[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Révolution dans le processus des ventes publiques

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 032
Site Web

Révolution dans le processus des ventes publiques

Lu dans L'Echo de ce 5 février 2018

Le processus des ventes publiques d'immeubles s'apprête à connaître des adaptations majeures: l'adjudication pourra se faire sous réserve d'obtention d'un crédit hypothécaire, ce qui est impossible actuellement. Par ailleurs, les ventes pourront se réaliser en ligne via une plateforme interactive qui verra le jour au mois de mai.

A partir du mois de mai, il sera possible de réaliser l’adjudication d’un bien en vente publique sous la condition suspensive de l’obtention d’un crédit hypothécaire par celui qui a remporté les enchères. Par ailleurs, une plateforme de vente en ligne verra le jour. Dans le cadre des ventes publiques électronique, la faculté de surenchère sera probablement supprimée.

C’est en effet une petite révolution qui s’annonce dans le domaine des ventes publiques d’immeuble. Un nouveau cadre légal – voté au mois d’août 2017– entrera en vigueur le 1er mai prochain. Parmi les grandes nouveautés, le cahier des charges rédigé par le notaire pourra prévoir que l’adjudication aura lieu sous la condition suspensive d’obtention d’un financement par celui qui a remporté les enchères. De fait, actuellement, dans une vente publique,  il n'y a pas de condition suspensive d'octroi de prêt hypothécaire possible: cela veut dire que l'amateur s'engage et il ne peut pas se rétracter s'il n'obtient pas son prêt. Cette nouveauté devrait donc populariser les ventes publiques du côté " acheteur ". Le cahier des charges pourra toutefois prévoir que l’adjudicataire (càd l’acheteur qui a remporté les enchères) devra, s’il n’obtient pas son crédit hypothécaire, supporter certains frais de l’adjudication.

Une seule séance

Par ailleurs, les ventes publiques -qui sont déjà plus rapides depuis que la seconde séance a été supprimée- pourront l’être encore davantage. En effet, l’adjudication pourra être réalisée en une seule séance car la faculté de surenchère ne sera plus obligatoire. Actuellement, la vente se fait en principe en une seule séance, si ce n’est que le notaire peut toujours prévoir une faculté de surenchère (obligatoire en matière de vente judiciaire). Si la faculté de surenchère est d'application, cela signifie que l'adjudication n'est définitive que si aucun autre amateur (présent lors de la séance unique ou non) n'ait, endéans les quinze jours, signifié une offre supérieure de 10% avec un minimum de 250 euros et un maximum de 6.200 euros. S’il y a surenchère, la vente n’est donc définitive que lors d'une nouvelle séance de vente. Cette procédure ne sera plus d’application d’office, l’idée étant d’accélérer le processus.

En ligne

Mais ce n’est pas tout. Toujours dans l’objectif de simplifier les ventes publiques, une plateforme de vente interactive sera mise en place afin d’organiser des ventes publiques dématérialisées. Les enchères en ligne pourront être recueillies sur un délai de plusieurs jours. Lors d'une vente publique dématérialisée, le notaire adjugera le bien dans une période déterminée après le moment où les enchères dématérialisées ont été clôturées.

Mesure transitoire

La disposition comprend des mesures transitoires précisant que les ventes publiques judiciaires dont la séance sera fixée dans les quatre mois de l’entrée en vigueur se verront toujours appliquer les anciennes dispositions.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 15 271
Site Web

Re : Révolution dans le processus des ventes publiques

Et ces simplifications seront-elles suivies d'une réduction des frais éhontés des ventes publiques? Sans doute pas. Privatiser les bénéfices, mutualiser les frais...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 202

Re : Révolution dans le processus des ventes publiques

J'ai participé la semaine passée à une vente aux enchères. J'étais présent à la première séance. Je participe, mais je laisse la main à mon compétiteur. Après réflexion, je dépose les 10% pour faire une surenchère. Deuxième séance... et une seule enchère supplémentaire à laquelle je réponds. Le notaire déclare devoir retirer le bien de la vente à ce prix. Le vendeur (personne âgée) étant absent à la vente. Je demande le remboursement de ma surenchère, ce qui est normal vu les circonstances.

Le même jour, en soirée, l'étude du notaire vendeur me rappelle et me propose de conclure la vente... mais de gré à gré. Les frais moins élevés permettent d'offrir un prix principal plus élevé pour satisfaire le vendeur sans impliquer un prix supérieur pour l'acheteur. J'ai marqué mon accord par mail à cette proposition et désigné mon notaire... Il semble que celui-ci pré&fère faire l'impasse sur le compromis et passer directement à l'acte dans un court délai.

Juste une expérience récente... et une découverte dans la manière de procéder...


rexou

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 05-06-2013
Messages : 2 076

Re : Révolution dans le processus des ventes publiques

PIM a écrit :

par ailleurs, les ventes pourront se réaliser en ligne via une plateforme interactive qui verra le jour au mois de mai.

Enfin ! Il faut toujours des années et des années pour voir un minimum d'alignement technologique.
Si la justice pouvait un jour suivre...

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Le Belge place ses nouvelles économies dans l'immobilier lecho.be/r/t/1/id/99854… via @lecho

Il y a 8 heures De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Appartement 495 000 € ST-GILLES
  • Villa 895 000 € BEERSEL
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Maison 1 700 000 € IXELLES
  • Villa 1 190 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison 469 000 € UCCLE
  • Appartement À partir de 775 000 € UCCLE
  • Villa Sorry : trop tard ! LINKEBEEK
  • Appartement Sorry : trop tard ! FOREST
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Voir toutes les offres »

    Pim's Newsletter

    Informations régulières gratuites.
    Abonnez-vous !
    Inscription
    close-link
    c2297f7f3a2009b2b63b38ad7e5f4d66OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO