Au hasard de nos offres
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    luctus leo. consectetur porta. vel, justo

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    signature de l'acte impossible....

    YLH7200
    Pimonaute
    Lieu : Mons, Belgique
    Inscription : 12-03-2005
    Messages : 4

    signature de l'acte impossible....

    bonjour,

    nous avons vendu un terrain pour une caravane résidentielle en avril 2012. Un compromis a été signé. Après bien des déboires, nous devions passer devant le notaire en ce début janvier 2013... mais les acquéreurs ne se sont jamais présentés. Et pour cause : la police nous a informé que ceux ci faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international, ils sont emprisonnés en France en attendant d'être jugés.

    Vu l'impossibilité de faire signer l'acte, notre notaire nous propose de faire résilier le compromis par voie de justice avant la date anniversaire du compromis.

    Je m'interroge sur les conséquences de la résiliation ou non de la vente (qui paie quoi....). Auriez vous un avis ou un conseil sur la question ?

    ps : la somme de ce terrain étant modérée, j'avais demandé à disposer de la totalité du montant en liquide à la signature du compromis... ce qui fut fait et acté.

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : signature de l'acte impossible....

    YLH7200 a écrit :

    bonjour,

    nous avons vendu un terrain pour une caravane résidentielle en avril 2012. Un compromis a été signé. Après bien des déboires, nous devions passer devant le notaire en ce début janvier 2013... mais les acquéreurs ne se sont jamais présentés. Et pour cause : la police nous a informé que ceux ci faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international, ils sont emprisonnés en France en attendant d'être jugés.

    Vu l'impossibilité de faire signer l'acte, notre notaire nous propose de faire résilier le compromis par voie de justice avant la date anniversaire du compromis.

    Je m'interroge sur les conséquences de la résiliation ou non de la vente (qui paie quoi....). Auriez vous un avis ou un conseil sur la question ?

    ps : la somme de ce terrain étant modérée, j'avais demandé à disposer de la totalité du montant en liquide à la signature du compromis... ce qui fut fait et acté.

    Donc, si j'ai bien compris, vous avez vendu ce terrain et déjà touché l'intégralité du prix de vente ?

    La seule chose qui manque, c'est l'acte authentique et le paiement des droits d'enregistrement...

    Que vos acquéreurs soient en prison ne les empêche pas, juridiquement parlant, de donner un mandat par voie authentique et que ce mandataire signe l'acte, avec le paiement des frais restant dus.

    Si vous allez en justice pour annulation de la vente, vous devrez avancer les droits d'enregistrement et si la résolution est prononcée (d'où la préoccupation de la date anniversaire d'un an, pour pouvoir récupérer les dits droits), vous devrez restituer l'argent perçu, déduction faite de l'éventuelle indemnité accordée par le jugement.

    Liens utiles (résolution judiciaire):
    - le médiateur fédéral

    - droit belge

    - et ici dans notre forum ;-))


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 891

    Re : signature de l'acte impossible....

    YLH7200 a écrit :

    bonjour,

    nous avons vendu un terrain pour une caravane résidentielle en avril 2012. Un compromis a été signé. Après bien des déboires, nous devions passer devant le notaire en ce début janvier 2013... mais les acquéreurs ne se sont jamais présentés. Et pour cause : la police nous a informé que ceux ci faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international, ils sont emprisonnés en France en attendant d'être jugés.

    Vu l'impossibilité de faire signer l'acte, notre notaire nous propose de faire résilier le compromis par voie de justice avant la date anniversaire du compromis.

    Je m'interroge sur les conséquences de la résiliation ou non de la vente (qui paie quoi....). Auriez vous un avis ou un conseil sur la question ?

    ps : la somme de ce terrain étant modérée, j'avais demandé à disposer de la totalité du montant en liquide à la signature du compromis... ce qui fut fait et acté.

    L'acheteur a payé la totalité du prix lors de la signature du compromis ?

    Il me semble qu'il serait bon que votre notaire ou vous-même contactiez les acheteurs par courrier pour leur demander leurs intentions et les aviser qu'à défaut de réaction vous considérerez la vente nulle aux conditions précisées sur le compromis (ou à défaut, par les usages). Ils peuvent donner procuration à leur notaire par exemple...


    rexou

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 891

    Re : signature de l'acte impossible....

    Posté avant d'avoir vu la réponse de Pim.

    Un contact avec les intéressés et un accord (en fonction des conditions prévues au compromis) me semblent plus indiqués qu'une action en justice.

    Détenus préventivement en France, ils ne doivent pas vraiment rechercher une solution judiciaire...


    rexou

    Hors ligne

    YLH7200
    Pimonaute
    Lieu : Mons, Belgique
    Inscription : 12-03-2005
    Messages : 4

    Re : signature de l'acte impossible....

    merci pour ces réponses rapides

    pour répondre@rexou, effectivement, nous avons perçu la totalité du prix demandé à la signature du compromis.

    Nous ne demandons pas mieux qu'un accord à l'amiable mais nous ne savons plus joindre ces personnes... pour le moins peu fréquentables.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut