forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Syndic obligatoire ou pas ?

serkan
Pimonaute
Lieu : Bruxelles
Inscription : 13-06-2013
Messages : 17

Syndic obligatoire ou pas ?

Bonjour,

Nous sommes une petite copropriétés de 4 propriétaires ( 1 celui du rez-de-chaussée commercial compris )
L'immeuble se compose de 5 appartements.

Suite à notre discutions avec tout les propriétaires, actuellement nous avons un syndic mais on se demandais si nous pouvons enlever le syndic et gérer entre-nous ?

Je vous remercie d'avance.

Bien à vous


S-e-r-k-a-n

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 21 490

Re : Syndic obligatoire ou pas ?

serkan a écrit :

Bonjour,

Nous sommes une petite copropriétés de 4 propriétaires ( 1 celui du rez-de-chaussée commercial compris )
L'immeuble se compose de 5 appartements.

Suite à notre discutions avec tout les propriétaires, actuellement nous avons un syndic mais on se demandais si nous pouvons enlever le syndic et gérer entre-nous ?

Je vous remercie d'avance.

Bien à vous

Si c'est une copropriété, le syndic est obligatoire. Le syndic ne doit pas être un pro externe, cela peut être l'un d'entre vous, même s'il n'est pas agent immobilier.

Moralité, vous ne pouvez pas gérer "entre vous", mais l'un d'entre vous peut se faire nommer syndic, à titre gratuit ou non.

Actuellement, je suis syndic bénévole, et propriétaire très largement majoritaire, dans une copropriété où nous sommes 3 copropriétaires.
Il s'agit évidemment de respecter les règles de bases et le formalisme du fonctionnement d'une copropriété: convocation des AG (qui peuvent se tenir chez vous si vous habitez sur place...), PV d'AG, comptabilité, décomptes, décisions informées, approbation des comptes, compte de copropriété, etc.


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

Hors ligne

serkan
Pimonaute
Lieu : Bruxelles
Inscription : 13-06-2013
Messages : 17

Re : Syndic obligatoire ou pas ?

Bonjour grmff,

Je te remercie de ta réponse.
Parfait dans ce cas je pense que sa sera moi même qui sera designer car c'est moi qui fait tout les démarches lorsqu'il faut.
Pourrai-tu me dire, ce qu'on dois faire afin d'avertir le syndic qu'on veux arrêter avec eux ?
Bien-entendu après avoir établi un PV D'AG.

Un modèle de texte peut etre ?


S-e-r-k-a-n

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 9 978

Re : Syndic obligatoire ou pas ?

Vous souhaitez être élu comme syndic.

Vous vous êtes informé sur les charges qui pèsent sur un syndic. Vous avez lu le Code civil, le règlement de copropriété , le règlement d'ordre intérieur  ainsi que l'arrête concernant votre procédure d'inscription auprès de la banque-carrefour des entreprises ?.

Entre autres l'art.3.89, Code civil , livre 3, "droit des biens",

art.3.89
§ 5. Quels que soient les pouvoirs qui lui sont conférés par le règlement d'ordre intérieur, le syndic est chargé:
  1° d'exécuter et de faire exécuter les décisions prises par l'assemblée générale;
  2° d'accomplir tous actes conservatoires et tous actes d'administration provisoire;
  3° d'administrer les fonds de l'association des copropriétaires conformément à l'article 3.86, § 3;
  4° de représenter l'association des copropriétaires, tant en justice que dans la gestion des affaires communes. Sous réserve de dispositions contraires dans le présent sous-titre, la correspondance recommandée est, à peine de nullité, adressée au domicile, ou à défaut, à la résidence ou au siège social du syndic et au siège de l'association des copropriétaires;
  5° de fournir le relevé des dettes visées à l'article 3.94, § 2, dans les trente jours de la demande qui lui en est faite par le notaire;
  6° de communiquer à toute personne occupant l'immeuble en vertu d'un droit personnel ou réel mais ne disposant pas du droit de vote à l'assemblée générale, la date des assemblées afin de lui permettre de formuler par écrit ses demandes ou observations relatives aux parties communes qui seront à ce titre communiquées à l'assemblée. La communication se fait par affichage, à un endroit bien visible, dans les parties communes de l'immeuble;
  7° de transmettre, si son mandat a pris fin de quelque manière que ce soit, dans un délai de trente jours suivant la fin de son mandat, l'ensemble du dossier de la gestion de l'immeuble à son successeur ou, en l'absence de ce dernier, au président de la dernière assemblée générale, y compris la comptabilité et les actifs dont il avait la gestion, tout sinistre, un historique du compte sur lequel les sinistres ont été réglés, ainsi que les documents prouvant l'affectation qui a été donnée à toute somme qui ne se retrouve pas sur les comptes financiers de la copropriété;
  8° de souscrire une assurance responsabilité couvrant l'exercice de sa mission et de fournir la preuve de cette assurance; en cas de mandat gratuit, cette assurance est souscrite aux frais de l'association des copropriétaires;
  9° de permettre aux copropriétaires d'avoir accès à tous les documents ou informations à caractère non privé relatifs à la copropriété, de toutes les manières définies dans le règlement d'ordre intérieur ou par l'assemblée générale;
  10° de conserver, le cas échéant, le dossier d'intervention ultérieure de la façon fixée par le Roi;
  11° de présenter, pour la mise en concurrence visée à l'article 3.88, § 1er, 1°, c), une pluralité de devis établis sur la base d'un cahier des charges préalablement élaboré;
  12° de soumettre à l'assemblée générale ordinaire un rapport d'évaluation des contrats de fournitures régulières;
  13° de solliciter l'autorisation préalable de l'assemblée générale pour tout contrat entre l'association des copropriétaires et le syndic, ses préposés, ses proches, parents ou alliés jusqu'au troisième degré inclus, ou ceux de son conjoint jusqu'au même degré; il en est de même des contrats entre l'association des copropriétaires et une entreprise dont les personnes susvisées sont propriétaires ou dans le capital de laquelle elles détiennent une participation ou dans laquelle elles exercent des fonctions de direction ou de contrôle, ou dont elles sont salariées ou préposées; lorsqu'il est une personne morale, le syndic ne peut, sans y avoir été spécialement autorisé par une décision de l'assemblée générale, contracter pour le compte de l'association des copropriétaires avec une entreprise qui détient, directement ou indirectement, une participation dans son capital;
  14° de tenir à jour la liste et les coordonnées des personnes en droit de participer aux délibérations de l'assemblée générale et de transmettre aux copropriétaires, à première demande et au notaire s'il en fait la demande au syndic, dans le cadre de la transcription d'actes qui sont transcrits dans les registres du bureau compétent de l'Administration générale de la Documentation patrimoniale conformément à l'article 3.30, les noms, adresses, quotes-parts et références des lots des autres copropriétaires;
  15° de tenir les comptes de l'association des copropriétaires de manière claire, précise et détaillée suivant le plan comptable minimum normalisé à établir par le Roi. Toute copropriété de moins de vingt lots à l'exclusion des caves, des garages et parkings est autorisée à tenir une comptabilité simplifiée reflétant au minimum les recettes et les dépenses, la situation de trésorerie ainsi que les mouvements des disponibilités en espèces et en compte, le montant du fonds de roulement et du fonds de réserve visés à l'article 3.86, § 3, alinéas 2 et 3, les créances et les dettes des copropriétaires;
  16° de préparer le budget prévisionnel pour faire face aux dépenses courantes de maintenance, de fonctionnement et d'administration des parties communes et équipements communs de l'immeuble, ainsi qu'un budget prévisionnel pour les frais extraordinaires prévisibles; ces budgets prévisionnels sont soumis, chaque année, au vote de l'association des copropriétaires; ils sont joints à l'ordre du jour de l'assemblée générale appelée à voter sur ces budgets. Le cas échéant, le syndic inscrit à l'ordre du jour de l'assemblée générale la question des travaux extraordinaires à prévoir pour les années à venir.

art.3.89,
§ 1er. (...)
  Les dispositions régissant la relation entre le syndic et l'association des copropriétaires, et la rémunération y afférente, figurent dans un contrat écrit.(...)
( note : disposition applicable même si le syndic n'est pas un professionnel)

§ 2. Un extrait de l'acte portant désignation ou nomination du syndic est affiché, dans les huit jours à dater de la prise de cours de sa mission, de manière inaltérable et visible à tout moment à l'entrée de l'immeuble, siège de l'association des copropriétaires.
  L'extrait indique, outre la date de la désignation ou de la nomination, les nom, prénoms, profession et domicile du syndic ou, s'il s'agit d'une société, sa forme, sa dénomination sociale, son siège social ainsi que son numéro d'entreprise si la société est inscrite à la Banque-Carrefour des Entreprises. Il doit être complété par toutes autres indications permettant à tout intéressé de communiquer avec le syndic sans délai et notamment le lieu où le règlement d'ordre intérieur et le registre des décisions de l'assemblée générale peuvent être consultés.
  L'affichage de l'extrait se fait à la diligence du syndic.

Art. 3.94. Transmission d'un lot
  § 1er. Dans la perspective d'un acte juridique entre vifs translatif ou déclaratif de propriété d'un lot, le notaire instrumentant, toute personne agissant en tant qu'intermédiaire professionnel ou le copropriétaire sortant, selon le cas, transmet au copropriétaire entrant, avant la signature du contrat ou, le cas échéant, de l'offre d'achat ou de la promesse d'achat, les informations et documents suivants, que le syndic lui communique sur simple demande, dans un délai de quinze jours:
  1° le montant du fonds de roulement et du fonds de réserve, visé à l'article 3.86, § 3, alinéas 2 et 3;
  2° le montant des arriérés éventuels dus par le copropriétaire sortant, en ce compris les frais de récupération judiciaires ou extrajudiciaires ainsi que les frais de transmission des informations requises en vertu du présent paragraphe et du paragraphe 2;
  3° la situation des appels de fonds, destinés au fonds de réserve et décidés par l'assemblée générale avant la date certaine du transfert de la propriété;
  4° le cas échéant, le relevé des procédures judiciaires en cours relatives à la copropriété et des montants en jeu;
  5° les procès-verbaux des assemblées générales ordinaires et extraordinaires des trois dernières années, ainsi que les décomptes périodiques des charges des deux dernières années;
  6° une copie du dernier bilan approuvé par l'assemblée générale de l'association des copropriétaires.
  A défaut de réponse du syndic dans les quinze jours de la demande, le notaire, toute personne agissant en tant qu'intermédiaire professionnel ou le copropriétaire sortant, selon le cas, avise les parties de la carence de celui-ci.

Je n'ai pas été exhaustif.

Je vous invite à rechercher l'occurrence "syndic" dans les art. du code civil consacrés à la copropriété forcée d'immeubles ou de groupes d'immeubles bâtis.

Petite copropriété. Avez-vous vérifié qu'il n'a pas été dérogé au chapitre consacré à la copropriété forcée d'immeubles ou groupes d'immeubles bâtis ? Lisez votre acte de base .

Plus j'apprends, plus je suis conforté dans ma volonté de ne jamais accepter un mandat de syndic non professionnel (bénévole).

Dernière modification par GT (04-03-2022 13:34:47)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres