Au hasard de nos offres
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Villa 675 000 € RHODE ST GENESE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa 770 000 € WATERLOO
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    luctus leo. consectetur porta. vel, justo

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    porte appartement forcée

    wayne
    Pimonaute intarissable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 03-08-2012
    Messages : 532

    porte appartement forcée

    Bonjour à tous,

    le fils d'un locataire m'annonce que ce dernier est à l'hopital.

    En passant sur place, je constate que la porte d'entrée de son appartement a été forcée.
    D'après le fils, il s'agit de la police, afin de lui venir en aide (à la demande du fils).

    D'après certaines sources du voisinage, il s'agirait d'une descente de police (avec chiens).

    L'agent de quartier n'est au courant de rien, et me dit qu'en cas d'opération judiciaire, il est habituellement informé.

    Comment savoir ce qui s'est réellement passé ?

    Puis-je obtenir une réparation ? et comment faire ?

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : porte appartement forcée

    J'ai eu un cas similaire. La police locale n'était pas informée. C'est la police d'une autre ville qui a été requise d'embastiller un locataire domicilié dans un de mes logements.

    La police, avec chiens et armement lourd selon les témoins, a cassé le cylindre de la première porte d'entrée (alors qu'il suffisait de passer la main...) et s'est fait ouvrir la porte blindée par un occupant.

    Ensuite, ils ont "investi" l'appart en question. Le locataire avait pourtant été radié doffice, à ma demande. Comme les demandes mettent 6 mois, il avait été radié... la veille.

    Le locataire du moment a réclamé le support psychologique de la police, tellement il a été choqué.

    J'ai transmis les frais que j'ai eu pour remplacer cylindre et clés pour tout l'immeuble. J'attends toujours. Cela fait 6 mois. Je n'ai même pas eu de réponse.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    En ligne

    wayne
    Pimonaute intarissable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 03-08-2012
    Messages : 532

    Re : porte appartement forcée

    J'ai eu un cas similaire. La police locale n'était pas informée. C'est la police d'une autre ville qui a été requise d'embastiller un locataire domicilié dans un de mes logements.

    Et comment avez-vous été mis au courant de la chose ? est-ce vous qui avez contacter la police (si oui, laquelle ?) ou est-ce eux qui vous ont contacter ?


    Dans mon cas, la porte de l'immeuble n'a pas été forcée, uniquement la porte d'entrée de l'appartement, que je pense pouvoir réparer sans trop de frais.

    Je me soucie plus de la raison de la visite de la police:
    en effet je ne désire pas avoir de voyous dans mon immeuble, et si je dois me débarrasser de certains indésirables, je préfère le faire tant que j'en ai la possibilité (contrat bail 1 an).

    D'après le fils, ce serait lui-même qui aurait appelé la police, afin de forcer la porte.pour secourir son père. Hors, le fils est très très souvent présent dans l'appartement, même en l'absence du père, j'aurais donc pensé qu'il disposait également d'une clé.

    D'après le voisinage (pas toujours fiable non plus), ce serait une descente musclée de police, avec chiens.

    J'ai constaté par ailleurs que le divan du salon était tout défait, et tous les coussins déhoussés, ce qui est assez anormal. Peut être un signe de fouille en cas de drogue planquée ??

    Par contre les ordinateurs sont toujours présents (je pense aussi que en cas de perquisition la police confisque aussi les ordinateurs, source d'information ??).

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : porte appartement forcée

    Si la police intervient à la demande de l'occupant ou de ses proches, c'est l'occupant qui assume les frais de remise en état de la porte.
    Si c'est une descente de police, ou une erreur de la police, c'est cette dernière qui paie la réparation !


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 891

    Re : porte appartement forcée

    Francis a écrit :

    Si la police intervient à la demande de l'occupant ou de ses proches, c'est l'occupant qui assume les frais de remise en état de la porte.
    Si c'est une descente de police, ou une erreur de la police, c'est cette dernière qui paie la réparation !

    C'est ainsi que je verrais les choses aussi. Et dans le cas présent, le fils revendique la "responsabilité" de l'initiative... vrai ou pas, cela implique que le locataire assume la réparation. A lui de se retourner contre la police... avec une petite chance de succès en cas d'erreur... et à mon avis sans aucun espoir en cas de descente justifiée par la réalité d'un délit avéré.

    Il vous est toujours possible de vous informer : le locataire est-il hospitalisé ? renseignez-vous auprès des hôpitaux... et téléphonez au greffe de la prison locale (en vous présentant comme assistant social par exemple) pour savoir si monsieur machin figure parmi les détenus de la maison. Cela ne vous paiera pas votre porte, mais vous serez éclairé sur la réalité de la situation.  wink


    rexou

    Hors ligne

    libra
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-02-2011
    Messages : 1 297

    Re : porte appartement forcée

    De manière générale, quand on défonce la porte d'un appartement, par exemple lors d'un cambriolage, qui supporte les frais de réparation? Le locataire ou le bailleur?

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : porte appartement forcée

    Et comment avez-vous été mis au courant de la chose ? est-ce vous qui avez contacter la police (si oui, laquelle ?) ou est-ce eux qui vous ont contacter ?

    Ce sont les occupants qui m'ont informé. Aucun contact sur place avec la police...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    En ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : porte appartement forcée

    Dégâts consécutifs à une effraction, c'est considéré comme force majeure et donc, sauf clause contraire, et encore à prouver, à charge du propriétaire.


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : porte appartement forcée

    Sauf si la police d'assurance de l'immeuble et/ou obligation dans le bail, couvrant le vol et les dommages consécutifs à une tentative de vol.


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    Francis
    Pimonaute incurable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-05-2004
    Messages : 3 478

    Re : porte appartement forcée

    Oui, sauf....


    Francis

    Il n´y a que deux définitions concernant l´infini:
    l´univers et la bêtise humaine...
    Albert Einstein...

    Hors ligne

    wayne
    Pimonaute intarissable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 03-08-2012
    Messages : 532

    Re : porte appartement forcée

    Ce sont les occupants qui m'ont informé. Aucun contact sur place avec la police...

    Mais j imagine que vous avez eu à un moment donné des contacts avec la police ? est ce eux qui vous ont contacté en premier ou l inverse ?
    Et quelle police ? Quartier ? Pj ?

    J ai carrément envie de reparer et verrouiller la porte moi même, en effet elle est toujours ouverte et n importe qui peut penetrer dans les lieux.
    Bonne idée ou non ?

    Merci à tous pour vos réponses

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : porte appartement forcée

    C'est moi qui ai dû prendre contact avec la police. L'équipe d'intervention était partie, et ce n'était plus leur problème. Je ne me souvient pas exactement comment j'ai su le bon service, mais il est clair que j'ai du chercher.

    Si la porte est ouverte, n'hésitez pas à sécuriser.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    En ligne

    wayne
    Pimonaute intarissable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 03-08-2012
    Messages : 532

    Re : porte appartement forcée

    En ouvrant un courrier "par inadvertance" j ai pu constater que le locataire a bien du être hospitalisé d'urgence.
    Avec les données présente sur le papier, j'ai pu le localiser et le contacter.

    Il avait l'habitude d héberger pour des périodes plus ou moins longues des membres de sa famille ou amis. Maintenant qu'il est hospitalisé, plus personne. Pas un qui irait réparer sa porte d'entrée. Belle mentalité.

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut