bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare (Page 1) / Locations et baux / Pim.be
[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

tototristan
Pimonaute bavard
Inscription : 31-10-2005
Messages : 239

bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Le bail a été signé avec les deux locataires, un couple, et ils se séparent. L'un deux veut rester dans le logement et assumer seul le loyer.
Manoeuvres ?
1°/ Nouveau bail ? On repart à zéro avec un nouveau bail ?
2°/ dans ce cas je peux refaire un bail à durée déterminée pour deux périodes avec maximum 3 ans ?
3°/ La garantie locative aux deux noms ? Le nouveau qui assume tout seul doit reconstituer une garantie locative tout seul ?
4°/ compteur d'eau et électricité ? Un seul destinataire des factures ?
ETC....

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 493
Site Web

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Le bail a été signé avec les deux locataires, un couple, et ils se séparent.

Leur statut matrimonial, au moment de la signature du bail ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

tototristan
Pimonaute bavard
Inscription : 31-10-2005
Messages : 239

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Ils ne sont pas mariés mais ils étaient en couple. De plus ils ont signé tous les deux le bail...Qui est enregistré avec aussi un état des lieux signés par tous les deux.
Ils sont coresponsables....
Mais que faire ?
1°/ Nouveau bail ? On repart à zéro avec un nouveau bail ?
2°/ dans ce cas je peux refaire un bail à durée déterminée pour deux périodes avec maximum 3 ans ?
3°/ La garantie locative aux deux noms ? Le nouveau qui assume tout seul doit reconstituer une garantie locative tout seul ?

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 6 056

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Si vous avez la clause d'indivisibilité et de solidarité, et qu'ils n'étaient pas mariés, vous n'avez rien à faire.

Celui qui reste a l'obligation d'assumer seul toutes les obligations légales et contractuelles liées au bail.

Les compteurs n'est pas votre problème non plus.

En ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

euh c'est bien de vouloir rester seul et d'assumer seul toutes les obligations, mais en a t'il les moyens ?


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

tototristan
Pimonaute bavard
Inscription : 31-10-2005
Messages : 239

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Erico a écrit :

euh c'est bien de vouloir rester seul et d'assumer seul toutes les obligations, mais en a t'il les moyens ?

apparemment oui ! Mais faut-il refaire un nouveau bail avec un seul locataire ou nom ?

1°/ Nouveau bail ? On repart à zéro avec un nouveau bail ?

Bizarre, je croyais que sur le site on avait déjà eu ce cas d'une séparation ?

Merci d'avance pour une réponse

Hors ligne

panchito
Pimonaute non modérable
Inscription : 20-06-2012
Messages : 6 056

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Vous n'avez pas vu ma réponse??

Si vous avez la clause d'indivisibilité et de solidarité, et qu'ils n'étaient pas mariés, vous n'avez rien à faire.

Celui qui reste a l'obligation d'assumer seul toutes les obligations légales et contractuelles liées au bail.

Les compteurs n'est pas votre problème non plus. .

En ligne

grmff
Pimonaute non modérable
Lieu : Sibulaga, Onatawani
Inscription : 26-05-2004
Messages : 16 006
Site Web

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Vous avez le choix. Ne rien faire, ou pousser au changement.

Vous pouvez les laisser (ou demander de) donner le congé et accepter ensuite un nouveau bail avec celui qui reste.

Vous libérez la garantie locative actuelle faite aux deux noms, et vous en refaites une au nom de celui qui reste.

Avantage du changement:
1. ce sera plus facile à la sortie de celui qui reste. Il ne faudra plus l'intervention de celui qui part, notamment pour libérer la garantie locative.
2. Si celui qui part disparait dans la nature, c'est d'office passage par la case "justice de paix"
3. Si celui qui part décède, il restera un compte à son nom, et ce sont des ennuis avec les héritiers.

Avantage du Statu Quo:
1. Votre loyer est garanti sur deux têtes
2. C'est de la bonne musique(mais on s'éloigne du sujet)


Grmf!
----------------
Le bonheur n'est pas une destination. C'est une façon de voyager. (Lao Tseu)
Et un peu de chocolat... (Grmf!)

Hors ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

tototristan a écrit :

Erico a écrit : euh c'est bien de vouloir rester seul et d'assumer seul toutes les obligations, mais en a t'il les moyens ?

apparemment oui ! Mais faut-il refaire un nouveau bail avec un seul locataire ou nom ?

1°/ Nouveau bail ? On repart à zéro avec un nouveau bail ?

Bizarre, je croyais que sur le site on avait déjà eu ce cas d'une séparation ?

Merci d'avance pour une réponse

apparemment ??? vous connaissez son salaire tout de même. le loyer ne dépasse pas un tiers de son salaire ? car bon ensuite faut pouvoir payer aussi l'eau , l'électricité, le chauffage...taxes, assurances....un éventuel prêt voiture ou autre....et il doit encore pouvoir manger aussi...selon moi peu, très peu de gens de la classe moyenne aujourd'hui savent vivre seuls


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

Erico
Pimonaute non modérable
Inscription : 04-10-2006
Messages : 5 476

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

grmff a écrit :

Avantage du changement:
1. ce sera plus facile à la sortie de celui qui reste. Il ne faudra plus l'intervention de celui qui part, notamment pour libérer la garantie locative.
2. Si celui qui part disparait dans la nature, c'est d'office passage par la case "justice de paix"
3. Si celui qui part décède, il restera un compte à son nom, et ce sont des ennuis avec les héritiers.

Perso jamais véçu ce cas, ça m'arriverait je crois que je préfèrerais le changement....mais probablement que je demanderais qu'une personne solvable se porte caution du locataire.


--------------------------------------------------------------------
N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 513

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Perso, dans un cas un peu similaire, j'ai demandé à recevoir un renon recommandé.
Ensuite, je refais un bail au nom du seul loc. restant dans les lieux, avec conservation de l'état des lieux de départ, et transfert de garantie locative à son seul nom.

Par contre, bail de 3  ans. Echéance du préavis coïncidait avec la fin des 3 ans, et nouveau bail également de 3 ans, avec légère adaptation de loyer (20€ mensuels, incluant l'indexation des 2 dernières années pour un loyer de base de 600). Je ne suis pas certain qu'un juge validerait un second bail court, ce qui peut être problématique en cas de problème vu que je ne fais pas enregistrer mes baux.

Avantages :
- Le loc sortant est libéré de toute obligation
- Possibilité de renouveler un bail court de 3 ans
- Loc restant "responsabilisé" par signature du nouveau bail
Inconvénients :
- Incertitude quant à la position d'un juge pour valider la "reconduction" du bail de 3 ans.
- Solvabilité locataire fatalement moindre...


rexou

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 314

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Deux cohabitants ont signé un contrat de bail. Ils ont pris conjointement en location un bien en location.Soit.

Avant d'aller plus loin , il est essentiel de savoir si la solidarité entre les cohabitants preneurs a bien été stipulée expressément dans le bail.  Quid, dans le cas soumis?

Si le congé est notifié par un des cohabitants seulement, ce congé est sans effetsur le droit au bail de son (ou sa) partenaire SAUF existence d'une clause de solidarité prévue au bail ou sauf à prouver que l'un des cohabitants agit non seulement en son nom propre mais aussi comme mandataire de l'autre (Répertoire notarial, tome VIII, livre III Le bail de résidence principale, Y. MERCHIERS, 2010, n°366).

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 513

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

La clause de solidarité est quasi-généralisée et on peut donc présupposer que c'est le cas.

Le renon n'est alors valable que s'il est notifié et signé par les deux preneurs. Un renon qui ne serait signé que par un seul des deux serait sans aucun effet et sans aucune valeur. Pour personne. Sauf accord écrit de toutes les parties.


rexou

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 493
Site Web

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Et pour en rajouter une couche  cool   : même si c'est un couple non marié, il faut vérifier s'il n'y a pas eu de déclaration de cohabitation...

Mais la synthèse des avantages et inconvénients énoncée par Grmff (28/11 - 8h50) me paraît pertinente.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 513

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

PIM a écrit :

Et pour en rajouter une couche  cool   : même si c'est un couple non marié, il faut vérifier s'il n'y a pas eu de déclaration de cohabitation...

Mais la synthèse des avantages et inconvénients énoncée par Grmff (28/11 - 8h50) me paraît pertinente.

Heu... si le couple se sépare (et c'est la raison de la modification), la cohabitation prend fin aussi.

Le seul inconvénient pour le bailleur est la solvabilité du preneur restant, fatalement moindre que dans le cas d'un bail à deux preneurs. D'un autre côté, difficile sans raison sérieuse de ne pas accepter de donner suite à la demande du loc sortant, vu la situation conflictuelle du ménage. Si la solvabilité du loc restant devait être trop problématique, reste la résolution pure et simple du bail.


rexou

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 493
Site Web

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

rexou a écrit :

Heu... si le couple se sépare (et c'est la raison de la modification), la cohabitation prend fin aussi.

lol.gif

Ce que je voulais dire, c'est que la cohabitation légale est équivalente (juridiquement parlant) au mariage.

La situation (notamment an matière de notifications à faire par le bailleur) est donc, me semble-t-il, différente qu'avec 2 colocataires, non mariés et non "pacsés" (pour résumer).


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 513

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Oui, j'avais bien compris.  wink

Mais dans ce cas, c'est les preneurs qui doivent notifier leur renon. Le bailleur quant à lui ne notifie rien du tout, il prend acte. Et quelle que soit la situation familiale des preneurs (mariés, paxés, cohabitants...) ils sont solidaires. Pour que l'un d'eux se désolidarise du bail, il faut l'accord de tous les autres signataires du bail (preneurs+bailleur).

Si les preneurs sont mariés, la solidarité sera toujours de mise (et prendra fin avec la fin du mariage) et s'ils sont paxés, cette solidarité prendra fin pour tout acte suivant la séparation légale. Un nouveau bail sur un seul preneur libèrera donc le sortant de toutes ses obligations dans ce cas.


rexou

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 314

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Je viens de prendre connaissance d'une décision du Tr. de Huy du 27 mars 2013 publié dans la revue "Le Journal des Juges de Paix" dans un numéro de 2014 relatif au "Droit des biens".

J'en livre le sommaire.

"Un congé suppose l'expression de la volonté de mettre fin à la relation contractuelle. Pour qu'il puisse avoir comme effet" de mettre fin anticipativement au bail, il doit émaner de tous les locataires.

Le courrier recommandé par lequel un des deux locataires, engagés solidairement, notifie au bailleur qu'il n'occupe plus les lieux et que le bail ne subsiste qu'à l'égard du locataire qui s'y maintien, ne constitue pas un congé. Ce courrier doit être assimilé à une demande de désolidarisation.
En revanche, un tel courrier doit être interprété comme l'expression de son auteur de s'opposer à la tacite reconduction du bail au-delà du terme de 3 ans, prévue par le contrat .Son auteur n'est donc tenu que des manquements contractuels survenus avant ce terme de 3 ans.

A défaut de comportement laissant penser au locataire qu'il est libéré de ses obligations, l'absence de réaction du bailleur au courrier par lequel ce locataire lui notifie qu'il n'occupe plus les lieux et que le bail ne subsiste qu'à l'égard du locataire restant dans les lieux, ne peut être interprétée comme une acceptation tacite.

Le bailleur qui, dans l'espoir que le locataire occupant les lieux surmontera ses ennuis financiers, n'adresse pas de mise en demeure au locataire qui a quitté les lieu, avant que l'arriéré locatif n'atteigne 5 mois de loyer, ne commet pas d'abus de droit. son comportement n'est ni fautif ni excessif."

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 314

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

Un article intéressant est également publié dans la revue "Astuces Conseils Immobilier" du 13/11/2014 (page 4) faisant notamment référence au  jugement du Trib.Huy du 27/3/2013 ayant fait l'objet de mon intervention précédente.Titre de l'article :"Vos locataires se séparent et règlent tout ensemble".

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 493
Site Web

Re : bail à durée déterminée avec un couple qui se sépare

GT a écrit :

Un article intéressant est également publié dans la revue "Astuces Conseils Immobilier" du 13/11/2014 (page 4) faisant notamment référence au  jugement du Trib.Huy du 27/3/2013 ayant fait l'objet de mon intervention précédente.Titre de l'article :"Vos locataires se séparent et règlent tout ensemble".

lien

Cher GT,

Merci pour vos informations documentées.
Puis-je à nouveau vous inviter à ajouter les liens concernés ?
Il suffit d'utiliser la balise "lien html" dans le menu des "codes simplifiés" apparaissant au dessus du cadre "votre message" (dans la version actuelle du forum: dans la nouvelle version en préparation, cela devrait être + clair)


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Le retour efficace d'une assurance "Loyer Garanti" pim.be/blog/le-retour…

Il y a 7 heures De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Appartement 1 050 000 € UCCLE
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Appartement 625 000 € UCCLE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison 2 100 000 € IXELLES
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Villa 2 700 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    adipiscing elit. mattis fringilla risus amet, Curabitur dictum Aliquam accumsan