forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

peppo16
Pimonaute
Inscription : 13-03-2022
Messages : 5

Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

Bonjour,
je suis locataire d'un bien et ce bien à été vendu par le propriétaire.
Le propriétaire actuel n'est pas encore passé au notaire afin de finaliser la vente.
Le futur propriétaire à demandé à la femme du propriétaire actuel si elle pouvait prendre des photos de l'intérieur du bien que je loue, je ne sais pas quelle a été sa motivation ou pour que faire, la femme du propriétaire m'a dit que c'était pour les montrer à sa famille et à ses amis.
Pour moi pas de problème à condition quelles ne soient pas divulguées ou exploitées, je ne voulais pas que les photos de mon intérieur se retrouvent partout.
Le passage chez le notaire n'est pas encore fait et je retrouve les photos de chez moi sur le net afin de le louer alors que, j'ai toujours le bail du propriétaire actuel et que je n'ai pas encore trouvé de nouveau appartement et que personne ne m'a signalé par recommandé que le bâtiments était vendu.
Mes questions sont:
Peuvent-ils prendre des photos de mon intérieur et les divulguer sur internet afin de le louer sans mon autorisation ?
Que risque la femme du propriétaire qui a pris les photos et les as donnés au futur propriétaire ?

si vous voulez me donner un texte ou un lien juridique de droit belge qui se rapporte à mon post.

Très grand merci.

(Edit par grmff: supression de l'adresse mail en clair. Se poser la question de sa vie privée, et publier son adresse mail en clair, ce n'est pas très cohérent... wink )

Dernière modification par peppo16 (13-03-2022 12:25:28)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 21 811

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

peppo16 a écrit :

Bonjour,
je suis locataire d'un bien et ce bien à été vendu par le propriétaire.
Le propriétaire actuel n'est pas encore passé au notaire afin de finaliser la vente.
Le futur propriétaire à demandé à la femme du propriétaire actuel si elle pouvait prendre des photos de l'intérieur du bien que je loue, je ne sais pas quelle a été sa motivation ou pour que faire, la femme du propriétaire m'a dit que c'était pour les montrer à sa famille et à ses amis.
Pour moi pas de problème à condition quelles ne soient pas divulguées ou exploitées, je ne voulais pas que les photos de mon intérieur se retrouvent partout.
Le passage chez le notaire n'est pas encore fait et je retrouve les photos de chez moi sur le net afin de le louer alors que, j'ai toujours le bail du propriétaire actuel et que je n'ai pas encore trouvé de nouveau appartement et que personne ne m'a signalé par recommandé que le bâtiments était vendu.
Mes questions sont:
Peuvent-ils prendre des photos de mon intérieur et les divulguer sur internet afin de le louer sans mon autorisation ?
Que risque la femme du propriétaire qui a pris les photos et les as donnés au futur propriétaire ?

si vous voulez me donner un texte ou un lien juridique de droit belge qui se rapporte à mon post.

Très grand merci.

(Edit par grmff: supression de l'adresse mail en clair. Se poser la question de sa vie privée, et publier son adresse mail en clair, ce n'est pas très cohérent... wink )

Bonjour et bienvenue sur Pim.be

Vous avez le droit de demander à ce que les photos de votre intérieur ne soient pas divulguées sans votre accord. C'est une question élémentaire de vie privée. C'est votre domicile, c'est votre droit à l'image. C'est encore plus surprenant si vous avez donné votre accord pour un usage interne de retrouver ces photos sur internet!

Il peut paraître surprenant de retrouver votre intérieur sur internet pour louer votre logement, si vous n'êtes pas dans la période de préavis de fin de bail. Est-ce le cas?

Si vous n'êtes pas en fin de bail, et que le locataire de l'étage identique au dessus ou en dessous est en fin de bail, le propriétaire avisé mettra les photos de l'appartement le plus présentable sur internet.  Il va de soi qu'il doit vous demander l'autorisation.

Ceci étant dit, si vous êtes en fin de bail ou en cours de préavis, il est logique de permettre au bailleur de relouer le bien, et donc de mettre une annonce. Pour une bonne annonce, il faut des photos. Il est donc logique que le propriétaire puisse prendre des photos pour relouer le bien. Vous devez cependant être prévenu, afin de ranger votre logement, et de déplacer les objets personnels que vous ne voulez pas voir apparaitre sur internet. Votre contrôleur fiscal pourrait se poser la question du financement de votre intérieur et de votre dernier Monet. Un voleur pourrait aussi être intéressé par vos meubles anciens (ils y en a qui vendent des meubles sur photos, et vont les voler une fois vendu!) ou simplement par votre télévision. Vos créanciers pourraient se dire qu'il y a matière a saisir dans votre logement s'ils voient une Jaguar Type-E de 1968 (rouge!) dans votre garage, mais non immatriculée.

Bref, cette séance de photo doit se faire dans un cadre précis et bien informé, avec la possibilité de déplacer ou de cacher ce que vous ne voulez pas montrer publiquement.


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

Hors ligne

peppo16
Pimonaute
Inscription : 13-03-2022
Messages : 5

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

Non, je ne suis pas en fin de bail, ni en préavis et je n'étais même pas informé officiellement que l'immeuble était vendu et que le passage chez le notaire début avril était prévu.
Le nouveau propriétaire ne veut pas enlever les photos.
Le problème est que je n'arrive pas à trouver un article de loi sur internet pour l'informer.
Il a placer une annonce pour le louer à partir du 15 avril alors que mon bail établi avec le propriétaire actuel se termine fin 2023.
Je n'ai reçu aucun documents de qui que ce soit pour me donner un préavis ni mettre fin au bail.
Merci pour vos réponses, c'est sympa.

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 346

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 346

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

peppo16 a écrit :

Bonjour,
je suis locataire d'un bien et ce bien à été vendu par le propriétaire.
Le propriétaire actuel n'est pas encore passé au notaire afin de finaliser la vente.

(Edit par grmff: supression de l'adresse mail en clair. Se poser la question de sa vie privée, et publier son adresse mail en clair, ce n'est pas très cohérent... wink )

Région concernée (Bruxelles, Wallonie, Flandre) ?

Dernière modification par GT (13-03-2022 13:20:08)

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 346

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

peppo16 a écrit :

(Edit par grmff: supression de l'adresse mail en clair. Se poser la question de sa vie privée, et publier son adresse mail en clair, ce n'est pas très cohérent... wink )

Effectivement

Hors ligne

peppo16
Pimonaute
Inscription : 13-03-2022
Messages : 5

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

L'adresse mail que j'ai donné, je ne l'utilise pas, le monde entier peut la connaître, rien à voir avec mon post.

Merci infiniment pour vos liens vers des explications données par des agences immobilières mais cela ne me sert pas, il me faut des textes de lois officiels sur mon cas.

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 346

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

GT a écrit :
peppo16 a écrit :

Bonjour,
je suis locataire d'un bien et ce bien à été vendu par le propriétaire.
Le propriétaire actuel n'est pas encore passé au notaire afin de finaliser la vente.

(Edit par grmff: supression de l'adresse mail en clair. Se poser la question de sa vie privée, et publier son adresse mail en clair, ce n'est pas très cohérent... wink )

Région concernée (Bruxelles, Wallonie, Flandre) ?

Pas de réponse.
OK.
J'abandonne la discussion.

Hors ligne

peppo16
Pimonaute
Inscription : 13-03-2022
Messages : 5

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

Wallonie

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 21 811

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

peppo16 a écrit :

L'adresse mail que j'ai donné, je ne l'utilise pas, le monde entier peut la connaître, rien à voir avec mon post.

Merci infiniment pour vos liens vers des explications données par des agences immobilières mais cela ne me sert pas, il me faut des textes de lois officiels sur mon cas.

Si vous avez bien lu les textes des liens, vous aurez vu qu'il n'y a pas de texte de loi traitant précisément de votre cas.

Il faut donc se baser sur les lois existantes, et les interpréter. C'est ce que font ces textes.

Dans votre cas, si vous avez un bail, si vous n'avez pas dit que vous seriez parti après les actes, si vous avez un bailleur clairement identifié, si vous n'avez pas reçu de préavis, si vous n'avez pas donné votre autorisation pour divulguer des photos, si le bien n'est pas encore vendu, et si une annonce pour une mise en location de votre logement a été mise par le futur acquéreur de l'immeuble où vous avez votre domicile, tous les feux sont au rouge, et votre futur éventuel propriétaire fait n'importe quoi.

Que risque votre futur propriétaire? Pas grand chose si vous laissez faire. La question est donc plutôt de savoir ce que vous pouvez faire!

1. Demandez à votre propriétaire de faire retirer les photos d'internet. Idem avec votre futur propriétaire
2. Mentionnez que la mise en location vous paraît d'autant plus bizarre que vous habitez le bien, que vous avez un bail et que vous n'envisagez pas de partir. Il est à noter que, généralement, votre bail avec votre bailleur actuel restera en fonction avec votre bailleur futur (conseil: enregistrez votre bail si votre proprio ne l'a pas fait!) Demandez la raison pour cette mise en location "bidon", il n'est pas impossible que le futur propriétaire ait une bonne raison. Peut-être fait-il une analyse de marché, peut-être met-il en location l'appartement de l'étage au dessus. Peut-être veut-il simplement tester une plateforme de mise en location. Peut-être cherche-t-il de manière créative des données de prix de location pour convaincre son banquier. Peut-être que l'agent immobilier lui a mentionné que ce serait "libre à l'acte" par erreur. Sans lui demander, comment savoir?....
3. Faites téléphoner un ami, ou faites vous passer pour un autre, pour voir si l'annonce est réelle. Vous saurez ce que le futur propriétaire raconte à ceux qui téléphonent. N'oubliez pas de demander l'étage....

Si tous les feux restent au rouge,  si vous ne voyez aucune raison valable et si le dialogue est infructueux:
4. enregistrez fissa le bail. (vous êtes là depuis combien de temps?)
5. exigez de supprimer les photos via une mise en demeure
6. Contactez les plateformes de mise en location, et exigez le retrait de l'annonce via une mise en demeure, et le nombre de contacts téléphoniques suffisants... Les plateformes n'aiment pas être mêlées à des comportement illégaux.
7. Vous pouvez également porter plainte à la police pour atteinte à votre vie privée.


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

peppo16
Pimonaute
Inscription : 13-03-2022
Messages : 5

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

Merci beaucoup.
Je vais quand même continuer mes recherches pour trouver un texte de loi ou une jurisprudence pour mon cas.

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 15 748
Site Web

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

peppo16 a écrit :

Merci beaucoup.
Je vais quand même continuer mes recherches pour trouver un texte de loi ou une jurisprudence pour mon cas.

La réponse de Grmff me paraît être une excellente synthèse.
Si vous trouvez des références consolidant cela, n'hésitez pas à revenir nous les partager.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 346

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

peppo16 a écrit :

Non, je ne suis pas en fin de bail, ni en préavis et je n'étais même pas informé officiellement que l'immeuble était vendu et que le passage chez le notaire début avril était prévu.
Le nouveau propriétaire ne veut pas enlever les photos.
Le problème est que je n'arrive pas à trouver un article de loi sur internet pour l'informer.
Il a placer une annonce pour le louer à partir du 15 avril alors que mon bail établi avec le propriétaire actuel se termine fin 2023.
Je n'ai reçu aucun documents de qui que ce soit pour me donner un préavis ni mettre fin au bail.
Merci pour vos réponses, c'est sympa.

Fin 2023 : 31/12/2023 ?
Date d'échéance d'un bail de résidence principale de 9 ans ? Date d'échéance d'un bail de résidence principale de courte durée ?
Date de prise d'effet du bail ?
Bail enregistré ? L'enregistrement d'un bail lui donne une date certaine.

Dernière modification par GT (14-03-2022 11:03:59)

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 9 206

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

grmff a écrit :
peppo16 a écrit :

L'adresse mail que j'ai donné, je ne l'utilise pas, le monde entier peut la connaître, rien à voir avec mon post.

Merci infiniment pour vos liens vers des explications données par des agences immobilières mais cela ne me sert pas, il me faut des textes de lois officiels sur mon cas.

Si vous avez bien lu les textes des liens, vous aurez vu qu'il n'y a pas de texte de loi traitant précisément de votre cas.

Il faut donc se baser sur les lois existantes, et les interpréter. C'est ce que font ces textes.

Dans votre cas, si vous avez un bail, si vous n'avez pas dit que vous seriez parti après les actes, si vous avez un bailleur clairement identifié, si vous n'avez pas reçu de préavis, si vous n'avez pas donné votre autorisation pour divulguer des photos, si le bien n'est pas encore vendu, et si une annonce pour une mise en location de votre logement a été mise par le futur acquéreur de l'immeuble où vous avez votre domicile, tous les feux sont au rouge, et votre futur éventuel propriétaire fait n'importe quoi.

Que risque votre futur propriétaire? Pas grand chose si vous laissez faire. La question est donc plutôt de savoir ce que vous pouvez faire!

1. Demandez à votre propriétaire de faire retirer les photos d'internet. Idem avec votre futur propriétaire
2. Mentionnez que la mise en location vous paraît d'autant plus bizarre que vous habitez le bien, que vous avez un bail et que vous n'envisagez pas de partir. Il est à noter que, généralement, votre bail avec votre bailleur actuel restera en fonction avec votre bailleur futur (conseil: enregistrez votre bail si votre proprio ne l'a pas fait!) Demandez la raison pour cette mise en location "bidon", il n'est pas impossible que le futur propriétaire ait une bonne raison. Peut-être fait-il une analyse de marché, peut-être met-il en location l'appartement de l'étage au dessus. Peut-être veut-il simplement tester une plateforme de mise en location. Peut-être cherche-t-il de manière créative des données de prix de location pour convaincre son banquier. Peut-être que l'agent immobilier lui a mentionné que ce serait "libre à l'acte" par erreur. Sans lui demander, comment savoir?....
3. Faites téléphoner un ami, ou faites vous passer pour un autre, pour voir si l'annonce est réelle. Vous saurez ce que le futur propriétaire raconte à ceux qui téléphonent. N'oubliez pas de demander l'étage....

Si tous les feux restent au rouge,  si vous ne voyez aucune raison valable et si le dialogue est infructueux:
4. enregistrez fissa le bail. (vous êtes là depuis combien de temps?)
5. exigez de supprimer les photos via une mise en demeure
6. Contactez les plateformes de mise en location, et exigez le retrait de l'annonce via une mise en demeure, et le nombre de contacts téléphoniques suffisants... Les plateformes n'aiment pas être mêlées à des comportement illégaux.
7. Vous pouvez également porter plainte à la police pour atteinte à votre vie privée.

100% d'accord avec les points 2, 3 et 4...
Les autres me semblent un peu excessifs si le propriétaire (ancien ou nouveau) est de bonne foi, en regard du "préjudice" supposé. S'informer et se protéger sont des actions légitimes. Arguer d'une atteinte à la vie privée sur base de photos de votre intérieur me semble léger pour déposer plainte et exiger le retrait des annonces. Mais vous pouvez le faire, en effet.

Hors ligne

nokthib
Pimonaute assidu
Inscription : 12-05-2020
Messages : 144

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

il m'est arrivé de mettre des fausses annonces pour jauger un marché que je connaissais peu. Mais que des garages.... (et en général je prenais un de mes garages pour illustrer, et je disais qu'il était situé là où je prospectai)

Pour un appartement c'est différent, mais je comprends la démarche.
Le minimum aurait été de vous en parler, et de dire clairement quel usage il y a derrière cela.

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 10 346

Re : Divulgation de photos de mon intérieur, je suis locataire.

Remettons les pendules à l'heure. Quelle devrait être la priorité des priorités ?

Que prévoit l'article 63 du décret wallon sur la bail d'habitation.

"Si le bail a date certaine antérieure à l’aliénation du bien loué, l’acquéreur à titre gratuit ou à titre onéreux est subrogé aux droits et obligations du bailleur à la date de la passation de l’acte authentique, même si le bail réserve la faculté d’expulsion en cas d’aliénation.
Il en va de même lorsque le bail n’a pas date certaine antérieure à l’aliénation, si le preneur occupe le bien loué depuis six mois au moins. Dans ce cas, l’acquéreur peut cependant mettre fin au bail, à tout moment, pour les motifs et dans les conditions visés à l’article 55, §§2 à 4, du présent décret, moyennant un congé de trois mois notifié au preneur, à peine de déchéance, dans les trois mois qui suivent la date de la passation de l’acte authentique constatant la mutation de la propriété."

Remettons les pendules à l'heure. Le futur acquéreur-bailleur ne fait pas ce qu'il veut.

De manière à préserver au mieux ses droits en cas de transmission de l'habitation prise en location, l'urgence principale pour un locataire est de vérifier si le bail a date certaine. C'est notamment le cas s'il a été enregistré.
S'il ne l'a pas déjà été à l'initiative du bailleur, le locataire a le plus grand intérêt à le faire enregistrer lui-même sans attendre par les services fiscaux, même s'il occupe le bien depuis 6 mois au moins.

Remettons les pendules à l'heure. L'acte authentique n'a pas encore été passé. Il n'existe aucun rapport de droit entre le locataire et le futur propriétaire- bailleur.

Remettons les pendules à l'heure. Même si le bail réserve la faculté d'expulsion en cas d'aliénation, les dispositions de l'art.63 sont applicables.

Remettons les pendules à l'heure. La protection du locataire est la meilleure lorsque le bail a date certaine.

(remarque : eu égard à cet art.63, j'ai interrogé  hier à 9:54:50 peppo 16. En vain, je le constate.)

Dernière modification par GT (15-03-2022 10:22:36)

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres