Au hasard de nos offres
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    Donec in massa Donec mattis Praesent risus adipiscing

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Succession: décès du bailleur

    Edith-4082
    Pimonaute
    Inscription : 19-12-2013
    Messages : 1

    Succession: décès du bailleur

    Bonjour, des copines utilisant votre forum m'invitent à vous poser mon probleme.

    Je loue un appart dans une copropriété de 50 autres, depuis 2003.

    Mon propriétaire est décédé en aout 2013, et son frere qui gérait mon appart au nom de son frere, m'informe;

    il renonce à l'héritage de son frere à dater du 29/11,
    il ne s'occupera plus de la gestion de mon appart,
    il m'enjoint de payer mon loyer sur le compte de la copropriété dès décembre.

    ayant recu ce courrier aujourd'hui, mon loyer de déc était déjà payé sur son compte.

    Que dois-je faire maintenant?


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 890

    Re : Succession: décès du bailleur

    Mais pourquoi ne pas envisager plus simplement que le bailleur étant décédé et sans héritier, le bail prend fin. Le seul héritier existant renonce à la succession. Il n'existe donc pas. En tout cas, il n'existe plus d'obligation de payer, sauf à l'Etat, qui va laisser pourrir la situation plusieurs années puis vendra sans exiger les retards de loyer. Il est évident que pour éviter tout souci dans un avenir trop proche, il convient de poursuivre le paiement des charges à la copropriété. Pas le loyer.

    Le syndic ne peut exiger le paiement des loyers sur compte de la copropriété, sauf éventuellement pour couvrir des impayés existants.

    Bref, vous pouvez continuer à payer votre loyer, mais si vous ne le faites pas, il est fort probable que personne ne réagira durant plusieurs mois, voire années et l'occupation ne prendra fin que lors d'une éventuelle mise en vente...


    rexou

    En ligne

    ChristopheDelagrange
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 03-12-2012
    Messages : 689

    Re : Succession: décès du bailleur

    rexou a écrit :

    Mais pourquoi ne pas envisager plus simplement que le bailleur étant décédé et sans héritier, le bail prend fin. Le seul héritier existant renonce à la succession. Il n'existe donc pas.

    Sans compter que le compte du proprio décédé devrait être fermé, logiquement.
    Je partage votre avis, il ne faut pas payer à la copro, sauf les charges.


    ________________________
    ’"Après les bombes incendiaires, le contrôle des loyers est le plus sûr moyen de raser une ville" (Assar Lindbeck)

    Hors ligne

    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 540

    Re : Succession: décès du bailleur

    le bailleur étant décédé et sans héritier

    Ca c'est vous qui le dites!

    Parfois on trouve des héritiers au 18ème degré... (cas vécu)

    Hors ligne

    Edith-4082
    Pimonaute
    Inscription : 19-12-2013
    Messages : 1

    Re : Succession: décès du bailleur

    rexou a écrit :

    Mais pourquoi ne pas envisager plus simplement que le bailleur étant décédé et sans héritier, le bail prend fin. Le seul héritier existant renonce à la succession. Il n'existe donc pas. En tout cas, il n'existe plus d'obligation de payer, sauf à l'Etat, qui va laisser pourrir la situation plusieurs années puis vendra sans exiger les retards de loyer. Il est évident que pour éviter tout souci dans un avenir trop proche, il convient de poursuivre le paiement des charges à la copropriété. Pas le loyer.

    Le syndic ne peut exiger le paiement des loyers sur compte de la copropriété, sauf éventuellement pour couvrir des impayés existants.

    Bref, vous pouvez continuer à payer votre loyer, mais si vous ne le faites pas, il est fort probable que personne ne réagira durant plusieurs mois, voire années et l'occupation ne prendra fin que lors d'une éventuelle mise en vente...

    OK!
    Puisque plus de bailleur, suis-je en état de squat?


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Succession: décès du bailleur

    Ni le décès du bailleur ni celui du preneur ne met fin au bail.  Vous restez devoir votre loyer, au bailleur ou à ses héritiers, même si l'héritage va in fine à l'état.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    En ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : Succession: décès du bailleur

    D'accord avec Francis: le bail ne prend pas fin par le décès ou la déshérence de la succession. Vous n'êtes certainement pas un squatteur!

    Pas besoin d'avenant non plus. Un simple courrier de votre bailleur, apparent ou non, propriétaire ou non, suffit pour dire sur quel compte il faut payer.

    Quant à arrêter de payer en jouant sur la carte que l'Etat ne réclamera pas, pourquoi pas. Vous pourriez même jouer


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Edith-4082
    Pimonaute
    Inscription : 19-12-2013
    Messages : 1

    Re : Succession: décès du bailleur

    grmff a écrit :

    D'accord avec Francis: le bail ne prend pas fin par le décès ou la déshérence de la succession. Vous n'êtes certainement pas un squatteur!

    Pas besoin d'avenant non plus. Un simple courrier de votre bailleur, apparent ou non, propriétaire ou non, suffit pour dire sur quel compte il faut payer.

    Quant à arrêter de payer en jouant sur la carte que l'Etat ne réclamera pas, pourquoi pas. Vous pourriez même jouer

    L'état s'approprie-t-il beaucoup d'heritage sur un an?


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : Succession: décès du bailleur

    Quant à arrêter de payer en jouant sur la carte que l'Etat ne réclamera pas, pourquoi pas. Vous pourriez même jouer la montre. Payez les charges et le précompte immobilier. Faites les travaux d'entretien. Comportez vous comme un propriétaire du bien. Ne payez plus de loyer. Et dans 30 ans, vous serez propriétaire par occupation paisible de 30 ans.

    On peut rêver...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Edith-4082
    Pimonaute
    Inscription : 19-12-2013
    Messages : 1

    Re : Succession: décès du bailleur

    grmff a écrit :

    Quant à arrêter de payer en jouant sur la carte que l'Etat ne réclamera pas, pourquoi pas. Vous pourriez même jouer la montre. Payez les charges et le précompte immobilier. Faites les travaux d'entretien. Comportez vous comme un propriétaire du bien. Ne payez plus de loyer. Et dans 30 ans, vous serez propriétaire par occupation paisible de 30 ans.

    On peut rêver...

    Chouette !


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Succession: décès du bailleur

    Euh.... Je crois qu'il faut en plus d'une occupation de 30 ans d'autres choses comme juste titre etc.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    En ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 890

    Re : Succession: décès du bailleur

    grmff a écrit :

    D'accord avec Francis: le bail ne prend pas fin par le décès ou la déshérence de la succession. Vous n'êtes certainement pas un squatteur!

    Pas besoin d'avenant non plus. Un simple courrier de votre bailleur, apparent ou non, propriétaire ou non, suffit pour dire sur quel compte il faut payer.

    Parfaitement exact. Le bail ne prend pas fin. Mais l'obligation de payer le loyer prend fin.  Et si le bailleur est décédé, les chances de le voir écrire un courrier sont minces.  yikes
    Et un courrier pour être pris en compte doit émaner d'un  héritier dont la légitimité est établie. Ici sans doute l'Etat... mais sans espérer vraiment un répit de 30 ans, il est possible que le répit dure deux ou trois années. Et que les arriérés ne soient jamais réclamés, ou à la limite, dans une proportion fort limitée... Le courrier reçu ici émanant de l'héritier renonciateur est sans valeur du seul fait que ce dernier refuse l'héritage.

    Pour répondre à Panchito, si un héritier au 18 e degré se manifeste un jour... encore faudrait-il qu'il entame une procédure pour récupérer les sommes qui lui seraient dues. Le risque est existant mais faible... Si le frère renonce à la succession, c'est sans doute que le passif est supérieur à l'actif pour un bénéficiaire au 2 e degré... alors au 18 e ! Et à la limite, il est encore possible d'obtenir un accord amiable.

    Comme déjà dit, continuez à occuper le bien en se comportant comme un proprio et en payant les charges communes (proprio+locataire) en vivant heureux. Vous ne risquez pas de devoir payer le précompte immobilier et il est conseillé de thésauriser la plus grande partie des loyers dus sur un compte d'épargne (à votre nom bien sur) par sécurité. Un créancier de votre bailleur peut se manifester pour obtenir le bénéfice de la vente du bien. De là à poursuivre le locataire, il reste de la marge. Et de là à obtenir le bénéfice des loyers échus, je vois un grand fossé !

    Le risque de devoir payer un surplus est nul.
    Le risque de devoir en fin de compte payer votre loyer ou une partie de ce loyer ne peut pas être écarté.
    Vous ne pouvez pas perdre, au pire vous faites un nul... mais vous avez toutes les chances de sortir gagnant !


    rexou

    En ligne

    bada
    Pimonaute intarissable
    Lieu : Foufnille-lez-berdouille
    Inscription : 01-09-2010
    Messages : 872

    Re : Succession: décès du bailleur

    un bénéficiaire au 2 e degré... alors au 18 e ! Et à la limite, il est encore possible d'obtenir un accord amiable.

    Qui connait encore sa famille au 4ème degré ????
    Le notaire se chargera de le découvrir.

    Mais peut-être que Edith a hérité de l'appartement et que son cher proprio-défunt l'avait couchée sur son testament. N'oubliez pas dans ce cas d'accepter l'héritage "sous bénéfice d'inventaire".


    bada

    Hors ligne

    Edith-4082
    Pimonaute
    Inscription : 19-12-2013
    Messages : 1

    Re : Succession: décès du bailleur

    bada a écrit :

    Citation :un bénéficiaire au 2 e degré... alors au 18 e ! Et à la limite, il est encore possible d'obtenir un accord amiable.

    Qui connait encore sa famille au 4ème degré ????
    Le notaire se chargera de le découvrir.

    Mais peut-être que Edith a hérité de l'appartement et que son cher proprio-défunt l'avait couchée sur son testament. N'oubliez pas dans ce cas d'accepter l'héritage "sous bénéfice d'inventaire".

    Ben non, j'ai rien hérité moi, snif!


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    D1791
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-07-2013
    Messages : 700

    Re : Succession: décès du bailleur

    Quant à arrêter de payer en jouant sur la carte que l'Etat ne réclamera pas, pourquoi pas. Vous pourriez même jouer la montre. Payez les charges et le précompte immobilier. Faites les travaux d'entretien. Comportez vous comme un propriétaire du bien. Ne payez plus de loyer. Et dans 30 ans, vous serez propriétaire par occupation paisible de 30 ans.

    Je ne suis pas certain que la prescription acquisitive soit opposable aux entités publiques (Etat, Commune...).


    Modeste propriétaire bailleur de maisons unifamiliales en province de Luxembourg

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : Succession: décès du bailleur

    Ici ce n'est pas une entité publique et de plus l'état ne deviens pas propriétaire des biens en déshérence sans bue procédure !
    @ Edith, selon moi, le loyer reste toujours à payer car le bail reste en vigueur et le paiement du loyer est un élément important de ce contrat .


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    En ligne

    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 540

    Re : Succession: décès du bailleur

    Et oui car dans 10 ou 20 ans, on retrouvera bien un ou plusieurs héritiers, au nième degré.

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 890

    Re : Succession: décès du bailleur

    Francis a écrit :

    @ Edith, selon moi, le loyer reste toujours à payer car le bail reste en vigueur et le paiement du loyer est un élément important de ce contrat .

    Bien sur que le loyer reste normalement à payer...
    Par contre, s'il n'est pas payé qui va réclamer et entamer une procédure judiciaire ???  tongue


    rexou

    En ligne

    tempura
    Pimonaute bavard
    Inscription : 18-02-2006
    Messages : 298

    Re : Succession: décès du bailleur

    Edith a écrit :

    Bonjour, des copines utilisant votre forum m'invitent à vous poser mon probleme.

    Je loue un appart dans une copropriété de 50 autres, depuis 2003.

    Mon propriétaire est décédé en aout 2013, et son frere qui gérait mon appart au nom de son frere, m'informe;

    il renonce à l'héritage de son frere à dater du 29/11,
    il ne s'occupera plus de la gestion de mon appart,
    il m'enjoint de payer mon loyer sur le compte de la copropriété dès décembre.

    ayant recu ce courrier aujourd'hui, mon loyer de déc était déjà payé sur son compte.

    Que dois-je faire maintenant?

    Vous obtiendrez peut-être des informations utiles à l'Administration générale de la Documentation patrimoniale, qui est compétente pour les successions en déshérence.

    Écrivez à comcel.patdoc@minfin.fed.be
    Appelez le 0257 658 53 ou envoyez un courrier à:
    Administration générale de la Documentation patrimoniale
    North Galaxy – Tour B 12e étage
    Boulevard du Roi Albert II 33 bte 50
    1030 Bruxelles

    Ou alors, si vous le connaissez, prenez contact avec le notaire chargé de la succession, ou avec n'importe quel autre notaire si vous ne le connaissez pas.

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 890

    Re : Succession: décès du bailleur

    Oui, c'est une option possible... si vous voulez vraiment payer.


    rexou

    En ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut