Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    lectus Aliquam Praesent elit. efficitur. mi, massa commodo elit. dictum libero

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    bruits voisinage = vice caché

    miradora
    Pimonaute assidu
    Inscription : 27-08-2010
    Messages : 47

    bruits voisinage = vice caché

    Bonsoir,

    Est-ce que les bruits de voisinages (voisins qui crient parfois, musique à fond, bébé qui pleure, entendre même les gens qui parlent fort et rirent) peuvent être considérés come "vice caché" dans un grand immeuble d'appartements?

    quels sont les conséquances si les acheteurs se retournent contre les vendeurs?

    D'avance merci pour votre conseil.

    Hors ligne

    Panchito-9340
    Pimonaute
    Inscription : 24-01-2008
    Messages : 1

    Re : bruits voisinage = vice caché

    Mais je suppose qu'avant d'acheter vous avez visité le bien au moins une fois?

    Hors ligne

    miradora
    Pimonaute assidu
    Inscription : 27-08-2010
    Messages : 47

    Re : bruits voisinage = vice caché

    pas de bruit lors de la visite; probablement les voisins n'étaient pas chez eux ou calme à ce moment.

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 891

    Re : bruits voisinage = vice caché

    miradora a écrit :

    Est-ce que les bruits de voisinages (voisins qui crient parfois, musique à fond, bébé qui pleure, entendre même les gens qui parlent fort et rirent) peuvent être considérés come "vice caché" dans un grand immeuble d'appartements?

    A mon sens, il n'existe aucun "vice caché". Vous connaissiez l'existence de voisins comme le vendeur. Le vendeur n'est pas responsable des excès de comportement des autres habitants de l'immeuble.

    Si vous avez un problème avec le non respect du ROI par vos voisins, voyez le syndic, voyez la police, voyez les voisins... et reprochez-vous de n'avoir pas été assez attentif à la qualité de l'isolation du bien que vous avez acheté, notamment...

    Mais vous ne pouvez adresser aucun grief à votre vendeur.


    rexou

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 864
    Site Web

    Re : bruits voisinage = vice caché

    Les voisins ont peut-être des "vices cachés" , mais, plus sérieusement, - comme indiqué par Rexou - cela n'est pas reprochable au vendeur.

    Avez-vous déjà visionné cette video-ci (extraite de notre page détente) ?


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    miradora
    Pimonaute assidu
    Inscription : 27-08-2010
    Messages : 47

    Re : bruits voisinage = vice caché

    Merci à tous pour vos réponses. C'est moi le vendeur, donc ça me rassure qu'on n'a rien à me reprocher point de vue légale.

    Encore merci et bon après-midi!

    Hors ligne

    Goudurix
    Pimonaute assidu
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 16-04-2006
    Messages : 132

    Re : bruits voisinage = vice caché

    Bonjour, j'ai également un problème similaire, mais peut-être plus complexe.

    Mon voisin du haut vient de refaire la structure du plancher, et c'est devenu plus bruyant. Il n'a pas fait l'isolation dans les règles de l'art en "oubliant" des couches.

    Or, il apparait clairement que c'est contraire à l'acte de base de l'immeuble, qui prévoit des critères précis d'atténuation des décibels, et des matériaux à utiliser pour respecter le confort acoustique de l'immeuble.

    Devant un juge de paix, je suppose qu'il pourrait être contraint assez facilement de refaire son plancher.

    Mais en discutant à l'amiable par lettres écrites, nous sommes arrivés à un accord intermédiaire qu'il fasse attention à ne pas faire trop de bruit.

    Il respecte actuellement cela, mais s'il met son bien en location ou si sa situation familiale change (enfants), ça pourrait devenir vite très bruyant.

    Dans le même temps, je devais vendre mon logement pour d'autres raisons. Je compte informer les futurs acheteurs qu'on entend les bruits de voisinages. Mais pourrait-on me reprocher d'avoir caché le fait que le voisin ne respecte plus l'acte de base?

    Sachant que des lettres ont été échangées, mais que ça n'a pas été prouvé légalement, juste des suppositions.

    Après tout, ce n'est pas moi qui suis en infraction. Ce n'est pas un vice de mon appartement, mais de SON appartement.

    J'aimerais évidemment ne pas parler de ce plancher et de l'acte de base, n'étant même pas sûr que c'est véritablement une infraction.

    Est-ce que je risque que l'acheteur me reproche plus tard un vice caché?

    Merci.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut