Au hasard de nos offres
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Appartement 420 000 € UCCLE
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    pulvinar justo odio eget quis venenatis

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Bail courte durée => bail neuf ans. Dispositions contractuelles

    Sandagron
    Pimonaute
    Inscription : 28-11-2016
    Messages : 1

    Bail courte durée => bail neuf ans. Dispositions contractuelles

    Bonjour,

    Voici les faits:

    J'ai (preneur) conclu un bail d'une durée d'1 an (bail courte durée) en date du 14 mai 2015.  Le contrat de bail prévoyait la possibilité de mettre une fin anticipative moyennant un préavis de 3 mois pour le preneur et un préavis de 6 mois pour le bailleur.

    A l'expiration de la 1ère année,  aucun congé n'a été notifié et je suis restée dans les lieux sans opposition du bailleur.   Le bail est donc passé à un bail de neuf ans.

    Ma question est la suivante: mon bailleur souhaite aujourd'hui mettre fin au contrat de bail en se basant sur la clause contractuelle de la résiliation anticipative (avec 6 mois de préavis pour le bailleur).  Cette clause contractuelle peut-elle m'être opposée alors que je suis maintenant dans un contrat de bail de 9 ans ?

    Merci d'avance pour votre réponse.

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 673

    Re : Bail courte durée => bail neuf ans. Dispositions contractuelles

    Non, le bail étant réputé être un bail de 9 ans, il est à présent couvert par la loi l'administrant.
    Cette loi a priorité sur toute clause divergente, là où elle est contraignante. Le bailleur doit donc respecter les termes de cette loi.

    En l'occurrence, il ne peut mettre fin au bail avant la fin de celui-ci (soit 9 ans à daté de la prise d'effet du "premier" bail) ; ou à l'expiration d'un triennat moyennant des indemnités compensatoires (chères) et un préavis de 6 mois.
    (Ou en cas de travaux importants ou afin d'y domicilier sa famille).

    Il peut aussi avoir un grief à votre égard et demander la résiliation devant le juge de paix.

    PS : Le mieux est toujours de chercher un arrangement ; des explications.

    Hors ligne

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 787

    Re : Bail courte durée => bail neuf ans. Dispositions contractuelles

    Sandagron a écrit :

    Bonjour,

    Voici les faits:

    J'ai (preneur) conclu un bail d'une durée d'1 an (bail courte durée) en date du 14 mai 2015.  Le contrat de bail prévoyait la possibilité de mettre une fin anticipative moyennant un préavis de 3 mois pour le preneur et un préavis de 6 mois pour le bailleur.

    A l'expiration de la 1ère année,  aucun congé n'a été notifié et je suis restée dans les lieux sans opposition du bailleur.   Le bail est donc passé à un bail de neuf ans.

    Ma question est la suivante: mon bailleur souhaite aujourd'hui mettre fin au contrat de bail en se basant sur la clause contractuelle de la résiliation anticipative (avec 6 mois de préavis pour le bailleur).  Cette clause contractuelle peut-elle m'être opposée alors que je suis maintenant dans un contrat de bail de 9 ans ?

    Merci d'avance pour votre réponse.

    1) Avez-vous vérifié que votre contrat de bail écrit ne contient pas une clause relative à la prorogation de celui-ci au terme de la période de 1 an ? Et, dans l'affirmative, que dit précisément cette clause ?

    2) Si  vous êtes réellement dans un contrat de 9 ans, il pourrait être fait application l'article 3, §4 de la loi de 1991 sur la résidence principale prévoyant que "A l'expiration du premier et du deuxième triennat, le bailleur peut mettre fin au bail, en donnant congé 6 mois à l'avance, sans motifs, mais moyennant le versement dune indemnité. Cette indemnité est équivalente  neufs mois de loyer ou six mois de loyer selon que le contra tprend fin à l'expiration du premier ou du deuxième triennat. Les parties peuvent exclure oulimiter CETTE faculté de résiliation anticipée"

    Dernière modification par GT (28-11-2016 16:44:30)

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut