Au hasard de nos offres
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Appartement 595 000 € BRUXELLES 5
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Appartement 390 000 € ST-GILLES
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    non ut accumsan luctus suscipit eget

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Chômage locatif

    Coconut
    Pimonaute
    Inscription : 02-04-2010
    Messages : 18

    Chômage locatif

    Bonjour,

    Mon locataire a mis fin à son bail en laissant derrière lui des dégâts des eaux. Il est parti le 31 juillet.
    Le temps de contacter la compagnie d'assurance, que celle-ci fasse venir un expert, que j'aie un devis d'un entrepreneur, et que....enfin... celui-ci réalise les travaux, nous sommes arrivés au 1 décembre et je peux enfin mettre l'appartement en location. L'appartement est donc resté vide pendant 4 mois sans compter le temps de trouver un nouveau locataire...
    L' assurance a estimé le chômage locatif à 200 € . J'ai vraiment l'impression de me faire pigeonner !
    J'aimerais avoir l'avis de quelqu'un sur ce sujet et savoir  à combien on pourrait estimer logiquement et ...

    légalement le montant du chômage locatif .

    Grand merci à ceux qui pourront m'éclairer sur la question.

    Hors ligne

    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 650

    Re : Chômage locatif

    Votre locataire est parti mais après avoir fait un état des lieux de sortie en bonne et due forme? Par un expert? Si oui, il a certainement estimé tous les frais de remise en état ainsi que le chômage locatif. Le locataire ne vous avait-il pas prévenu est cours de bail de ce sinistre? Si oui, pourquoi avoir attendu qu'il soit parti? Si non, tous les aggravations sont à sa charge.
    Le locataire n'avait-il pas non plus déclaré le sinistre à son propre assureur? Il est pourtant responsable de tous les dégâts qui surviennent en cours de bail SAUF s'il peut apporter la preuve juridique que sa responsabilité n'est pas engagée.

    Quant à la garantie (de 2 minuscules petits mois de loyers) est-elle toujours bloquée?

    Hors ligne

    Aime ce post :
    Bim
    Pimonaute assidu
    Inscription : 09-10-2018
    Messages : 51

    Re : Chômage locatif

    Bonjour,

    J'ai eu ce cas cette année. Départ d'un locataire qui m'a jamais signalé la présence d'une fuite dans une canalisation d'évacuation encastrée... Constat lors de l'état des lieux de sortie. Chômage locatif pendant 5 mois, le temps de faire passer l'expert, l'entrepreneur pour le devis et la réalisation des travaux et remettre le logement en location. J'ai été indemnisé sur la totalité des travaux réalisés par l'entrepreneur (j'ai dû faire les finitions moi-même et la préparation du chantier car l'assurance ne voulait pas tout payer sur base du devis) et j'ai eu en plus un mois et demi de loyer d'indemnisation pour pertes indirectes, indemnité qui a été en réalité diminuée de moitié à cause de la franchise prévue par le contrat. Je n'ai pas su faire jouer la garantie locative car elle a servi a couvrir un arriéré de loyer (locataire pas solvable qui a décidé de ne pas payer les deux derniers mois car la garantie servirait pour ça...). Au final je m'en tire pas trop mal même si je n'ai pas été indemnisé sur tout. J'en ai profité pour faire des travaux d'amélioration du bien moi-même et ainsi le relouer plus cher à un locataire avec qui je n'ai plus de problèmes. De mon expérience d'un premier dégâts des eaux, mon conseil : essayez de limiter votre perte inévitable (si vous êtes bricoleur, faites certaines choses vous même par exemple, remettez des annonces de location avant la fin des travaux pour gagner du temps, etc...). Bon courage !

    Dernière modification par Bim (05-12-2018 13:30:30)

    En ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 735

    Re : Chômage locatif

    Refusez cette expertise de l'assureur. Et demandez à ce que soit comptabilisée cette indisponibilité du logement. (Bien sûr, à condition que ce dégât des eaux soit de nature à rendre impossible la location)

    Vérifiez tout de même au préalable ce qu'indique votre police d'assurance. Parfois, ils indiquent ce qui peut être pris en compte ou non.

    En cas de soucis, je suppose que vous avez une protection juridique, que vous pourrez activer afin de consulter un avocat et demander votre propre expert.
    Bizarrement, c'est aussi un élément qui, une fois soulevé, génère une meilleure écoute de la part de l'assureur...

    Hors ligne

    Bim
    Pimonaute assidu
    Inscription : 09-10-2018
    Messages : 51

    Re : Chômage locatif

    Perso, j'ai pensé à faire contre-expertiser les dégâts, leur réparation et leur incidence sur le vide locatif par un autre expert pour pouvoir contester l'expertise de l'assureur.
    Au final je ne l'ai pas fait. Les raisons : l'expert de l'assurance est passé très rapidement, l'entrepreneur que j'ai choisi a pu passer faire un devis très vite aussi et a su se libérer très vite encore pour faire les travaux avec qualité. Sachant que demander une autre expertise et puis engager une contestation et une négociation avec l'assureur allait faire trainer beaucoup plus l'affaire, sachant que j'étais libre à ce moment-là et capable de faire certaines parties des travaux moi-même, je me suis dit que je n'allais pas prendre le risque de faire durer le vide locatif de quelques mois supplémentaires en ayant aucune certitude quant au changement de l'indemnisation par l'assurance que j'aurais pu avoir.

    Bref, tout ça pour vous dire de prendre tout en considération pour choisir vos options possibles. Les contre-expertises et contestations font parfois traîner beaucoup plus les choses et au final votre perte financière n'est pas forcément diminuée.

    En ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres