Au hasard de nos offres
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Loft 850 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    id, luctus Sed Praesent Aliquam at porta. diam accumsan Aenean eget

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 363
    Site Web

    Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    Bonjour

    Je suis propriétaire bailleur. Mon locataire, pas tout juste de la tête, est absent de son studio depuis quelques semaines.

    Il a été emporté par les pompiers suite à un incendie volontaire de sa part, et placé à l'hôpital pour une opération de la hanche programmée précédemment.

    Son cas est particulier et triste à la fois. Handicapé suite à un accident (de travail je pense), souffrant de trouble psychiatrique, algérien ayant toujours travaillé en Belgique jusqu'à un accident et sans famille ni lien en Algérie, il a transité par une institution qui n'a rien géré, et l'a laissé être radié d'office.

    Aujourd'hui, il est donc "sans papier". Son dossier est en ordre, mais le Service des Etrangers a tellement de délai qu'il est sans revenu. Il a des réserves mais elles s'amenuisent. Il est sous administration de bien, et donc un juge doit donner son autorisation à chaque fois qu'il faut aller rechercher le loyer...

    Actuellement, il a un mois de loyer (février) et un mois de loyer et charges (mars) impayés. La garantie n'a jamais été constituée.

    Les services sociaux qui s'occupent du gaillard, et son administrateur de bien, ont essayé de le placer, mais malheureusement, ils n'ont trouvé aucune place pour lui. Par ailleurs, les psy qui l'ont en charge l'ont déclaré apte à vivre seul.

    Les pompiers avaient déclaré "Pas fou de laisser un gars comme cela tout seul en autonomie?" Les policiers étaient d'accord. Les infirmiers aussi... En fait, tous ceux qui étaient venu lors de l'incendie étaient de cet avis. Et cela a fait du monde:2 camions de pompiers avec les pompiers assortis, deux ou trois ambulances, 3 ou 4 voitures de police, etc...

    Aujourd'hui, j'apprends que mon locataire revient lundi prochain. Tous les locataires sont paniqués, et menacent de partir. Du coup, je suis paniqué aussi. A moins que le soit, en fait, niqué...

    Cerise sur le gateau, il n'est pas domicilié dans le studio, étant donné qu'il est sans papier....

    Je cherche donc une procédure en urgence pour empêcher son retour.

    Des idées, quelqu'un?
    Une expérience, peut-être?


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 848
    Site Web

    Re : Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    Tidju !
    Et les services sociaux + administrateur ?, ils s'en lavent les mains ?

    D'un point de vue strictement "bailleur", sans autres considérations: ce locataire ne paye pas son loyer, met le feu, etc. : bail résiliable à ses torts.
    Introduire une requête et changer la serrure (je signe Rexou pour ce message ?)


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 363
    Site Web

    Re : Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    Tidju, comme tu dis. Oui, ils s'en lavent les mains. Les psy ont dit qu'il pouvait sortir (et ne devait pas être mis en HP), et donc il sort.

    Légalement, je ne peux pas changer la serrure, évidemment.
    Introduire une requête? Oui, je suis en droit de le demander.  Mais combien de temps cela va-t-il prendre? Il sera chez lui vite (mal) fait, et tous mes locataires vont se barrer. Vite fait aussi...

    Pourquoi je n'ai pas envoyé la requête en expulsion? Parce que cela mettait en péril sa procédure de régularisation! C'est donc par pure humanité que je me fais entuber.

    Je vous avoue que je suis furibare.

    Merci les services sociaux.

    J'ai rendez-vous demain à 15h. Si je n'ai pas une solution à ce moment, je relaterai en long en large et en couleur l'ensemble de l'histoire, avec les noms des organismes qui m'ont foutu un bordel pas possible. Un bel article dans la presse suivra sans doute (Journalistes de tous les pays, contactez moi par MP...)


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 668

    Re : Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    grmff a écrit :

    Une expérience, peut-être?

    Optimiste ! roll

    C'est bien une histoire belge ça... Plein d'intervenants publics, mais tous poussent ça chez les autres pour terminer chez ceux qui s'en lavent les mains ou qui veulent aider mais en subiront des conséquences personnelles.

    Est-ce qu'un juge de paix ne serait pas compétent pour "entendre" cette histoire, la comprendre, et forcer un peu la main à qui de droit pour que ça se règle positivement ?
    (Si on ne demande pas l'expulsion pure et simple, il ne la prononcera pas non plus. Leur rôle est avant tout de juger en âme et conscience...)

    En ligne

    SNPC
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 07-04-2004
    Messages : 848
    Site Web

    Re : Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    Bonjour,

    Voici quelques pistes de réflexion :

    -          Il semblerait qu’il y ait eu un couac aux urgences psychiatriques et que votre locataire aurait dû être placé en institution. Comme en tant que bailleur, vous devez assurer une jouissance paisible à vos locataires ainsi que leur sécurité, vous pourriez vous baser là-dessus pour demander une mise en observation (internement) de la personne (en plus de celle des biens) de votre locataire. Ceci dit, cette matière n’étant pas notre spécialité, nous vous conseillons de vous renseigner auprès d’un organisme plus spécialisé, tel Similes par exemple.
    -          Toujours sur base d’assurer une occupation paisible à tous vos locataires ainsi que leur sécurité, demander au juge paix la résolution du bail aux torts du preneur. En outre, si c’est possible en l’espèce, souligner que les lieux ont été détruits (ou partiellement détruits) du fait intentionnel du locataire et donc inoccupables. Vu l'urgence de la situation et de la sécurité des autres occupants, peut-être tenter une action en référé?
    Tout cela bien sûr avec des preuves càd des attestations écrites des autres locataires, des pompiers, des policiers intervenus sur les lieux que vous pourriez récolter dès à présent (si ce n'est déjà fait) pour avoir un dossier complet déjà prêt.

    Ce sont quelques éléments de réponse. En bref, s'il n'y a pas d'accord satisfaisant avec les partenaires sociaux, la case avocat sera à mon avis à conseiller pour tenter la requête en urgence :-(


    Syndicat National des Propriétaires et Copropriétaires

    Hors ligne

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 782

    Re : Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    Avez-vous examiné ou fait examiner la praticabilité de la mise en oeuvre de l'article 9 de la loi du 26 juin 1990 relative à la protection de la personne des malades mentaux ?

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 363
    Site Web

    Re : Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    Apparement, étant donné qu'il est "sans papier", ses frais ne seraient pas couverts par l'Inami. En clair, les pouvoirs publics s'en lavent les mains et me remballent le coco. Non pas parce qu'il est sain d'esprit, mais parce qu'il n'y a pas de subside pour payer son internement.

    La suite dans les journaux?

    Pour rappel, s'il est "sans papier", c'est parce qu'il a été radié d'office par la faute de l'institution qui l'avait hébergé...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 363
    Site Web

    Re : Action en référé pour éviter le retour d'un locataire

    Je ne sais si j'ai raconté la suite de ce qui s'est passé il y a 3 ans.

    A l'époque, dans un premier temps, les services sociaux m'avaient promis qu'il ne reviendrait pas. Puis, à court de solutions, lors de la réunion de 15h le 4 mars 2015, ils m'avaient indiqué que finalement, il revenait quand même...et que je ne pouvais m'y opposer puisqu'il y avait un bail.

    J'étais plus que furieux. Je suis resté poli, mais ils ont bien entendu ce que je pensais d'eux. Je leur ai bien fait comprendre que le succès d'un dossier ne se mesure pas à la possibilité de maintenir un bénéficiaire en place, mais de gérer le bénéficiaire en fonction de ses besoins!

    Je leur ai promis qu'il n'y aurait ni porte, ni fenêtre, ni mobilier, ni eau, ni quoi que ce soit dans le logement s'il devait revenir.

    "Vous en pouvez pas faire cela!"
    "Vous non plus!!! Et moi, je ne ferai rien (que je lui dis la bouche en coeur), mais les autres locataires seront au courant et n'auront pas envie de vivre au dessus d'un incendiaire. C'est sûrement eux qui le feront, vous comprenez mon bon monsieur...  angel "

    Croyez le ou non: il n'est pas revenu et on a mis fin au bail avec accord sur les arriérés et les dégâts locatifs et promesse de payement. 3 ans plus tard, toujours pas de trace de payement...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut