Au hasard de nos offres
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Maison 1 150 000 € UCCLE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    ultricies elementum libero lectus pulvinar eleifend neque. Sed eget Phasellus diam

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    cohabitation

    jacq
    Pimonaute intarissable
    Lieu : La Hulpe brabant wallon Belgiq
    Inscription : 21-10-2005
    Messages : 939

    cohabitation

    Cohabitation entre 4 jeunes.
    Qui signe le bail,  qui est solidaire des engagements des colocataires,  qui paye et  verse le loyer au propriétaire.
    La garantie bancaire est constituée au nom de qui.
    Existe t'il un bail spécifique pour ce genre de location.
    Qui est responsable des dégâts locatifs.


    jacq

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 866
    Site Web

    Re : cohabitation

    jacq a écrit :

    Cohabitation entre 4 jeunes.
    Qui signe le bail,  qui est solidaire des engagements des colocataires,  qui paye et  verse le loyer au propriétaire.
    La garantie bancaire est constituée au nom de qui.
    Existe t'il un bail spécifique pour ce genre de location.
    Qui est responsable des dégâts locatifs.

    Sous réserve des projets législatifs régionaux en cours, à propos de la colocation, vous établissez un bail classique (cfr modèles Pim) , probablement de résidence secondaire (puisque "jeunes", donc, je suppose, étudiants), avec les 4 comme preneurs et agissant solidairement et indivisiblement: ils ont alors tous les 4 ainsi engagés. Vous pouvez également prévoir la caution solidaire des parents, si nécessaire.


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : cohabitation

    même avis que PIM et j'ai quelques clients avec de tels biens en colocation et donc, il faut être prudent et bien suivre ce type de location de près !


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 796

    Re : cohabitation

    A suivre le sujet présenté par la RTBF ds le JT de hier soir, le phénomène de la colocation concerne de + en + de plus en plus de personnes   en activité sur le marché du travail eu égard au montant des loyers demandés et des salaires perçus.

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 891

    Re : cohabitation

    Indiquer les 4 preneurs au bail implique l'obligation d'adapter lors de chaque "changement". Ce n'est donc pas nécessairement intéressant. Si deux "preneurs" par exemple assument la responsabilité envers le bailleur, c'est surement tout aussi bien, dans la mesure où leur solvabilité est assurée. Cela contribuera à les impliquer dans le respect des obligations. En cas de souci et de citation/signification d'un jugement, cela réduit aussi les frais. (faire signifier un jugement à 4 personnes = 4 x les frais !)

    Les deux autres preneurs peuvent simplement être mentionnés au bail, en qualité d'occupants, avec obligation aux preneurs de prévenir/obtenir l'aval du bailleur en cas de modification des occupants.

    Perso, une cohabitation de 7 ou 8 étudiants/travailleurs ne pose aucun problème particulier depuis 6 ou 7 ans... La population tourne, mais le bail reste celui signé au départ avec 3 preneurs.


    rexou

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 374
    Site Web

    Re : cohabitation

    La colocation est un concept sans base légale, actuellement.

    Face au bailleur, il y a deux options:
    1. Un seul bail, avec solidarité des locataires. Ils sont tous responsables de tout.
    2. Un bail par chambre, avec possibilité d'user des communs. Aucun lien juridique entre les "colocataires" face au propriétaire.

    Les conséquences, pour le bailleur comme pour les colocataires, sont particulièrement importantes. En attendant que le législateur y mette son grain de sel, au détriment du bailleur comme d'habitude, c'est le bailleur qui peut imposer sa loi. Dans les deux cas.

    Avec un seul bail, et interdiction de sous-louer, le propriétaire est intégralement maître de la relation. Si un locataire ne paye pas (ou carrément se barre sans laisser d'adresse), les autres colocataires seront amener à suppléer, sans pouvoir relouer la chambre sans l'autorisation du propriétaire...

    Avec des baux "par chambre", le propriétaire peut mettre "qui il veut" si un colocataire veut se barrer. C'est évidemment complètement contraire à l'esprit de la colocation!!!

    Une dernière possibilité est une location à un seul des colocataires, qui sous-loue les chambres moyennant autorisation du bailleur, et identification des colocataires. Ce n'est plus réellement une "colocation", mais le concept a des avantages certains

    Dans le cas des kots communautaires étudiants, c'est généralement loué "à la chambre". Ce qui, en Wallonie, impose des permis de location par chambre (sauf si coloc de max 4 personnes) avec tous les frais qui vont avec. Et généralement pas de domiciliation possible.

    Dans le cas des appartements loués en colocation, c'est généralement une seul bail. Soit avec une seule personne, soit avec l'ensemble.

    En tout état de cause, il est intéressant de prévoir un "pacte de colocation". C'est un contrat entre les colocataires, qui s'imposent de gérer le bail de manière "jouable".

    La région wallonne fait un mélange de tout cela. En tout cas, dans ce qu'ils annoncent dans la presse.

    Actuellement, si je devait louer un appartement en colocation à de jeunes travailleurs qui le désirent, je ferais un seul bail, avec un seul locataire, le "chef de clan".

    Et j'autoriserais la sous-location uniquement dans le cas d'un pacte de colocation qui gérerais les entrées et les sorties des colocataires, le sort de la garantie locative en cas de changement, le mode de répartition des charges de chacun (eau, gaz, électricité) en fonction du nombre de personne et de la taille de la chambre, etc. Bref, tout un "acte de base"


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 891

    Re : cohabitation

    Grmff a écrit :

    Actuellement, si je devait louer un appartement en colocation à de jeunes travailleurs qui le désirent, je ferais un seul bail, avec un seul locataire, le "chef de clan".

    Un "chef de clan", et même deux si possible : sécurité au niveau de la solvabilité, et en cas de "mouvement", il este un responsable.

    Dans le cadre de la location d'une maison, ou lorsque les charges sont directement payables par les locataires sans intervention du bailleur, le "pacte de location" peut aisément se limiter à l'autorisation de faire occuper les lieux par un nombre déterminé de personnes maximum, communication actualisée des coordonnées des occupants au bailleur, voire accord préalable du bailleur... Pour le reste, liberté aux colocs d'organiser leur vie communautaire, dans les limites du respect du bail...

    Mais en effet, toutes les options citées par Grmff peuvent être appliquées.


    rexou

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut