[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Augmenter les indemnités de rupture de bail, c'est légal?

CELILUNI
Pimonaute
Lieu : Braine L'Alleud
Inscription : 12-03-2013
Messages : 14

Augmenter les indemnités de rupture de bail, c'est légal?

Bonjour,

Le bail de 9 ans prévoit x mois d'indemnité de rupture pour les 3 premières années.
En tant que propriétaire, je suis en train de rédiger le bail.
Puis-je augmenter avec l'accord du locataire ces indemnités et demander 3 mois d'office si départs endéans les 3 années quelle que soit l'année de départ?
En contrepartie ( s'il en faut une) je peux abandonner mes droits d'occupation personnelle...
Merci!


Le bonheur: c'est juste une bonne santé et une mauvaise mémoire!

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 06-06-2013
Messages : 2 616

Re : Augmenter les indemnités de rupture de bail, c'est légal?

Vous ne pouvez pas imposer autre chose que ce que la loi indique, là où elle l'indique. Pour un bail de 9 ans, le locataire peut quitter le logement sans indemnité moyennant préavis, dès la 3ème année accomplie.

Si vous êtes dans un contrat de bail existant, vous ne pouvez de plus rien imposer. L'accord du locataire est indispensable pour modifier ce contrat (et il faut espérer qu'il ne dise pas plus tard qu'il s'est senti obligé ou autre).

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 293
Site Web

Re : Augmenter les indemnités de rupture de bail, c'est légal?

Vous pouvez faire un bail de type court, de max 3 ans. Pour les contrats de type court, la règle des 3-2-1 mois selon qu'on quitte dans la 1-2-3e année n'est pas d'application.

Dans un bail de type court, vous pouvez donc mettre la règle que vous voulez, avec le risque de voir un juge retoquer la règle en question (et les difficultés inhérentes à un bail de type court pour la vente)


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 06-06-2013
Messages : 2 616

Re : Augmenter les indemnités de rupture de bail, c'est légal?

Sa première phrase indique "Le bail de 9 ans (...)"

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 293
Site Web

Re : Augmenter les indemnités de rupture de bail, c'est légal?

Il met aussi qu'il est en train de rédiger le bail. Il est donc encore possible de s'adapter...


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 676

Re : Augmenter les indemnités de rupture de bail, c'est légal?

L'art. 3, respectivement § 2, 3 et 4 de la loi sur le bail de résidence principale prévoit 3 possibilités de mettre fin de manière anticipée à certains moments ou non à un bail de résidence principale conclu pour une durée de 9 ans : le bailleur donne congé
•    à tout moment , s'il a l'intention d'occuper le bien personnellement et effectivement ou de le faire occuper de la même manière par certains proches,
•    à l'expiration du premier et du deuxième triennat ,s'il a l'intention de reconstruire, transformer ou rénover l'immeuble en tout ou en partie,
•    à l'expiration du premier et du deuxième triennat, sans motifs, mais moyennant le versement d'une indemnité.
Les parties peuvent cependant convenir d'exclure ou de limiter ces  facultés de résiliation anticipée.

La loi ne prévoit pas que le bailleur puisse mettre fin de manière anticipée à un contrat de  9 ans en dehors de ces circonstances,  par exemple en renonçant à la faculté qui lui est légalement reconnue de mettre fin au bail pour occupation par lui-même ou par certains proches.

Si le bail a été conclu pour  une durée inférieure ou égale à trois ans, il n'est  n'est pas régi par les dispositions des §§ 2 à 5 de l'article 3 de la loi sur le bail de résidence principale. Il prend fin moyennant un congé notifié par l'une ou l'autre des parties au moins trois mois avant l'expiration de la durée convenue. Le texte légal ne prévoit pas la possibilité de mettre fin anticipativement à un tel bail de courte durée. Néanmoins , si malgré tout, un bail de courte durée devait contenir une clause de résiliation anticipée , la doctrine et la jurisprudence sont partagées en ce qui concerne la validité d'une telle clause si elle permet au preneur de mettre fin à ce bail.

Si un bailleur devait envisager d'insérer une clause de résiliation lui permettant de mettre fin à un bail de courte durée, il serait bien inspiré de s'informer de l'existence et du contenu de décisions jurisprudentielles en la matière.

Dernière modification par GT (16-11-2015 17:03:36)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Potentielle bonne nouvelle pour les Belges qui mettent en location leur résidence secondaire en France lecho.be/r/t/1/id/10060…

Il y a 2 heures De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Villa Sorry : trop tard ! BEERSEL
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Loft 850 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Voir toutes les offres »

    elit. mattis venenatis venenatis, nunc et, id Praesent Sed