Au hasard de nos offres
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Loft 850 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    odio venenatis libero mattis suscipit id Lorem elit.

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Vincent4050
    Pimonaute
    Lieu : LIEGE
    Inscription : 05-04-2014
    Messages : 8

    AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Bonjour,

    Je suis propriétaire d’une maison, j’ai signé une convention avec une agence immobilière sociale au mois de septembre 2012. Celle-ci a une durée de 3 ans et a pour échéance en septembre 2015.

    Dans cette convention, je donne donc un mandat à cette dernière pour contracter un bail en tant qu’intermédiaire.

    En novembre 2012, un bail de un an a été signé via cette assurance. En novembre 2013, j’ai interrogé l’A.I.S. au niveau de la prorogation pour la même période. Celle-ci m’a répondu qu’il n’était pas nécessaire de rédiger un nouveau bail.

    Nous voici à 2 mois de l’échéance. Avant de prendre contact avec l’AIS, je désirerais avoir votre avis.

    En l’absence de réaction des deux parties, est-ce que ce bail devient un bail de longue durée ? Ou bien est-ce que ce dernier est automatiquement re-prorogé pour le même terme d’un an ????

    Dans le document, il est stipulé qu’en l’absence de démarche d’une des deux parties 3 mois avant la date anniversaire, le bail était automatiquement reconduit. Je ne pense pas qu’on puisse indéfiniment prolonger ce genre de bail.

    Je crains que ce bail ne soit transformé en bail de longue durée et quid dans le cas où la convention avec l’A.I.S. ne serait pas pour quelque raison que ce soit reprolongé au bout des 3 ans en septembre 2015. Je me retrouverais sans « la protection » de l’A.IS. face à un locataire disposant d’un bail de longue durée, situation très inconfortable donc !!!!!!

    Autre question en matière de garantie locative. Aucune garantie locative n’a été constituée, je dispose seulement de « la parole » du directeur de l’AIS m’assurant que cette dernière réparerait les éventuels dégâts locatifs. Or, quand je relis de plus près le bail, je me rends compte que le CPAS doit me délivrer une attestation.

    Compte tenu de ce qui précède il est clair que je dois protéger mes intérêts.

    D’une manière générale, les A.I.S. pencheront toujours du côté du « faible » c-a-d le locataire.

    Merci de vos réponse rapides (comme toujours) et précises (comme toujours).


    VINCENT

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Pour des raisons assez évidentes, je ne maîtrise pas du tout ce sujet des agences immobilières sociales.

    Si c'est pour Bruxelles, vous devriez pouvoir trouver réponse(s) sur http://fedais.be/proprietaire/accueil/


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Les agences immobilières sociales peuvent agir comme locataire avec droit de sous-louer au locataire de leur choix au tarif qui leur plait, ou comme "gérant".

    Relisez votre contrat: qui est votre locataire? L'occupant, ou l'AIS?


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    En ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Question très importante.   Avez vous un bail avec l'AIS comme preneur (locataire) ?

    Ou un simple mandat de gestion ?


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    En ligne

    Vincent4050
    Pimonaute
    Lieu : LIEGE
    Inscription : 05-04-2014
    Messages : 8

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour vos réponses.

    Le bail est signé avec la locataire (je peux vous l’envoyer en MP si vous désirez), ce qui est tout à fait classique ce qui l’oppose au système qui est appliqué par les CPAS dans lequel le CPAS est le preneur.

    L’AIS de par sa convention agit comme intermédiaire et dispose des pouvoirs suivants :

    Pouvoirs du mandataire.

    Le mandant donne notamment pouvoir au mandataire, pendant toute la durée du contrat, de :

    a)    passer tous baux et locations - en ce compris des baux de neuf ans et plus - pour la durée, dans les formes, aux personnes, pour le prix, sous les charges et conditions que le mandataire jugera convenables - étant expressément stipulé :

    1° - que le propriétaire renonce à son droit visé à l'art. 3 § 4 de la loi du 20 février 1991 de résilier le bail sans motif
    2° - que le loyer à fixer dans le contrat de bail ne peut excéder 117,65% du loyer net fixé à l'article 9 du présent contrat.

        proroger, renouveler, résilier, avec ou sans indemnité, tous baux et locations, même ceux actuellement en cours; autoriser toutes cessions de bail et sous-locations; donner et accepter tous congés; dresser tous états des lieux.

    b) recevoir tous loyers échus ou à échoir, et toutes sommes qui pourraient être dues au mandant par d'anciens locataires ou pour toutes autres causes se rattachant à la gestion de l'immeuble.

    c) moyennant autorisation préalable et écrite du mandant, procéder ou faire procéder, à la charge dudit mandant, à toutes réparations, constructions, améliorations nécessaires ou utiles qui lui incombent en sa qualité de propriétaire ; à cet effet, passer tous devis, marchés ou contrats avec toutes personnes, architectes, entrepreneurs et ouvriers, ou avec toutes sociétés ou administrations; payer le montant de toutes factures. En cas d'avance du coût de ces travaux par le mandataire, celui-ci aura, sauf toute autre modalité de remboursement à convenir, la faculté de se payer sur toutes sommes reçues par lui au nom et pour compte du mandant.

    d) recevoir et gérer la garantie locative, et en obtenir la libération.

    e) exiger des locataires les réparations à leur charge.


    f) moyennant et dans les limites de l'autorisation préalable et écrite du mandant, autoriser le locataire à modifier, transformer, ou aménager le logement ainsi qu'à modifier la destination initiale du bien. En cas de modification, transformation ou aménagement apporté avec cet accord, en fin de bail, soit rembourser la valeur des matériaux et le coût de la main d'œuvre, soit payer une somme égale à la plus-value acquise par l'immeuble ensuite de ces travaux.

    g) passer tous marchés et contrats pour l'entretien de la maison, son éclairage, l'abonnement aux eaux et au gaz, et pour tous autres objets; renouveler ou résilier ceux existant à ce jour, payer tout ce qui pourrait être dû de ce chef.

    h) faire toutes demandes en dégrèvement ou en réduction de taxes et contributions, présenter à cet effet toutes requêtes et pétitions; recevoir toutes sommes restituées.

    i) représenter le mandant auprès de toutes administrations publiques, notamment auprès des services de voirie ou de l'autorité communale.

    j) le cas échéant, accomplir toutes les formalités requises pour l'obtention du permis de location imposé pour la location et la mise en location des logements collectifs et des petits logements individuels en Région wallonne (Décr. Rég. wallonne 06.04.95, M.B. 04.07.95).

    k) de toutes sommes reçues ou payées, donner ou retirer quittance et décharge; opérer le retrait de toutes sommes consignées; remettre ou se faire remettre tous titres et pièces; en donner ou retirer décharge.

    l) à défaut de paiement et en cas de difficulté quelconque avec qui que ce soit, exercer toutes poursuites, contraintes et diligences nécessaires, citer et comparaître au nom et pour compte du mandant devant tous tribunaux et cours, tant en demandant qu'en défendant.
    m) aux fins qui précèdent, passer et signer tous actes, procès-verbaux et pièces, élire domicile, et généralement faire le nécessaire.


    Nonobstant cette particularité (mandat A.I.S.), je désirerais savoir ce qui se passe au niveau du bail..

    Nous voici à 2 mois de l’échéance.
    En l’absence de réaction des deux parties, est-ce que ce bail devient un bail de longue durée ? Ou bien est-ce que ce dernier est automatiquement re-prorogé pour le même terme d’un an ????
    Dans le document, il est stipulé qu’en l’absence de démarche d’une des deux parties 3 mois avant la date anniversaire, le bail était automatiquement reconduit. Je ne pense pas qu’on puisse indéfiniment prolonger ce genre de bail.

    Je crains que ce bail ne soit transformé en bail de longue durée (et quid dans le cas où la convention avec l’A.I.S) ne serait pas pour quelque raison que ce soit reprolongé au bout des 3 ans en septembre 2015). Je me retrouverais sans « la protection » de l’A.IS. face à un locataire disposant d’un bail de longue durée, situation très inconfortable donc !!!!!!

    Autre question en matière de garantie locative. Aucune garantie locative n’a été constituée, je dispose seulement de « la parole » du directeur de l’AIS m’assurant que cette dernière réparerait les éventuels dégâts locatifs. Or, quand je relis de plus près le bail, je me rends compte que le CPAS doit me délivrer une attestation.

    D’avance merci pour vos réponses sur ce sujet que je pense peut devenir intéressant.


    VINCENT

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    En l’absence de réaction des deux parties, est-ce que ce bail devient un bail de longue durée ? ----->oui.
    Ou bien est-ce que ce dernier est automatiquement re-prorogé pour le même terme d’un an ????------> non. Une seule prolongation.

    Attention que vous parlez de bail qui finit dans deux mois. Le bail finit moyennant préavis de 3 mois. C'est donc déjà trop tard pour vous poser cette question.

    Ceci étant dit, je suis étonné de la convention. L'AIS agit comme agence immobilière régisseur, mais pas du tout comme AIS. Où est votre garantie si le locataire ne paye pas son loyer, actuellement? Je ne vois rien comme garantie de payement du loyer par l'AIS


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    En ligne

    tototristan
    Pimonaute bavard
    Inscription : 31-10-2005
    Messages : 239

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Exact : ici l'AIS a agit comme agence immobilière .
    Erreur de votre part.
    Le contrat aurait dû être fait avec l'AIS qui à son tour sous-loue....
    Donc où est votre garantie locative ? état des lieux ? Bref L'AIS s'est protégé et ne subira aucun dommages d'un mauvais locataire....Le contrat a été signé entre vous et le locataire : ok, les emmerdes seront pour vous. Il ne fallait pas signer ce type de contrat et cette AIS ne devrait pas être recommandée par cette pratique. Enfin, on ne sait jamais cela pourrait aller mais la façon dont cette AIS a procédé n'est pas correcte.
    Je connais des exemples à Bxl où le locataire a signé avec une AIS et : le proprio ne connaît pas le locataire et le bail est signé avec l'AIS et garantie de paiement et remise en état, certes le montant du loyer est moins élevé mais le proprio est tranquille pour sa maison.

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Sauf si le bail mentionne que la  prolongation est de 2 ans, vous êtes dans le cas d'un bail de 9 ans.

    Généralement, et c'est le cas des AIS dont je suis un des experts, un bail est signé entre le propriétaire et l'AIS.
    L'AIS intervient en quelque sorte comme locataire principale et sous-loue l'appartement.
    Les baux de sous-location ne dépassent jamais la durée du bail principal.
    Une garantie bloquée en banque est parfois constituée par l'AIS, ou une banque donne sa caution, mais il y a également des baux sans garantie constituée.  Le sous-locataire constitue en principe une garantie, bloquée en banque par la signature de l'AIS.
    Durant toute la durée du bail principal, les loyers sont garantis au propriétaire et versés par l'AIS.  De même en fin de bail principal, l'AIS assume l'indemnité locative vis-à-vis du propriétaire même si le sous-locataire est insolvable.

    Votre cas est différent et il faudrait examiner en détail l'entièreté du mandat de l'AIS et du bail pour donner un conseil pertinent, et encore car s'il y a des zones d'ombres, nul ne peut savoir la décision d'un juge de paix.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    En ligne

    nikko
    Pimonaute
    Inscription : 25-11-2016
    Messages : 1

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    il faut beaucoup se méfier des agences sociales
    Elle font tout pour abuser de la confiance des propriétaires par exemple en ne constituant pas de garantie.
    J'en ai fait l'expérience à l'agence immobilière " C****" de bruxelles. [edit modérateur: supprimé identification]
    Lors de la fin du bail entre eux et moi l'agence devait remettre l'appartement en état de location comme prévu dans le bail.
    Ce qu'elle n'a pas du tout fait.
    Donc j'ai eu beaucoup de frais de rénovation pour pouvoir relouer.
    De plus l'agence ne se préoccupe pas des assurances des locataires.
    Ce qui en cas de sinistre reviens au propriétaire.
    MEFIANCE extrème donc surtout avec l'agence précitée.

    Hors ligne

    locataireA
    Pimonaute
    Inscription : 27-02-2018
    Messages : 1

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    Bonjour

    Je voudrais avoir vos avis d'experts concernant une situation de location à une AIS
    L'agence ne veut pas faire les réparations alors que des demandes écrites ont été envoyées (par email et recommandé).
    Que peut faire le locataire dans cette situation?
    Un avocat serait le dernier recours.

    Merci d'avance

    Hors ligne

    LaurImmo
    Pimonaute assidu
    Lieu : ARLON
    Inscription : 06-08-2013
    Messages : 49

    Re : AGENCE IMMOBILIERE SOCIAL - CONVENTION ET BAIL

    LocataireA> Il faut voir le type de travaux dont il s'agit. Certains travaux sont à charge du locataire même si vous êtes locataire d'une AIS ou d'une SLSP.


    Agente immobilière titulaire IPI: Syndic & Régisseur   
    Formatrice IFAPME en administration de biens immobiliers, déontologie

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut