Au hasard de nos offres
  • Maison 1 150 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    Sed non luctus felis libero libero ut Nullam ut quis, risus at

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Geens veut durcir le Code Pénal : impact sur le secteur immobilier ?

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Geens veut durcir le Code Pénal : impact sur le secteur immobilier ?

    Après les trois lois "potpourri", le plat de résistance: un nouveau Code Pénal.

    Ci-après quelques extraits d’un article du « Le Soir » publié sur le site du Ministre Geens : « Geens veut durcir le Code pénal » (29/4). Un article semblable, un peu plus documenté, du « De Morgen » est publié sur le même site : « Geens' strafwet: 'Geen revolutie, wel hoognodig » (29/4).

    Simplification et cohérence, ce sont les objectifs sur lesquels insiste le ministre de la Justice, Koen Geens, qui commence à préciser la forme qu’adoptera son Code pénal revisité. Exit les contraventions, place aux délits et aux crimes. (…)
    Le texte n’est pour l’heure qu’un projet du ministre et n’est pas encore passé par le conseil des ministres. (…).
    On notera toutefois quelques durcissements par rapport au code actuel. (…)
    Par ailleurs, les tentatives seraient jugées comme l’action. (…)
    Coauteurs et complices seraient également logés à la même enseigne, (…)


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : Geens veut durcir le Code Pénal : impact sur le secteur immobilier ?

    Pourquoi en déduisez-vous (cfr votre titre) que cela aura un impact sur le secteur immobilier ?


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Geens veut durcir le Code Pénal : impact sur le secteur immobilier ?

    Exemples concrets :
    1.
    Un syndic propose lors d’une AG un offre d’une firme, mais "oublie" de signaler que l’entrepreneur est en fait un cousin. Lors de l’AG un CP le signale et l’offre est refusé.

    • Dans le contexte actuel, l’ACP ne peut pas déposer une plainte puisqu’elle n’est pas lésé.

    • Dans le nouveau Code entre en vigueur, l’ACP (ou un CP) pourra déposer une plainte pénale, même s’il y a eu seulement une tentative.

    2.
    Un intermédiaire propose un compromis qui ne correspond pas à la réalité. Le compromis a été remis, l’acheteur demande conseil et refuse la signature puisque le compromis contenait des erreurs manifestes qui frôlent l’abus de confiance. Il s'agit d'une tentative et pourrait être poursuivi pénalement.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 790

    Re : Geens veut durcir le Code Pénal : impact sur le secteur immobilier ?

    Actuellement, trois types d'infraction existent dans notre code pénal: les contraventions, les délits et les crimes.

    Aujourd'hui, le délit (vol, abus de confiance, escroquerie, coups et blessures,...) mais aussi la tentative de délit sont punissables. Mais en cas de tentative, les peines prévues sont plus légères que pour un délit en tant que tel.

    Dans le projet GEENS, la "tentative de" serait désormais sanctionnée du même niveau de peine que l'acte lui-même.

    Ainsi est déjà punissable  la "tentative de". Le projet de modification législative porterait sur le niveau de la sanction.

    Personnellement, à ce jour, je n'ai trouvé aucune information concernant l'existence d'une quelconque procédure pénale  relative à l'inobservation par le syndic de l'obligation mise à sa charge de solliciter dans certaines circonstances une autorisation préalable de l'AG lui permettant de contracter pour l'ACP.

    Dernière modification par GT (03-05-2016 07:45:10)

    Hors ligne

    Aime ce post :

    PIM

    luc
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 09-08-2004
    Messages : 5 038
    Site Web

    Re : Geens veut durcir le Code Pénal : impact sur le secteur immobilier ?

    GT a écrit :

    (...). Personnellement, à ce jour, je n'ai trouvé aucune information concernant l'existence d'une quelconque procédure pénale  relative à l'inobservation par le syndic de l'obligation mise à sa charge de solliciter dans certaines circonstances une autorisation préalable de l'AG lui permettant de contracter pour l'ACP.

    Si les éléments constitutifs d'un "abus de confiance" sont réunis, alors une procédure pénale pourraiat être lancé.
    UN mmeber de l'AG qui voet en connaisancec de cause pour uen décision qui est frauduleux, risque de devoir justififer sa décisison devant un juge et en porter els conséqunces.

    Prenons une AG de 10 CP. 2 CP savent, 8 CP ignorent (manque d'info par le syndic). 9 votent OUI, 1 vote NON.  Ce dernier se porte partie civile à l'encontre du syndic ET de l'autre CP qui savait. Si un abus de confiance est prouvé, alors tant le syndic que le CP qui savait, risquent selon moi une condamnation pénale.   

    La loi du 02.06.2010 a bien réparti les responsabilités. Des plaintes suivent normalement le tracé syndic -> AG -> JP -> Police -> Juge d'nstruction. Le cycle de gestion d'une ACP est du type annuel, donc comptons 5 ans pour que les premiers procédures pénales puissent être lancés.

    Les éléments qui font que des plaintes pénales ne sont pas encore déposés, malgrés des faits très concrets:
    - Les statuts devraient être coordonnés, si non plainte plus complexe (Ex: montant minimal pour un cahier des charges obligatoire et préalable)
    - La non-application de fait de l'AR du 12.07.2012 (application à la lettre de certains dispositions en "oubliant" d'autres)
    - La pression sociale d'un groupe qui va à l'encontre du dépot d'une plainte pénale contre des mandataires, qui sont souvent vos voisins.

    L'élément qui va finalement provoquer le dépot d'une plainte "pénale", si le problème continue à exister : l'argent qu'une obstruction coûte à chaque CP.


    Cordialement,

    Luc

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut