forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Chokotoff
Pimonaute
Inscription : 12-12-2022
Messages : 7

Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Bonjour,

On parle depuis... pfiouuuuu, au moins autant de temps, de la taxation des loyers réels pour les baux locatifs résidentiels. Je sais que le sujet fait débat depuis le même nombre d'années (décennies ? devil ) et je suis convaincu que ce ne sera pas la chose la plus aisée à mettre en place si l'on considère les répercussions (loyers, entretiens des bâtiments...).

Comme régulièrement, certains partis ressortent un projet du genre... et étonnamment, pas grand monde (lire "autres partis") ne semble réagir. Traduction peut-être un peu hâtive : tout le monde est d'accord. Du moins sur le principe. Pour la forme par contre...

J'en arrive à ma question/interrogation/ouverture de débat : à supposer que l'on parte vers une taxation réelle, avec toutes les conséquences (déduction de certains frais réels ou forfaitaires, encadrement éventuel des loyers, prise en compte du PEB comme pour l'indexation des loyers...), je ne vois, aujourd'hui, qu'une seule manière d'imposer ces loyers de manière automatique, c'est-à-dire sans questionner contribuable par contribuable : se baser sur l'enregistrement des baux.

Lorsque l'on enregistre un bail, nous devons au moins mentionner les identités du bailleur et du preneur, l'adresse du bien, la durée et le montant du loyer. La taxation des loyers réel peut donc être immédiate.

Oui mais, quid des baux non enregistrés ?
Je sais, c'est obligatoire. Mais à supposer que l'on n'enregistre pas le bail ? On s'expose à des amendes, on ne peut pas indexer, le preneur peut déguerpir sans coup férir, etc. Mais l'administration n'aura pas connaissance non plus d'un bail. Alors on pourrait se tourner vers la taxe maison non occupée avec un montant par mètre de façade comme dans beaucoup de communes.

Vos avis ?

Hors ligne

baloo
Pimonaute bavard
Inscription : 18-09-2007
Messages : 217

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Chokotoff a écrit :

Bonjour,
Oui mais, quid des baux non enregistrés ?
Je sais, c'est obligatoire. Mais à supposer que l'on n'enregistre pas le bail ? On s'expose à des amendes, on ne peut pas indexer, le preneur peut déguerpir sans coup férir, etc. Mais l'administration n'aura pas connaissance non plus d'un bail. Alors on pourrait se tourner vers la taxe maison non occupée avec un montant par mètre de façade comme dans beaucoup de communes.

Vos avis ?

J'ai bien ma petite idée la dessus...
Imaginons par exemple que tout locataire pourrait obtenir un abattement symbolique d'une partie de son loyer...
Faute de bail enregistré retrouvé par l'administration, les parties devraient se justifier...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 16 185
Site Web

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Chokotoff a écrit :

Bonjour,

On parle depuis... pfiouuuuu, au moins autant de temps, de la taxation des loyers réels pour les baux locatifs résidentiels. Je sais que le sujet fait débat depuis le même nombre d'années (décennies ? devil ) et je suis convaincu que ce ne sera pas la chose la plus aisée à mettre en place si l'on considère les répercussions (loyers, entretiens des bâtiments...).

Comme régulièrement, certains partis ressortent un projet du genre... et étonnamment, pas grand monde (lire "autres partis") ne semble réagir. Traduction peut-être un peu hâtive : tout le monde est d'accord. Du moins sur le principe. Pour la forme par contre...

J'en arrive à ma question/interrogation/ouverture de débat : à supposer que l'on parte vers une taxation réelle, avec toutes les conséquences (déduction de certains frais réels ou forfaitaires, encadrement éventuel des loyers, prise en compte du PEB comme pour l'indexation des loyers...), je ne vois, aujourd'hui, qu'une seule manière d'imposer ces loyers de manière automatique, c'est-à-dire sans questionner contribuable par contribuable : se baser sur l'enregistrement des baux.

Lorsque l'on enregistre un bail, nous devons au moins mentionner les identités du bailleur et du preneur, l'adresse du bien, la durée et le montant du loyer. La taxation des loyers réel peut donc être immédiate.

Oui mais, quid des baux non enregistrés ?
Je sais, c'est obligatoire. Mais à supposer que l'on n'enregistre pas le bail ? On s'expose à des amendes, on ne peut pas indexer, le preneur peut déguerpir sans coup férir, etc. Mais l'administration n'aura pas connaissance non plus d'un bail. Alors on pourrait se tourner vers la taxe maison non occupée avec un montant par mètre de façade comme dans beaucoup de communes.

Vos avis ?

Bienvenue.

Vous voulez mâcher la besogne des taxateurs ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
PIM.be srl

---------------------------------
Bien écouter, c'est presque répondre (Marivaux)

Hors ligne

Chokotoff
Pimonaute
Inscription : 12-12-2022
Messages : 7

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Du tout. J'ai l'honnêteté de penser qu'il y a bien quelqu'un qui a eu l'idée de se baser sur l'enregistrement... tout comme il y a certainement une demi douzaine de ses collègues derrière qui sont prêts avec une batterie d'exceptions et de cas particuliers à intégrer histoire de rendre le tout totalement indigeste devil

Mais mon interrogation initiale était : si l'on se base sur l'enregistrement, comment peut-on taxer un loyer dont le bail n'est pas enregistré.

S'en est suivie une digression. hmm

Hors ligne

Aime ce post :

PIM

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 9 385

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Chokotoff a écrit :

Du tout. J'ai l'honnêteté de penser qu'il y a bien quelqu'un qui a eu l'idée de se baser sur l'enregistrement... tout comme il y a certainement une demi douzaine de ses collègues derrière qui sont prêts avec une batterie d'exceptions et de cas particuliers à intégrer histoire de rendre le tout totalement indigeste devil

Mais mon interrogation initiale était : si l'on se base sur l'enregistrement, comment peut-on taxer un loyer dont le bail n'est pas enregistré.

S'en est suivie une digression. hmm

Il existe malheureusement déjà bien plus d'une demi-douzaine d'olibrius dans ce pays qui planchent sur les différentes possibilités de nous taxer sur base des loyers réels.

Il ne me viendrait pas à l'idée de contribuer à leur recherche. Par contre -jusqu'à présent- je ne fais pas enregistrer mes baux. Pensez-en ce que vous voudrez. J'y serai sans doute forcé dans peu de temps. Mais le plus tard sera le mieux.

Le constat final est que toute taxe supplémentaire entrainera in fine une augmentation du prix des loyers. Un blocage ou une mesure de limitation -via PEB, grille de loyers contraignante ou autre géniale trouvaille- risque de détourner les petits investisseurs du marché locatif et réduire l'offre.

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 22 227

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Chokotoff a écrit :

Mais mon interrogation initiale était : si l'on se base sur l'enregistrement, comment peut-on taxer un loyer dont le bail n'est pas enregistré.

Si on ne se base que sur l'enregistrement, on ne peut pas taxer un bail qui n'est pas enregistré. Lapalisse en aurait dit autant.

Et comme ce sujet appelle à la disgression, je vais un peu disgresser...  big_smile

L'enregistrement est tellement foireux actuellement, que le administration wallonne n'a pas jugé utile d'intégrer les données massives de l'enregistrement dans le calcul de leur base de donnée ayant servi à la grille des loyer. Pourtant, ils sont bien assortis: foireux tous les deux.

Quant à la région bruxelloise, elle est tellement contente de l'enregistrement qu'elle vient de décider d'en faire un deuxième. On ne peut que féliciter cette idée brillante qui va augmenter le taux d'emploi par l'engagement de nombreux fonctionnaires, informaticiens, gestionnaires de base de données et autres profils de tout niveau qui vont nous pondre un machin qui sera sans doute aussi inutile que l'enregistrement fédéral.

Je ne donnerai pas mon avis sur l'enregistrement des baux, ni sur l'utilité de celui-ci, ni sur les possibilités qui s'ouvrent pour le supprimer, ni sur les économies que cela nous ferait. Mais sur l'application de merde pour enregistrer les baux en ligne, avec un système où on doit rentrer plusieurs fois les mêmes données via un système complètement foireux, ou on doit renter ses propres données alors qu'il faut s'y connecter avec sa carte d'identité, pour arriver à virer les anciens enregistrements de la base de données pour l'alléger, je pourrais vous dire que je ne l'aime pas beaucoup que je ne suis pas sûr que vous me croiriez. Alors, je ne vais rien en dire.


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

En ligne

Aiment ce post :
Label
Pimonaute assidu
Inscription : 28-08-2020
Messages : 181

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Je dirais même plus : digression...

Hors ligne

Aime ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 22 227

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Label a écrit :

Je dirais même plus : digression...

Farpaitement!
1670862278_a-kra0ucaae9lpa.jpg
(Et j'aurai appris quelque chose...)


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

En ligne

Aime ce post :
rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 9 385

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Chokotoff a écrit :

Mais mon interrogation initiale était : si l'on se base sur l'enregistrement, comment peut-on taxer un loyer dont le bail n'est pas enregistré.

J'ai soudain envie de vous poser une question : avez-vous un rapport direct ou indirect avec l'institut emile vandervelde ???  devil

Hors ligne

Label
Pimonaute assidu
Inscription : 28-08-2020
Messages : 181

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

grmff a écrit :
Label a écrit :

Je dirais même plus : digression...

Farpaitement!
https://forum.pim.be/img/3215/167086227 … ae9lpa.jpg
(Et j'aurai appris quelque chose...)

Je n'oublierai jamais que c'est grâce à vous que la notion de transmogrification m'est parvenue ! Dois-je vous dire que je la replace plusieurs fois par jour, avec grand succès !

Hors ligne

Aime ce post :
grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 25-05-2004
Messages : 22 227

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Label a écrit :

Je n'oublierai jamais que c'est grâce à vous que la notion de transmogrification m'est parvenue ! Dois-je vous dire que je la replace plusieurs fois par jour, avec grand succès !

Hihi, sacré Calvin...  wink


Grmf!
----------------
La vie c'est comme une boîte de chocolat. Il faut pas laisser les autres te la bouffer.
Si tu as aimé ma contribution, paie-moi un manon!  big_smile

En ligne

Chokotoff
Pimonaute
Inscription : 12-12-2022
Messages : 7

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

H

rexou a écrit :
Chokotoff a écrit :

Mais mon interrogation initiale était : si l'on se base sur l'enregistrement, comment peut-on taxer un loyer dont le bail n'est pas enregistré.

J'ai soudain envie de vous poser une question : avez-vous un rapport direct ou indirect avec l'institut emile vandervelde ???  devil

Je n'en ai absolument aucun et n'ai soudain aucune, mais alors aucune envie d'avoir un quelconque rapport avec cet institut. Ni celui Jean Gol, ni... ni...
Faut pas déconner non plus. big_smile

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 9 385

Re : Enregistrement des baux et taxation des loyers réels

Chokotoff a écrit :

H

rexou a écrit :
Chokotoff a écrit :

Mais mon interrogation initiale était : si l'on se base sur l'enregistrement, comment peut-on taxer un loyer dont le bail n'est pas enregistré.

J'ai soudain envie de vous poser une question : avez-vous un rapport direct ou indirect avec l'institut emile vandervelde ???  devil

Je n'en ai absolument aucun et n'ai soudain aucune, mais alors aucune envie d'avoir un quelconque rapport avec cet institut. Ni celui Jean Gol, ni... ni...
Faut pas déconner non plus. big_smile

C'était juste pour me rassurer et rassurer les Pimonautes devil

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres