[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Bonjour,

Le syndic est contractuellement en place pour encore 2 ans.
Des travaux importants ont été décidés par l'AG. La copropriété dispose des fonds nécessaires. Le conseil a été chargé de choisir l'entrepreneur en collaboration avec le syndic. Ce dernier a présenté au conseil un devis ... rédigé en polonais. Il n'accepte pas qu'on en demande une traduction, y apercevant "un manque de confiance intolérable". Depuis, la situation est bloquée, le syndic ne répond pas au téléphone (répondeur) ni au courrier.
Peut-on mettre fin unilatéralement au contrat sans devoir payer des pénalités et si oui, faut-il passer devant un juge ?

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 6 322

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

C'est une décision qui relève de l'AG.

A vous de convoquer (avec les quotités requises) une AGE avec ce point à l'ordre du jour.

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

panchito a écrit :

C'est une décision qui relève de l'AG.

A vous de convoquer (avec les quotités requises) une AGE avec ce point à l'ordre du jour.

Merci. En effet, c'est à l'AG de décider, mais la question subsiste de savoir si des pénalité pour rupture anticipée du contrat seront dues.

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 6 322

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Les conditions de résiliation figurent plus que probablement sur le contrat que vous avez passé avec votre Syndic actuel.

A mon avis, nous sommes loin de la faute grave!!

Au fond votre syndic, il comprend le polonais lui?

Hors ligne

dach
Pimonaute intarissable
Lieu : Hainaut
Inscription : 08-12-2010
Messages : 537

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

tempura a écrit :

Peut-on mettre fin unilatéralement au contrat ?

Seule l'AG est souveraine en la matière. Pour Convoquer une AGE, il faut que 1/5 des quotiés signent une requête écrite au syndic actuel. Si il y a carence de ce syndic, un des cosignataire peut convoquer cette AGE après 1 mois. 

tempura a écrit :

Sans devoir payer des pénalités ?

Le mieux est de trouver un compromis avec le syndic. On peut également lui réclamer des indemnités pour le préjudice subit par son inaction. Cela peut aider à trouver un compromis.

tempura a écrit :

Faut-il passer devant un juge ?

Le mieux de c'est de l'éviter, mais si le syndic est défaillant et que l'AG n'en désigne pas un autre, seul le juge peut trancher.

tempura a écrit :

Des travaux importants ont été décidés par l'AG. ... Le conseil a été chargé de choisir l'entrepreneur en collaboration avec le syndic.

Si des travaux ont été voté. Le syndic doit les exécutés selon les modalités votées en AG. Si l'AG a délégué le choix de l'entrepreneur au CC, le syndic doit travailler avec l'entrepreneur désigné par le CC. Je suppose que l'AG n'a pas interdit au CC de choisir un entrepreneur autre que celui proposé par le syndic.

tempura a écrit :

un devis ... rédigé en polonais. Il n'accepte pas qu'on en demande une traduction, y apercevant "un manque de confiance intolérable".

Il me semble que le CC ne doit pas accepter un devis qu'il ne peut comprendre. C'est "un manque de sérieux intolérable" de la part d'un syndic de ne pas conseiller correctement ces clients.
L'article 577-11/2 concernant la traduction des documents de l'ACP pourrait être invoqué, si l'on considère que le devis est une communication de l'ACP au CC.

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Merci pour cette réponse très complète.
Je me demande cependant toujours si, en droit, le comportement inadéquat du syndic peut justifier que le contrat soit résilié avant son terme, sans indemnités de préavis.
Pour le reste, la situation est un peu plus complexe que ce que j'ai exposé.
Ce n'est pas directement le syndic qui a proposé cet étrange devis que personne (le syndic non plus) ne peut comprendre, mais son frère, qui est copropriétaire, et qui, dans les faits, est l'unique interlocuteur. Le syndic en titre, habitant à 60 kms) se borne à tenir les comptes et on ne le voit qu'une fois par an, lors de l'AG. Il est impossible de le joindre (répondeur systématiquement branché et aucune réaction aux courriers/fax). Les deux autres membres du CC ayant refusé de marquer leur accord sans être au moins en possession d'une traduction (refusée avec cris et hurlements), le frère du syndic les a littéralement jeté dehors en disant qu'il refusait désormais de s'occuper de la copropriété. Il n'y a aucune trace écrite de tout ceci, de sorte que formellement, cet individu est toujours membre du CC et que celui-ci (dont je ne suis pas membre) ne sait plus trop quoi faire. Je leur ai conseillé de démissionner formellement de leur mandat de manière à laisser le syndic en titre seul face à ses responsabilité (et à la prochaine AG). Je ne suis pas sûr que ce soit un conseil avisé.
La majorité des autres copropriétaires (12) ne se préoccupe de rien. L'un deux a cependant suggéré d'aller présenter des excuses au frère !!!
On se trouve dans une impasse. Entre-temps, le bâtiment se dégrade et ça nous pourrit l'existence.
Encore un conseil ?

Merci


dach a écrit :

tempura a écrit :Peut-on mettre fin unilatéralement au contrat ?
Seule l'AG est souveraine en la matière. Pour Convoquer une AGE, il faut que 1/5 des quotiés signent une requête écrite au syndic actuel. Si il y a carence de ce syndic, un des cosignataire peut convoquer cette AGE après 1 mois. 

tempura a écrit :Sans devoir payer des pénalités ?
Le mieux est de trouver un compromis avec le syndic. On peut également lui réclamer des indemnités pour le préjudice subit par son inaction. Cela peut aider à trouver un compromis.

tempura a écrit :Faut-il passer devant un juge ?
Le mieux de c'est de l'éviter, mais si le syndic est défaillant et que l'AG n'en désigne pas un autre, seul le juge peut trancher.

tempura a écrit :Des travaux importants ont été décidés par l'AG. ... Le conseil a été chargé de choisir l'entrepreneur en collaboration avec le syndic.
Si des travaux ont été voté. Le syndic doit les exécutés selon les modalités votées en AG. Si l'AG a délégué le choix de l'entrepreneur au CC, le syndic doit travailler avec l'entrepreneur désigné par le CC. Je suppose que l'AG n'a pas interdit au CC de choisir un entrepreneur autre que celui proposé par le syndic.

tempura a écrit :un devis ... rédigé en polonais. Il n'accepte pas qu'on en demande une traduction, y apercevant "un manque de confiance intolérable".
Il me semble que le CC ne doit pas accepter un devis qu'il ne peut comprendre. C'est "un manque de sérieux intolérable" de la part d'un syndic de ne pas conseiller correctement ces clients.
L'article 577-11/2 concernant la traduction des documents de l'ACP pourrait être invoqué, si l'on considère que le devis est une communication de l'ACP au CC.

Hors ligne

dach
Pimonaute intarissable
Lieu : Hainaut
Inscription : 08-12-2010
Messages : 537

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

tempura a écrit :

en droit, le comportement inadéquat du syndic peut justifier que le contrat soit résilié avant son terme, sans indemnités de préavis.

Je ne suis pas juriste, mais je pense que le fait de mal exécuter un contrat n'y met pas un terme. Je crains que si c'était le cas peu de contrats (syndic ou autres) arriverait à leur terme. Par contre si la réparation n'est pas possible, une indemnité peut être envisagée. Reste à apporter la preuve de la faute et du préjudice...

tempura a écrit :

Les deux autres membres du CC ayant refusé de marquer leur accord sans être au moins en possession d'une traduction (refusée avec cris et hurlements), le frère du syndic les a littéralement jeté dehors en disant qu'il refusait désormais de s'occuper de la copropriété.

Si je résume, le CC n'a pas trouvé un accord sur le seul devis proposé par l'un d'eux. La bonne question est donc de savoir pourquoi il y a qu'un seul devis ? Les autres membres sont-ils assez actifs ? N'est-il pas possible que chaque membre propose un devis ou contact l'entrepreneur 'Polonais' pour obtenir le devis dans leur langue ? Quoi qu'il arrive, les CP sont condamnés statutairement à collaborer.

tempura a écrit :

On se trouve dans une impasse. Entre-temps, le bâtiment se dégrade et ça nous pourrit l'existence.

Le syndic est tenu de prendre les mesures conservatoires. Vous pouvez lui rappeler, mais il faut éviter de l'encourager dans des dépenses à cours terme économiquement peu judicieuses.
Si la situation vous semble bloquée, associez-vous à d'autres CP pour former 1/5 des quotités et demandez une AGE au syndic. Présentez des propositions concrètes et constructives pour cette AGE.

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Encore merci d'avoir pris la peine de me répondre.
Il est vrai qu'il peut paraître étonnant qu'un seul devis soit mis sur la table.
D'autres copropriétaires avaient proposé des entreprises à contacter, mais dès lors que le syndic refuse de prendre lui-même contact avec celles-ci, ce serait alors à un copropriétaire de s'occuper de le demander. Je trouve que le procédé est curieux. Dans mon esprit, lorsque l'assemblée demande au conseil de choisir un entrepreneur, il s'agit pour celui-ci de choisir parmi des devis (3 ?) présentés par le syndic sur la base d'un cahier des charges qu'il a établi et non pas d'approuver un document dont personne ne comprend le contenu.

Un membre du conseil a proposé de faire traduire ce devis par une connaissance avant de l'approuver, ce qui a été refusé avec fracas. Dans ces circonstances, je ne vois pas comment on peut continuer à collaborer avec ces individus. On n'est, à mon avis, pas très loin de la violence physique.




dach a écrit :

tempura a écrit :en droit, le comportement inadéquat du syndic peut justifier que le contrat soit résilié avant son terme, sans indemnités de préavis.Je ne suis pas juriste, mais je pense que le fait de mal exécuter un contrat n'y met pas un terme. Je crains que si c'était le cas peu de contrats (syndic ou autres) arriverait à leur terme. Par contre si la réparation n'est pas possible, une indemnité peut être envisagée. Reste à apporter la preuve de la faute et du préjudice.

tempura a écrit :Les deux autres membres du CC ayant refusé de marquer leur accord sans être au moins en possession d'une traduction (refusée avec cris et hurlements), le frère du syndic les a littéralement jeté dehors en disant qu'il refusait désormais de s'occuper de la copropriété.Si je résume, le CC n'a pas trouvé un accord sur le seul devis proposé par l'un d'eux. La bonne question est donc de savoir pourquoi il y a qu'un seul devis ? Les autres membres sont-ils assez actifs ? N'est-il pas possible que chaque membre propose un devis ou contact l'entrepreneur 'Polonais' pour obtenir le devis dans leur langue ? Quoi qu'il arrive, les CP sont condamnés statutairement à collaborer.

tempura a écrit :On se trouve dans une impasse. Entre-temps, le bâtiment se dégrade et ça nous pourrit l'existence.Le syndic est tenu de prendre les mesures conservatoires. Vous pouvez lui rappeler, mais il faut éviter de l'encourager dans des dépenses à cours terme économiquement peu judicieuses.
Si la situation vous semble bloquée, associez-vous à d'autres CP pour former 1/5 des quotités et demandez une AGE au syndic. Présentez des propositions concrètes et constructives pour cette AGE.

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

tempura a écrit :

Bonjour,
Le conseil a été chargé de choisir l'entrepreneur en collaboration avec le syndic. Ce dernier a présenté au conseil un devis ... rédigé en polonais.

Il me semble que ce qui embrouille tout, c'est votre "conseil", qui outrepasse ses pouvoirs légaux.

Si tous les copropriétaires étaient du même côté, ils diraient tous bye-bye au syndic pour faute grave et lourde.

En cas de problèmes, tous saisiraient l'IPI et basta.

Mais votre front est fissuré par l'association que le syndic a voulue voire imposée avec ce "conseil", qui ne comprend rien.

Hors ligne

dach
Pimonaute intarissable
Lieu : Hainaut
Inscription : 08-12-2010
Messages : 537

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

tempura a écrit :

Dans mon esprit, lorsque l'assemblée demande au conseil de choisir un entrepreneur, il s'agit pour celui-ci de choisir parmi des devis (3 ?) présentés par le syndic sur la base d'un cahier des charges qu'il a établi

Je ne connais pas la décision écrite prise par votre AG, mais j'ai compris, par erreur sans doute, que l'AG avait mandaté le CC de rechercher un entrepreneur pour éviter des honoraires de syndic.

La relecture des ajouts de la loi de juin 2010, me rappel que, à partir d'un montant minimal voté en AG, le syndic doit présenter plusieurs devis sur base d'un cahier des charges préalable.

Sur cette base le CC pourrait, imposer au syndic de  présenter plusieurs devis.
Il faut toutefois garder à l’esprit que ce travail peut engendrer des honoraires supplémentaires.

Si les travaux sont importants, un architecte peut-être un meilleur choix qu'un agent immobilier. Il établira un véritable cahier des charges, commentera les devis et contrôlera les travaux et leurs facturations. Mais cela à aussi un coût. (10% à 15% des travaux)

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

dach a écrit :

tempura a écrit :Dans mon esprit, lorsque l'assemblée demande au conseil de choisir un entrepreneur, il s'agit pour celui-ci de choisir parmi des devis (3 ?) présentés par le syndic sur la base d'un cahier des charges qu'il a établi Je ne connais pas la décision écrite prise par votre AG, mais j'ai compris, par erreur sans doute, que l'AG avait mandaté le CC de rechercher un entrepreneur pour éviter des honoraires de syndic.

La relecture des ajouts de la loi de juin 2010, me rappel que, à partir d'un montant minimal voté en AG, le syndic doit présenter plusieurs devis sur base d'un cahier des charges préalable.

Sur cette base le CC pourrait, imposer au syndic de  présenter plusieurs devis.
Il faut toutefois garder à l’esprit que ce travail peut engendrer des honoraires supplémentaires.

Si les travaux sont importants, un architecte peut-être un meilleur choix qu'un agent immobilier. Il établira un véritable cahier des charges, commentera les devis et contrôlera les travaux et leurs facturations. Mais cela à aussi un coût. (10% à 15% des travaux)

Le PV, qui est l'exact reflet de la décision, n'est pas clair. Le conseil est chargé de choisir l'entrepreneur. Cela signifie-t-il qu'il doit établir un cahier des charges et chercher un entrepreneur ou choisir parmi ceux qui sont proposés par le syndic. Mystère. Les travaux sont importants (réfection de façade arrière). Votre suggestion de recourir à un architecte est très  pertinente, mais on va alors se retrouver devant le même problème pour le choix d'un architecte.  L'AG ne peut pas en désigner un sur le champ et si c'est délégué au conseil, il est probable qu'une proposition aberrante sera faite dans les mêmes conditions. Je retiens cependant cette idée et tenterai de la faire passer à l'AG, en faisant une proposition concrète. Parfois, lorsqu'il n'y a qu'une seule chose concrète qui est proposée, ça passe parce que personne ne sait quoi faire d'autre, à part hurler et insulter (c'est ainsi que ça se passe souvent).
Encore merci pour votre réponse.

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

tempura a écrit :

Le conseil est chargé de choisir l'entrepreneur.

Votre syndic ne vous a pas averti que votre décision est interdite par la loi ?

L'AG ne peut pas se déposséder de ses pouvoirs, parmi lesquels il y a de faire un choix entre une pluralité de devis tous basés sur le même cahier de charges.

Comme pour tout syndic, son mandat est ad nutum.

Voilà ce qui vous pend au nez (cas vécu).

Les travaux se font, engloutissent vos finances, vous vous retournez contre l'entrepreneur, qui rétorque que votre conseil de copropriété a marqué son accord.

Et vous voilà gros jean comme devant.

Mais vous l'aurez cherché.

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 6 322

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

C'est d'ailleurs pour cela que la nouvelle loi sur la copropriété a remplacé le "Conseil de Gérance" par le "Conseil de Copropriété".

Il est formellement interdit au Conseil de Copropriété de s'imiscer dans la gestion de l'immeuble, qui ressort uniquement de la responsabilité du Syndic!

Hors ligne

dach
Pimonaute intarissable
Lieu : Hainaut
Inscription : 08-12-2010
Messages : 537

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Saxo a écrit :

L'AG ne peut pas se déposséder de ses pouvoirs, parmi lesquels il y a de faire un choix entre une pluralité de devis tous basés sur le même cahier de charges.

Même si, comme vous l'avez décrit, ce n'est pas toujours judicieux, l'AG peut confier sur base de art 577-7 §1c  une mission au CC, comme par exemple le choix d'un entrepreneur.

tempura a écrit :

L'AG ne peut pas en désigner un (architecte) sur le champ et si c'est délégué au conseil, il est probable qu'une proposition aberrante sera faite dans les mêmes conditions

C'est bien à l'AG de désigner l'architecte, même si elle peut déléguer ce choix au CC. Dans les 2 cas ce point doit être à l'ordre du jour pour être voté. N'oublier donc pas de demandé au syndic l'ajout de ce point et venez avec un proposition d'architecte

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Désolé, mais vous vous trompez.

J'ai en mains un jugement (et vous ne contesterez pas, j'espère, les compétences d'un juge de paix) qui dit entre autres :

... parmi les compétences légales de l'AG on retrouve (CC art. 577-7, § 1er, 1°, b) " tous travaux affectant les parties communes, à l'exception de ceux qui peuvent être décidés par le syndic". Les décisions au sujet de l'exécution de travaux sont donc de la compétence de l'assemblée générale. Or le vote laisse le choix au conseil de copropriété.

L'autre jugement dont j'ai fait état dans mon précédent message a été prononcé parce que le syndic a raflé l'argent mis de côté pour des travaux aux ascenseurs afin de payer une facture exorbitante de ravalement de façade.

Pourquoi cette facture était-elle exorbitante ?

Parce que l'entrepreneur avait fait un devis "de base" avec suppléments par décimètres carrés (eh oui). Et des décimètres carrés, il y en avait !

Alors la copropriété a attaqué l'entrepreneur mais a lamentablement perdu parce que celui-ci a fait valoir que son devis avait été approuvé par le conseil de gérance.

Bref, la méconnaissance de la loi joue de très mauvais tours en plus d'être ruineuse.

J'insiste donc pour dire :

- que l'assemblée générale ne peut se déposséder de ses pouvoirs
- que le mandat du syndic est ad nutum (cela a aussi été répété inlassablement dans de nombreux jugements qui se trouvent même sur internet)

Hors ligne

dach
Pimonaute intarissable
Lieu : Hainaut
Inscription : 08-12-2010
Messages : 537

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Saxo a écrit :

Désolé, mais vous vous trompez.

Je ne prétends pas détenir "La vérité". C'est mon avis sur base de ma toute petite expérience de la copropriété. Et je vous remercie de me corriger.
Je ne conteste pas les jugements que vous citez et que je n'ai pas lus. Je ne peux que constater que la lecture que vous en donnez est sujette à contradiction avec les arguments que j'ai donnés. Mais, hélas, une caractéristique de la "vérité judiciaire" est justement la contradiction et l'éloignement du réel. Mais cela est un autre débat.

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Au fond, vous êtes-vous posé la question de savoir pourquoi le conseil de gérance est devenu le conseil de copropriété ?

C'est tout simplement pour marquer les esprits, afin de montrer que ce changement sémantique correspond à une cassure, une rupture, une césure, par rapport aux pratiques anciennes.

Les pratiques anciennes consistaient à dire : moi pas savoir et moi pas vouloir savoir, moi faire confiance à d'autres copropriétaires, moi déléguer.

La loi qui modernise la gestion pour la rendre transparente entend mettre fin à ce discours simpliste (et bêbête) et impliquer les propriétaires dans la gestion de leur patrimoine.

Si vous avez compris ça, vous comprendrez le jugement du juge de paix.

Il n'y a là ni juridisme, ni vérité judiciaire, ni opacité, simplement des représentants du peuple, élus par le peuple, qui ont voulu changer la situation pour démocratiser le fonctionnement des copropriétés.

Hors ligne

dach
Pimonaute intarissable
Lieu : Hainaut
Inscription : 08-12-2010
Messages : 537

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Voici un site qui donne quelques jugements ('vérité judiciaire') sur le thème "Révocation du syndic".
http://www.ejuris-consult.be/page187.shtml
http://www.ejuris-consult.be/page186.shtml

Hors ligne

tempura
Pimonaute bavard
Inscription : 18-02-2006
Messages : 298

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

Saxo a écrit :

Désolé, mais vous vous trompez.

J'ai en mains un jugement (et vous ne contesterez pas, j'espère, les compétences d'un juge de paix) qui dit entre autres :

... parmi les compétences  légales de l'AG on retrouve (CC art. 577-7, § 1er, 1°, b) " tous travaux affectant les parties communes, à l'exception de ceux qui peuvent être décidés par le syndic". Les décisions au sujet de l'exécution de travaux sont donc de la  compétence de l'assemblée générale. Or le vote laisse le choix au conseil de copropriété.

L'autre jugement dont j'ai fait état dans mon précédent message a été prononcé parce que le syndic a raflé l'argent mis de côté pour des travaux aux ascenseurs afin de payer une facture exorbitante de ravalement de façade.

Pourquoi cette facture était-elle exorbitante ?

Parce que l'entrepreneur avait fait un devis "de base" avec suppléments par décimètres carrés (eh oui). Et des décimètres carrés, il y en avait !

Alors la copropriété a attaqué l'entrepreneur mais a lamentablement perdu parce que celui-ci a fait valoir que son devis avait été approuvé par le conseil de gérance.

Bref, la méconnaissance de la loi joue de très mauvais tours en plus d'être ruineuse.

J'insiste donc pour dire :

- que l'assemblée générale ne peut se déposséder de ses pouvoirs
- que le mandat du syndic est ad nutum (cela a aussi été répété inlassablement dans de nombreux jugements qui se trouvent même sur internet)

Ce n'est pas parce que quelque chose est de la compétence de l'assemblée qu'elle ne peut pas déléguer. Rien n'indique dans le jugement que vous citez que l'assemblée ne pourrait pas donner mandat à quelqu'un de faire quelque chose. Dans le cas contraire, les copropriétés seraient d'ailleurs ingérables. C'est cependant à l'ag et à personne d'autre qu'il appartient de décider de faire ou non des travaux. C'est la seule portée de ce jugement.

On peut assurément révoquer le syndic à tout moment, mais cela ne dispense pas de devoir lui payer éventuellement une indemnité. Ce sont deux choses différentes.

Hors ligne

Saxo
Pimonaute intarissable
Inscription : 16-08-2005
Messages : 673

Re : Mettre fin anticipativement au contrat avec le syndic

tempura a écrit :

Ce n'est pas parce que quelque chose est de la compétence de l'assemblée qu'elle ne peut pas déléguer. Rien n'indique dans le jugement que vous citez que l'assemblée ne pourrait pas donner mandat à quelqu'un de faire quelque chose. Dans le cas contraire, les copropriétés seraient d'ailleurs ingérables. C'est cependant à l'ag et à personne d'autre qu'il appartient de décider de faire ou non des travaux. C'est la seule portée de ce jugement.

Vous tirez des conclusions sur la portée de ce jugement (que vous ne connaissez pas) qui sont fausses.

Je n'en ai cité que la dernière partie mais voici le début, pour vous convaincre que l'AG ne peut pas déléguer,  sauf cas mineur du choix de la couleur du carrelage, par exemple.

La loi (CC art. 577-7, § 1er, 1°, c. al. 3) prévoit que des délégations peuvent être données au CC par l'AG:
- sous de strictes conditions de majorité et de validité dans le temps;
- sous réserve des compétences légales du syndic et de l'AG;
- à condition que la délégation porte sur des actes expressément déterminés.

(...)

En outre, parmi les compétences légales de l'AG on retrouve (CC art. 577-7, § 1er, 1°, b) " tous travaux affectant les parties communes, à l'exception de ceux qui peuvent être décidés par le syndic". Les décisions au sujet de l'exécution de travaux sont donc de la compétence de l'assemblée générale. Or le vote laisse le choix au conseil de copropriété.

Il vous faut comprendre, une fois pour toutes, la philosophie de la loi, qui a animé ses auteurs, des parlementaires élus (par vous) et vous en imprégner.

Si vous lisez un jour les débats parlementaires, qui sont sur Internet, vous comprendrez que le principe fondamental des parlementaires est : stop au n'importe quoi, aux votes les yeux fermés en cinq minutes.

Les parlementaires ont voulu une gestion moderne[/] (pas moyen-âgeuse), dans la [transparence] (pas dans l'opacité): les gens arrivent à l'AG en sachant ce qu'il faut voter, en comprenant la portée de leur vote et pas en donnant leur pouvoir sans réfléchir.

Les parlementaires ont même inscrit les principes de [b] modernité et de transparence dans le titre de la loi, afin que chacune et chacun le comprenne.

Et ce n'est pas parce que Vous pensez le contraire, que vous avez raison.

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Nouveaux baux à Bxl et en RW: tableau comparatif des différences pim.be/blog/nouveaux-…

Il y a 5 jours De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 1 550 000 € UCCLE
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Villa 2 700 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    massa Phasellus in porta. ut leo. amet, suscipit elementum