forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Offre d'achat refusée avec explications douteuses

Anne Honyme
Pimonaute
Inscription : 19-01-2024
Messages : 1

Offre d'achat refusée avec explications douteuses

Bonjour,

Ce Mardi 16 janvier nous avons visité un appartement à Bruxelles avec ma compagne. Nous avons fait une offre d'achat supérieur au prix demandé par les propriétaires. Le bien était mis en vente par l'intermédiaire d'une agence. Nous avions fait une offre légèrement supérieur au prix (1200€ supplémentaire, pour un prix demandé initialement de 328.800€) car nous anticipions un fort intérêt pour ce bien.

Le lendemain (mercredi 17), j'ai appelé l'agence pour m'assurer qu'ils avaient bien reçu notre offre. Ils nous ont confirmé que c'était le cas et qu'entre autre, ils avaient reçu plusieurs offres au prix et que nous étions les seuls à avoir offert plus. Ils nous disent que les autres offres comportaient également des clauses suspensives mais que d'autres devraient moins emprunter que nous. Sur l'offre, nous mentionnons un apport de 18.3% de la valeur totale du bien. De plus, nous les avons informé par email que nous avions eu un rdv avec notre banque le jeudi 11 janvier et que celle-ci s'engagerait à nous prêter jusqu'à 420.000€ au total, donc largement au-dessus de ce que nous devions emprunter pour cet appartement.

Le jeudi 18 janvier, nous apprenions que notre offre n'avait pas été retenue et qu'une offre plus faible avait été retenue. Une offre qui comportait également une clause suspensive mais moins conséquente que la notre. L'agent a alors expliqué au téléphone comme quoi le prix de vente importait peu pour les propriétaires dans 99% des ventes, que nous n'aurions pas du introduire de clause suspensive (alors que c'est lui-même qui nous avait assuré d'en rajouter une lors de la visite le mardi 16). Et quand bien même, l'offre retenue comporte elle aussi une clause. Il m'expliquait que dans 80% des cas, les ventes se faisaient sans clause suspensive, que tout ceci était attendu, que malgré notre dossier et l'offre la plus haute, c'était à prévoire que notre offre ne serait pas retenue et qu'en réalité il y avait peu de chance que les propriétaires nous choississent.

Bon, suite à cet appel, j'étais assez interloqué, pas tant par le fait que notre offre ne soit pas acceptée (bien que très déçu) mais plutôt par la justification. J'ai travaillé brièvement dans une agence à Bruxelles en 2017, je reconnais que le marché a fortement évolué depuis mais je dois avoué que j'ai du mal à gober ces arguments.

Est-ce que selon vous, le discours de l'agent concernant notre offre est cohérent ? devrais-je demander une preuve que notre offre ait bien été transmise aux propriétaires ? On pensait avoir de fortes chances d'obtenir cet appartement, donc on a du mal à accepter qu'on nous sorte l'excuse comme quoi il y avait peu de chance. (Encore une fois, je reconnais qu'on avait une chance de ne pas l'obtenir, c'est plutot vis-à-vis des explications de l'agent que j'ai de sérieux doutes).

Je vous remercie d'avance !

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 17 294
Site Web

Re : Offre d'achat refusée avec explications douteuses

Anne Honyme a écrit :

Bonjour,

Ce Mardi 16 janvier nous avons visité un appartement à Bruxelles avec ma compagne. Nous avons fait une offre d'achat supérieur au prix demandé par les propriétaires. Le bien était mis en vente par l'intermédiaire d'une agence. Nous avions fait une offre légèrement supérieur au prix (1200€ supplémentaire, pour un prix demandé initialement de 328.800€) car nous anticipions un fort intérêt pour ce bien.

Le lendemain (mercredi 17), j'ai appelé l'agence pour m'assurer qu'ils avaient bien reçu notre offre. Ils nous ont confirmé que c'était le cas et qu'entre autre, ils avaient reçu plusieurs offres au prix et que nous étions les seuls à avoir offert plus. Ils nous disent que les autres offres comportaient également des clauses suspensives mais que d'autres devraient moins emprunter que nous. Sur l'offre, nous mentionnons un apport de 18.3% de la valeur totale du bien. De plus, nous les avons informé par email que nous avions eu un rdv avec notre banque le jeudi 11 janvier et que celle-ci s'engagerait à nous prêter jusqu'à 420.000€ au total, donc largement au-dessus de ce que nous devions emprunter pour cet appartement.

Le jeudi 18 janvier, nous apprenions que notre offre n'avait pas été retenue et qu'une offre plus faible avait été retenue. Une offre qui comportait également une clause suspensive mais moins conséquente que la notre. L'agent a alors expliqué au téléphone comme quoi le prix de vente importait peu pour les propriétaires dans 99% des ventes, que nous n'aurions pas du introduire de clause suspensive (alors que c'est lui-même qui nous avait assuré d'en rajouter une lors de la visite le mardi 16). Et quand bien même, l'offre retenue comporte elle aussi une clause. Il m'expliquait que dans 80% des cas, les ventes se faisaient sans clause suspensive, que tout ceci était attendu, que malgré notre dossier et l'offre la plus haute, c'était à prévoire que notre offre ne serait pas retenue et qu'en réalité il y avait peu de chance que les propriétaires nous choississent.

Bon, suite à cet appel, j'étais assez interloqué, pas tant par le fait que notre offre ne soit pas acceptée (bien que très déçu) mais plutôt par la justification. J'ai travaillé brièvement dans une agence à Bruxelles en 2017, je reconnais que le marché a fortement évolué depuis mais je dois avoué que j'ai du mal à gober ces arguments.

Est-ce que selon vous, le discours de l'agent concernant notre offre est cohérent ? devrais-je demander une preuve que notre offre ait bien été transmise aux propriétaires ? On pensait avoir de fortes chances d'obtenir cet appartement, donc on a du mal à accepter qu'on nous sorte l'excuse comme quoi il y avait peu de chance. (Encore une fois, je reconnais qu'on avait une chance de ne pas l'obtenir, c'est plutot vis-à-vis des explications de l'agent que j'ai de sérieux doutes).

Je vous remercie d'avance !

Bienvenue sur notre forum
Le vendeur est libre de choisir parmi les offres, sans avoir à se justifier.
C'est désagréable, pour ceux qui essuient un refus, mais c'est malheureusement ainsi.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres