Au hasard de nos offres
  • Villa 1 495 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 850 000 € IXELLES
  • Loft 850 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 650 000 € UCCLE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Appartement 595 000 € BRUXELLES 5
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    Nullam non quis, felis libero dolor odio elementum risus.

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Chocolat? Vous avez dit chocolat?

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 449
    Site Web

    Chocolat? Vous avez dit chocolat?

    Il n'y a pas que Pim qui aime les running gags chocolatés:
    Voyez plutôt le gag commis par le SPF économie...
    Citation :Quand le SPF Economie piège les entrepreneurs

    Le but était de démontrer le danger de signer n'importe quoi sans lire

    BRUXELLES Le SPF Economie a piégé 189 entrepreneurs en leur faisant signer de façon malhonnête un document en vue de constituer soi-disant un annuaire professionnel. Il est en droit de leur réclamer 547.155 euros au cours des trois prochaines années. Il s'agit en réalité d'une campagne de prévention visant à inciter les entrepreneurs à plus de prudence lorsqu'ils signent des documents.

    Le SPF Economie a été saisi en 2011 de 1.127 plaintes pour des arnaques présumées aux annuaires professionnels. Le nombre de dossiers est constant ces trois dernières années mais est en nette hausse par rapport à 2008 (460 plaintes).

    Comme "il vaut toujours mieux prévenir que guérir", selon les termes du ministre de l'Economie Johan Vande Lanotte, le service public fédéral a organisé une campagne choc visant à sensibiliser les entrepreneurs aux arnaques aux annuaires professionnels.

    Dans ce cadre, le SPF Economie a faxé, début mars, 10.000 demandes de renseignements en vue d'une prétendue mise à jour de ses données pour son annuaire professionnel fictif 'Belgian Online Register'. 189 destinataires ont renvoyé un document signé, un contrat déguisé par lequel ils s'engagent non seulement à payer annuellement près de 1.000 euros pour une période de trois ans mais aussi à arroser les plantes du SPF et à livrer des oeufs de Pâques aux fonctionnaires. Ces mentions figuraient en bas de page, en petits caractères.

    "Les entreprises acceptent encore trop souvent des offres sans s'être suffisamment renseignées", a conclu le ministre de l'Economie.

    La ministre des Classes moyennes, des PME et des indépendants, Sabine Laruelle a, quant à elle, souligné que "les TPE (Très Petites Entreprises, ndlr) ne disposent pas toujours de l'ingénierie nécessaire pour faire la différence entre les offres intéressantes et les cas frauduleux."

    Illustrant ces propos, un cabinet d'avocats a expliqué avoir été lui-même victime d'une telle arnaque, réelle cette fois d'après lui. Pas plus tard que mercredi, ce cabinet a reçu une nouvelle invitation à payer, malgré les arguments juridiques avancés par ce dernier. Une plainte a été déposée auprès du SPF Economie.

    Les responsables de ces "annulaires professionnels malhonnêtes" sont souvent établis à l'étranger et sont généralement à la limite de la légalité, prévient le SPF Economie. Ils n'hésitent pas à s'adresser eux-mêmes à la Justice pour réclamer les montants soi-disant dus, a indiqué la présidente du Syndicat national pour indépendants(SNI), Christine Mattheeuws.

    Les ministres Vande Lanotte et Laruelle ont pour leur part précisé que la campagne du SPF n'était, elle, pas à la limite de légalité puisque lors de l'envoi fin mars du virement aux destinataires, il était mentionné "Ceci n'est pas une facture" et une page de conseils accompagnait le document. "Les victimes pourront toujours s'adresser au SPF Economie", a ironisé M. Vande Lanotte. La campagne n'a suscité que très peu de réactions négatives, selon le SPF Economie.

    © La Dernière Heure 2012


    Grmf!
    ----------------
    Dans une maison à trois briques, on est souvent à découvert.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres