[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Problèmes studio MEUBLE

MUSETTE
Pimonaute
Inscription : 16-11-2017
Messages : 8

Problèmes studio MEUBLE

Bonjour,

J'ai loué un studio TOTALEMENT MEUBLE (tout était neuf) le 9 février 2017 avec bail d'une année et état des lieux enregistrés dans les règles.

Etant donné de nombreux problèmes de voisinage,  je lui ai envoyé son renon 3 mois avant (le 06/11/17) en recommandé avec accusé de réception qui m'est revenu avec la mention "non réclamé" !

Je lui ai envoyé un message sms début décembre l'informant de la situation. Je pense que cette personne souffre de graves problèmes psychologiques si j'en crois les réponses formulées. Par contre, elle m'a répondu que les huissiers allaient prochainement débarquer afin d'inscrire les meubles. Info ou intox de sa part ?

Ma question est la suivante: les huissiers ne s'informent-ils pas AVANT d'inscrire et/ou enlever des meubles de savoir si le logement occupé par une personne est loué MEUBLE ou non ????
Que puis-je faire pour anticiper le problème ?

PS: les loyers de décembre et janvier 2018 n'ont pas été payés....

Merci d'avance

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 684
Site Web

Re : Problèmes studio MEUBLE

Les huissiers enlèvent rarement les meubles. Il faut qu'ils aient une certaine valeur pour arriver à ce que l'enlèvement et la vente vaille la peine.

Il vous est loisible d'écrire aux huissiers de votre canton. Les huissiers sont limités dans leur action par le territoire qui leur est assigné. Rien ne vous empêche donc de leur écrire à tous pour leur signaler la situation, en leur précisant que tous les frais leur seraient imputés, maintenant qu'ils sont au courant.

Si vous pensez que votre locataire ne partira pas pour le 6 février, engagez tout de suite la procédure en validation de votre congé.


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

En ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 099

Re : Problèmes studio MEUBLE

Je crois que la compétence territoriale des huissiers est limitée non pas par le canton judiciaire mais par l'arrondissement judiciaire.
Avant d'enlever les meubles et de les vendre l'huissier procède à la saisie de ceux-ci.

Voici l'adresse de la Chambre Nationale des Huissier de Justice :

Chambre Nationale des Huissiers de Justice
Avenue Henri Jaspar 93, 1060 Saint-Gilles
T 02 538 00 92
[email protected]

Dernière modification par GT (10-01-2018 10:13:41)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 308
Site Web

Re : Problèmes studio MEUBLE

Avez-vous fait mention du caractère "meublé" dans votre bail ? Est-il enregistré ? L'état des lieux décrit les meubles ? Etat des lieux enregistré ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

MUSETTE
Pimonaute
Inscription : 16-11-2017
Messages : 8

Re : Problèmes studio MEUBLE

Oui oui, tout a été bien stipulé dans le bail et l'état des lieux qu'il s'agit bien d'un meublé et que les meubles étaient neufs ! Le bail et l'état des lieux ont bien été enregistrés.
Le studio se trouve en territoire flamand à Westende.

Dois-je aussi contacter la Chambre nationale des huissiers de Justice de Westende ?

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 308
Site Web

Re : Problèmes studio MEUBLE

MUSETTE a écrit :

Oui oui, tout a été bien stipulé dans le bail et l'état des lieux qu'il s'agit bien d'un meublé et que les meubles étaient neufs ! Le bail et l'état des lieux ont bien été enregistrés.
Le studio se trouve en territoire flamand à Westende.

Dois-je aussi contacter la Chambre nationale des huissiers de Justice de Westende ?

Prenez contact avec la dite Chambre et posez-leur la question.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Aime ce post :

GT

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 099

Re : Problèmes studio MEUBLE

MUSETTE a écrit :

Dois-je aussi contacter la Chambre nationale des huissiers de Justice de Westende ?

La Chambre nationale des huissiers n'est pas située à Westende

Hors ligne

MUSETTE
Pimonaute
Inscription : 16-11-2017
Messages : 8

Re : Problèmes studio MEUBLE

OK. J'ai pris contact par mail avec la Chambre située à Bruxelles.

Merci pour vos bons conseils

YM

Hors ligne

MUSETTE
Pimonaute
Inscription : 16-11-2017
Messages : 8

Re : Problèmes studio MEUBLE

Voici la réponse qui m'a été fournie par la Chambre Nationale des Huissiers.... On croît rêver.....

Cher Monsieur,

Votre courriel de vendredi dernier a bien été réceptionné à la chambre nationale des huissiers de justice et a retenu toute mon attention.

Compte tenu de la situation qui vous occupe, il se pourrait que votre locataire fasse l’objet d’une mesure de saisie-exécution mobilière dans le cadre de l’apurement d’une ou de plusieurs dettes.

Dans le cadre d’une saisie-exécution mobilière, l’huissier de justice est amené à  pratiquer une saisie sur les biens présents au lieu de résidence ou du domicile du débiteur (votre locataire). Il est ainsi possible que l’huissier de justice instrumentant puisse saisir certains meubles vous appartenant. En effet, il faut savoir que, lorsqu'un huissier de justice se présente au domicile légal d'un débiteur en vue de pratiquer une saisie, il est en droit de présumer que tout ce qui s'y trouve est la propriété de cette personne (application de l'article 2279 du Code civil). Cette présomption s'explique par le fait que l'huissier de justice est dans l'impossibilité de pouvoir faire la distinction sur-le-champ entre ce qui appartient au débiteur et ce qui appartiendrait à un tiers.

Seul un acte authentique notarié établi antérieurement à la domiciliation de la partie débitrice à l'adresse en question (et donc pas une facture ou un extrait de compte attestant de l'achat d'un meuble) sera en mesure d'empêcher l'huissier de justice de saisir les meubles qui y seraient mentionnés comme étant officiellement la propriété d'une autre personne que le débiteur.

Dans le cas contraire, le véritable propriétaire des biens saisis ne sera toutefois pas démuni de tout recours en cas de saisie. En tant que tel, il pourra faire échapper ses biens à la mesure de saisie pratiquée en introduisant une action en revendication de propriété devant le juge des saisies à qui il incombe exclusivement de trancher ce type de litige. Il appartiendra ainsi au juge de prendre une décision sur la base des circonstances de fait, des déclarations de la personne se prétendant propriétaire et des pièces justificatives éventuelles (factures, extraits de compte,...) produites.

L'action en revendication dont question devra être introduite par citation. À cet effet, le véritable propriétaire devra prendre contact avec un huissier de justice de l'arrondissement judiciaire où il réside afin de faire le nécessaire au plus vite; et certainement avant l'éventuelle vente des meubles. Une telle action ne pourra cependant être initiée que si une saisie est effectivement pratiquée par un huissier de justice. Cette action ne pourra donc être introduite à titre préventif.

La procédure d'exécution (et donc la vente) sera ainsi suspendue (à partir du jour de la signification de la citation) le temps que le juge des saisies rende sa décision. En cas de décision favorable, celle-ci permettra de rayer les biens (ayant fait l'objet de la revendication) du procès-verbal de saisie de l'huissier de justice et protégera définitivement ceux-ci pour le futur c'est-à-dire que plus aucun huissier de justice ne sera habilité à les saisir dans le cadre d'un recouvrement forcé d'une dette propre au débiteur. La simple production de la décision rendue obligera alors tout huissier de justice à en tenir compte.

Cette action en revendication n'est pas la seule échappatoire pour éviter que les biens ne soient vendus en cas de saisie. La procédure de recouvrement forcé pourrait, en effet, être suspendue en cas d'accord de paiement (plan d'apurement) conclu entre la partie débitrice et l'huissier de justice instrumentant. Un tel accord peut être conclu à tout stade de la procédure.

Toutefois, si aucun accord n'est possible (un accord de paiement doit NECESSAIREMENT et EXPRESSEMENT être accepté par l'huissier de justice (au nom de son client) pour que cet accord puisse valablement suspendre l'exécution) ou si l'accord de paiement conclu n'est pas respecté à la lettre (ex: mensualités payées en retard ou échéances manquées), la procédure de recouvrement forcé continuera à sortir ses effets, exposant de nouveau les biens à une vente potentielle. Pour cette raison, la piste du plan d'apurement de paiement présente un risque totalement absent en cas d'action en revendication de propriété.

Enfin, je vous conseille en effet de contacter l’huissier de justice dont question afin de l’avertir de la situation qui vous occupe et de lui transmettre le cas échéant, la copie du contrat de bail qui reprendrait l’énumération des meubles composant votre appartement. Cependant, il reviendra à l’huissier de justice de décider des suites à réserver à la mesure de saisie mobilière dont question. 

J’espère avoir répondu à votre demande et reste à votre disposition pour tout renseignement additionnel.

Avec mes salutations cordiales,


cid:[email protected]

Alexandra Canivet
Service juridique - Juridische dienst
Juriste d’entreprise – Bedrijfsjurist
Chambre nationale des huissiers de justice
Nationale kamer van Gerechtsdeurwaarders
Henri Jasparlaan 93 Avenue Henri Jaspar
1060 Sint-Gillis / Saint-Gilles
tel: + 32 (0) 2 533 07 48
fax: + 32 (0) 2 539 41 11
[email protected]

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 099

Re : Problèmes studio MEUBLE

MUSETTE a écrit :

Voici la réponse qui m'a été fournie par la Chambre Nationale des Huissiers.... On croît rêver.....

Ce texte ne me surprend pas.

Hors ligne

MUSETTE
Pimonaute
Inscription : 16-11-2017
Messages : 8

Re : Problèmes studio MEUBLE

faut avouer que c'est surréaliste ! Surtout si on imagine que ma locataire ne m'avertira pas de la visite des huissiers....

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 5 721

Re : Problèmes studio MEUBLE

Mais c'est la loi! Le code civil indique que pour les bien meubles "Possession vaut Titre".

Si votre bail stipule bien que votre appartement est meublé, que vous l'avez également déclaré comme tel dans votre déclaration d'impôts (oui, les meublés sont beaucoup plus taxés), que le bail est enregistré, que l'inventaire des meubles est-il bien dans votre rapport d'état des lieux d'entrée qui lui aussi est enregistré, vous n'avez en principe aucun soucis à vous faire....

Maintenant qu'attendez-vous pour introduire une requête puisque votre locataire vous doit déjà 2 mois de loyers et que la garantie rikiki, ne couvre que 2 mois de loyer (sans compter les éventuels dégâts locatifs!).

Vous auriez déjà du agir après un retard de 1 mois et 1 jour (car à ce moment là, il y a déjà une dette avérée de 2 mois de loyer).

Est-elle solvable?

Dernière modification par panchito (16-01-2018 09:33:27)

Hors ligne

max11
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 28-02-2012
Messages : 627

Re : Problèmes studio MEUBLE

panchito a écrit :

Mais c'est la loi! Le code civil indique que pour les bien meubles "Possession vaut Titre".

Si votre bail stipule bien que votre appartement est meublé, que vous l'avez également déclaré comme tel dans votre déclaration d'impôts (oui, les meublés sont beaucoup plus taxés), que le bail est enregistré, que l'inventaire des meubles est-il bien dans votre rapport d'état des lieux d'entrée qui lui aussi est enregistré, vous n'avez en principe aucun soucis à vous faire....


Panchito, il faut lire les interventions avant de vous emballer dans vos réponses toutes en agressivités et reproches....

Extrait du courrier de la chambre des huissiers :   (MUSETTE : 11h04)
"Seul un acte authentique notarié établi antérieurement à la domiciliation de la partie débitrice à l'adresse en question (et donc pas une facture ou un extrait de compte attestant de l'achat d'un meuble) sera en mesure d'empêcher l'huissier de justice de saisir les meubles qui y seraient mentionnés comme étant officiellement la propriété d'une autre personne que le débiteur."

c'est une information importante et très intéressante que vous ne semblez pas avoir lu....
En tout cas, une découverte pour moi qui pensait comme vous que quelques papiers devaient suffire à arrêter l'huissier...

Hors ligne

Aime ce post :

GT

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Vous donnez un immeuble en location en Belgique. Comment le déclarer au fisc ? lecho.be/dossier/guide-…

Hier De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Appartement À partir de 775 000 € UCCLE
  • Appartement Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Appartement À partir de 350 000 € BRUXELLES
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's Newsletter

    Informations régulières gratuites.
    Abonnez-vous !
    Inscription
    close-link
    18832a4a566df89db865e4d04bcef8ee&&&&&&&&&