle en se rendant à l'hôtel pour rembourser l'hôtelier qu'elle ne payait plus quand elle prenait une chambre à l'heure.

Comme elle dépose le billet de 100 € sur le comptoir, le touriste, qui venait dire à l'hôtelier qu'il n'aimait pas sa chambre et n'en voulait plus, ramasse son billet et disparait.

Rien n'a été dépensé, ni gagné, ni perdu. N'empêche que plus personne dans le village n'a de dettes.

N'est-ce pas ainsi qu'on est en train de résoudre la crise mondiale?

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 121
Site Web

Re : Crise or not ?

Très jolie histoire. Mais dans votre modèle, tout le monde a une dette identique, en circuit fermé, avec son voisin.

Dans la réalité, ce serait autrement.

Le client payerait avec Visa. Son compte sera débité un mois plus tard. Visa international titriserait les 100€ pour être payé tout de suite. Il vendrait ce titre à Marcel Dupont de l'autre côté de la planète.

Le patron de l'hotel sera crédité fin de mois. Sur base de cette certitude, il va à la banque et demande une avance. La banque lui donne une avance, et sur base de ce prêt, se refinance sur le marché international. Marcel Dupont paye les 100€ du titre, après avoir emprunté auprès d'une banque pour acheter ce titre.

Le Patron de l'hotel va chez le boucher et paye ses 100€ de dette... avec Visa... et c'est reparti pour un tour.

Au bout de l'histoire, tout le monde a des dettes en plus, personne ne sait les payer. Tout le monde est en faillite, et les maisons de chacun sont vendue à bas prix, puisque personne ne sait les acheter.

Et un jour, Marcel Dupont demande à être remboursé, Fortis fait faillite, et le monde s'effondre.

Moralité: c'est la faute au tourisme international!

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres