Au hasard de nos offres
  • Maison Sorry : trop tard ! UCCLE
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 1 850 000 € IXELLES
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 650 000 € UCCLE
  • Appartement 595 000 € UCCLE
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Villa 1 495 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    venenatis mattis pulvinar porta. risus. ut neque. elementum mi, felis

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Chômage immobilier ou pas ?

    DYNOSOR
    Pimonaute
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 30-01-2013
    Messages : 4

    Chômage immobilier ou pas ?

    Hello chers tous , je suis confronté depuis 09.2012 à des problèmes d'humidité. 

    Selon une expertise et une contre-expertise par caméras réalisées le problème vient du voisin, qui a une chambre de visite dont les joints ont disparu.

    Les problèmes touchent 3 locaux sur 5. Comme un radiateur se détache je n'ose plus allumer le chauffage.

    La locataire de notre immeuble concerné est partie et dans cet état-là, surtout vu les travaux à faire, il n'est pas possible de trouver un nouveau locataire et un loyer décent.

    Ma question porte sur le chômage immobilier, càd le remboursement au propriétaire de la la perte de loyer entre le début du sinistre et la fin des travaux de remise en ordre.

    Les discussions qui s'éternisent avec les experts font qu'on arrivera au moins à 8 mois d'inoccupation.

    Mais voilà l'expert rejette le principe du chômage immobilier ( montant dû au propriétaire à la suite d’un incendie ou d’un dégât des eaux pour ne pas pouvoir occuper la totalité ou une partie de son immeuble ) et dit que c'est louable, éventuellement avec un loyer réduit.

    Mais un loyer réduit induirait une perte sur toute la durée du bail !

    Je sais que cette question est fréquemment posée à l'ombudsman des assurances, mais avez-vous des expériences ou des connaissances juridiques en la matière ?

    Serait-il utile que je fasse constater par un huissier ? Un expert immobilier ? Un architecte ... ?

    A tout hasard je précise que j'ai fait preuve de célérité et même de proactivité dans ce dossier ( lettres recommandées avec accusés de réception etc ), donc les délais sont imputables aux assurances et experts commis par elles.

    Tout grand merci d'avance ! Dyno

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 450
    Site Web

    Re : Chômage immobilier ou pas ?

    Je suis en cours d'instance avec un problème d'humidité qui a induit 15 mois de chômage immobilier. Je n'ai pas le jugement, mais l'expert m'accorde les 15 mois pour la moitié du loyer.

    Nous réclamons l'intégralité du loyer. Et j'ai assez confiance que nous l'obtiendrons.

    Cependant, j'ai fait aussi diligence que je pouvais le faire. Et je demande la période d'inoccupation entre le moment où la chose a été découverte, et le moment où le voisin a réparé son problème.

    Le début du dossier date de 2007. On n'est pas encore prêt à avoir un jugement...

    Bon courage à vous.


    Grmf!
    ----------------
    Dans une maison à trois briques, on est souvent à découvert.

    Hors ligne

    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 653

    Re : Chômage immobilier ou pas ?

    Avez-vous introduit une requête en justice de paix à l'encontre de votre voisin?

    Hors ligne

    DYNOSOR
    Pimonaute
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 30-01-2013
    Messages : 4

    Re : Chômage immobilier ou pas ?

    panchito a écrit :

    Avez-vous introduit une requête en justice de paix à l'encontre de votre voisin?

    Merci à Grmff et vous Panchito, pour ces réponses ultra-rapides.

    Non je n'ai pas encore fait de démarches chez le juge de paix à l'encontre du voisin. La 2e expertise par caméra a eu lieu ce lundi donc le voisin lui-même ne semble pas pouvoir être accusé de lenteur.

    Mais les assurances oui, càd la mienne ( batiment + défense en justice ) et les 2 du voisins qui se renvoient les balles ( batiment + familiale ).

    Alors j'ai envoyé aujourd'hui une mise en demeure par recommandé à mon assureur, pour qu'il désigne un nouvel et véritable expert qui défende mes intérêts. 

    Et j'envisage d'engager un contre-expert, puis un avocat ( mais çà me semble un peu tôt ), à charge de mon assur défense en justice.  Dyno

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres