forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Vente d'une maison en location et tentative de pression des locataires

Bronzato
Pimonaute assidu
Inscription : 05-09-2006
Messages : 124

Vente d'une maison en location et tentative de pression des locataires

Bonjour,

Je mets en vente une maison actuellement occupée par des locataires. J'ai toujours eu de bons rapports avec eux jusqu'à présent et j'ai toujours été réactif à leurs demandes. Je demandais un loyer inférieur à la valeur réelle de la maison (je dirais 150 euros mensuels en dessous de sa valeur locative) et celui-ci n'a jamais été indexé. Aujourd'hui que cette maison est mise en vente, il y a un préavis de 3 mois à respecter par les locataires. Ces locataires tentent de faire pression pour que je laisse tomber ces indemnités et les laisser partir à tout moment quand cela les arrange (dès qu'ils ont trouvé un nouveau logement). Ce qui me dérange le plus c'est "la manière" qu'ils utilisent. Lisez leur message ci-dessous.

Par le présent je vous informe de notre souhait de mettre un terme au bail locatif qui nous lie. En fait ce n’est pas notre souhait, mais au vu de la mise en vente de votre maison, nous savons que nous allons être obligés de partir à un moment, et ce à l’insu de notre plein gré. Il va sans dire que le déménagement va avoir un coût. De plus nous risquons de devoir payer deux loyers pendant un mois, voire plusieurs.
Lors de votre visite vous nous avez clairement informés que nous n’aviez pas l’intention de perdre certains loyers si nous partions avant le terme d’un préavis de trois mois.... Nous espérons que vous ne nous imposerez pas d’aller au terme d’un préavis de 3 mois. Ce que nous avons fait pour votre maison vaut bien plus que 3 mois de loyer. Merci à vous de nous informer par retour de mail rapidement, et certainement avant les visites de la maison. Nous ne voulons pas vous mettre de battons dans les roues pour la vente, mais en fonction de votre réponse nous pourrions peut-être influencer le bon déroulement des visites, ou pas.

Que feriez-vous à ma place ? Je crains qu'ils sabottent les visites des candidats acquéreurs.

PS: ce qu'ils veulent dire par "Ce que nous avons fait pour votre maison vaut bien plus que 3 mois de loyer" c'est l'entretien du jardin et des petites réparations à gauche à droite.

Dernière modification par Bronzato (01-12-2022 15:32:33)

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 16 185
Site Web

Re : Vente d'une maison en location et tentative de pression des locataires

Bronzato a écrit :

Bonjour,

Je mets en vente une maison actuellement occupée par des locataires. J'ai toujours eu de bons rapports avec eux jusqu'à présent et j'ai toujours été réactif à leurs demandes. Je demandais un loyer inférieur à la valeur réelle de la maison (je dirais 150 euros mensuels en dessous de sa valeur locative) et celui-ci n'a jamais été indexé. Aujourd'hui que cette maison est mise en vente, il y a un préavis de 3 mois à respecter par les locataires. Ces locataires tentent de faire pression pour que je laisse tomber ces indemnités et les laisser partir à tout moment quand cela les arrange (dès qu'ils ont trouvé un nouveau logement). Ce qui me dérange le plus c'est "la manière" qu'ils utilisent. Lisez leur message ci-dessous.

Par le présent je vous informe de notre souhait de mettre un terme au bail locatif qui nous lie. En fait ce n’est pas notre souhait, mais au vu de la mise en vente de votre maison, nous savons que nous allons être obligés de partir à un moment, et ce à l’insu de notre plein gré. Il va sans dire que le déménagement va avoir un coût. De plus nous risquons de devoir payer deux loyers pendant un mois, voire plusieurs.
Lors de votre visite vous nous avez clairement informés que nous n’aviez pas l’intention de perdre certains loyers si nous partions avant le terme d’un préavis de trois mois.... Nous espérons que vous ne nous imposerez pas d’aller au terme d’un préavis de 3 mois. Ce que nous avons fait pour votre maison vaut bien plus que 3 mois de loyer. Merci à vous de nous informer par retour de mail rapidement, et certainement avant les visites de la maison. Nous ne voulons pas vous mettre de battons dans les roues pour la vente, mais en fonction de votre réponse nous pourrions peut-être influencer le bon déroulement des visites, ou pas.

Que feriez-vous à ma place ? Je crains qu'ils sabottent les visites des candidats acquéreurs.

PS: ce qu'ils veulent dire par "Ce que nous avons fait pour votre maison vaut bien plus que 3 mois de loyer" c'est l'entretien du jardin et des petites réparations à gauche à droite.

Une maison libre d'occupation se vend mieux qu'une maison occupée par un locataire (surtout si, comme vous l'indiquez, le loyer pratiqué est inférieur à la valeur locative réelle, auquel cas elle n'intéressera pas des investisseurs).
Moralité: mordez sur votre chique et facilitez la sortie du locataire.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Aime ce post :
PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 16 185
Site Web

Re : Vente d'une maison en location et tentative de pression des locataires

Et si c'est à Bruxelles, il y aura - probablement - une nouvelle invention locale: le droit de préférence en faveur du locataire....


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 10 754

Re : Vente d'une maison en location et tentative de pression des locataires

Bronzato a écrit :

Bonjour,

Je mets en vente une maison actuellement occupée par des locataires. J'ai toujours eu de bons rapports avec eux jusqu'à présent et j'ai toujours été réactif à leurs demandes. Je demandais un loyer inférieur à la valeur réelle de la maison (je dirais 150 euros mensuels en dessous de sa valeur locative) et celui-ci n'a jamais été indexé. Aujourd'hui que cette maison est mise en vente, il y a un préavis de 3 mois à respecter par les locataires. Ces locataires tentent de faire pression pour que je laisse tomber ces indemnités et les laisser partir à tout moment quand cela les arrange (dès qu'ils ont trouvé un nouveau logement). Ce qui me dérange le plus c'est "la manière" qu'ils utilisent. Lisez leur message ci-dessous.

Par le présent je vous informe de notre souhait de mettre un terme au bail locatif qui nous lie. En fait ce n’est pas notre souhait, mais au vu de la mise en vente de votre maison, nous savons que nous allons être obligés de partir à un moment, et ce à l’insu de notre plein gré. Il va sans dire que le déménagement va avoir un coût. De plus nous risquons de devoir payer deux loyers pendant un mois, voire plusieurs.
Lors de votre visite vous nous avez clairement informés que nous n’aviez pas l’intention de perdre certains loyers si nous partions avant le terme d’un préavis de trois mois.... Nous espérons que vous ne nous imposerez pas d’aller au terme d’un préavis de 3 mois. Ce que nous avons fait pour votre maison vaut bien plus que 3 mois de loyer. Merci à vous de nous informer par retour de mail rapidement, et certainement avant les visites de la maison. Nous ne voulons pas vous mettre de battons dans les roues pour la vente, mais en fonction de votre réponse nous pourrions peut-être influencer le bon déroulement des visites, ou pas.

Que feriez-vous à ma place ? Je crains qu'ils sabottent les visites des candidats acquéreurs.

PS: ce qu'ils veulent dire par "Ce que nous avons fait pour votre maison vaut bien plus que 3 mois de loyer" c'est l'entretien du jardin et des petites réparations à gauche à droite.


Par le présent je vous informe de NOTRE SOUHAIT de mettre un terme au bail locatif qui nous lie

Un souhait n'est pas une décision.

Région concernée ?
Bail de résidence principale?
Durée du bail ?
Date d'entrée en vigueur ?

Hors ligne

Bronzato
Pimonaute assidu
Inscription : 05-09-2006
Messages : 124

Re : Vente d'une maison en location et tentative de pression des locataires

Région concernée ? Région Wallonne
Bail de résidence principale? Oui
Durée du bail ? 9 ans
Date d'entrée en vigueur ? Il y a 4 ans

Une chose est sure, maintenant que la maison est en vente, les locataires souhaitent relouer ailleurs, aucun doute là-dessus. Mais si ils trouvent quelque chose ailleurs rapidement, ils veulent que je laisse tomber le préavis de 3 mois. Je suis pas contre l'idée de trouver un compromis mais sous le coup du chantage, je n'aime pas ça... L'agent immobilier en charge de la vente a déjà 6 visites planifiées pour demain. Je vous donnerai des nouvelles de la suite des événements.

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 10 754

Re : Vente d'une maison en location et tentative de pression des locataires

Bronzato a écrit :

Bonjour,

Je mets en vente une maison actuellement occupée par des locataires. J'ai toujours eu de bons rapports avec eux jusqu'à présent et j'ai toujours été réactif à leurs demandes. Je demandais un loyer inférieur à la valeur réelle de la maison (je dirais 150 euros mensuels en dessous de sa valeur locative) et celui-ci n'a jamais été indexé. Aujourd'hui que cette maison est mise en vente, il y a un préavis de 3 mois à respecter par les locataires. Ces locataires tentent de faire pression pour que je laisse tomber ces indemnités et les laisser partir à tout moment quand cela les arrange (dès qu'ils ont trouvé un nouveau logement). Ce qui me dérange le plus c'est "la manière" qu'ils utilisent. Lisez leur message ci-dessous.

Indemnités ?

Décret (wallon) du 15 mars 2018 relatif au bail d’habitation

Chapitre III – Dispositions particulières relatives aux baux relatifs à la résidence principale du preneur
Section 3 - Durée du bail
Art. 55
§1er. Tout bail visé à l’article 52 est réputé conclu pour une durée de neuf années. Il prend fin à l’expiration d’une période de neuf années moyennant un congé notifié par le bailleur au moins six mois avant l’échéance, et par le preneur au moins trois mois avant l’échéance.
§5. Il peut être mis fin au bail par le preneur à tout moment, moyennant un congé de trois mois. Toutefois, si le preneur met fin au bail au cours du premier triennat, le bailleur a droit à une indemnité. Cette indemnité est égale à trois mois, deux mois ou un mois de loyer selon que le bail prend fin au cours de la première, de la deuxième ou de la troisième année.

Région concernée ? Région Wallonne
Bail de résidence principale? Oui
Durée du bail ? 9 ans
Date d'entrée en vigueur ? Il y a 4 ans

En l'espèce, la locataire qui donnerait son préavis n'est pas redevable d'une indemnité.
Un préavis n'est pas une indemnité.

Hors ligne

Label
Pimonaute assidu
Inscription : 28-08-2020
Messages : 181

Re : Vente d'une maison en location et tentative de pression des locataires

D'une manière générale, quand on cède au chantage on est perdant. D'autre part ils le mettent par écrit ("mais en fonction de votre réponse nous pourrions peut-être influencer le bon déroulement des visites"), c'est très très imprudent de leur part. A votre place je leur conseillerais de faire très très attention lors des visites.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres