[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 842
Site Web

Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

Tout est dans le titre. Je vais devenir le propriétaire majoritaire d'une copropriété à la érive. IElle n'est plus occupée, ni assurée...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

En ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 407
Site Web

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

Et il n'y a pas de syndic du tout actuellement ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 842
Site Web

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

Le syndic est en liquidation judiciaire et le liquidateur n'a pas l'air au courant de quoi que ce soit...

L'immeuble a été vidé de ses occupants par arrêté communal...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

En ligne

dach
Pimonaute intarissable
Lieu : Hainaut
Inscription : 08-12-2010
Messages : 532

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

Si vous n'être pas syndic pro, il suffit que l'AG vous mandate syndic avec prise d'effet à l'acte. (C'est à dire lorsque vous être propriétaire). Je suppose que si vous acceptez le mandat avant, le risque est que l'IPI vous accuse d'exercice illégale de la profession !

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 881
Site Web

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

grmff a écrit :

Le syndic est en liquidation judiciaire et le liquidateur n'a pas l'air au courant de quoi que ce soit...

L'immeuble a été vidé de ses occupants par arrêté communal...

Une approche peut être possible, mais à finaliser :

  • Vous avez signé (date = D1) un compromis avec les propriétaires actuel d’au moins un lot privatif. L’acte authentique sera passé plus tard (D3).

  • Les copropriétaires de ce lot vous désignent comme leur délégué (Art. 577-6 §1 CC) avec mandat de présenter votre candidature comme syndic qui prend cours au moment D3 que vous devenez propriétaire de ce lot privatif.

  • Le liquidateur (ou +20% des CP) convoque une AG à la date D2 avec le point « nomination d’un syndic à la date D3 ». L’AG valide cette décision du liquidateur (en fait administrateur provisoire du syndic) que vous devenez syndic délégué avec effet immédiat à des fins déterminées explicitement.

Bien lire les Art. 1984 à 1990 CC, ainsi que .

« Art. 577-8. § 5. Le syndic est seul responsable de sa gestion ; il ne peut déléguer ses pouvoirs sans l'accord de l'assemblée générale et seulement pour une durée ou à des fins déterminées. »

PS cette réposne m'a aidé personnellement à résoudre un problème dans mon ACP (mandat du gestionnaire). Merci.
Je peux y revenir en détail, mais cela sort du contexte de votre question.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 842
Site Web

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

Merci Luc pour cette manière de faire qui devrait satisfaire l'avocat liquidateur.


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

En ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 217

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

A mon avis , la mise en liquidation judiciaire d'un syndic a comme conséquence la fin de son activité dans les associations de copropriétaires dans lesquelles il avait un mandat en cours.

La copropriété se retrouve alors dépourvue de syndic.

Dans ce cas, en application de l'article 577-8, § 7, C. civil, le juge pourrait désigner un syndic provisoire pour la durée qu'il détermine à la requête d'un copropriétaire.

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 881
Site Web

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

GT a écrit :

A mon avis , la mise en liquidation judiciaire d'un syndic a comme conséquence la fin de son activité dans les associations de copropriétaires dans lesquelles il avait un mandat en cours.

La copropriété se retrouve alors dépourvue de syndic.

Dans ce cas, en application de l'article 577-8, § 7, C. civil, le juge pourrait désigner un syndic provisoire pour la durée qu'il détermine à la requête d'un copropriétaire.

Selon moi à la requête du liquidateur. En effet l'Art. 577-8 §1 CC spécifie:

Lorsqu'il n'est pas désigné par le règlement de copropriété, le syndic est nommé par la première assemblée générale ou, à défaut, par décision du juge, à la requête de tout copropriétaire ou de tout tiers ayant un intérêt.

Je crois que le liquidateur a un intérêt. Comme professionnel il devrait lancer la procédure (et en porter les frais dans la cadre de la liquidation).


Cordialement,

Luc

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 217

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

Effectivement, l'art.577-8, § 1, al.1, C. civil prévoit :
"Lorsqu'il n'est pas désigné par le règlement de copropriété, le syndic est nommé par la première assemblée générale ou, à défaut, par décision du juge, à la requête de tout copropriétaire ou de tout tiers ayant un intérêt."

Le tiers ayant un intérêt se manifeste lorsque le syndic n'a pas été désigné par le règlement de copropriété ou nommé par la première assemblée générale.

Si le règlement de copropriété a désigné un syndic ou si une première assemblée n'a pas nommé celui-ci, A DEFAUT une décision du juge le nommera à la requête de tout copropriétaire ou de tout tiers ayant un intérêt.

Dans le cas de la copropriété visée, un syndic a, en principe dû être désigné par le règlement de copropriété  ou nommé par le première assemblée générale .

L'art. 577-8, § 1, al.1, C. civil se concentre sur la désignation/nomination d'un premier syndic d'une ACP. 

Par ailleurs, le liquidateur du syndic n'est ni, à mon avis, le mandataire de l'association des copropriétaires ni certainement le liquidateur de celle-ci.

Dernière modification par GT (23-10-2016 17:47:08)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 842
Site Web

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

Vu le nombre de copropriétaires après la vente (3!), je pense demander au liquidateur de faire une AGE avec l'ordre du jour qui me convient: délégation de pouvoir du syndic comme proposé par Luc. Liste des travaux à faire et fait que ce sera porté en compte après l'achat. Assurance de l'immeuble. Nommination du syndic au jour de la vente. Etc...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

En ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 881
Site Web

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

GT a écrit :

L'art. 577-8, § 1, al.1, C. civil se concentre sur la désignation/nomination d'un premier syndic d'une ACP.

La jurisprudence dans le cadre de mon ACP en dit autre.
En effet le syndic T. prévoyait dans son contrat de 2012 une prolongation automatique sans une décision explicite de l'AG. Le juge a nommé un syndic  judiciaire, après le dépot d'une requête unilatérale sur base de l'Art. 577-8 §1 CC.  L'ex-syndic T. a appliqué le jugement.

Mais il y avait un contexte spécifique, qui sort du cadre de la question initiale.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 217

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

luc a écrit :
GT a écrit :

L'art. 577-8, § 1, al.1, C. civil se concentre sur la désignation/nomination d'un premier syndic d'une ACP.

La jurisprudence dans le cadre de mon ACP en dit autre.
En effet le syndic T. prévoyait dans son contrat de 2012 une prolongation automatique sans une décision explicite de l'AG. Le juge a nommé un syndic  judiciaire, après le dépot d'une requête unilatérale sur base de l'Art. 577-8 §1 CC.  L'ex-syndic T. a appliqué le jugement.

Mais il y avait un contexte spécifique, qui sort du cadre de la question initiale.

En effet, la jurisprudence n'est pas unanime sur la portée de l'article 577-8, § 1, al.1, C. civil.

Hors ligne

Aime ce post :

luc

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 217

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

grmff a écrit :

Vu le nombre de copropriétaires après la vente (3!), je pense demander au liquidateur de faire une AGE avec l'ordre du jour qui me convient: délégation de pouvoir du syndic comme proposé par Luc. Liste des travaux à faire et fait que ce sera porté en compte après l'achat. Assurance de l'immeuble. Nommination du syndic au jour de la vente. Etc...

A mon avis, si le contrat de mandat qui lie la société mise en liquidation judiciaire à l'association des copropriétaires a pris fin en raison de cette mise en liquidation, le liquidateur ne peut convoquer une assemblée générale de celle-ci.

Au liquidateur d'apprécier.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 842
Site Web

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

Je ne vois pas pourquoi le mandat du liquidateur prendrait fin d'ofice. Le liquidateur doit liquider. Pas constater. Il doit agir pour vider la société de ses actifs et passifs.


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

En ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 217

Re : Un futur proprio peut-il être nommé syndic?

grmff a écrit :

Je ne vois pas pourquoi le mandat du liquidateur prendrait fin d'office. Le liquidateur doit liquider. Pas constater. Il doit agir pour vider la société de ses actifs et passifs.

Ce n'est pas le mandat du liquidateur qui prend fin mais le mandat entre l'association des copropriétaires et la société en raison de son état état de liquidation judiciaire.

La mission du liquidateur est limitée.

Par ailleurs, ne pourrait-il pas être soutenu que le contrat de mandat d'un syndic est un contra intuitu personae qui a pris fin du fait de la liquidation judiciaire.

Quoi qu'il en soit, le liquidateur appréciera si oui ou non il est autorisé à convoquer une AG. La réponse lui appartient.

Dernière modification par GT (24-10-2016 21:42:00)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Au hasard de nos offres
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Maison 469 000 € UCCLE
  • Appartement 600 000 € UCCLE
  • Appartement Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Voir toutes les offres »

    venenatis ut quis venenatis, vel, Curabitur commodo libero sem, consequat. non