[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Assurances RC membres du conseil de copropriété

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 213

Assurances RC membres du conseil de copropriété

Il est généralement admis qu'il est conseillé que les membres du conseil de copropriété soient couverts par une assurance RC dès lors que leur responsabilité puisse être mise en cause quand bien même ils agissent en qualité de bénévoles.

Par ailleurs, le conseil "est chargé de veiller à la bonne exécution par le syndic de ses missions".Il s'agit de la seule obligation mise à sa charge par la loi (art. 577/8/1, in limine, CC) .

Néanmoins ledit conseil peut également recevoir toute autre mission ou délégation sur décision de l'AG à certaines conditions, toujours en application du même article du code civil. 

De plus, le CDC a généralement aussi des missions statutaires.

Je pense qu'il est utile que les personnes intéressées lisent attentivement la police d'assurance RC membres du conseil de copropriété les concernant et, en cas de doute, qu'elles s'adressent directement par écrit à la compagnie d'assurances (et non au courtier) afin de demander des éclaircissements.

Certaines polices ne couvrent d'office les membres du conseil que pour l'exercice de leur mission légale (le conseil est chargé de veiller à la bonne exécution par le syndic de ses missions) et non pour celui de missions statutaires ou décidées par mandat spécial donné par l'AG.

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 877
Site Web

Re : Assurances RC membres du conseil de copropriété

GT a écrit :

De plus, le CDC a généralement aussi des missions statutaires.

Attention: les missions statutaires ont été de plein droit annulés par l'Art. 577-14 CC (si les status ne sont pas coordonnés) ou le sont dès qu'un CP les conteste (dans les 4 mois ou pas), et ceci avec effet rétroactif jusqu'au 01.09.2010.

Art. 577-8/1. (...). Une mission ou une délégation de l'assemblée générale ne peut porter que sur des actes expressément déterminés et n'est valable que pour une année. (...).

Une mission qui ne dure que moins qu'une année est temporaire et ne peut donc pas être repris dans les statuts. L'AG ne peut pas la prolonger. En plus cette mission doit être expressément déterminée et ne peut donc être générale.

Exemple concret: l'AGO 2013 de mon ACP a délégué le choix de l’embellissement des cages de l'ascenseur (avec un budget spécifique) aux membres du CDC, pour une durée de 9 mois (temps des travaux de l’ascenseur). Cela s’est fait sur ma proposition. Le CDC n’a pas su finaliser cette mission.

Art. 577-14.
   Les dispositions de la présente section sont impératives.
   Les dispositions statutaires non conformes à la législation en vigueur sont de plein droit remplacées par les dispositions légales correspondantes à compter de leur entrée en vigueur.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 213

Re : Assurances RC membres du conseil de copropriété

Mon message  concerne l'attention à apporter par les membres des CDC au contenu de la police assurance RC qui les concerne en raison des conséquences éventuelles sur leur patrimoine personnel.  A cet égard, à mon sens, la prudence s'impose .

Pour un exemple théorique mais parlant sur l'importance de la responsabilité civile du CDC, la lecture de la présentation de  Maître Daniel D'Ath avocat au barreau de Bruxelles, lors du colloque sur la journée du copropriétaire organisée par le CNIC le 2 juin 2012 à Namur me paraît interpellante.

Il me semble  que le règlement de copropriété  - qui est un des 2 éléments constitutifs des statuts de l'immeuble  visés à l'art. 577-4, § 1, CC, article qui spécifie aussi  le contenu obligatoire( mais non exhaustif)  dudit règlement -  autorise  de manière générale l'octroi  au CDC de certains certaines missions et qu'aucune disposition des art. 577-3 à 577-14 CC  ne permet de les contester dès lors qu'elles ne sont pas expressément réservé(e)s par la loi et son caractère impératif  soit  à l'AG, soit  au syndic

Bref, le CDC a une mission légale (la "surveillance du syndic"), peut aussi se voir attribuer par l'AG des missions pour lesquelles il est spécialement mandaté et de plus avoir également   la charge de certaines missions statutaires qui s'ajoutent aux missions légales et octroyées éventuellement par l'AG pourvu qu'elles ne contredisent pas aux compétences légales  impératives de l'AG ou du syndic.

Il est évident qu'en cas d'acceptation par les membres du CDC d'un mandat spécial fut-il  temporaire le risque assuré augmente. J'ai interrogé l'assureur d'une copropriété. Il accepte de le couvrir moyennant information et surprime.

Quid dans ces 3 cas de l'étendue de la couverture RC des membres des CDC intéressés? et avant tout, bien évidemment, une assurance RC CDC a-t-elle été souscrite par la copropriété? La vigilance s'impose.

Bon WE à tous

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 877
Site Web

Re : Assurances RC membres du conseil de copropriété

GT a écrit :

Il me semble  que le règlement de copropriété  - qui est un des 2 éléments constitutifs des statuts de l'immeuble  visés à l'art. 577-4, § 1, CC, article qui spécifie aussi  le contenu obligatoire( mais non exhaustif)  dudit règlement -  autorise  de manière générale l'octroi  au CDC de certains certaines missions et qu'aucune disposition des art. 577-3 à 577-14 CC  ne permet de les contester dès lors qu'elles ne sont pas expressément réservé(e)s par la loi et son caractère impératif soit  à l'AG, soit  au syndic

Bref, le CDC a une mission légale (la "surveillance du syndic"), peut aussi se voir attribuer par l'AG des missions pour lesquelles il est spécialement mandaté et de plus avoir également   la charge de certaines missions statutaires qui s'ajoutent aux missions légales et octroyées éventuellement par l'AG pourvu qu'elles ne contredisent pas aux compétences légales  impératives de l'AG ou du syndic.

Un mission statutaire du CdC est selon moi au moins irrégulière et donc annulable.

Citez un exemple concret d'une mission statutaire attribuable au CdC ...


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Retweeted SNPC - NEMS (@SNPC_NEMS): Alors que les #communes deviennent de plus en plus pointilleuses sur le contrôle des #travaux non-autorisés, certaines règles mériteraient d'être révisées, notamment pour la défense des #propriétaires. lesoir.be/164820/article…

Il y a 2 semaines De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Appartement À partir de 775 000 € UCCLE
  • Villa 2 700 000 € UCCLE
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Appartement 600 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    vulputate, Donec velit, venenatis sem, fringilla consequat. leo Sed dapibus ut amet,