forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 15 118
Site Web

Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

Le sujet a déjà été abordé dans ce salon à différentes reprises: certains souhaiteraient soumettre les syndics à un contrôle spécifique, hors IPI (je résume) car "celui-ci ne fait pas bien son travail" (je résume encore).

Ce sujet est évidemment controversé.

J'y reviens car je lis à l'instant qu'en France, on a le projet exactement inverse : "D'un projet de loi sur les syndics, le gouvernement fait un projet d'encadrement de l'ensemble des professions immobilières !".... ce qui ne manque pas sel  wink

C'est à lire ici sur Universimmo


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

Le texte de l'introduction de l'article mentionné par PIM

Probable accélérateur d'un premier projet de réforme de la seule profession de syndic de copropriété, l'affaire Urbania risque d'aboutir in fine à la quasi-création d'un "ordre" encadrant sur le plan déontologique et disciplinaire l'ensemble des professions immobilières : celle de syndic bien-sûr, mais aussi celle d'agent immobilier et d'administrateur de biens.

Un nouveau texte, sur le point d'être transmis au Conseil d'Etat crée un "Conseil de l'entremise et de la gestion immobilières", "établissement d'utilité publique", et des "commissions régionales de contrôle" dotées de pouvoirs disciplinaires, instances dans lesquelles les professionnels ne seront pas en position de force, et de loin !

Une consolation pour les syndics : le gouvernement renonce à son intention première de rendre obligatoire, sans dérogation possible, l'ouverture pour chaque copropriété d'un compte bancaire séparé, comme le réclament depuis des lustres les associations de consommateurs...

Les faits
1. En France on se retrouve en ce qui concerne le contrôle sur l'exercice des métiers comme en Belgique en 1986 (la période pré IPI).
2. En Belgique l'affaire Amelinckx a été l'incident qui a fait exploser tout, ce qui est à comparer avec l'affaire "Urbania" en France.
3. On essaie en France d'installer un système qui est intermédiaire entre celui de l'IPI et celui proposé en 2009 (institut paritaire).
4. Dans quelques jours s'ouvre à Paris un Salon de la Copropriété organisé par une association de défense des intérêts des copropriétaires ... .

Mon commentaire

Aucun, vue c'est un fait très important, mais encore isolé.
Commentaire plus tard, quand le brouillard est dissipé.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 116
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

Je suis pas un convaincu de la multiplication des "machins".

Cela coûte cher inutilement. Il y a un machin. Aux autorités de le faire fonctionner!

Perso, j'en ai un peu marre des couches de machins et de brols qu'on nous rajoute à tour de bras. Cela fait du travail? Cela fait surtout des coûts, et c'est le consommateur qui finit par payer ce coût.

Et rien ne nous dit qu'un nouveau machin fonctionnera mieux que l'IPI.

En ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

grmff a écrit :

Je suis pas un convaincu de la multiplication des "machins".

Cela coûte cher inutilement. Il y a un machin. Aux autorités de le faire fonctionner!

Perso, j'en ai un peu marre des couches de machins et de brols qu'on nous rajoute à tour de bras. Cela fait du travail? Cela fait surtout des coûts, et c'est le consommateur qui finit par payer ce coût.

Et rien ne nous dit qu'un nouveau machin fonctionnera mieux que l'IPI.

Le sujet traite de la situation en France.
Et là il n'y a pas de "machin" qui surveille les activités des agents immobiliers.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 116
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

Il faut suivre, mon cher Luc. Il n'y a pas que vous sur la planète, à moins que vous ne soyez plus sur la nôtre, ce que je soupçonne depuis longtemps.

Le message de Mr Pim parle bien de la situation en Belgique. Et le titre d'un ordre professionnel réservé aux syndics.

Repasser sur terre quand vous voulez.

En ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

Il faut lire le texte complètement avant de réagir, mon cher Grmff. Vous vivez parfois sur une autre planète puisque vous refusez de lire des références.

Je crois que PIM réfère à la situation en France et en tire des conclusions pour la Belgique.

Avant de faire cela il faut donc faire une analyse correcte de la situation en France. C'est à quoi mes deux lignes font référence.

luc a écrit :

Le sujet traite de la situation en France.
Et là il n'y a pas de "machin" qui surveille les activités des agents immobiliers.

J'ai été peut être trop peu synthétique. En fait j'aurais pu écrire:

On compare des pommes et des poires

En effet la situation en France et en Belgique sont très différentes. Mais j'ai voulu être diplomate. J'ai noté que vous ne voulez pas cela.


Naturellement, quand en plus vous commencez à tirer des conclusions, en lisant seulement mon nom, alors le débat est très difficile et rendu très complexe. C'est peut-être le but?


Cordialement,

Luc

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 116
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

C'est pas cela, mon cher Luc. Quand je repond à un post, et que vous y avez répondu aussi, il ne faut pas croire que je m'adresse à vous uniquement... pour me répondre que je réponds à côté des clous.

Vu que vous n'arrivez pas à me comprendre dans mes messages clairs, veillez à éviter d'interpréter mes pensées ( "J'ai noté que vous ne voulez pas cela." )

En fait, je n'ai pas tiré de conclusions sur votre simple nom: je n'ai simplement pas lu votre message, et je n'y ai donc pas répondu.

Ceci étant dit, je pense que nous dérivons vers une altercation sur des choses qui n'ont rien à voir avec le forum, mais avec la manière dont nous nous répondons. Je clôturerai donc là mon intervention à vos invectives hors sujet.

En ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

PIM a écrit :

Le sujet a déjà été abordé dans ce salon à différentes reprises: certains souhaiteraient soumettre les syndics à un contrôle spécifique, hors IPI (je résume) car "celui-ci ne fait pas bien son travail" (je résume encore).

Ce sujet est évidemment controversé.

J'y reviens car je lis à l'instant qu'en France, on a le projet exactement inverse : "D'un projet de loi sur les syndics, le gouvernement fait un projet d'encadrement de l'ensemble des professions immobilières !".... ce qui ne manque pas sel  wink

C'est à lire ici sur Universimmo

Il est très difficile de comparer la situation en France avec celle en Belgique. Nos Code Civil ont les mêmes origines, mais les modifications ne sont pas les mêmes et les textes ont donc évolués sur des voies parallèles, mais différentes.

La France n'a pas connu une évolution vers un organisme de contrôle du type "IPI", géré par la profession elle-même, tel qu'en Belgique depuis 1993.

Le projet de loi n'a pas encore été déposé en France. Il serait en effet utile de le comparer avec les deux Codes Civils et les propositions en Belgique concernant la réforme de l'IPI.

Ceci dans le but de se former une opinion sur l'utilité de proposer une réforme en Belgique comme en France.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 15-08-2005
Messages : 673

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

PIM a écrit :

  je lis à l'instant qu'en France, on a le projet exactement inverse : "D'un projet de loi sur les syndics, le gouvernement fait un projet d'encadrement de l'ensemble des professions immobilières !".... ce qui ne manque pas sel  wink

Ce ne serait pas un IPI-bis: les professionnels du secteur n'y auraient qu'un strapontin [comme le dit l'article].

Les gens en ont aussi assez en France.

C'est TF1 qui, au 20 h, ce 28 septembre diffusait un reportage sur les abus de syndics : contrats opaques, surfacturation, mauvaise gestion...

Ca vous rappelle quelque chose...

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

Pour encadrer un peu mieux la situation actuelle en France en en tirer des leçons pour les planètes belges des copropriétaires ou des agents immobiliers, sans démêler s’ils vivent oui ou non sur une planète différente, je me permets d’avancer des articles, publiés par le site UniversImmo français :

- Ces grands groupes qui rachètent des cabinets (2ème partie) : et le client dans tout cela ? (ui.com 1/4/2002)

- Immobilier - Le groupe Urbania mis en cause par ses banques : essai de décodage (ui.com 4/5/2010)

- Affaire Urbania : démêler le vrai du faux (ui.com 18/10/2010)

- D'un projet de loi sur les syndics, le gouvernement fait un projet d'encadrement de l'ensemble des professions immobilières ! (ui.com 9/11/2010)

Ce qui frappe dans une partie de l’article du 18/10/2010, cité ci-après, est non seulement l’incapacité d’autocontrôle du secteur financier dans un contexte immobilier, mais aussi qu’en France on considère que les fonctions de syndic et d’administrateur de biens sont deux fonctions distinctes :

Force est de constater que l'appât d'une trésorerie de centaines de millions d'euros est capable de faire sauter toutes les sécurités qui auraient dû normalement jouer, à commencer par la méfiance qu'aurait dû susciter ce que nous dénoncions dès 2002 (1) : un groupe constitué d'une nébuleuse de près de 200 sociétés et fonds d'investissement, sans comptes consolidés, et dont les liens capitalistiques n'étaient connus que d'une poignée de dirigeants ! "Too big to fail" ? L'expérience d'Enron a tôt fait de prouver le contraire. De surcroît, même pas un Arthur Andersen cette fois pour couvrir un réseau de locations-gérances masquant la consistance réelle des fonds de commerce, et un garant financier - la disposition d'une garantie financière est obligatoire pour ces professions - ne garantissant majoritairement que des cabinets Urbania ! Peu de chances en effet qu'une telle évaporation de trésorerie de clients ait pu être opérée avec un organisme de garantie comme la Caisse de garantie de la FNAIM ou la SOCAMAB, les deux grandes caisses de caution mutuelle de la profession des administrateurs de biens et syndics de copropriété ...

Conclusion provisoire

L’IPI devrait au moins publiquement et pro activement afficher sur leur site, dans la partie « liste des AI », si un agent immobilier est en règle avec les directives IPI concernant l’assurance et la garantie bancaire …

Difficile ? Non.

Ou veut l‘IPI en fait protéger ce genre de personnages et leur concurrence déloyale avec d'autres membres de la profession?

Ce type de données peut être facilement et rapidement implémenté, si la volonté existe.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Un ordre professionnel réservé aux syndics ?

Saxo a écrit :

PIM a écrit :  je lis à l'instant qu'en France, on a le projet exactement inverse : "D'un projet de loi sur les syndics, le gouvernement fait un projet d'encadrement de l'ensemble des professions immobilières !".... ce qui ne manque pas sel  wink

Ce ne serait pas un IPI-bis: les professionnels du secteur n'y auraient qu'un strapontin (comme le dit l'article).

Les gens en ont aussi assez en France.

C'est TF1 qui, au 20 h, ce 28 septembre diffusait un reportage sur les abus de syndics : contrats opaques, surfacturation, mauvaise gestion...

Ca vous rappelle quelque chose...

Un lien similaire:

Immobilier : les contrats des syndics sont toujours aussi opaques (01/04/2010 - Capital.fr)


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres