Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    lectus Aliquam Praesent elit. efficitur. mi, massa commodo elit. dictum libero

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Action en justice en matière de bail

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Action en justice en matière de bail

    Je vais ici vous partager mon expérience lors des actions en justice que j'ai subis, fait subir, ou dont j'ai entendu parler personnellement. Comme vous le savez, je me défends en justice de paix moi-même, et je commence, malheureusement, à avoir de nombreuses expériences...

    Je pense que les actions en justice en matière de droit au bail vont augmenter. Les personnes insolvables ont tout à gagner et rien à perdre à lancer une action en justice, même irréaliste, même idiote, même insensée.

    Aujourd'hui, e 747
    Lors d'une action en justice, le juge peut prendre l'affaire immédiatement, si on arrive à le convaincre que l'affaire est simple et ne nécessite pas de débats ultérieurs. On s'explique alors sur le champ, et le juge rend un jugement sur le champs, en fin d'audience, ou à bref délai.

    Mais parfois, l'avocat de la partie adverse vient avec des conclusions. Ou l'affaire est reportée. Ou tout un tas de mesures dilatoires potentielles...

    Pour accélerer la procédure, et empêcher la partie adverse de se lancer dans des mesures qui rendraient la procédure très très longue, on peut demander un "747", du numéro de l'article du code qui permet au juge d'impose un calendrier de dépôt des conclusions, et de fixer la date de la plaidoirie.

    Le juge est libre de décider des dates de dépôts et du nombre de répliques. Il est aussi fréquent que les parties s'entendent sur le calendrier que le juge entérinera alors.

    Typiquement, un dépot de conclusion dans le mois par le défendeur (celui qui se défend), une réplique par le demandeur (celui qui attaque) un mois après, suivi de conclusions additionnelles de synthèse par le défendeur un mois plus tard, suivies de conclusions additionnelles de synthèse encore un mois plus tard.

    Attention à ne pas déposer plus tard que ces dates. Si vous dépassez la date, vos conclusions sont simplement rejetées. Et si vous arrivez avec de nouveaux éléments à l'audience, même dont vous n'auriez eu connaissance qu'après votre date possible de dépot, ces éléments sont aussi rejetés.

    Il semble même que lors des conclusions additionnelles de synthèse, vous ne puissiez pas déposer de nouvelles pièces. Si vous n'avez pas déposé vos pièces au "premier tour", elles seraient écartées purement et simplement. Il y aurait un avis de la cour de cassation sur ce point.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : Action en justice en matière de bail

    Note pour plus tard:
    Joindre à la requête le bail, l'état des lieux, la preuve de l'enregistrement et la garantie locative, ainsi que toute pièce utile. Pplus c'est complet, plus cela va vite. Et moins on se retrouve avec des pièces rejetées.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : Action en justice en matière de bail

    Hier, justice de paix. Comme d'habitude, le justiciable perd sa matinée à attendre que les avocat passent tous devant lui. Il paraît que c'est normal et que cela permet de diminuer le coût de la justice. Bon, soit. Les personnes en robe d'abord, sans doute.

    Dans une affaire de loyer, le locataire est présent avec sa femme. Il a 6 enfants. Il est sans travail. Ses revenus sont de 800€ (hors allocation familiales) Le loyer est de 700€. Le loyer est impayé depuis 2 ans. DEUX ans.

    Le juge remet à une date ultérieure "parce que cela n'est pas urgent, puisque le propriétaire a attendu deux ans avant d'introduire la demande"

    Mon tour. Le cas d'une personne en souffrance de 3 loyers, dont un qui date de mai dernier. Le cas n'est pas simple, il a pris un avocat qui a monté en épingle divers problème et déposé une demande reconventionnelle.

    Je demande au juge de ne pas renvoyer (ils occupent toujours...) mais de trouver une manière de trancher au moins sur une partie: l'occupation. Il me dit "mais le loyer en souffrance date du mois de mai..." Bon, on transige sur une vue des lieux à très bref délai (max 15 jours)

    Petite discussion avec le juge, hors audience, en attendant les avocats pour une autre affaire. Il conclut: il ne faut pas attendre pour déposer les affaires devant le juge.

    Note pour plus tard: dès qu'un locataire à plus d'un mois de retard, il faut déposer.

    Autre note pour plus tard: dès le moindre doute, tant qu'on est dans la période courte de début de bail, virer le locataire. Surtout ne pas prendre pitié et ne pas chercher à résoudre leurs problèmes: cela vous retombera sur le râble.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Action en justice en matière de bail

    Dans un affaire que j'ai eue autrefois avec un locataire qui m'avait fait pitié, le juge m'a dit que mon devoir de propriétaire n'était pas de me substituer au cpas mais de veiller à limiter mon préjudice.
    Depuis, plus de B.A. en tant que propio !


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut