Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    pulvinar justo odio eget quis venenatis

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    soff
    Pimonaute
    Inscription : 30-06-2011
    Messages : 5

    Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    Bonjour,
    Je suis confrontée à un problème avec le locataire qui a signé un bail de 1an, sans possibilité de résiliation, mais qui part à l'étrnger bien avant le terme du contrat. Je lui ai indiqué,  et il a accepté après moults contestations, mon ok pour résiliation anticipéé ssi nouveau locataire trouvé. Mais entretemps, il part, m'envoie fin juin un recommandé sans date de début et de fin de resiliation pour me dire que comme mentionné, il part mi-juillet pour raisons pro. Là, il  me fixe une date pour ELS (mais en indiquant que l'appart sera completement vide que le lkendemain et que les clès  seront remises le lendemain donc au concierge... pour vous donner le ton...). Le fait de lui indiquer que je suis contre une résiliation pure et simple mais que par facilité pour lui j'accepte une résiliation tous drits des parties saufs, me garant-il que il reste redevable dès loyers jusqu'au terme si il ne trouve personne?
    J'ai un RV avec un potentiel locataire interessé, trouvé par le locataire, mais ce dernier ne semble pas disposer à signer avant le départ de l'actuel...
    Comment sauvegarder mezs droits sachant que les relations sont "tendues"? Qu'il y a les loyers et charges futurs éventuels à régler et le décompte des charges...
    Merci pour vos conseils

    Hors ligne

    Panchito-9340
    Pimonaute
    Inscription : 24-01-2008
    Messages : 1

    Re : Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    Il y a de plus en plus de gens qui signent des contrats et font ensuite comme s'ils n'existaient pas....

    Un contrat de un an non résiliable, n'est pas résiliable; point barre.

    La clause diplomatique a été supprimée car depuis la nouvelle loi de 2007, les contrats de 9 ans sont , eux, résiliables à tout moment par le locataire.
    Il lui suffit de payer une indemnité de rupture et d'envoyer un renom de 3 mois.

    Donc si votre locataire a signé un bail d'un an non résiliable, il doit s"acquiter de tous ses loyers et charges jusqu'à ce que son contrat expire.
    Point final.

    Quand est-ce que son contrat de 1 an a-t'il pris cours?

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    Panchito, les juges suivent rarement cette voie et limitent l'indemnité à 3 mois maximum.

    Soft, faites signer un accord à votre locataire "sortant", cela vous permettra de signer un nouveau bail et de limiter votre risque de perte de loyers.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 887

    Re : Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    Francis a écrit :

    Panchito, les juges suivent rarement cette voie et limitent l'indemnité à 3 mois maximum.

    Soft, faites signer un accord à votre locataire "sortant", cela vous permettra de signer un nouveau bail et de limiter votre risque de perte de loyers.

    Exact, Francis.

    Rico, en droit vous avez raison... mais dans la pratique un peu de souplesse est parfois nécessaire. Et est aussi une solution win-win...  smile


    rexou

    Hors ligne

    soff
    Pimonaute
    Inscription : 30-06-2011
    Messages : 5

    Re : Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    Bonjour, merci pour vos réponses.
    Pour répondre à Pachito, son bail a pris cours le 1/11/10.
    Je suis d'accord qu'il faut un peu de souplesse, mais je trouve que j'en ai déjà fait preuve pour faire un contrat d'un an seulement qu'elle était senséee renouveler, pour lequel j'ai déjà dû payer un mois à l'agence immobilière . On a attiré son attention à maintes reprises sur ce que ca impliquait... Ce n'est quand même pas un appart-hotel... J'ai ete ce WE rencontré un locataire potentiel mais qui n'est disposé à signer que samedi prochain, alors que l'ELS doit se faire ce jeudi car elle part ensuite à l'étranger. Je suppose que si je fais un ELS, je perds tous mes droits ... bref, me voilà coincée...
    Merci en tt cas pour vos réponses, bonne journée

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    L'ELS met fin à l'occupation pas au bail !  Rien n'empeche de mattre fin au bail et de maintenir l'obligation de payer le loyer jusqu'à la conclusion d'un nouveau bail.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    soff
    Pimonaute
    Inscription : 30-06-2011
    Messages : 5

    Re : Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    Ah j'ai lu dans la jurisprudence que ELS et remise des clés équivaut à acceptation de la résiliation et que cela clôture les comptes. Je dois lui faire signer un papier alors?

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    Une remise de clés paet être consiérée comme "pour solde de tout compte" mais un ELS comporte toujours, en principe, la phrase du style " il est expréssement entendu que le montant ci-dessous est indépendant des autres comptes pouvant exister entre les perties tels que loyers, charges, indemnités, etc"

    Dans l'ELS ou dans une convention séparée vous pouvez préciser les conditions de fin de bail: montant de l'indemnité de rupture, etc. et faire signer par votre locataire.  Si elle n'est pas d'accord, vous établissez un document reprennant vos 2 positions, vous signez tous les 2 et ensuite le juge tranchera mais au moins les locaux seront libérés et cela limite les frais.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    soff
    Pimonaute
    Inscription : 30-06-2011
    Messages : 5

    Re : Fin de bail difficile et départ à l'étrnger

    ahhh super! merci pour tous ces conseils!

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut