Au hasard de nos offres
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    luctus leo. consectetur porta. vel, justo

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Accord en conciliation non-respecté

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 682

    Accord en conciliation non-respecté

    Bonjour,

    La situation : j'ai expérimenté - pour une fois - l'appel au juge via la conciliation.
    Pour une fois, j'étais avec un locataire apparemment conciliant - et heureusement car ça fait 1 an que je l'aidais sans cesse et lui passais presque tout. Je voulais l'aider, et croyais qu'il était volontaire et honnête.

    La conciliation se passe en 5 minutes. Le locataire accepte ma demande (rédigée avec des demandes minimum - je voulais toujours l'aider).
    Nous signons, en substance, son expulsion du logement dans le mois, validons sa dette trèèèèès échelonnée, et sous réserve de dégâts lors de l'ELS.

    Un peu en retard, il quitte le logement, et là, ça commence.
    Il abandonne des tas de meubles et déchets et considère que ce n'est plus à lui, et n'a donc pas l'obligation de tout vider...
    Il ne nettoie bien sûr rien, et ne compte pas remplacer ce qui est cassé (tout de même pas mal de choses).
    In fine, il ne veut même pas venir à un état des lieux, et ne rend pas ses clés.

    Pour une série de raisons, je reprends possession des lieux, non sans avoir fait des photos et un ELS avec un témoin neutre.
    Entre temps, ses paiements mensuels prévus par le jugement n'ont jamais été versés.

    J'en viens à ma question :
    Vu qu'il a signé l'accord en conciliation, et qu'on y a d'ailleurs fait références dans différents messages écrits par la suite. Est-ce qu'il me faut à présent passer par la procédure habituelle du huissier : expédition, signification, voire commandement ?
    Ou le fait qu'il ait signé sur place cet accord permet d'éviter le processus de signification, et passer directement à la récupération des sommes (si possible) ?

    Hors ligne

    Erico
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 03-10-2006
    Messages : 5 476

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    ce qui veut dire qu'une conciliation devant le juge n'a presque aucune valeur.....donc concernant mon problème avec mon nouveau voisin qui demande une conciliation entre avocats, elle aura encore moins de valeur, donc vraiment pas envie d'accepter d'en conclure une


    --------------------------------------------------------------------
    N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 682

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    Erico a écrit :

    ce qui veut dire qu'une conciliation devant le juge n'a presque aucune valeur.....donc concernant mon problème avec mon nouveau voisin qui demande une conciliation entre avocats, elle aura encore moins de valeur, donc vraiment pas envie d'accepter d'en conclure une

    Merci pour le trollage .
    Et pour info, vous n'y êtes pas. La conciliation - quant elle a lieu - a la même valeur qu'un jugement rendu en justice de paix et est donc opposable aux parties.

    Hors ligne

    Aime ce post :
    Erico
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 03-10-2006
    Messages : 5 476

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    Himura a écrit :
    Erico a écrit :

    ce qui veut dire qu'une conciliation devant le juge n'a presque aucune valeur.....donc concernant mon problème avec mon nouveau voisin qui demande une conciliation entre avocats, elle aura encore moins de valeur, donc vraiment pas envie d'accepter d'en conclure une

    Merci pour le trollage .
    Et pour info, vous n'y êtes pas. La conciliation - quant elle a lieu - a la même valeur qu'un jugement rendu en justice de paix et est donc opposable aux parties.

    Trollage ? il y a eu conciliation non ? qui a valeur de jugement non ? et le mec a quand même fait ce qu'il a voulu ou j'ai mal lu ?


    --------------------------------------------------------------------
    N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

    Hors ligne

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 788

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    Quelques informations relatives à la conciliation en matière immobilière

    http://economie.fgov.be/fr/litiges/liti … hcI1kriY2w

    qui renvoie au site internet : www.ccai.be

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 370
    Site Web

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    C'est une question intéressante.

    Mais votre huissier pourra vous renseigner. De toute façon, la prochaine étape, c'est l'huissier: signification, commandement de payer ou saisie...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    Dans les brochures disponibles sur PIM, il y en a une consacrée à la conciliation


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 682

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    PIM a écrit :

    Dans les brochures disponibles sur PIM, il y en a une consacrée à la conciliation

    Mais pas la réponse à la question  wink

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 682

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    grmff a écrit :

    C'est une question intéressante.

    Mais votre huissier pourra vous renseigner. De toute façon, la prochaine étape, c'est l'huissier: signification, commandement de payer ou saisie...

    J'aime bien mon huissier, mais je crains qu'il préfère aller poster une lettre à 300 € s'il a le moindre doute, ou même si elle n'est pas tout à fait nécessaire.
    D'où ma question ici en premier lieu, afin de voir si des personnes peuvent me faire bénéficier de leur expérience/connaissance similaire.

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 682

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    GT a écrit :

    Quelques informations relatives à la conciliation en matière immobilière

    http://economie.fgov.be/fr/litiges/liti … hcI1kriY2w

    qui renvoie au site internet : www.ccai.be

    J'ai lu beaucoup dans les "sous-pages" de vos liens, mais n'y trouve aucune information approchant une réponse à ma question.
    Si vous en avez vu une, pourriez-vous afficher un lien plus précis (parce que j'avoue que le jeu de piste n'est pas mon dada pour l'instant) ?

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 370
    Site Web

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    Il me semble qu'une conciliation n'est pas susceptible d'appel. C'est le grand avantage de la conciliation.

    Dès lors, une signification-commandement en un devrait marcher.

    Evidemment, pour ce qui est des dégats locatifs et brol laissé sur place, c'est direction justice de paix...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 788

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    https://justice.belgium.be/sites/defaul … _LoRes.pdf

    Himura la lecture de la brochure relative à la conciliation éditée par le SPF Justice vous viendra ou non en aide.

    Extraits (page 13)

    "Le respect du procès-verbal de conciliation
    Ce procès-verbal a la même valeur qu’un jugement. Si la partie adverse ne le respecte pas, vous pouvez demander à un huissier de justice d’obliger la partie adverse à s’y conformer.
    A cet effet, vous ou l’huissier de justice devrez d’abord « commander » l’expédition (une copie officielle signée) au greffe.
    L’huissier de justice signifiera alors le procès-verbal (communiquer officiellement à la partie adverse) et pratiquera éventuellement une saisie chez la partie adverse si celle-ci ne respecte pas le procès-verbal de son plein gré, par exemple, si elle ne paye pas.
    Le coût de la signification et de la saisie s’élève assez rapidement à 500 euros. Si la partie adverse ne peut pas payer les frais ou si la vente de son mobilier ne rapporte pas assez d’argent - ce qui est souvent le cas -, vous devrez finalement supporter personnellement ces frais.
    N’oubliez pas non plus qu’une saisie sur le salaire de la partie adverse n’est autorisée que si celui-ci s’élève environ à 1000 euros par mois.
    Réfléchissez bien avant d’engager tous ces frais !"

    Vous vous demandez si vous pouvez passer directement à la récupération de sommes. Qu'en pense l'huissier ?

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 682

    Re : Accord en conciliation non-respecté

    GT a écrit :

    https://justice.belgium.be/sites/defaul … _LoRes.pdf

    Himura la lecture de la brochure relative à la conciliation éditée par le SPF Justice vous viendra ou non en aide.

    Extraits (page 13)

    "Le respect du procès-verbal de conciliation
    Ce procès-verbal a la même valeur qu’un jugement. Si la partie adverse ne le respecte pas, vous pouvez demander à un huissier de justice d’obliger la partie adverse à s’y conformer.
    A cet effet, vous ou l’huissier de justice devrez d’abord « commander » l’expédition (une copie officielle signée) au greffe.
    L’huissier de justice signifiera alors le procès-verbal (communiquer officiellement à la partie adverse) et pratiquera éventuellement une saisie chez la partie adverse si celle-ci ne respecte pas le procès-verbal de son plein gré, par exemple, si elle ne paye pas.
    Le coût de la signification et de la saisie s’élève assez rapidement à 500 euros. Si la partie adverse ne peut pas payer les frais ou si la vente de son mobilier ne rapporte pas assez d’argent - ce qui est souvent le cas -, vous devrez finalement supporter personnellement ces frais.
    N’oubliez pas non plus qu’une saisie sur le salaire de la partie adverse n’est autorisée que si celui-ci s’élève environ à 1000 euros par mois.
    Réfléchissez bien avant d’engager tous ces frais !"

    Vous vous demandez si vous pouvez passer directement à la récupération de sommes. Qu'en pense l'huissier ?

    Cette nouvelle référence trouvée par GT (ça alors ! Merci) tend à montrer que le processus est bien le même dans la phase de récupération, vis-à-vis du huissier.
    Pas étonné, mais dommage tout de même. L'objectif d'une signification étant uniquement de s'assurer que le condamné ait bien connaissance du jugement, ça me parait être un coûteux excès de précaution dans le cas d'une conciliation (qui est donc directement signée par les parties).

    Bien sûr, je demanderai quand même à mon huissier, et reviendrai ici rapporter ses dires.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut