[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Rosa UNGARO
Pimonaute
Inscription : 21-06-2018
Messages : 3

Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Bonjour à tous,
Voici ma question et merci d'avance pour l'attention que vous y porterez.

Je suis copropriétaire d'un petit immeuble composé de 6 appartements à Liège. Nous venons de tenir une AG dont l'un des points consistait à donner notre accord aux travaux nécessaires à effectuer pour la mise en conformité en matière de sécurité.
Une question s'est posée: 2 copropriétaires - absents - continuent à utiliser le gaz privatif dans leur appartement respectif. Or, la réglementation liégeoise nous impose la mise en place d'une centrale de détection de gaz à charge de l'ensemble des copropriétaires (coût estimé: +/- 6000 €) pour cet usage privatif.
Lors de l'AG, nous avons débattu sur la question et avons finalement opté pour la suppression définitive de l'usage du gaz à titre privatif. La proposition a été adoptée à l'unanimité.

Suite à cette décision, un des copropriétaires concernés par le gaz privatif et absent lors de l'AG a réagi en refusant catégoriquement de s'y soumettre et en a averti le syndic. Celui-ci nous envoie un courrier quelques jours plus tard nous informant que demande a été faite à l'architecte d'intégrer dans ses travaux l'installation de la centrale.

J'ai bien entendu réagi auprès du syndic qui me répond texto: " Aucune assemblée, quelle qu’elle soit, ne peut imposer à l’un quelconque de ses propriétaires, de supprimer une installation de gaz si ce propriétaire refuse. Il s’agit, en effet, d’une installation privative et, seule, une loi pourrait interdire la présence du gaz dans les appartements."

L'un d'entre vous pourrait-il me dire si cette affirmation est juridiquement correcte ? En cherchant sur Internet, je n'ai encore rien trouvé.
La question qui se pose ici est que le refus d'un seul impose une charge financière à tous (nous ne sommes que six).

Je sais par ailleurs que seul le juge de paix est habilité à annuler une décision illégale prise en AG. Avant d'en arriver à une judiciarisation de l'affaire, j'aimerais être certaine de la prérogative du copropriétaire à opposer son veto en cette matière.

Un grand merci de m'avoir lu.
J'attends vos réponses avec impatience.

Bien à vous tous,
Rosa

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 397

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

1. La législation impose cette centrale pour que l'usage du gaz soit possible.
2. Vous pouvez décider en ag de ne pas placer cette centrale
3. L'emploi du gaz devient dès lors interdit pour raisons de sécurité et toute arrivée de gaz coupée
4. Il revient aux cp de trouver une autre solution, de leur choix (par exemple une plaque de cuisson électrique)
5. Si votre cp conteste la décision de l'ag et la coupure, libre à lui de présenter ses arguments devant le juge de paix


rexou

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 397

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Il est aussi à remarquer que ce cp absent dispose de 4 mois pour contester la décision de l'ag.
Votre syndic me semble être dans l'erreur. Personne ne supprime une installation privative. L'acp décide de supprimer l'alimentation en gaz de cette installation, pour des raisons de sécurité et de respect de la législation. Mais le bonhomme peut conserver ses tuyaux ! ^^

Vous pouvez aussi autoriser ce cp à continuer à utiliser le gaz, à titre privatif et exclusif, pour son seul usage, à condition de financer seul tous les frais nécessaires à la sécurisation règlementaire de l'immeuble.

A votre place, je ne céderais pas. J'ignore cependant quelle serait la position d'un juge si ce cp persiste et porte l'affaire en justice. Encore faut-il qu'il soit assez motivé, que le délai de contestation ne soit pas écoulé, et que le juge le suive... En tout état de cause, la décision de l'ag n'est en rien illégale. Pour rappel, ce cp était absent et non représenté... Cette ag a eu lieu à quelle date ?

Dernière modification par rexou (21-06-2018 12:02:23)


rexou

Hors ligne

Rosa UNGARO
Pimonaute
Inscription : 21-06-2018
Messages : 3

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Bonjour Rexou et un grand merci pour votre réponse.

L'AG s'est tenue le 18 mai dernier et dans le respect de toutes les formes que la loi impose.
Votre réponse me conforte dans mon sentiment que le syndic agit d'une manière hâtive et irrégulière.
Le seul problème qui se pose est que nous avons une chaudière au gaz installée récemment et qui répond à toutes les mesures de sécurité (et donc ne nécessite pas de centrale de détection). Donc, nous ne pouvons pas supprimer l'arrivée du gaz dans l'immeuble. Mais, si je vous ai bien compris, les cp qui veulent continuer à faire usage du gaz à titre privatif ne peuvent pas imposer à l'ensemble des cp l'installation de la centrale. Evidemment, ces questions devront être tranchées par le juge s'il y a lieu.
Encore une fois, un grand merci.
Rosa

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 397

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Une chaudière collective pour le chauffage est un élément tout à fait séparé.

A votre place, je ne ferais rien pour le moment... laissez les choses en place en attendant le délai de 4 mois après l'envoi du pv de l'ag.

Ensuite, le syndic peut notifier à tous que en application de la décision prise en ag du ... l'alimentation en gaz des installations privées sera coupé le ...
Deux possibilités : soit votre contestataire s'incline, soit il décide d'aller devant le juge... et dans ce cas, il me semble qu'il sera en position de faiblesse, de par sa prétention, de par son absence à l'ag, de par sa réaction hors délai, de par le préjudice financier qu'il ferait à lui seul subir aux autres occupants...


rexou

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 833
Site Web

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Les installations ont leur propre compteur pour chaque utilisateur?


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 833
Site Web

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Que dit l'acte de base concernant le gaz?
Y a-t-il eu d'autres décision d'ag antérieures relative au gaz?


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 397

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

grmff a écrit :

Les installations ont leur propre compteur pour chaque utilisateur?

Normalement c'est le cas pour tout usage privatif et individuel.
Une installation commune avec compteur pour la chaufferie, plus autant de compteurs que de raccordements privés.


rexou

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 833
Site Web

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Normalement, oui. Mais on a déjà tout vu...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 397

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

grmff a écrit :

Que dit l'acte de base concernant le gaz?
Y a-t-il eu d'autres décision d'ag antérieures relative au gaz?

L'acte de base serait de facto modifié le cas échéant par l'évolution de la législation et l'application d'une décision prise en ag à l'unanimité des présents ou représentés.


rexou

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 15 833
Site Web

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Ça c'est pas sûr...
D'un autre côté, je suis étonné du prix annoncé pour la détection gaz...


Grmf!
----------------
Si vous pensez avoir tout compris de l'immobilier,
c'est qu'on vous l'a mal expliqué.

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 397

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

grmff a écrit :

Ça c'est pas sûr...
D'un autre côté, je suis étonné du prix annoncé pour la détection gaz...

Je suis aussi étonné du prix de cette "centrale" de détection.
Concernant l'acte de base, il reviendrait au juge de trancher... et rien n'est jamais sur en effet.
Comme c'est souvent le cas -comme pour les compteurs séparés- "on a déjà tout vu" !


rexou

Hors ligne

Dupuis
Pimonaute assidu
Inscription : 03-10-2016
Messages : 123

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

rexou a écrit :
grmff a écrit :

Les installations ont leur propre compteur pour chaque utilisateur?

Normalement c'est le cas pour tout usage privatif et individuel.
Une installation commune avec compteur pour la chaufferie, plus autant de compteurs que de raccordements privés.

Dans "mon" immeuble il n’y a pas de compteur pour l’utilisation du gaz , les habitants qui l’utilisent payent un forfait.
L’immeuble date de 1976 ainsi que l’installation d’une arrivée de gaz dans les cuisines.

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 871
Site Web

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Dupuis a écrit :
rexou a écrit :
grmff a écrit :

Les installations ont leur propre compteur pour chaque utilisateur?

Normalement c'est le cas pour tout usage privatif et individuel.
Une installation commune avec compteur pour la chaufferie, plus autant de compteurs que de raccordements privés.

Dans "mon" immeuble il n’y a pas de compteur pour l’utilisation du gaz , les habitants qui l’utilisent payent un forfait.
L’immeuble date de 1976 ainsi que l’installation d’une arrivée de gaz dans les cuisines.

Même situation dans "mon" immeuble (datant de 1975). Une arrivée de gaz dans chacun des 250 appartements. Raccordement pour 40% d'entre eux. UN compteur "gaz cuisine" séparé du compteur "gaz chauffage" depuis toujours. pas de compteurs gaz individuels

Décision d'une AG précédente: plus de forfait - tous frais "lié au gaz cuisine" à charge des 40%. actuellement moins cher, mais ils savent que les frais du remplacement de la tuyauterie seront à leur charge (confirmé par la loi votée en 2018).

L’assurance batiment couvre si installation correcte (= en ordre avec les permis & contrôles) .... .


Cordialement,

Luc

En ligne

Rosa UNGARO
Pimonaute
Inscription : 21-06-2018
Messages : 3

Re : Usage du gaz privatif pour une minorité de copropriétaires

Merci de votre réponse. Elle m'indique une fois de plus que, contrairement à ce que m'annonce le syndic, il n'y a pas lieu d'obtenir l'unanimité des copropriétaires pour décider de ne pas installer la centrale (dont le coût, en effet, après une petite recherche, me paraît exorbitant). En épluchant l'acte de base (rédigé en 1961), je ne vois rien de tel.

Un grand merci à tous pour votre participation. Heureusement que les réseaux de communication horizontale existent pour pouvoir communiquer nos expériences et ne plus si facilement nous laisser manipuler.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Retweeted SNPC - NEMS (@SNPC_NEMS): Alors que les #communes deviennent de plus en plus pointilleuses sur le contrôle des #travaux non-autorisés, certaines règles mériteraient d'être révisées, notamment pour la défense des #propriétaires. lesoir.be/164820/article…

La semaine dernière De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 2 100 000 € IXELLES
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Appartement À partir de 775 000 € UCCLE
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    consectetur eleifend Praesent vulputate, ut fringilla ante. sem, velit, nec accumsan mi,