forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Départ compliqué de locataire : quelles solutions

Didier7830
Pimonaute
Inscription : 06-04-2022
Messages : 28

Départ compliqué de locataire : quelles solutions

petite question ; peu importe la région ...

imaginons , un bailleur signifie le renom ( dans les règles avec 3 mois de préavis / bail court maxi 3ans )
imaginons que les locataires ne sont pas très "heureux" de cette nouvelle et décident de faire ch...er le bailleur

les éventuels tactiques :
a) empêcher ou saboter ( avec un appartement en désordre ) un reportage photo pour l'annonce
b) être absent ( en dernière minute ) ou refuser l'accès lors des visites organisées
c) saboter les visites en étant désagréable et/ou appartement mal rangé / odorant / dégueulasse

certains me diront , il suffit de faire constater par huissier ... lol

MAIS : si les visites sont organisées un samedi ou un dimanche , comment avoir la visite d'un huissier dans l'heure ?? ( et à quel prix )
est ce que les candidats vont rester pour se porter témoin ??
une fois l'huissier sur place , l’attitude des locataires pourraient radicalement changer ; procédure et frais pour rien ...
sans compter qu'avec une situation malaisante , les candidats seront vite partis ...

merci de partager vos ( mauvaises ) expériences  wink

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 23 412

Re : Départ compliqué de locataire : quelles solutions

Cela arrive. Pas très souvent, mais cela arrive. Cela n'empêche pas la location.

Pour le reportage photo, je fais toujours un reportage avant remise des clefs. J'ai donc un reportage tout prêt d'un appartement vide et propre pour le mettre dans une jolie annonce.

Quand un locataire laisse un appartement dans un désordre pas possible pour les visites, je lui demande de faire un effort.
S'il ne le fait pas, et cela arrive, je préviens (prépare...) les candidats, en mentionnant que l'état est catastrophique, que le logement sera fourni propre, et qu'ils devront amener leur propre bordel s'ils souhaitent avoir un appartement bordelique... Je leur suggère de faire attention à l'espace.

Lors de la visite, si les locataires sont dégoutés et s'enfuient sans voir le potentiel de l'appartement, réjouissez vous. C'est que ce seront des casse-pieds exigeants qui ne seront pas content tant que vous ne venez pas faire leur lit. Ceux qui auront le pouvoir de l'imagination de voir l'appartement tel qu'il sera seront de bien meilleurs locataires...

Et si les locataires tentent de vous casser votre coup lors de la visite, réjouissez vous d'avoir pris la décision de les mettre dehors. Ils n'en valent pas la peine.

Par contre, s'ils vous empêchent de visiter, c'est plus gênant. Dans un tel cas, je dépose un requête en justice de paix, pour demander une prolongation de la durée à payer par le locataire. L'idée défendue est que le préavis est la période dont dispose le prorpiétaire pour relouer, qu'ils vous empêchent de bénéficier de cette période légale et souvent contractuelle, et que cela vous porte préjudice. Un juge pourrait vous octroyer une période d'inoccupation causée par le locataire, et donc à charge du locataire.

Hors ligne

Aiment ce post :
Michaël Waty
Pimonaute
Lieu : Aubange, Wallonie
Inscription : 20-09-2021
Messages : 2

Re : Départ compliqué de locataire : quelles solutions

La situation idéale, c’est de disposer d’un bail signé qui prévoit des modalités précises concernant les visites: au minimum les créneaux de visites (par exemple 3 périodes de 2 heures chacune) et l’état du bien lors de celles-ci.

Dans un premier temps, tenter une conciliation à l’amiable reste toujours la meilleure option.

Si la situation dérape, envoyez un recommandé au locataire pour lui notifier les difficultés rencontrées et lui demander de mettre fin à celles-ci. Vous pouvez déjà préciser que si la situation perdure, vous vous adresserez au juge de Paix pour réclamer une indemnisation du préjudice causé.

Bien évidemment, la question de la preuve est compliquée comme vous le soulevez. Gardez à disposition tous vos échanges, courriers ou photos. Il peut aussi être utile de faire un petit relevé (type journal) de ce qui se passe lors des visites et de l’envoyer par recommandé au locataire pour lui signifier vos constats.

D’un point de vue pratique:
- L’idée du post précédent est très bonne, à savoir de disposer d’un reportage photos de bonne qualité même s’il a quelques années (du moment que les couleurs etc sont toujours les mêmes).
- Ensuite prévenir les candidats de la situation avec le locataire et leur assurer que le logement sera remis en parfait état à la remise des clés, comme sur les photos.
- Personnellement, j’arrive toujours sur les lieux quelques minutes à l’avance pour demander à allumer toutes les lampes et aérer les pièces, c’est toujours mieux que rien.

Courage ;-)

Hors ligne

Aime ce post :

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres