forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Achat Revente

EER
Pimonaute
Inscription : 25-07-2020
Messages : 8

Achat Revente

Bonjour à tous,

L'achat revente est semble t il une opération dont on parle de plus en plus. ( forums, site, youtue belge et français).

Je suis néophyte et m'interroge donc sur la manière dont cette opération fonctionne.

Pourriez-vous m'indiquer comment cela fonctionne et sur quoi repose le succès d'une telle opération en tant que privé, socièté et marchands de bien ? Qu'est ce qu'une option cessible ?

En privé : J'achète un bien que je revends rapidement ( inférieur à 5 ans). J'ai serai ponctionner de 16.5% sur la plus value l'année suivant la revente, sauf si j'habite le bien ( depuis cb de temps ?). La quasi totalité de la profitabilité de l'opération repose sur l'achat .... ? revente à l'unité dans le cas d'un immeuble de rapport ?

Marchand de bien : ?

Socièté : ?

Bon dimanche à vous,

E

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 13 584
Site Web

Re : Achat Revente

Beaucoup de concepts à expliquer. Trop.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité. (Ghandi)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 126
Site Web

Re : Achat Revente

Acheter bas. Revendre cher. Récupérer les droits d'enregistrement. Risque de rectification du prix et des droits. Risque de requalification en bénéfices professionnels. Risque de requalification de l'option en double vente déguisée avec double paiement des droits + 200% d'amende. Etc.

Sorry, effectivement trop de concept.

En ligne

Aiment ce post :
panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 753

Re : Achat Revente

grmff a écrit :

Acheter bas. Revendre cher. Récupérer les droits d'enregistrement. Risque de rectification du prix et des droits. Risque de requalification en bénéfices professionnels. Risque de requalification de l'option en double vente déguisée avec double paiement des droits + 200% d'amende. Etc.

Sorry, effectivement trop de concept.

Peut-être possible en France, je ne sais pas, je ne connais pas du tout la législation française à ce sujet.

Mais ici vous êtes sur un site immobilier belge....et en Belgique, c'est effectivement à oublier au plus vite!

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 19 126
Site Web

Re : Achat Revente

Marchand de bien est un métier. Ceux qui le font s'en sorte parfois très bien. Comme tout métier, il faut connaître. Mais de là où part EER, trop de concepts. Et personnellement, je ne connais pas ce métier.

Cela ne veut pas dire que c'est à oublier au plus vite.

En ligne

Aime ce post :

EER

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 8 753

Re : Achat Revente

A titre privé, c'est à exclure.

Comme profession en créant sa société?

Je suppose que EER s'est déjà bien renseigné pour monter une société dans ce créneau?

Bien qu'ici, nous ne conseillons pas les sociétés d'habitude, puisqu'ils peuvent faire appel à leur comptable / fiscaliste, je suppose que EER a déjà visité le site de Gilles Carnoy, avocat à Bruxelles, que nous avons déjà recommandé à plusieurs reprises.

Et notamment ceci:

https://gillescarnoy.be/2016/09/07/faut-il-encore-demander-le-statut-de-marchand-de-biens?

Extraits choisis:
Le statut de marchand de biens est un régime purement fiscal.

Ce statut permet aux professionnels qui achètent et vendent habituellement des immeubles, d’effectuer leurs transactions directement au taux réduit sans devoir demander la restitution pour revente dans les deux ans.

Ce statut a perdu son intérêt pour trois raisons :

    L’administration réclame un cautionnement pour garantir le solde des droits non perçus. Le niveau de ce cautionnement est trop élevé et la garantie est donc coûteuse.
    Vu les taux actuels des crédits, le marchand a plutôt intérêt à payer le taux plein et demander la restitution des droits puisqu’il revend souvent dans les deux ans.
    Les marchands travaillent actuellement avec des options cessibles et divisibles pour éviter les lourdeurs de l’achat – vente d’immeuble, et le paiement des droits non totalement restituables.

En Flandre, il y a un autre problème.

À la suite à la sixième réforme de l’Etat, la matière a été transférée à partir du 1er janvier 2015 à la Région flamande qui utilise à présent le terme « verkooprecht ».

Les marchands flamands doivent introduire une nouvelle déclaration auprès de l’administration fiscale flamande.

Or les cautionnements fédéraux sont maintenus jusqu’au reventes, soit possiblement pour plusieurs années encore.

Cela veut dire que le marchand flamand doit reconstituer un nouveau cautionnement pour le Vlabel. C’est une charge financière dont il se passerait volontiers.

Le marchand de biens étranger n’est pas mieux loti.

Conclusion:Tout cela explique qu’il n’est plus très intéressant de solliciter le statut de marchand de bien.

Hors ligne

EER
Pimonaute
Inscription : 25-07-2020
Messages : 8

Re : Achat Revente

Merci à tous pour vos réponses.

Je vais jeter regarder les informations de ce pas.

Bonne soirée à tous,

EER

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres