Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    pulvinar justo odio eget quis venenatis

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Evaluer la valeur du tréfonds

    JBrisk
    Pimonaute
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 19-02-2013
    Messages : 3

    Evaluer la valeur du tréfonds

    Bonjour,
    Voici ma question:

    Dans le cas d'un bail emphytéotique, comment évaluer la valeur du tréfonds (en % de la valeur du bien)?

    S'il s'agit d'un bien placé sous emphytéose pour 99 ans en 1963, sans redevance annuelle aucune, (Paiement unique lors de l'acte)
    et s'il reste donc 50 ans aujourd'hui, la valeur du tréfonds vaut-elle -proportionnellement- 50% de la valeur de l'immeuble?

    Merci de vos avis éclairés.

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Evaluer la valeur du tréfonds

    Il n'y a, à ma connaissance, pas de méthode fiable et en plus la valeur dépend de nombreux critères comme les clause s de l'acte au sujet des construction, de l'état dans lequel elles doivent être à la fin de l'occupation.
    Je crois qu'il existe une méthode fiscale appliquée lors des ventes de tréfonds (ventes assez rares ! )


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    JBrisk
    Pimonaute
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 19-02-2013
    Messages : 3

    Re : Evaluer la valeur du tréfonds

    Francis,
    Merci pour votre réponse.
    Dans le cas qui m'intéressent, Les constructions doivent être remises dans leur état initial.
    Effectivement l'administration fiscale calcule la valeur du trefonds en cas de vente mais je ne connais pas la méthode.
    A qui s'en remettre pour effectuer une telle évaluation?

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Evaluer la valeur du tréfonds

    Votre question m'interpelle et j'ai un peu cherché dans ma doc si je trouvais qq chose.  Je n'ai rien trouvé, même pas dans mes cours d'il y a près de 40 ans (géomètre expert immobilier), ni dans tout ce que je conserve dans mes armoires ou mon disque dur (je ne parle bien évidemment pas de mon cerveau ! )

    Je n'ai jamais eu à réaliser une telle évaluation.
    La seule méthode assez proche est l'évaluation de la nue-propriété et de l'usufruit mais il y a des différences notables avec le bail emphytéotique, notamment pour la répartition des frais !

    J'ai une petite réunion de confrères dans qq jours et je tenterai de leur poser la question. 
    Je reviendrai donner le résultat !


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    JBrisk
    Pimonaute
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 19-02-2013
    Messages : 3

    Re : Evaluer la valeur du tréfonds

    @Francis,

    Je vous remercie pour vos recherches approfondies!
    Effectivement, c'est une question qui semble ne pas se poser souvent. J'y cherche réponse car je suis propriétaire tréfoncier d'un bien qui sera libéré dans 60 ans.
    En ce qui concerne la comparaison avec le droit d'usufruit, vous avez raison, c'est bien comparable en ce qu'il s'agit de deux droits réels de jouissance. Les différences auxquelles je pense dans ce cas-ci sont:
    - pour l'emphytéose, une durée plus longue, et
    - la pleine jouissance sans restriction par l'emphytéote (tandis que l'usufruitier doit conformer sa jouissance à la destination du bien)
    - d'autre part, effectivement , la répartition des frais: dans le cas de l'emphytéose tous les frais et impôts sont à charge de l'emphytéote. (Ce qui  favoriserait la valeur du tréfonds par rapport à celle de la nue-propriété.)

    Pour en revenir à ma situation, je suis dans une situation hypothétique d'un nu-propriétaire qui n'a donc rien à payer, et rien à recevoir durant 60 ans.

    Encore une fois je vous remercie pour vos recherches et de vous renseigner auprès de vos confrères!

    JB

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut