[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 276
Site Web

Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

Lors d'une prochaine AG qui devrait avoir lieux incessamment sous peu, je pense qu'il manquera de candidats pour ces postes. Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 734
Site Web

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

Un bail emphytéotique doit faire l'objet d'un acte authentique notarié.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 276
Site Web

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

Oui. Mais on le retrouve comment?


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 734
Site Web

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

grmff a écrit :

Oui. Mais on le retrouve comment?

Le titre constitutif doit être transcrit à la conservation des hypothèques


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 276
Site Web

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

Donc, peut-on dire que Luc et Mr Pim sont sur la même longueur d'onde? Incroyable? Paix et bonheur sur la terre en cette dernière année du calendrier Maya?

Waw... j'en suis tout scramana...happy.gif


Grmf!
----------------
N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

Hors ligne

pimpob
Pimonaute assidu
Inscription : 18-12-2010
Messages : 88

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

grmff a écrit :

Donc, peut-on dire que Luc et Mr Pim sont sur la même longueur d'onde? Incroyable? Paix et bonheur sur la terre en cette dernière année du calendrier Maya?

Waw... j'en suis tout scramana...

Please

/start
/define [scramana]
/quit

Thanks

lol

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 997
Site Web

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

grmff a écrit :

Donc, peut-on dire que Luc et Mr Pim sont sur la même longueur d'onde? Incroyable? Paix et bonheur sur la terre en cette dernière année du calendrier Maya?

Waw... j'en suis tout scramana...

Pour obtenir un diplôme il faut généralement obtenir au moins 60% des points.

Pour atteindre le niveau d'excellence il faut atteindre au moins 80%.

Il est pratiquement impossible et irréaliste d'atteindre le niveau de 100%.

Pour moi le forum de PIM atteint pratiquement toujours le niveau de 60%, et dépasse assez souvent le niveau de 80% (grâce à gof et autres ..).

On peut mettre l'accent sur les différences et généraliser (= toujours arrondir vers 100% ou 0%). Ce qui revient à refuser le débat.

Je suis par nature un "go-between". J'essaie de synchroniser la communication avec mes interlocuteurs, on échange nos opinions et on essaie de se convaincre mutuellement avec respect pour l'autre.

Dans le contexte de mon ACP j'ai à faire avec des gens qui ont une sémantique très propre à eux, soutenu par des AI et des avocats.

Ce qui leur fait refuser le dialogue avec ce qu'ils considèrent une "minorité".

Et on me décrit comme un dictateur parce que je veux imposer qu'on doit permettre qu'une minorité participe aux débats lors des AG. Cette opinion m'a encore été confirmé hier par un CP du groupe "majoritaire".

Ce que j'ai écrit ci-devant va leur permettre à dire, en suivant leur sémantique, que j'ai dit moi-même que je suis un dictateur, sans signaler le contexte dans lequel je l'ai dit.

Depuis 2003 je constate sur le forum de PIM (et ses prédécesseurs) que cette manière de refuser le débat est très classique dans d'autres ACP, tous dominés par un petit groupe de CP (et aidé par un AI).

J'ai quitté différents forums, mais je suis resté sur PIM (et un autre N), parce que la qualité de ce forum dépasse nettement les 60%. J'y apprends des choses en débattant.

Il est un fait que parfois le débat est rendu difficile suite à un refus d'écouter.

Mais ce dernier temps beaucoup de participants ont compris que le dialogue est la seule façon d'arriver à atteindre son bût dans 99% des cas (selon la juge Brandon). Dans 1% des cas il faut selon elle sévir sèchement.

Ce que PIM a su faire depuis le début de ce forum avec détermination et diplomatie, dans le respect de tous. Ce qui prouve qu'il a les qualités de manager, requis pour l'AI au moins dés la fin du calendrier Maya.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

pimpob
Pimonaute assidu
Inscription : 18-12-2010
Messages : 88

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

Bonjour Monsieur.

Je suis esbaudie par votre verve. Qu'on puisse monologuer aussi longuement (et à juste titre) au sujet d'un propos banal teinté d'un soupçon de plaisanterie de bon aloi témoigne d'un esprit vif.

Toutefois je m'interroge. Lorsqu'on est en AG avec vous comme interlocuteur, je ne sais pas si in fine c'est à un dialogue ou à un monologue qu'on doit s'attendre. Ceci sans vouloir vous offenser.

Quand je vous lis, je suis de plus en plus convaincue que j'aurais dû rester locataire, ou alors rester dans ma maison.

Si lors de notre A.G. du 16 il s'avère qu'en plus des problèmes techniques, déontologiques, de droit, il faut aussi prendre garde à la sémantique alors je déclare forfait et je donne procuration à l'un des CP.

Nous sommes, avant tout, des hommes et des femmes. Avec leurs questions, leurs doutes, et parfois leurs certitudes. Chacun les exprime du mieux qu'il peut et il se peut que le dialogue déraille parce qu'il y a aussi des angoisses.

Mais un rapport de force, jamais.

L'important c'est vivre. En paix, si possible. Pas de guerroyer. Enfin c'est mon avis.

Bonne journée.

Hors ligne

luc
Pimonaute incurable
Lieu : Evere, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-08-2004
Messages : 4 997
Site Web

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

@pimpob

Je suis un peu surpris, mais j’ai voulu attendre avec ma réponse que vous ayez participé à votre AG lundi.

Vous donnez l’impression d’être un CP dans mon ACP, puisque vous suggérez de connaître la durée de mes interventions lors les AG. Mon ACP a la particularité d’avoir ¼ de présents, ¼ représentées, 2/4 d’absents lors les AG (j’ai arrondis les %).

Par tradition ceux qui ne sont pas présents sont exclusivement informés par le président d’AG (officialisé en 2006) et censé de soutenir la majorité. Cette information n’est pas donnée à ceux qui appartiennent à la minorité.

Mais par contre vous n’êtes probablement pas au courant que j’ai été interdit de parler depuis 2001 à l’AG par le président et ses deux assesseurs. J’ai du répliquer lors des AG à des insinuations énormes. La seule réplique du président de l’AG, avant de me faire taire? Je n’avais pas droit à la parole, puisque je ne représentais pas une majorité. En fait un mot était déjà de trop.

Depuis 7 mois les AG sont organisé par un syndic judiciaire, avec un autre président d’AG. Aprés 30 ans un vrai dialogue entre CP s’installe lentement.

pimpob a écrit :

Toutefois je m'interroge. Lorsqu'on est en AG avec vous comme interlocuteur, je ne sais pas si in fine c'est à un dialogue ou à un monologue qu'on doit s'attendre.

Vous projetez vos propres expériences et les généralisez sans avoir la certitude que vos présomptions sont exactes.


Cordialement,

Luc

Hors ligne

pimpob
Pimonaute assidu
Inscription : 18-12-2010
Messages : 88

Re : Le président est les deux assesseurs sont-ils obligatoires?

luc a écrit :

@pimpob

Je suis un peu surpris, mais j’ai voulu attendre avec ma réponse que vous ayez participé à votre AG lundi.

Vous donnez l’impression d’être un CP dans mon ACP, puisque vous suggérez de connaître la durée de mes interventions lors les AG. Mon ACP a la particularité d’avoir ¼ de présents, ¼ représentées, 2/4 d’absents lors les AG (j’ai arrondis les %).

Par tradition ceux qui ne sont pas présents sont exclusivement informés par le président d’AG (officialisé en 2006) et censé de soutenir la majorité. Cette information n’est pas donnée à ceux qui appartiennent à la minorité.

Mais par contre vous n’êtes probablement pas au courant que j’ai été interdit de parler depuis 2001 à l’AG par le président et ses deux assesseurs. J’ai du répliquer lors des AG à des insinuations énormes. La seule réplique du président de l’AG, avant de me faire taire? Je n’avais pas droit à la parole, puisque je ne représentais pas une majorité. En fait un mot était déjà de trop.

Depuis 7 mois les AG sont organisé par un syndic judiciaire, avec un autre président d’AG. Aprés 30 ans un vrai dialogue entre CP s’installe lentement.
pimpob a écrit : Toutefois je m'interroge. Lorsqu'on est en AG avec vous comme interlocuteur, je ne sais pas si in fine c'est à un dialogue ou à un monologue qu'on doit s'attendre.
Vous projetez vos propres expériences et les généralisez sans avoir la certitude que vos présomptions sont exactes.

Bonjour Monsieur.

Pour être tout à fait franche, tout ce que vous exposez là m'effraie à un point que vous n'imaginez pas.

Pourquoi ? Parce que je n'ai aucune expérience de la copropriété dans un appartement. Je suis civilisée, respectueuse d'autrui et des libertés d'autrui, je m'efforce d'être discrète et de ne pas importuner mes voisins (que ce soit en maison individuelle ou en appartement).

Je découvre un monde où l'individualisme règne en maître, alors que justement pour moi une "communauté" c'est un ensemble de personnes vivant "ensemble" dans une bonne intelligence et en respectant les autres.

Nous en sommes loin ! Non seulement quand je constate ce que je vis depuis deux ans, mais aussi quand je lis les interventions ici sur ce forum. Tout cela m'effraie et me conduit à penser que chacun demande à être respecté, mais personne ne respecte vraiment les autres ni le règlement d'ordre intérieur.

J'essaie de maintenir une bonne ambiance, je communique tous les éléments dont je dispose à chacun (je rappelle que notre "communauté" vient de naître, que tout le monde n'est pas encore là, et que des travaux sont toujours en cours). Je suis sidérée de voir que je n'ai aucun retour, et que ceux qui ont des informations complémentaires ne les communiquent pas.

Malgré ça, j'ai posé ma candidature au conseil des propriétaires. Pour un an. Si tout va bien, je la reposerai. Si je constate qu'il n'y a pas de consensus parmi l'ensemble des copropriétaires, je me retirerai.

Mais ce que je ne veux pas, c'est justement en arriver aux extrémités que vous citez, "interdit de parler", "devoir recourir à un syndic judiciaire" et autres joyeusetés.

La polémique n'est pas dans ma nature. Je pense être raisonnable et soucieuse des desiderata de tout le monde. Mais si c'est au prix de ma santé, ou si je dois me faire des cheveux blancs avant et après chaque réunion, alors je dis NON.

Nous sommes adultes, éduqués, et intelligents. Si on ne parvient pas à s'entendre, alors à quoi bon tenter un dialogue si on a face à soi des sourds ?

Il n'a jamais été spécifié nulle part qu'on devait "se battre" pour avoir le droit de vivre en paix dans un appartement. Faire l'autruche, ça je sais faire aussi. Et même très bien. Et, comme l'autruche dont les plumes laissent glisser l'eau, je peux aussi laisser glisser les "emmerdes" (pardon pour le terme) et les laisser aux autres.

Autant je peux être dévouée, autant je peux être indifférente, vraiment, et me désintéresser de tout ce qui se passe autour. C'est une de mes qualités ou un de mes défauts, à vous de juger.

Je vous souhaite une bonne journée, Monsieur, et de profiter intensément de la vie et du présent.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

La méditation et le bref délai en matière de vices cachés gillescarnoy.be/2018/10/15/me…

Il y a 6 heures De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Villa Sorry : trop tard ! BEERSEL
  • Villa 695 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Appartement 775 000 € FOREST
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    Aliquam nec ut consequat. et, justo ipsum