Au hasard de nos offres
  • Maison 1 290 000 € ST-GILLES
  • Villa 1 990 000 € RHODE ST GENESE
  • Maison Sorry : trop tard ! IXELLES
  • Maison 800 000 € WOLUWE-SAINT-PIERRE
  • Maison 529 000 € UCCLE
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Villa Sorry : trop tard ! RHODE ST GENESE
  • Maison 1 950 000 € IXELLES
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Maison 1 300 000 € IXELLES
  • Voir toutes les offres »

    Pim's newsetter

    Informations régulières gratuites : abonnez-vous !
    INSCRIPTION
    close-link
    Donec in massa Donec mattis Praesent risus adipiscing

    forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



    Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Lefébure
    Pimonaute
    Inscription : 20-06-2015
    Messages : 2

    Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Bonjour,

    Je suis propriétaire d'une maison qui est louée depuis le 01/08/2014, bail d'1 an qui passe à 9 ans si le renom n'est pas donné 3 mois avant la fin du bail. Les locataires qui occupent la maison m'ont signifié, par recommandé le 15 mai 2015, qu'ils partaient. Leur préavis commence donc le 01/06/2015 pour se terminer le 31/08/2015. Ils ont quitté la maison le 15/06/2015 et ont payé leur loyer de juin.

    Pouvez-vous me dire s'ils doivent payer juillet et août même si je retrouve un autre locataire?
    J'ai eu plusieurs avis différents.

    Merci!

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Le préavis est la durée qui est prévue pour que le propriétaire puisse retrouver un locataire. A priori, si vous retrouvez quelqu'un avant la fin du préavis, le loyer n'est plus dû. C'est en tout cas ce que je considère.

    Par contre, vos locataires se retrouvent dans la 2e année d'un bail de 9 ans au bout de leur préavis. Théoriquement, vous pouvez leur réclamer deux mois de loyer d'indemnité...


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    CQFD
    Pimonaute
    Inscription : 28-05-2015
    Messages : 4

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Je suis tout à fait d'accord avec grmff pour l'indemnité de deux mois en cas de rupture dans la 2ème année dans le cas d'un bail 3-6-9.
    Mais là, nous avons un bail d'un an, dont il plus logique que l'on se trouve dans un bail court terme de maximum 3 ans.
    Dans ce cas le bail doit aller jusqu'à son terme, les loyers sont dû jusqu'à la fin du terme et une indemnité possible d'un mois car le renon a été donné en retard.  En effet, le renon aurait dû être donné fin avril. 
    Attention le locataire doit laisser se faire visiter le logement pour une relocation, sinon c'est une pièce supplémentaire pour justifier l'indemnité de relocation de 1 à 3 mois si le locataire se refuse à laisser faire visiter le logement.
    Tout ceci n'est vraiment que de mon avis personnel.
    Une invitation en conciliation auprès du Juge de Paix serait plus prudente afin de tenter d'avoir un accord entre partie.
    Les visites pourraient aussi vous donner les informations nécessaires sur les éventuels dégâts locatifs.

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 890

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Je partage l'avis de Grmff. J'aime particulièrement les termes "à priori" et "théoriquement".  :-) Bail devenu long pour cause de prévis tardif (15 jours de retard). Mais en pratique, le bailleur ne subit aucun préjudice de ce retard. D'autant plus qu'il a immédiatement reloué !

    Pas d'accord avec CQFD, on n'est en aucun cas dans le cadre d'un bail court "continué". Le locataire doit laisser visiter... mais on vous dit qu'il  est parti, le locataire ! Une "invitation en conciliation"... ben tiens ! Et le bail devrait se poursuivre (de force?) jusqu'à son terme (2 ans? 3 ans?)... Et vous défendriez cela devant un juge ? Aucune chance !

    Et pour faire simple et contenter tout le monde. Les locataires sont partis le 15 juin. Leur bail court jusque (au moins, si on fait l'impasse sur le retard de préavis) fin aout. Ils ont payé juin. Reste à payer juillet, si le bien est reloué et chacun est gagnant.
    - Le locataire économise le mois d'aout et n'est pas titillé par une question de délai tardif et une tracasserie qu'un juge considérerait sans doute (à juste titre à mon avis) comme un abus de droit vu que le bien est reloué.
    - La bailleur termine son bail sans souci et gagne un mois de "double location".
    Elle est pas belle la vie ? Pourquoi chipoter, entamer un conflit et voir un juge ???

    Grmff a dit le droit, et il a à priori et théoriquement raison... mais une pincée de bon sens et de conciliation dans la recherche d'une solution pratique sont à mon sens primordiales.

    Dernière modification par rexou (21-06-2015 14:47:26)


    rexou

    Hors ligne

    Aime ce post :
    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    CQFD a écrit :

    Mais là, nous avons un bail d'un an, dont il plus logique que l'on se trouve dans un bail court terme de maximum 3 ans.

    Je ne vois pas pourquoi on se retrouverais dans un bail de 3 ans. Le bail, sauf mention contraire au contrat, est un bail de 1 ans, qui se transforme en bail de 9 ans au bout de cette année, sauf préavis donné 3 mois à l'avance.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    GT
    Pimonaute incurable
    Inscription : 11-10-2014
    Messages : 3 788

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Sommaire de l'arrêt de cassation du 9/10/2014, C.13.0354.F,  disponible sur le site JURIDAT

    "Il suit de l'article 3 des règles particulières aux baux relatifs à la résidence principale du preneur contenues dans l'article 2 de la loi du 20 févier 1991 que, à défaut de congé notifié dans le délai prévu par le § 6 , alinéa 4, le bail de courte durée est réputé avoir été conclu pur une période de neuf ans ET est régi par les § 1er à 5 dudit article, dès le premier jour du troisième mois précédant l'expiration de la durée initialement convenue."

    Hors ligne

    Lefébure
    Pimonaute
    Inscription : 20-06-2015
    Messages : 2

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Merci à tous pour vos commentaires.
    Parce que la paix n'a pas de prix, j'ai arrêté de me prendre la tête et j'ai trouvé un accord avec les locataires.

    J'ai un locataire potentiel intéressé de louer la maison et j'aimerai retravailler mon bail.
    Que conseillez-vous comme type de bail ( 1an, 3 ans,..)?
    De votre expérience , quel est le type de bail idéal?

    Merci à vous,

    Hors ligne

    ChristopheDelagrange
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 03-12-2012
    Messages : 689

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Lefébure a écrit :

    J'ai un locataire potentiel intéressé de louer la maison et j'aimerai retravailler mon bail.
    Que conseillez-vous comme type de bail ( 1an, 3 ans,..)?
    De votre expérience , quel est le type de bail idéal?

    En ce qui me concerne, je fais signer un bail de un an renouvelable par tacite reconduction, ce qui me permet d'y mettre fin après un an ou après deux ans, sans devoir me justifier. En deux ans, on voit quand même si le locataire est sérieux. Un gros problème de paiement ou un conflit dans les deux premières années -> je mets fin au bail, sinon il se transforme en bail de neuf ans.

    J'ai vu que le bail type de la région wallonne propose une option de bail de type court résiliable chaque année. Le bail PIm prévoit aussi cette option je pense. Ce serait séduisant, un bail de trois ans, auquel on pourrait mettre fin après un an, deux ans ou trois ans. J'ai lu çà et là cependant (mais je n'ai plus les sources) qu'une certaine jurisprudence avait donné tort à des propriétaires qui avaient résilié ce bail après un ou deux ans. Donc prudence quand même...

    Le pire pour moi (aussi bien pour le bailleur que le locataire), c'est le bail de trois ans sans clause de résiliation anticipée. Le bail de neuf ans signé comme premier contrat est aussi désavantageux pour le bailleur, mais très avantageux pour le locataire : celui-ci est protégé pendant neuf ans mais il peut résilier moyennant indemnité de 3, 2 et 1 mois (et après 3 ans sans indemnité), tandis que le bailleur ne peut pas résilier sauf conditions draconiennes

    Dernière modification par ChristopheDelagrange (22-06-2015 10:52:35)


    ________________________
    ’"Après les bombes incendiaires, le contrôle des loyers est le plus sûr moyen de raser une ville" (Assar Lindbeck)

    Hors ligne

    D1791
    Pimonaute intarissable
    Inscription : 05-07-2013
    Messages : 700

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Un an reconductible une fois pour une période de deux ans (total 3 ans) que je laisse courrir en bail de neuf ans si les locataires sont bien.
    Avec indemnité de rupture pour départ anticipé.


    Modeste propriétaire bailleur de maisons unifamiliales en province de Luxembourg

    Hors ligne

    Aime ce post :
    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 679

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    D1791 a écrit :

    Un an reconductible une fois pour une période de deux ans (total 3 ans) que je laisse courrir en bail de neuf ans si les locataires sont bien.
    Avec indemnité de rupture pour départ anticipé.

    De même pour moi.

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Lefébure a écrit :

    Merci à tous pour vos commentaires.
    Parce que la paix n'a pas de prix, j'ai arrêté de me prendre la tête et j'ai trouvé un accord avec les locataires.

    J'ai un locataire potentiel intéressé de louer la maison et j'aimerai retravailler mon bail.
    Que conseillez-vous comme type de bail ( 1an, 3 ans,..)?
    De votre expérience , quel est le type de bail idéal?

    Merci à vous,

    6 mois reconductible en 6 mois. Je considère que si j'ai affaire à un enquiquineur, je le vois dans la première année. Si j'ai affaire à un mauvais payeur, je n'ai pas besoin d'un bail de type court.

    J'utilise mon bail propre, adapté à ma situation et à mes divers biens, raccourci en nombre de page. Il est largement inspiré de modèles disponibles sur le web, et mis à jour en fonction du suivi pointu et continu que je fais de la législation et de mon expérience en Justice de Paix.

    Pour une personne avec un seul bien, le bail de Pim est la meilleure solution.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    D1791 a écrit :

    Un an reconductible une fois pour une période de deux ans (total 3 ans) que je laisse courrir en bail de neuf ans si les locataires sont bien.
    Avec indemnité de rupture pour départ anticipé.

    Pareil pour moi: j'ai rajouté le droit au locataire de me donner son préavis dans les deux première périodes de bail de type court. Cela évite bien des discussions en cas de fin de bail anticipé.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    PIM
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
    Inscription : 10-03-2004
    Messages : 11 860
    Site Web

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    grmff a écrit :

    Pour une personne avec un seul bien, le bail de Pim est la meilleure solution.

    On pourrait même aller jusqu'à 2 biens ?  ops


    Erik DECKERS
    Pim's webmaster (notamment...)
    Propriétés Immobilières

    --------------------
    L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

    Hors ligne

    Erico
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 03-10-2006
    Messages : 5 476

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    selon moi quand ils ont quitté ils devaient s'acquitter de tout ce qu'ils devaient, y compris les loyers de juillet et août vu que leur préavis se termine fin août


    --------------------------------------------------------------------
    N'aie pas peur d'avancer...crains seulement de t'arrèter.....

    Hors ligne

    panchito
    Pimonaute non modérable
    Inscription : 19-06-2012
    Messages : 6 540

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Que votre bien soit reloué ou pas et à partir de quelle date fait partie de votre privée et ne regarde absolument plus vos locataires qui sont partis.

    Leurs loyers doivent vous avoir été payés jusqu'à la fin du préavis.

    En ligne

    max11
    Pimonaute intarissable
    Lieu : Bruxelles
    Inscription : 28-02-2012
    Messages : 792

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    panchito a écrit :

    Que votre bien soit reloué ou pas et à partir de quelle date fait partie de votre privée et ne regarde absolument plus vos locataires qui sont partis.
    Leurs loyers doivent vous avoir été payés jusqu'à la fin du préavis.

    Sauf que dans ce cas, ils sont toujours les locataires du bien jusqu'au 31 août.... Même s'ils ont déménagé, si une convention de fin anticipée du bail n'a pas été signée, le bail court toujours.
    Et si une convention de fin de bail a été signée, il faut se conformer à ce qui a été convenu (ce qu'on ne sait pas dans l'histoire racontée).

    Le locataire veut se délier de son obligation de payer jusqu'à la fin du bail, le propriétaire veut relouer au plus vite et ne pas perdre un candidat locataire qui voudrait entrer pendant l'été ==>  la meilleure solution = négocier une juste solution entre les parties.

    Ni l'un, ni l'autre ne peut imposer sa volonté sans faire de concessions

    Hors ligne

    Aiment ce post :
    grmff
    Pimonaute non modérable
    Lieu : Sibulaga, Onatawani
    Inscription : 25-05-2004
    Messages : 16 369
    Site Web

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    panchito a écrit :

    Que votre bien soit reloué ou pas et à partir de quelle date fait partie de votre privée et ne regarde absolument plus vos locataires qui sont partis.

    Leurs loyers doivent vous avoir été payés jusqu'à la fin du préavis.

    Je ne suis pas d'accord. Et le juge de paix, à qui je n'ai pas soumis le problème, demande systématiquement quand le bien a été reloué. C'est donc qu'il en tient compte, sur base du fait que le préavis est la période donnée au propriétaire pour retrouver un nouveau locataire. Une fois qu'il l'a trouvé, la période s'arrête.


    Grmf!
    ----------------
    N'envie pas les autres. Tu ne sais pas ce que l'avenir leur réserve...

    Hors ligne

    Himura
    Pimonaute incurable
    Lieu : Liège
    Inscription : 05-06-2013
    Messages : 2 679

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    grmff a écrit :
    panchito a écrit :

    Que votre bien soit reloué ou pas et à partir de quelle date fait partie de votre privée et ne regarde absolument plus vos locataires qui sont partis.

    Leurs loyers doivent vous avoir été payés jusqu'à la fin du préavis.

    Je ne suis pas d'accord. Et le juge de paix, à qui je n'ai pas soumis le problème, demande systématiquement quand le bien a été reloué. C'est donc qu'il en tient compte, sur base du fait que le préavis est la période donnée au propriétaire pour retrouver un nouveau locataire. Une fois qu'il l'a trouvé, la période s'arrête.

    En réalité, Panchito a raison. La règle est bien là et il est normal qu'un propriétaire puisse demander son application, telle que prévue.
    Mais en pratique, c'est souvent autre chose (pas toujours cela dit) et un juge de paix cherche plus vite le compromis qui causera le moins de préjudice aux deux parties.

    Et... Seul un juge peut modifier les termes de l'accord entre les parties. Sans jugement contraire, l'accord s'applique.

    Hors ligne

    rexou
    Pimonaute non modérable
    Lieu : bruxelles
    Inscription : 21-03-2010
    Messages : 6 890

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    max11 a écrit :

    Le locataire veut se délier de son obligation de payer jusqu'à la fin du bail, le propriétaire veut relouer au plus vite et ne pas perdre un candidat locataire qui voudrait entrer pendant l'été ==>  la meilleure solution = négocier une juste solution entre les parties.

    C'est bien la raison pour laquelle je suggérais un accord dans un post précédent :

    "Et pour faire simple et contenter tout le monde. Les locataires sont partis le 15 juin. Leur bail court jusque (au moins, si on fait l'impasse sur le retard de préavis) fin aout. Ils ont payé juin. Reste à payer juillet, si le bien est reloué et chacun est gagnant.
    - Le locataire économise le mois d'aout et n'est pas titillé par une question de délai tardif et une tracasserie qu'un juge considérerait sans doute (à juste titre à mon avis) comme un abus de droit vu que le bien est reloué.
    - La bailleur termine son bail sans souci et gagne un mois de "double location".
    Elle est pas belle la vie ? Pourquoi chipoter, entamer un conflit et voir un juge ???"

    Pour être complet, il faut que les parties signent une convention de fin de location qui reprend cet accord, et que le preneur aie remis les clés et remis les lieux à la disposition du bailleur (par écrit) lui permettant ainsi de relouer avant le terme du préavis légal.


    rexou

    Hors ligne

    Aime ce post :
    CQFD
    Pimonaute
    Inscription : 28-05-2015
    Messages : 4

    Re : Rupture de contrat par le locataire: paiement du loyer en cas de relocation

    Pas vu ou pas lu que le bien était reloué, ==> ma réaction.
    L'indemnité c'est bien sûr le juge qui convient, mais un contrat c'est un contrat, si on passe son temps à y mettre des dates et des règles et que toutes les parties les approuves et les signes.
    De toute manière 1 contrat de 1 an qui passe à 9 ans il y a quelque chose qui n'est pas logique.
    Si le contrat à une première période de 1 an c'est un contrat court terme au départ et pas un 3 - 6 - 9.
    Dans ce cas difficile de toute manière d'invoquer une indemnité de deux mois.
    Maintenant se mettre à la place du proprio qui mettrait fin au bail d'un an avec 15 jours de retard, soit le locataire s'oppose soit il demande une indemnité !
    Ici pas de recherche de conflit, un juste respect des règles pour tous le monde, c'est tout !

    Hors ligne

    Pied de page des forums

    Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

    Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
    Règlement du forum | Liste des membres



    derniers-tweets-small Derniers tweets

    Retweeted Muriel MICHEL (@mumitim): La réforme des régimes matrimoniaux entre en vigueur le 1er septembre, en même temps que le nouveau droit successoral. Qu'est-ce que ça change pour vous? lecho.be/r/t/1/id/10034… via @monargentbe

    Hier De PIM's Twitter

    Au hasard de nos offres
  • Appartement 735 000 € UCCLE
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Maison 4 600 000 € BRUXELLES
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Appartement 435 000 € ST-GILLES
  • Appartement 875 000 € FOREST
  • Villa Sous option BEERSEL
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Maison 1 200 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    commodo in commodo Phasellus dictum eleifend ut quis ipsum mattis ultricies ut