forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Lounize
Pimonaute
Inscription : 26-06-2017
Messages : 25

Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Bonjour,

J’ai pour habitude d envoyer ma propre offre achat sur les biens que je convoite.
Offre tout à fait légale, relue et validée par mon notaire.

Je sais que les agences n’aiment pas ça, généralement les études notariales non plus mais avouons que certains paragraphes d’agence sont douteux donc je me protège.

J’ai fait mon offre habituelle, l’étude notariale refuse de la prendre en considération, ni de la soumettre au vendeur, sous prétexte que je n’utilise pas leur propre modèle et sous prétexte qu’ils refusent les offres de moins de 15 jours de délais.  (La mienne faisait 7 jours)

Je pense que cette pratique est illégale, un agent immobilier pourrait se faire taper sur les doigts pour ça mais venant d’un notaire ça me dépasse...

A part sur le site notaire ou l’ont  stipule que l’ont peut utiliser sa propre offre et un délai minimal de 24h, je ne trouve pas de textes légaux à lui mettre sous le nez. Ou puis je trouver cela ?

Merci

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 14 611
Site Web

Re : Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Lounize a écrit :

Bonjour,

J’ai pour habitude d envoyer ma propre offre achat sur les biens que je convoite.
Offre tout à fait légale, relue et validée par mon notaire.

Je sais que les agences n’aiment pas ça, généralement les études notariales non plus mais avouons que certains paragraphes d’agence sont douteux donc je me protège.

J’ai fait mon offre habituelle, l’étude notariale refuse de la prendre en considération, ni de la soumettre au vendeur, sous prétexte que je n’utilise pas leur propre modèle et sous prétexte qu’ils refusent les offres de moins de 15 jours de délais.  (La mienne faisait 7 jours)

Je pense que cette pratique est illégale, un agent immobilier pourrait se faire taper sur les doigts pour ça mais venant d’un notaire ça me dépasse...

A part sur le site notaire ou l’ont  stipule que l’ont peut utiliser sa propre offre et un délai minimal de 24h, je ne trouve pas de textes légaux à lui mettre sous le nez. Ou puis je trouver cela ?

Merci

Si c'est mentionné sur le site des notaires, c'est déjà un bon début de lui montrer cela.
Sinon, il y a aussi l'ombusdman des notaires : https://www.ombudsnotaire.be/ombudsman/


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Aime ce post :
Callewsa
Pimonaute assidu
Lieu : Belgique
Inscription : 10-11-2010
Messages : 163

Re : Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Invoquez le code déontologique des notaires, notamment l'article 3 qui spécifie qu'il prête son ministère chaque fois que requis, sauf conditions (qui dans le présent cas ne sont pas rencontrées).


--
Il n'y a pas de question idiote, juste des idiots qui n'en posent pas.
Plus j'en apprends, plus je mesure l'étendue de mon ignorance...

Hors ligne

Aiment ce post :
Lounize
Pimonaute
Inscription : 26-06-2017
Messages : 25

Re : Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Génial, merci à vous 2 c’est exactement ce que je cherchais !

Hors ligne

Aiment ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 20 521
Site Web

Re : Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Vous aurez raison et peut-être gain de cause avec les excuses du notaire. Et le bien vous sera passé sous le nez...

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 8 800

Re : Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Apparemment, le notaire se livre à une activité d'intermédiation accessoire à son ministère d'officier public.

16 MARS 1803. - Loi du 25 ventôse an XI contenant organisation du notariat.

Article 1.

"Les notaires sont les fonctionnaires publics établis pour recevoir tous les actes et contrats auxquels les parties doivent ou veulent faire donner le caractère d'authenticité attaché aux actes de l'autorité publique, et pour en assurer la date, en conserver le dépôt, en délivrer des grosses et expéditions.
  Sous réserve des droits de l'autorité publique, ils ont seuls qualité pour procéder aux ventes publiques d'immeubles, de rentes et de créances hypothécaires. Ces ventes ne peuvent se faire qu'au plus offrant et dernier enchérisseur.
Le notaire informe toujours entièrement chaque partie des droits, des obligations et des charges découlant des actes juridiques dans lesquels il intervient et conseille les parties en toute impartialité.
Sous réserve des droits de l'autorité publique et sauf disposition légale contraire, le notaire a la compétence pour la certification de données et documents dématérialisés, en particulier sur le plan de l'origine des données et documents, et pour en délivrer des copies ou extraits certifiés, sous forme dématérialisée ou non, qui attestent la conformité avec la donnée ou le document original. Le notaire est également compétent pour certifier, sous forme dématérialisée ou non, l'identité et la signature électronique ou manuscrite des personnes. Les certifications visées au présent alinéa ne nécessitent pas un acte authentique et ne sont pas soumises aux dispositions légales et réglementaires relatives aux actes notariés. "

22 JUIN 2004. - Code de déontologie établi par la Chambre nationale des notaires adopté par l'assemblée générale de la Chambre nationale des notaires le 22 juin 2004

CHAPITRE II. - Des devoirs spécifiques du notaire en tant qu'officier public.

  Art. 3.
"Le notaire prête son ministère chaque fois qu'il en est requis.
   Il doit le refuser dans les cas suivants :
   1° lorsque l'acte qu'il est requis de recevoir contient des dispositions contraires à une loi d'ordre public ou susceptibles d'induire les tiers en erreur ;
   2° lorsque les parties à l'acte agissent en fraude des droits des tiers ou de l'autorité ;
   3° lorsqu'il est incompétent pour un des motifs énumérés par la loi organique du notariat ;
   4° lorsqu'il ne pourrait recevoir l'acte sans contrevenir aux obligations qui lui incombent en vertu de la loi ou du présent Code de déontologie.
   Pour le surplus, il ne peut le refuser que lorsque les parties le requièrent d'authentifier :
   1° soit une convention dans une matière étrangère à la compétence juridique qui peut normalement être attendue de tout notaire ;
   2° soit des déclarations ou des constatations qui ne ressortent pas du ministère notarial."

CHAPITRE IX. - Des règles spécifiques à la négociation immobilière.

  Art. 36.
"Le notaire qui pratique la négociation immobilière respecte strictement les règles relatives à la pratique notariale en la matière émanant tant de la compagnie des notaires dont il dépend que de la Chambre nationale, ainsi que les règles déontologiques en la matière émanant de la Chambre nationale."

Quelles sont ces règles ?

Dernière modification par GT (18-05-2021 15:37:16)

Hors ligne

cochise
Pimonaute incurable
Inscription : 06-07-2006
Messages : 2 779

Re : Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Je connais un notaire qui demande un mois! Demander aux candidats de s'engager pour une telle durée, sans obligation en retour, au risque de louper une autre vente, c'est pas croyable.


Coch'
********
Notre passé est abominable et notre présent est pire; heureusement, nous n'avons pas d'avenir.

Hors ligne

bcyclist
Pimonaute
Inscription : 30-11-2020
Messages : 13

Re : Offre d’achat - notaire qui refuse mon offre d’achat

Lounize,

Bon, je n'ai rien de précis à te dire sur ton problème. Cependant, je peux vous parler de la mienne.

J'ai un notaire qui a refusé de travailler, il voulait que je vende mon bien à une personne qui m'a envoyé une offre caduque. Oui, caduque. Ensuite, il m'a en fait facturé un salaire de négociation. Ils "la loi" disent que cela ne peut se faire qu'au moyen d'un contrat spécifique, que je ne me souviens pas avoir signé (aucun n'a donné de procuration).

Je me suis plaint au ombudsman. Rien de fait, affaire classée. Je me suis plaint à la chambre. Ils ne sont pas autorisés à enquêter sur les problèmes liés aux frais.

Détail. Le notaire voulait que je signe un contrat de vente pour 70000. J'ai alors demandé une évaluation par un expert judiciaire. La propriété vaut 122000 gre à gre.

Alors .... peut-être devriez-vous envisager de traiter directement avec le propriétaire de cette propriété que vous souhaitez acheter ou .... trouver une autre immeuble pour rester à l'écart de ce notaire en particulier.

cheers

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres