forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Incendies en copropriété

hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

Il arriva que le feu prit dans les coulisses d'un théâtre. Le bouffon vint en avertir le public. On pensa qu'il faisait de l'esprit et on applaudit ; il insista ; on rit de plus belle. C'est ainsi, je pense, que périra le monde : dans la joie générale des gens spirituels qui croiront à une farce. (Søren Kierkegaard) Source: Lettre 20171013 Pensées pour une semaine optimiste (ligue des optimistes du royaume)

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Incendies en copropriété

max11 a écrit :

(...)
Trop de lois et de règles vues sous l'angle unique des problèmes du passé dans quelques acp "mammouths"  peuvent faire beaucoup plus de mal que de bien dans la plupart des acp qui ont toujours bien tourné grâce à l'implication et la bonne volonté de ses copropriétaires et syndics.
On "punit" ce qui va bien  pour tenter de régler quelques canards boiteux... Mais les canards boiteux boitent toujours...

Une loi qui change profondément la philosophie a parfois besoin de temps à s'imposer.

La loi de 1994 a eu le problème de venir en même temps que la création de l'IPI. Maintenant l'IPI vient dans la phase de maturité (avec une loi en gestation qui arrondi certains angles). n'oublions pas que l'IPI a grandi de 6000 AI vers 10.000 AI. Cela veut dire qu'il commence à couvrir la profession à 100%. Les angles cachés des interférences entre les métiers intermédiaire, syndic, régisseur, promoteur et expert ne sont pas encore éclairci, mais les lois existent pour être exécutés dans les mois à venir.

La loi de 2010 était nécessaire pour mettre au clair certains problèmes que le législateur avait cru que l'IPI saurait règler.

La loi "copropriété" en gestation va intégrer cette loi de 2010 dans le cadre du Code Civil et le Code des Entreprises (ex-Code des Sociétés). (= la réforme du Code Napoleon, entamé/poursuivie  depuis 2006 je crois par les Ministres successifs )

Quand à votre définition de loi mammouth et ACP pétaudière.

D'abord la loi de 2010 a d'une manière percutante déja eu ses effets dans une petite ACP pétaudière oficielle d'une dizaine de appartements. J'en ai déja parlé dans un autre sujet aujourd'hui. J'attend la publication du jugement définitif depuis juin. Publication en principe début 2018. Il est un fait que la loi de 2010 a permis cette ACP de redevenir normale, dès qu'il acceptait les règles démocratiques (chacun à le droit de participer aux débats et vote).

Comme GT je suis d'opinion que les lois de 1994 et 2010 ne sont pas des lois non-structuré et fourre-tout.

La lecture (et étude) des Art. 577-52 à 577-14 du Code Civil permet, sans chercher autre part, de connaitre tout ce qui est en droit spécifique pour les indivisions forcées. Ils sont structurées. Un sujet par article et paragraphe.

@max11
Votre méthode à un nom: oligarchie.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

GT a écrit :

A mon avis, la loi du 30 juin 1994 modifiant et complétant les dispositions du Code civil relatives à la copropriété et du 2 juin 2010  visant à moderniser le fonctionnement des copropriétés et accroître la transparence de leur gestion ne sont pas des lois mammouth.

C'est aussi mon avis.

Hors ligne

Aime ce post :

luc

hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

Max11 a écrit :

On "punit" ce qui va bien  pour tenter de régler quelques canards boiteux... Mais les canards boiteux boitent toujours...

j'avoue que je ne comprends rien.

J'essaye de traduire.

On vous a  "punit"  (vous ressentez cela) à cause d'immeubles de copropriétés boiteuses alors que tout allait bien pour vous ?

Hors ligne

hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

Rexou a écrit :

Certaines copropriétés sont en effet des pétaudières...

A quoi pensez-vous précisemment en écrivant  cela ?

Hors ligne

Aime ce post :

luc

max11
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 28-02-2012
Messages : 1 689

Re : Incendies en copropriété

GT a écrit :
hellooo a écrit :
max11 a écrit :

Sauf que ce que vous voulez, c'est imposer des textes légaux, des lois contraignantes qui s'appliqueront à tous pour tenter de régler vos problèmes  ! 
Y compris pour les nombreuses ACP où tout va bien  !!!!
Et c'est malheureusement trop souvent ce qui se passe depuis quelques années : on crée des lois mammouths

C'est - à-dire ?

Vous avez un exemple ?


La notion de "loi mammouth" :  lire le lien n°36 et 37.

https://books.google.be/books?id=i5_kCg … th&f=false

Les textes relatifs à la copropriété forcée ont-ils fait l'objet de lois dites "mammouth" (qui font l'objet de critiques : lire n°37) et lesquelles ?

A mon avis, la loi du 30 juin 1994 modifiant et complétant les dispositions du Code civil relatives à la copropriété et du 2 juin 2010  visant à moderniser le fonctionnement des copropriétés et accroître la transparence de leur gestion ne sont pas des lois mammouth.

Quant à la future loi que devrait proposer le ministre Geens dans le prolongement des recommandations qui lui ont été transmises par le groupe d'experts qu'il a retenus, seront-elles intégrées ds une loi mammouth ?  Le ministre a pour objectifs non seulement de revoir les dispositions spécifiques du code civil relatives à la copropriété forcée  mais aussi d'autres parties de ce code.


Pfffftttt  même sur ma bête expression, vous revenez avec des textes législatifs.... tongue     Vous êtes trop fort pour moi sur ce terrain  tongue tongue tongue lol lol lol

Mammouth dans le sens énorme, stressante, démesurée,.... : 
Le stress et le mammouth

Trop de lois et de règles vues sous l'angle unique des problèmes du passé dans quelques acp "mammouths"  peuvent faire beaucoup plus de mal que de bien dans la plupart des acp qui ont toujours bien tourné grâce à l'implication et la bonne volonté de ses copropriétaires et syndics.
On "punit" ce qui va bien  pour tenter de régler quelques canards boiteux... Mais les canards boiteux boitent toujours...

Hors ligne

GT
Pimonaute non modérable
Inscription : 11-10-2014
Messages : 9 267

Re : Incendies en copropriété

hellooo a écrit :
max11 a écrit :

Sauf que ce que vous voulez, c'est imposer des textes légaux, des lois contraignantes qui s'appliqueront à tous pour tenter de régler vos problèmes  ! 
Y compris pour les nombreuses ACP où tout va bien  !!!!
Et c'est malheureusement trop souvent ce qui se passe depuis quelques années : on crée des lois mammouths

C'est - à-dire ?

Vous avez un exemple ?


La notion de "loi mammouth" :  lire le lien n°36 et 37.

https://books.google.be/books?id=i5_kCg … th&f=false

Les textes relatifs à la copropriété forcée ont-ils fait l'objet de lois dites "mammouth" (qui font l'objet de critiques : lire n°37) et lesquelles ?

A mon avis, la loi du 30 juin 1994 modifiant et complétant les dispositions du Code civil relatives à la copropriété et du 2 juin 2010  visant à moderniser le fonctionnement des copropriétés et accroître la transparence de leur gestion ne sont pas des lois mammouth.

Quant à la future loi que devrait proposer le ministre Geens dans le prolongement des recommandations qui lui ont été transmises par le groupe d'experts qu'il a retenus, seront-elles intégrées ds une loi mammouth ?  Le ministre a pour objectifs non seulement de revoir les dispositions spécifiques du code civil relatives à la copropriété forcée  mais aussi d'autres parties de ce code.

Dernière modification par GT (03-10-2017 15:07:16)

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 901

Re : Incendies en copropriété

hellooo a écrit :
Panchito a écrit :

Rexou et moi-même sommes des multi-propriétaires bailleurs.
Personnellement, j'ai plus de 30 ans d'expérience dans de nombreuses copropriétés.
J'ai souvent été élue comme Présidente d'ACP, Commissaire aux compte, Assesseur. J'ai exercé et exerce toujours ces 3 fonctions dans de nombreuses copropriétés bénévolement depuis plus de 30 ans.

Bonjour Panchito,

je l'avais bien compris mais de grâce pourriez-vous juste réfléchir et envisager que peux-être votre façon de faire excellente n'est pas un modèle réplicable pour  toutes les copropriétés. Il faudrait cloner les CPS Rexou et Panchito pour les avoir dans tous les immeubles.   smile

Je voudrais savoir la taille de vos copropriétés et s'il vous est arrivé de vendre pour fuire une gabegie. Bonne journée Panchito

Perso, je suis devenu bailleur en ... 1981. J'ai connu différentes acp, de la petite dans une maison de rapport avec 4 lots à des blocs Etrimo de 48 lots par demi-bloc, et 8 blocs interdépendants les uns des autres). Et je suis syndic bénévole depuis 2 ans dans une petite acp de 13 lots. Cela ne fait de moi ni un expert ni le législateur... Ma seule ambition est de gérer mes biens de la meilleure manière possible. Je n'adhère absolument pas à votre raisonnement d'exiger des lois pour résoudre votre problème.

Perso, j'aime le mot "Liberté", ce principe étant déjà bien assez encadré par la loi.

La liberté de gérer son bien me semble incompatible avec une explosion de lois. Il existe des règles, et chacun peut y trouver son compte.

Il existera toujours de mauvais syndics... et le meilleur des syndics ne contentera jamais tout le monde. Certaines copropriétés sont en effet des pétaudières... on peut se battre, on peut vendre... c'est un choix personnel. Mais on ne peut pas imposer une loi qui vous convient.

Dernière modification par rexou (03-10-2017 14:37:25)

Hors ligne

hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

max11 a écrit :

Sauf que ce que vous voulez, c'est imposer des textes légaux, des lois contraignantes qui s'appliqueront à tous pour tenter de régler vos problèmes  ! 
Y compris pour les nombreuses ACP où tout va bien  !!!!
Et c'est malheureusement trop souvent ce qui se passe depuis quelques années : on crée des lois mammouths

C'est - à-dire ?

Vous avez un exemple ?

Hors ligne

Aime ce post :
max11
Pimonaute intarissable
Lieu : Bruxelles
Inscription : 28-02-2012
Messages : 1 689

Re : Incendies en copropriété

hellooo a écrit :
Panchito a écrit :

Rexou et moi-même sommes des multi-propriétaires bailleurs.
Personnellement, j'ai plus de 30 ans d'expérience dans de nombreuses copropriétés.
J'ai souvent été élue comme Présidente d'ACP, Commissaire aux compte, Assesseur. J'ai exercé et exerce toujours ces 3 fonctions dans de nombreuses copropriétés bénévolement depuis plus de 30 ans.

Bonjour Panchito,

je l'avais bien compris mais de grâce pourriez-vous juste réfléchir et envisager que peux-être votre façon de faire excellente n'est pas un modèle réplicable pour  toutes les copropriétés. Il faudrait cloner les CPS Rexou et Panchito pour les avoir dans tous les immeubles.   smile

Je voudrais savoir la taille de vos copropriétés et s'il vous est arrivé de vendre pour fuire une gabegie. Bonne journée Panchito


Sauf que ce que vous voulez, c'est imposer des textes légaux, des lois contraignantes qui s'appliqueront à tous pour tenter de régler vos problèmes  ! 
Y compris pour les nombreuses ACP où tout va bien  !!!!
Et c'est malheureusement trop souvent ce qui se passe depuis quelques années : on crée des lois mammouths à cause de quelques cas mal (ou non) gérés par des syndics et des copropriétaires qui laissent faire avant de venir se plaindre un peu partout.
Et le législateur réagit en sortant une usine à gaz qui va poser beaucoup de problèmes aux acp, syndic et coprop où tout va bien mais qui doivent modifier leurs bonnes habitudes pour respecter la nouvelle loi  ALORS que les acp, syndics et coprop négligents, pourris, absents,... continueront à se plaindre de problèmes qu'ils provoquent ou laisse faire et imposeront de nouvelles lois...etc....

Un mauvais syndic restera toujours un mauvais syndic et cherchera toujours des possibilités de magouiller ou mal faire son travail.
Une ACP dont les copropriétaires ne s'impliquent pas, n'agissent pas, ne sont pas présent, ... pour la gestion de leur patrimoine  restera toujours une ACP à problèmes même avec le meilleur des syndics et le respect de toutes les lois....

Hors ligne

Aiment ce post :
hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

Panchito a écrit :

Rexou et moi-même sommes des multi-propriétaires bailleurs.
Personnellement, j'ai plus de 30 ans d'expérience dans de nombreuses copropriétés.
J'ai souvent été élue comme Présidente d'ACP, Commissaire aux compte, Assesseur. J'ai exercé et exerce toujours ces 3 fonctions dans de nombreuses copropriétés bénévolement depuis plus de 30 ans.

Bonjour Panchito,

je l'avais bien compris mais de grâce pourriez-vous juste réfléchir et envisager que peux-être votre façon de faire excellente n'est pas un modèle réplicable pour  toutes les copropriétés. Il faudrait cloner les CPS Rexou et Panchito pour les avoir dans tous les immeubles.   smile

Je voudrais savoir la taille de vos copropriétés et s'il vous est arrivé de vendre pour fuire une gabegie. Bonne journée Panchito

Dernière modification par hellooo (03-10-2017 08:19:28)

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 510

Re : Incendies en copropriété

Hellooo a écrit :

Je crois que Rexou et Panchito manquent d'expérience en copropriétés ce qui les empêche d'admettre la réalité du terrain
Bonne journée messieurs

Bonjour Madame Hellooo,

Rexou et moi-même sommes des multi-propriétaires bailleurs.

Personnellement, j'ai plus de 30 ans d'expérience dans de nombreuses copropriétés.

J'ai souvent été élue comme Présidente d'ACP, Commissaire aux compte, Assesseur. J'ai exercé et exerce toujours ces 3 fonctions dans de nombreuses copropriétés bénévolement depuis plus de 30 ans.

Pourquoi le Syndrome de gabegie ne touche pas les copropriété dans lesquelles je suis active? Mais c'est très simple: parce que je relève mes manches, mets les mains dans le cambouis, donne de ma personne sans compter, pour expliquer, rassembler, convaincre!

Voilà c'est tout simple.

Mais vous, combien de biens avez-vous dans des copropriétés et depuis combien de temps?

Exercez-vous une fonction au sein de ces copropriétés? Avez-vous déjà été élu à l'un de ces postes? Suit-on votre avis? Mettez-vous des points à l'ordre du jour de vos AG? Proposez-vous des devis?

Bref que faites-vous pour résoudre vos problèmes en dehors d'utiliser les forums PIM comme mur des lamentations?

Dernière modification par panchito (03-10-2017 07:41:22)

Hors ligne

hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

Luc a écrit :

pourquoi commander une chaudière de 150.000 EUR non subsidiable au lieu d'une chaudière de 50.000 EUR subsidiable?"

Je crois que Rexou et Panchito manquent d'expérience en copropriétés ce qui les empêche d'admettre la réalité du terrain : il existe un syndrome de  gabegie dans des copropriétés qui enrichit beaucoup de gens au détriment de l'entretien rationnel et économique du bien commun.

Si ce syndrome ne les touche pas tant mieux mais de grâce laissez-nous en parler sur le forum sans nous baffer, est-ce possible d'admettre la libre discussion pour la résolution de problèmes que vous ne connaissez pas vous-même et c'est tant mieux.

Bonne journée messieurs monkey

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Incendies en copropriété

ickx a écrit :
Luc a écrit :

Ces documents sous seing privé se tournent assez souvent contre leurs auteurs.

En théorie on pourrait l'espérer.

En pratique, une faille dans le code civil permet aux auteurs de ne pas indiquer leurs coordonnées et leur adresse.

Cet anonymat des auteurs des PVs joue en leur faveur avec la complicité du syndic qui "appliquent la loi" et le projet soumis au Ministre ne semble pas avoir l'intention de corriger cette faille dans la loi actuelle.

Oui, le Code Civil ne prévoit pratiquement rien, mais le Code des Sociétés prévoit entre autres ce qui suit (copie in extenso des Art. 78 et 80):

Art. 78. Tous les actes, factures, annonces, publications, lettres, notes de commande, sites Internet et autres documents, sous forme électronique ou non, émanés :
  - des sociétés privées à responsabilité limitée;
  - des sociétés coopératives;
  - des sociétés anonymes;
  - des sociétés en commandite par actions;
  - des groupements d'intérêt économique;
  - des sociétés européennes
  - des sociétés coopératives européennes
  doivent contenir les indications suivantes :
  1° la dénomination de la société;
  2° la forme, en entier ou en abrégé, ainsi que, selon le cas, les mots " société civile à forme commerciale " reproduits lisiblement et placés immédiatement avant ou après le nom de la société; dans le cas d'une société coopérative, si elle est à responsabilité limitée ou illimitée; dans le cas prévu au livre X, cette mention ou ces initiales doivent être suivies des mots " à finalité sociale ";
  3° l'indication précise du siège de la société;
  4° le numéro d'entreprise.
  Pour les sociétés, créées avant le 1er juillet 2003, l'alinéa 1er entre en vigueur le 1er janvier 2005;
  5° le terme " registre des personnes morales " ou l'abréviation " RPM ", suivi de l'indication du siège du tribunal dans le ressort territorial duquel la société a son siège social.
  6° le cas échéant, l'indication que la société est en liquidation.

Art. 80. Toute personne qui interviendra pour une société visée dans l'article 78 dans un acte [ou sur ce site Internet] ou les prescriptions y visées ne seraient pas remplies pourra, suivant les circonstances, être déclarée personnellement responsable des engagements qui y sont pris par la société.

Et si la personne reste inconnue, informe le service depistage de l'IPI.
J'en ai des documents sans auteur, mais tous portent actuellement un ou deux N° IPI. Donc l'éditeur responsable est identifiable. Sauf un document signé concernant l'assurance. Ce dernier document tend vers un exercie illégal de la fonction de courtier d'assurance. Document en route vers le service de contrôle compétent.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Incendies en copropriété

panchito a écrit :
Rexou a écrit :

si vous rencontrez un problème relationnel avec votre syndic, contentez-vous de trouver une solution au sein de votre ACP.

Je suppose qu'Helloo veut des lois et des AR pour réglementer la moindre fait en ACP car il doit être le seul à ne pas être content du Syndic que leur ACP a engagé.

Sinon, pourquoi la majorité des CP de son ACP donnerait décharge et quitus au Syndic et le réélirait d'année en année??

Mais lui est dans la minorité et ne sait donc rien faire d'où sa volonté de tout vouloir faire bêtement réglementer!

Pourquoi?

Pour un début d'introduction d'un essai d'y répondre je suggère la lecture de la page suivante de l'internet:

Lisez le complètement y compris ses annexes. Ne simplifiez pas.

Moi-même j'y ai retrouvé la réponse quand à ma question:
"pourquoi commander une chaudière de 150.000 EUR non subsidiable au lieu d'une chaudière de 50.000 EUR subsidiable?"

Et surtout comment y rémédier.

Le cas de Helooo est classique. Vous avez raison: il en sert à rien de détailler la loi. On trouvera un autre trou dans la lettre de la loi.

Mais ... une sorte de "commission paritaire des normes de gestion d'une copropriété" pourrait aider à déterminer l'esprit de la loi et fixer ce cadre.

Maintenant trop est orienté de plus en plus

  • à ce que l'AG puisse prendre  des décisions à une vitesse du son

  • pour que le syndic puisse exécuter des travaux

  • et ses asssociés avoir leur pourcentage (officiel ou occulte).

Dernière modification par luc (02-10-2017 15:17:21)


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Aime ce post :
panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 19-06-2012
Messages : 9 510

Re : Incendies en copropriété

Rexou a écrit :

si vous rencontrez un problème relationnel avec votre syndic, contentez-vous de trouver une solution au sein de votre ACP.

Je suppose qu'Helloo veut des lois et des AR pour réglementer la moindre fait en ACP car il doit être le seul à ne pas être content du Syndic que leur ACP a engagé.

Sinon, pourquoi la majorité des CP de son ACP donnerait décharge et quitus au Syndic et le réélirait d'année en année??

MAis lui est dans la minorité et ne sait donc rien faire d'où sa volonté de tout vouloir faire bêtement réglementer!

Hors ligne

Aime ce post :
hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

rexou a écrit :

Laissez le législateur et l'ordre public en dehors de votre problème. Nous sommes déjà submergés de lois et de contraintes en tout genre... déjà bien trop !

Hors ligne

Aime ce post :
rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 8 901

Re : Incendies en copropriété

@ Hellooo : Vous êtes libre de penser et d'exprimer tout ce que vous voulez. C'est votre droit et votre liberté la plus totale. mais par pitié, si vous rencontrez un problème relationnel avec votre syndic, contentez-vous de trouver une solution au sein de votre ACP. Laissez le législateur et l'ordre public en dehors de votre problème. Nous sommes déjà submergés de lois et de contraintes en tout genre... déjà bien trop ! N'en jetez plus... la cour est pleine !

Ceci dit, merci de m'avoir fait sourire. smile
Ne le prenez pas mal, mais votre ingénuité peut être charmante quand vous êtes en mode découverte, et pas en mode exigence.

je ne saisi pas tout le message ci-dessus, est-ce qu'il faut un AR supplémentaire pour que le ROI des belges impose l'effectivité de l'article Art. 577-8 §4 12° du Code civil ?

Dernière modification par rexou (28-09-2017 17:41:46)

Hors ligne

Aime ce post :
hellooo
Pimonaute assidu
Inscription : 26-02-2017
Messages : 113

Re : Incendies en copropriété

L'alliance du bon sens et de la pratique des textes de législation de Luc est épatant car en contraste avec les auteurs qui écrivent à ce sujet. On a besoin du bon sens ET du texte. Le législateur a-t-il déja simulé ce que donne son texte en application dans la pratique ? ( comme pour une recette de cake...on obtient un bon cake si on suit la recette à la lettre ? ou il y a une faille dans le texte ? )

Concrètement, s'agissant de la qualité de vie et même et surtout de la sécurité ( ordre public non ?) des logements en copropriété j'émets le voeux que les organes responsables de la création des règles minimales du socle de leur fonctionnement ( l'état et le législateur sinon c'est l'anarchie) s'y intéresse dans l'intérêt général de XX millions de gens concernés.

Et S'il était possible de noter des réponses forum je dirais :
- Compréhension de la question posée 10/10
- Exhaustivité de la réponse 8/10
- Utilité de la réponse 10/10

un grand Merci à PIM,  à Luc et à tous les pimonautes  avec mes excuses à R. et P. parce que je pense qu'il faut moderniser/améliorer les vieilles habitudes dans l'intérêt général des ACPS où cela ne fonctionne pas. Cela ne devrait pas vous faire parler tous les deux dans le but de buzzer et/ou  vous y opposer (respect de la liberté de tous) en répétant constamment  que ça fonctionne à merveille dans vos ACPS où les gens sont amis et tant mieux. Je m'en réjouis pour vous mais vous savez  pourquoi  ce n'est pas le cas partout.

Dernière modification par hellooo (28-09-2017 09:27:16)

Hors ligne

luc
Pimonaute non modérable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 09-08-2004
Messages : 5 629
Site Web

Re : Incendies en copropriété

@BMCTools

En fait je crois que vous réfèrez à l'Art. 36bis de l'AR du 25.01.201, inséré par l'AR du 22.03.2006.
Le texte de cet article, en vigueur depuis le 22.04.2006 est:

Art. 36bis. Pour les ouvrages ou groupes d'ouvrages auxquels s'appliquent ou peuvent s'appliquer les principes de la copropriété forcée, les dossiers d'intervention ultérieure qui ont été remis par le coordinateur-réalisation après le 30 avril 2006, sont subdivisés par ce dernier en une partie ayant trait aux parties de ces ouvrages relevant de la copropriété forcée et les parties ayant trait aux parties privatives de ces ouvrages.

Chaque partie du dossier d'intervention ultérieure ayant trait a une partie privative comporte, non seulement l'information sur la partie privative concernée, mais aussi l'information sur les éléments qui desservent d'autres parties privatives ou qui appartiennent aux parties relevant de la copropriété forcée et qui, en cas de travaux dans la partie privative concernée, est indispensable pour ne pas compromettre la sécurité, la santé ou le confort des utilisateurs des parties privatives, notamment, l'emplacement de conduites et de gaines incorporées dans les murs ou le caractère portant d'une poutre ou d'un mur.

Source: AR 25.01.2011 (Juridat - version coordonné)

Mes questions sont
pour:

  • La section "partie communes"du DIU

  • La section "partie privatives" du DIU

  • Dans le cas de mon ACP pour les 248 appartements + 217 garages, donc les 465 sous-sections du DIU

les suivantes:

  1. Le dossier est remis à qui par qui ?

  2. Le dossier est archivé par qui ?

  3. Le dossier est archivé par (sous-)section ?

  4. Classement suivant quelles normes ?

  5. Est-ce une tâche syndic (sans TVA) ou régisseur (avec TVA) pour les sous-sections des parties privatives ?

  6. De l'AR ressort que pour ce type de travaux l'AG doit nommer explicitement un coordinateur-réalisation. Correct?

De la question 6 ressort qu'en principe lors de contrôle de l'installation commune de l'électricité ce dossier (avec ses plans) devrait comme premier pas du contrôle être consulté par la firme qui vérifie. Le contrôle devrait se baser explicitement sur les plans et schemas dans le dossier DIU.

Dernière modification par luc (28-09-2017 07:49:37)


Cordialement,

Luc

Hors ligne

Aime ce post :
ickx
Pimonaute bavard
Inscription : 20-03-2016
Messages : 253

Incendies en copropriété

Deux personnes ont été secourues en juillet 2017 par les pompiers de Mons alors que leur immeuble à appartements était en flammes. Les victimes ont été hospitalisées. Les causes de l'incendie restent à déterminer, ont indiqué les pompiers de Mons.
L'incendie a ravagé vers 2 heures du matin le premier étage d'un immeuble à appartements situé place du Béguinage à Mons. A l'arrivée des pompiers de Mons sur les lieux, deux personnes, bloquées dans l'immeuble à cause des flammes, hurlaient par les velux de l'appartement mansardé. Les pompiers sont parvenus à dégager les deux victimes en utilisant un engin aérien et ont maîtrisé le feu. Les deux victimes, intoxiquées, ont été emmenées à l'hôpital.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgiqu … Mons.dhtml

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres