[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

ickx
Pimonaute bavard
Inscription : 20-03-2016
Messages : 253

Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

Bonjour, interpellés par GT que l'on remercie pour ses précisions juridiques, l'on tente maintenant de trouver des exemples de jugements dans lesquels un juge aurait déja utilisé le vocable "SYNDIC JUDICIAIRE" ? Est-ce que cela existe à votre connaissance ?

A notre connaissance il n'en n'existerait peux-être  pas car IL semblerait selon nos vérifications que tous les juges ( jusqu'à présent) utilisent le vocable " SYNDIC PROVISOIRE" sans distinction entre les 2 notions Juridiques distinctes.

Le vocable "syndic judiciaire" serait usité en France mais pas en Belgique ( cfr google notamment).

En Belgique, IL n'y a trace de cette distinction entre les deux notions juridiques de "syndic provisoire ou syndic judiciaire" que sur ce site internet et nulle part ailleurs :

http://la-copropriete.be/les-intervenan … udiciaire/

Extraits :
Le syndic provisoire
En vertu de l’article 577- 8 § 6, il est permis à l’A.G. d’adjoindre au syndic en place un syndic provisoire et ce pour une durée ou à des fins déterminées.

Evidemment le syndic en place risque de ne pas apprécier cette « mise sous surveillance » et pourrait préférer démissionner, estimant la confiance rompue.

Le syndic judiciaire
Lorsqu’il n’y a pas de syndic désigné, le juge de paix peut désigner un syndic à la requête unilatérale de tout copropriétaire ou de tout tiers intéressé.

L’intervention d’un syndic judiciaire vise à pallier la carence (ou l’inexistence) du syndic ordinaire et ainsi assurer le fonctionnement correct de la copropriété.

Une bonne gestion par le syndic est de l’intérêt de tous, des copropriétaires mais aussi des tiers. En effet si un tiers (par exemple un fournisseur non payé) veut assigner en justice l’association des copropriétaires, il peut le faire mais si cette dernière n’a pas de syndic, elle ne pourra pas être représentée en justice…

Le juge peut aussi désigner un syndic provisoire en cas d’empêchement ou de carence du syndic en place (par exemple car le syndic ne paie pas les factures, reste en défaut de procéder aux réparations…). En ce cas, le juge est saisi par le dépôt par un copropriétaire d’une requête contradictoire à l’égard du syndic incriminé et de l’association des copropriétaires.

La loi ne définit pas la mission du syndic provisoire ou judiciaire mais la jurisprudence donne souvent l’injonction d’assumer les pouvoirs de syndic en s’en référant aux missions prévues par la loi et les statuts (gestion quotidienne, accomplissement d’actes matériels, tenue de la comptabilité, suivi des travaux à réaliser…)

Le jugement désignant un syndic doit limiter dans le temps la durée de sa mission, sans que cette durée ne puisse excéder 3 ans.

Le syndic judiciaire, par exemple un avocat, pourrait en outre être autorisé à se faire assister d’un syndic professionnel.

Le syndic judiciaire aura généralement également pour mission de convoquer une assemblée générale ordinaire ou extraordinaire qui pourra désigner un nouveau syndic ordinaire."

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 5 001
Site Web

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

Dans mon ACP il y a déja eu depuis 2007 4 jugements (3 du JP et 1 en appel) de désignation d'un syndic provisoire pour "gérer l'ACP".

L'IPI parle dans sa deontologie du "syndic désigné par voie de justice" et pas d'un syndic judiciaire:

Art. 82 L’agent immobilier syndic désigné par voie de justice est tenu aux mêmes obligations que celles auxquelles est soumis un syndic ordinaire, sous réserve et dans les limites des décisions judiciaires qui lui seraient applicables.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Aime ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 286
Site Web

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

Le code civil parle de syndic provisoire nommé par le juge. Pas de syndic judiciaire.


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

En ligne

Aime ce post :

luc

BMCTools
Pimonaute assidu
Lieu : Belgique
Inscription : 11-03-2011
Messages : 117
Site Web

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

Je confirme pas de syndic judiciaire dans la loi.

Je pense que le terme est passé dans l'usage courant pour faire comprendre que le syndic en question a été nommé par un juge.
Il peut recevoir du juge une mission précise et pour une durée qu'il détermine.

Il n'est pas un auxiliaire de justice, comme l'est l'expert judiciaire, ce que je regrette.

La seul modification prévue dans le projet déposé au Ministre Geens à ce propos est la suivante : "Toutefois, seul le juge peut révoquer le syndic désigné par jugement."

Au niveau des honoraires de celui-ci, ils sont libres.


Yves Van Ermen

Hors ligne

Aiment ce post :

PIM, GT, luc

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 659

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

BMCTools a écrit :

Je confirme pas de syndic judiciaire dans la loi.

Je pense que le terme est passé dans l'usage courant pour faire comprendre que le syndic en question a été nommé par un juge.
Il peut recevoir du juge une mission précise et pour une durée qu'il détermine.

Il n'est pas un auxiliaire de justice, comme l'est l'expert judiciaire, ce que je regrette.

La seul modification prévue dans le projet déposé au Ministre Geens à ce propos est la suivante : "Toutefois, seul le juge peut révoquer le syndic désigné par jugement."

Au niveau des honoraires de celui-ci, ils sont libres.


Un des amendements au code civil présenté par le groupe de travail a pour objet à l'insertion à l'article 577-8, § 6, du Code civil du texte suivant: « Toutefois, seul le juge peut révoquer le syndic désigné par jugement. ».

Cependant l'article 577-8, § 7 prévoit que "en cas d'empêchement ou de carence du syndic, le juge peut désigner un syndic provisoire pour la durée qu'il détermine à la requête d'un copropriétaire"  tandis que l'article 577-8,  §1, al.1 énonce que "lorsqu'il n'est pas désigné par le règlement de copropriété , le syndic est nommé par la première assemblée générale ou,  défaut , par décision du juge , à la requête de tout copropriétaire ou de tout tiers intéressé".

Syndic désigné par jugement, syndic désigné par le juge, syndic nommé par décision du juge.

La révocation par un juge concernera-t-elle tant le syndic provisoire désigné visé à l'art. 577-8, §7 que le syndic nommé par décision du juge visé  l'art. 577-8, § 1, al.1 ?

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 5 001
Site Web

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

GT a écrit :

(...) Un des amendements au code civil présenté par le groupe de travail a pour objet à l'insertion à l'article 577-8, § 6, du Code civil du texte suivant: « Toutefois, seul le juge peut révoquer le syndic désigné par jugement. ». (...)

Cet amendement se base sur une jurisprudence, entre autres formé par un jugement non-publié du 28.11.2012 du Juge de Paix du canton de Saint-Josse-ten-Node en néérlandais. Je demandais au juge un prolongement du mandat de deux ans du syndic provisoire en place, pour que ce syndic puisse faire la conversion de la comptabilité prévue par l'AR du 12.07.2012. Cela été refusé par le juge puisqu'il n'en avait pas le pouvoir légal. L'amendement proposé lui donnera cette possibilité, dès voté.

Le même juge a donné dans son jugement du 24.06.2015 une injonction "lege feranda" à limiter la durée/nombre des mandats obtenu par le même CP. L'e syndic refuse de mettre ce point à l'OJ pour en débater. En effet mon ACP est caractérisé par la présence d'un CP dès le début en 1978.

Depuis le 20.10.2016 ce dernier n'a plus aucun mandat suite au jugement du 20.10.2016 de confier la mission de l'Art. 577-8/2 CC à l'expert judiciaire dès 2013 (= avec effet rétroactif). l'ACP n'avait pas défini la mision du commissaire aux compte. Le juge l'a fait en appliquant le 2ème alinéa de l'Art. 577/14.

Dernière modification par luc (11-05-2017 22:39:34)


Cordialement,

Luc

Hors ligne

BMCTools
Pimonaute assidu
Lieu : Belgique
Inscription : 11-03-2011
Messages : 117
Site Web

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

GT a écrit :

La révocation par un juge concernera-t-elle tant le syndic provisoire désigné visé à l'art. 577-8, §7 que le syndic nommé par décision du juge visé  l'art. 577-8, § 1, al.1 ?

Oui.


Yves Van Ermen

Hors ligne

Aime ce post :

luc

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 659

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

BMCTools a écrit :
GT a écrit :

La révocation par un juge concernera-t-elle tant le syndic provisoire désigné visé à l'art. 577-8, §7 que le syndic nommé par décision du juge visé  l'art. 577-8, § 1, al.1 ?

Oui.

J'espère que cette position ressortira clairement dans l'exposé des motifs et dans les travaux préparatoires du futur projet de loi ou dans le texte de loi à soumettre au parlement.

Dernière modification par GT (12-05-2017 11:10:06)

Hors ligne

ickx
Pimonaute bavard
Inscription : 20-03-2016
Messages : 253

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

CIC Art. 2bis. <Inséré par L 1999-05-04/60, art. 12; En vigueur : 02-07-1999> Lorsque les poursuites contre une personne morale et contre la personne habilitée à la représenter sont engagées pour des mêmes faits ou des faits connexes, le tribunal compétent pour connaître de l'action publique contre la personne morale désigne, d'office ou sur requête, un mandataire ad hoc pour la représenter......!!!!

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 5 001
Site Web

Re : Un juge a-t-il déja prononcé un jugemert désignant un "syndic judiciaire" ?

ickx a écrit :

CIC Art. 2bis. <Inséré par L 1999-05-04/60, art. 12; En vigueur : 02-07-1999> Lorsque les poursuites contre une personne morale et contre la personne habilitée à la représenter sont engagées pour des mêmes faits ou des faits connexes, le tribunal compétent pour connaître de l'action publique contre la personne morale désigne, d'office ou sur requête, un mandataire ad hoc pour la représenter......!!!!

C'est une disposition extrait du Code suivant:
17 AVRIL 1878. - LOI CONTENANT LE TITRE PRELIMINAIRE DU CODE DE PROCEDURE PENALE.


Commentaire:
- "pour connaître" = dès que le procureur ouvre un dossier le mandataire ad hoc peut être nommé d'office par le président du tribunal compétent.
- "un mandataire ad hoc" = ne peut se baser pour son "témoignage" que sur des documents, ce qui rend tout problématique pour des syndics "pro" qui ont une tendance à rien mettre sur papier.
- ce mandataire "ad hoc" peut être d'office nommé en même temps "administrateur provisoire" de l'ACP (un jugement à Hasselt), ...


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Baromètre des notaires (3e trimestre 2018): augmentation du nombre de transactions pim.be/blog/barometre…

Il y a 11 heures De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 700 000 € UCCLE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa Sorry : trop tard ! BEERSEL
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    amet, commodo elit. ut ipsum efficitur. nec ut libero