forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Ce 6 décembre, c’est un peu la Saint-Nicolas du secteur immobilier

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 17 146
Site Web

Ce 6 décembre, c’est un peu la Saint-Nicolas du secteur immobilier

https://trends.levif.be/opinions/chroni … mmobilier/

La chronique de Amid Faljaoui

On annonce la baisse des taux d’intérêt à long terme. C’est une très bonne nouvelle. On peut même dire que ce 6 décembre, c’est un peu la Saint-Nicolas de l’immobilier.

Les bonnes nouvelles ne courent pas les rues. Il faut donc en profiter et la partager quand l’une d’elles se présente à nous. Voici la dernière en date : une baisse inattendue des taux d’intérêt à long terme. Si elle est inattendue, c’est parce que, jusqu’ici, la plupart des économistes tablaient encore sur des taux d’intérêt assez élevés ou au minimum stables. Et cette nouvelle est d’autant plus intéressante que les taux longs influencent le marché hypothécaire. En effet, la mensualité que l’on paie chaque mois lorsqu’on achète un bien est directement corrélée aux taux d’intérêt à 10 ans. Aux taux longs donc.

Ce revirement a pris de court la plupart des observateurs parce qu’il est arrivé plus tôt que prévu. Une banque comme ING, par exemple, ne table sur une baisse des taux courts (ceux qui sont pilotés par les banques centrales) qu’à l’horizon de juin 2024. 

Rappelons au passage que cette hausse des taux d’intérêt a été décidée en 2022 pour lutter contre l’inflation. Une hausse qui a été très brutale et même en chandelle tellement la détermination des banques centrales à lutter contre le monstre inflationniste a été forte.

Que nous vaut cette détente précoce de ces taux d’intérêt à long terme? Elle est due en partie au fait, qu’en cette période d’incertitude, les investisseurs se réfugient dans des valeurs refuges, comme l’or, le franc suisse, mais aussi des obligations d’États sûrs comme les Etats-Unis ou l’Allemagne. Or comme la demande pour ses obligations augmente, leurs prix augmentent aussi et, mécaniquement, leur taux baisse. Les taux sont aussi sous pression baissière parce que nous allons assister à un ralentissement de la croissance en 2024. L’inflation va continuer à faiblir, doucement, mais sûrement. Et forcément si l’inflation baisse, les banques centrales vont finir par diminuer leurs taux d’intérêt à court terme. Et si tout cela dure, mais je ne suis pas devin pour le confirmer, c’est une bonne nouvelle pour les candidats acheteurs en immobilier.

En effet une hausse des taux d’intérêt de 1% provoque une hausse de la mensualité à payer à la banque de 10%. Toute baisse finira aussi par se faire sentir. Et ce même s’il faudra sans doute attendre encore quelques mois pour qu’elle se concrétise. Cette baisse des taux longs qui semble se mettre en place est donc aussi une bonne pour le secteur immobilier. S’il y a  des angoisses et même des faillites de promoteurs en ce moment dans ce secteur, c’est uniquement parce qu’il fonctionne par définition à base d’endettement. Ce qui signifie que si les taux grimpent brutalement, c’est le drame. Tout cela fait que cette baisse des taux d’intérêt à long terme est une bonne nouvelle. On peut même dire que ce 6 décembre, c’est un peu la Saint-Nicolas de l’immobilier.

Hors ligne

Aime ce post :

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres