forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



casse-tête technico-calorimétrique

baloo
Pimonaute bavard
Inscription : 19-09-2007
Messages : 208

casse-tête technico-calorimétrique

Bonjour,

Je suis confronté à ce casse-tête technico-calorimétrique.
Si l’un des pimonautes qui prendrait la peine de me lire avait des compétences en la matière, je serait heureux d’avoir son avis.

Dans cette copropriété, ce studio de 35 m² (pièce de vie + sdb) est équipé avec 3 radiateurs (A, B et C) et une installation de chauffage central commun.

2 radiateurs identiques (A et B) sont installés dans la pièce de vie et un 3eme radiateur plus petit (C) est dans la salle de bains.

Chaque radiateur est équipé d’une vanne thermostatique et d’un calorimètre électronique identique, tous remplacés récemment au même moment et au même endroit sur le corps de chauffe.

L’installation est du type monotube.
L’eau chaude sanitaire mais aussi l’eau chaude du chauffage circule dans des tuyaux dans la chappe, ce qui est presque suffisant pour maintenir une température de 18°c.

Je constate que lorsque l’installation est à l’arrêt dans l’immeuble pendant l’été, aucune consommation n'est constatée sur les calorimètres, ce qui est logique et rassurant.

Lorsque l’installation est remise en route courant septembre, et alors que les vannes thermostatiques sont en position fermées / ‘antigel’ je constate que :
- Les 3 radiateurs (A,B,C) ont la même température que la température ambiante dans la pièce.
- Le Radiateur (A) de la pièce de vie n’indique aucune variation du relevé sur le calorimètre
- Le Radiateur (B) de la pièce de vie indique variation du relevé sur le calorimètre de plusieurs dizaines d’unités sur quelques jours.
- Le Radiateur (C) de la SDB indique variation du relevé sur le calorimètre d’une dizaine d’unités sur quelques jours.

Je relativise bien sûr les unités consommées vannes fermées par rapport à la totalités des unités consommées dans l’immeuble, mais j’aimerais comprendre.

Vu que les radiateurs offrent le même ressenti de température au touché (température ambiante), j’ai tendance à exclure la défaillance de 2 vannes thermostatiques qui n’obturerait pas complétement le passage de l’eau sur la position antigel.

Quel est votre avis ou expérience en la matière ?

Hors ligne

cedricl
Pimonaute assidu
Inscription : 11-01-2020
Messages : 42

Re : casse-tête technico-calorimétrique

Bonjour

tentative de réponse sans voir ... Etant donné que c'est du mono tube, il y a un passage de l'eau d'un radiateur vers le suivant et ensuite vers le dernier. Ce n'est pas un système avec un collecteur qui distribue vers les différents radiateurs ou un système bitube.
Le passage de l'eau se fait au pied du radiateur (et dans certains système partiellement dans le radiateur). Je pense que l'ordre de passage de l'eau c'est B-C-A et que le passage de l'eau chaude même sans rentrer dans le corps de chauffe induit une petite variation de température par conduction thermique.
D'où un peu de consommation dans B, un reliquat dans C et rien dans A qui serait le dernier dans la chaine de chauffage monotube.

ce n'est évidemment qu'une supposition...

Le système monotube c'est un ancien système qui n'est clairement pas le meilleur

Hors ligne

baloo
Pimonaute bavard
Inscription : 19-09-2007
Messages : 208

Re : casse-tête technico-calorimétrique

Merci pour votre intérêt à mon post.
Votre hypothèse me semble tenir la route concernant le montage.

Dans ce type d'installation, chaque appartement est-il totalement indépendant l'un de l'autre ou pas ?

J'ai cru comprendre qu'une vanne à tête hexagonale creuse au niveau du collecteur permettait d'équilibrer le circuit pour compenser les pertes de charge en fin de parcours.

La question que je me pose est encore de supprimer totalement la circulation de l'eau d'un radiateur à l'autre en fermant la vanne (qui permet normalement d'équilibrer les pertes de charges) au niveau du collecteur (donc avant l'arrivée aux têtes de vannes).

Mais si mes radiateurs sont également reliés en amont d'autres radiateur installés dans d'autres appartement, je ne souhaite pas couper l'arrivée du chauffage aux autres occupants...

Que faut-il en penser ?

Hors ligne

lamves
Pimonaute
Inscription : 17-05-2021
Messages : 27
Site Web

Re : casse-tête technico-calorimétrique

baloo a écrit :

Merci pour votre intérêt à mon post.
Votre hypothèse me semble tenir la route concernant le montage.

Dans ce type d'installation, chaque appartement est-il totalement indépendant l'un de l'autre ou pas ?

J'ai cru comprendre qu'une vanne à tête hexagonale creuse au niveau du collecteur permettait d'équilibrer le circuit pour compenser les pertes de charge en fin de parcours.

La question que je me pose est encore de supprimer totalement la circulation de l'eau d'un radiateur à l'autre en fermant la vanne (qui permet normalement d'équilibrer les pertes de charges) au niveau du collecteur (donc avant l'arrivée aux têtes de vannes).

Mais si mes radiateurs sont également reliés en amont d'autres radiateur installés dans d'autres appartement, je ne souhaite pas couper l'arrivée du chauffage aux autres occupants...

Que faut-il en penser ?

Votre système est basé sans doute sur une colonne principale dans laquelle est reliée chaque radiateur. (réseau bi-tube)
Les radiateurs ne sont jamais placés les uns après les autres car sinon, le fait de fermer un radiateur manuellement ou via une vanne thermostatique, couperait la circulation d'eau en aval.

Hors ligne

lamves
Pimonaute
Inscription : 17-05-2021
Messages : 27
Site Web

Re : casse-tête technico-calorimétrique

Et concernant les calorimètres, il ne faut pas les considérer comme des compteurs... Comment cet appareil peut-il dissocier une chaleur provenant du radiateur en lui-même ou de l'ensoleillement éventuel?

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 22 057

Re : casse-tête technico-calorimétrique

On m'a dit un jour que les calorimètres électroniques ne réagissaient pas en dessous d'une certaine température du radiateur, de mémoire 35°C, ce qui fait qu'ils sont moins sensibles aux "pertes" par ensoleillement que les calorimètres à évaporation.

Mais je ne m'explique pas qu'un radiateur qui reste froid puisse prendre des unités et l'autre pas.


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

Hors ligne

baloo
Pimonaute bavard
Inscription : 19-09-2007
Messages : 208

Re : casse-tête technico-calorimétrique

lamves a écrit :

Votre système est basé sans doute sur une colonne principale dans laquelle est reliée chaque radiateur. (réseau bi-tube)
Les radiateurs ne sont jamais placés les uns après les autres car sinon, le fait de fermer un radiateur manuellement ou via une vanne thermostatique, couperait la circulation d'eau en aval.

Je ne pense pas être dans un réseau bitube

baloo a écrit :

L’installation est du type monotube.

Voici ce que j'ai trouvé sur inet : 2022-11-03_10h33_33.png

Je suis donc dans un sytème monotube (dérivé)

Hors ligne

baloo
Pimonaute bavard
Inscription : 19-09-2007
Messages : 208

Re : casse-tête technico-calorimétrique

lamves a écrit :

Et concernant les calorimètres, il ne faut pas les considérer comme des compteurs... Comment cet appareil peut-il dissocier une chaleur provenant du radiateur en lui-même ou de l'ensoleillement éventuel?

grmff a écrit :

On m'a dit un jour que les calorimètres électroniques ne réagissaient pas en dessous d'une certaine température du radiateur, de mémoire 35°C, ce qui fait qu'ils sont moins sensibles aux "pertes" par ensoleillement que les calorimètres à évaporation.

Mais je ne m'explique pas qu'un radiateur qui reste froid puisse prendre des unités et l'autre pas.

J'ai continué à fouiller et j'ai trouvé ceci sur le site de calor*qui pourrait être un début d'explication :
En revanche, le mystère du calorimètre qui incrémente et l'autre pas du tout reste entier.
2022-11-03_11h06_49.png
2022-11-03_11h07_04.png

Dernière modification par baloo (03-11-2022 12:09:20)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres