Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ? (Page 1) / Locations et baux / Pim.be
[h1_forum_fluxbb] 2017-03-22T11:29:16+00:00

forum   Vous n'êtes pas identifié(e) : Inscription :: Identification | Recherche Forum



Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Anita
Pimonaute
Inscription : 17-01-2008
Messages : 6

Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Bonjour,

Je suis propriétaire d'un immeuble de rapport, qui est vendu (mais les actes ne sont pas encore passés).

Un de mes locataires a un bail de 2 ans qui expire fin septembre. Il a reçu son congé en temps utile. Néanmoins, il souhaite rester 3 mois de plus , à l'expiration desquels il verra s'il part effectivement ou s'il négocie un nouveau bail avec le nouveau propriétaire (à cette date, les actes seront signés).

Nous avons convenu de faire un avenant à son bail, qui sera soumis aux mêmes conditions que le bail actuel !

Je compte ajouter une clause disant que la signature de cet avenant vaut congé pour la date d'expiration de l'avenant (parce que , compte tenu du délai de congé de 3 mois, je devrais lui donner congé en même temps qu'on signe l'avenant ).

Quelqu'un peut-il me préciser si c'est correct ?  Y  a t'il d'autres clauses que je devrais prévoir ?
Merci d'avance pour votre aide.

Anita

Hors ligne

Himura
Pimonaute incurable
Lieu : Liège
Inscription : 06-06-2013
Messages : 2 397

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

La clause est valide, oui.
Cependant, j'espère que ce n'est que la première prolongation du bail. Sinon, une 3ème prolongation de courte durée signifierait... un bail de 9 ans.

Bien sûr, j'imagine que vous avez informé le nouveau propriétaire de cela - étant donné que le congé donné devait probablement être lié à son achat, et qu'il pensait acheter l'appartement libre de son locataire.

Hors ligne

libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 157

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Je crois qu'il vaut mieux faire une 'Prorogation du bail pour circonstances exceptionnelles'. C'est prévu dans la loi sur les loyers.

Hors ligne

Anita
Pimonaute
Inscription : 17-01-2008
Messages : 6

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Merci pour vos réponses.

Le bail initial était de deux ans, et c'est la première prolongation.
Cette prolongation exceptionnelle est mentionnée dans le projet de compromis et elle est donc connue de l'acheteur !
D'ailleurs, au train où vont les choses pour obtenir les renseignements urbanistiques à Bruxelles 1000, l'acte authentique ne sera pas encore signé lors de la fin de la prolongation.
Je vais voir si je trouve un modèle de prolongation du bail pour circonstances exceptionnelles.
Merci
Anne smile  smile  smile

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 488
Site Web

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

N'oubliez pas de consulter votre acquéreur avant de modifier le statut locatif et obtenez confirmation écrite de sa part sur le changement, le cas échéant.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 157

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Attention, prolonger un bail ou reconduction d'un bail d'une part et Prorogation du bail pour circonstances exceptionnelles d'autre part sont deux choses totalement différentes.

Par ailleurs, ne serait-il pas possible de mettre fin au bail à la date prévue, de conclure un bail avec le futur nouveau propriétaire et que celui-ci conclue un bail avec le locataire actuel? Question qu'on pourrait poser au notaire.

Dernière modification par libra (25-09-2017 02:51:21)

Hors ligne

Anita
Pimonaute
Inscription : 17-01-2008
Messages : 6

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Merci pour vos réponses

Je vais faire une réponse globale.

Comme dit plus haut, le principe de la prolongation du bail jusqu'à fin décembre figure dans le projet de compromis. De toutes façons, l'acquéreur ne sera pas encore propriétaire à la fin de décembre (compte tenu des délais à Bruxelles pour obtenir les RU).

Ceci induit que je ne peux pas demander au "nouveau propriétaire" de faire un bail au 2 octobre puisqu'il n'est pas encore propriétaire à cette date. La prorogation de 3 mois arrange le locataire qui cherche un appartement à acheter. Il m'arrange car je ne veux pas imposer un nouveau bail d'un an au propriétaire qui me succèdera.

Je crois que je vais faire un document très simple genre :

"Entre : M. ..........................................................................................................................................., ci-après dénommé, le bailleur, et M. ..........................................................................................................................................., ci-après dénommé, le locataire, IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : 1) Le bailleur et le locataire conviennent de commun accord d’une prorogation du bail, conformément à l’article  du droit du bail de résidence principale. 2) Le bail prend fin de manière irrévocable le .../.../20.., date à laquelle les lieux loués seront remis à la disposition du bailleur.
Le présent accord vaut congé à l'expiration du délai de prorogation de trois mois
Fait en double exemplaire à ............................, le .../.../20.., le bailleur et le locataire ayant chacun reçu un exemplaire . DATE SIGNATURES DU BAILLEUR ET DU LOCATAIRE

Je ne crois pas que les condition de la prorogation du bail "pour circonstances exceptionnelles " s'appliquent dans mon cas.

Merci

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 310

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Anita a écrit :

Comme dit plus haut, le principe de la prolongation du bail jusqu'à fin décembre figure dans le projet de compromis.

Quel est le texte de cette clause du compromis (en projet) ?

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 513

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Et ne serait-il pas préférable de ne pas modifier la date de fin de bail, mais d'autoriser simplement le locataire à occuper les lieux sans titre ni droit et de manière précaire pour une période déterminée, prenant fin automatiquement le jour de l'acte de vente ?

Ainsi tout le monde y trouve son compte et les nouveaux acheteurs peuvent décider sans contrainte de l'option qu'ils choisissent : louer ou occuper.


rexou

Hors ligne

Aime ce post :
libra
Pimonaute intarissable
Inscription : 05-02-2011
Messages : 1 157

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Anita a écrit :

Je crois que je vais faire un document très simple genre :

"Entre : M. ..........................................................................................................................................., ci-après dénommé, le bailleur, et M. ..........................................................................................................................................., ci-après dénommé, le locataire, IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : 1) Le bailleur et le locataire conviennent de commun accord d’une prorogation du bail, conformément à l’article  du droit du bail de résidence principale. 2) Le bail prend fin de manière irrévocable le .../.../20.., date à laquelle les lieux loués seront remis à la disposition du bailleur.
Le présent accord vaut congé à l'expiration du délai de prorogation de trois mois
Fait en double exemplaire à ............................, le .../.../20.., le bailleur et le locataire ayant chacun reçu un exemplaire . DATE SIGNATURES DU BAILLEUR ET DU LOCATAIRE

Je ne crois pas que les condition de la prorogation du bail "pour circonstances exceptionnelles " s'appliquent dans mon cas.

Merci

J'ai l'impression qu'on marche là à dos d'éléphant dans un magasin de porcelaine.

Hors ligne

PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 488
Site Web

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

le compromis n'est pas signé ?? Ou l'acte ?


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Anita
Pimonaute
Inscription : 17-01-2008
Messages : 6

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Bonsoir à tous,

Rexou, le laisser occuper à titre précaire ne risque pas d'entraîner une transformation du bail en bail de 9 ans ?

Libra, je ne comprends pas votre commentaire

Pim, le locataire sera parti avant que le nouveau propriétaire ne soit vraiment ....propriétaire. En raison des délais d'obtention des ru à Bruxelles, soit deux mois et demi, le compromis ne pourra pas être signé avant fin octobre, et donc l'acte authentique probablement en janvier.  Cette prolongation temporaire convient à mon locataire qui a plus de temps pour se chercher un appart à acheter, et à moi, qui pourrait donner à mon acheteur un logement vide. L'acheteur est informé de cette prolongation et est d''accord (même si le compromis n'est pas encore signé !)

GT : il est noté ceci : "Le vendeur déclare.....b) que le bail du 1er étage expirait fin septembre 2017 mais que le locataire bénéficie d’une prolongation jusqu’au 31 décembre 2017."

Merci
Anita

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 513

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

Anita a écrit :

Rexou, le laisser occuper à titre précaire ne risque pas d'entraîner une transformation du bail en bail de 9 ans ?
¨

Le bail prend clairement fin et il est mis un terme à votre relation contractuelle. La garantie locative débloquée et conservée en espèces par le bailleur. Un état des lieux provisoire établi. Un document signé par les parties actant la fin de la relation contractuelle en date du ...

Dans un second temps, vous autorisez une occupation précaire sans titre ni droit en mentionnant que cette tolérance à la demande expresse du locataire prendra fin au plus tard le... et de toute manière au plus tard le jour de l'acte notarié actant la vente.
Il me semble difficile d'y voir une prolongation de bail.


rexou

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 310

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

rexou a écrit :

Dans un second temps, vous autorisez une occupation précaire sans titre ni droit (...).

Peut-on faire état d'une occupation sans titre ni droit si celle-ci fait l'objet d'une convention (autorisation) ?

Hors ligne

rexou
Pimonaute non modérable
Lieu : bruxelles
Inscription : 21-03-2010
Messages : 6 513

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

GT a écrit :
rexou a écrit :

Dans un second temps, vous autorisez une occupation précaire sans titre ni droit (...).

Peut-on faire état d'une occupation sans titre ni droit si celle-ci fait l'objet d'une convention (autorisation) ?

Le terme est en effet mal choisi : le bailleur peut tolérer (et donc "autoriser" à titre précaire) une occupation sans titre ni droit, à la demande expresse du locataire, et à titre exceptionnel, spus conditions strictes et avec limites fixées dans le temps. Cette tolérance ne peut en aucun cas être assimilée à une reconduction de bail. Précision qui peut aussi figurer dans le document signé par les parties.


rexou

Hors ligne

GT
Pimonaute incurable
Inscription : 12-10-2014
Messages : 3 310

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

rexou a écrit :
GT a écrit :
rexou a écrit :

Dans un second temps, vous autorisez une occupation précaire sans titre ni droit (...).

Peut-on faire état d'une occupation sans titre ni droit si celle-ci fait l'objet d'une convention (autorisation) ?

Le terme est en effet mal choisi : le bailleur peut tolérer (et donc "autoriser" à titre précaire) une occupation sans titre ni droit, à la demande expresse du locataire, et à titre exceptionnel, spus conditions strictes et avec limites fixées dans le temps. Cette tolérance ne peut en aucun cas être assimilée à une reconduction de bail. Précision qui peut aussi figurer dans le document signé par les parties.

A mon avis, c'est la convention entre les parties qui fixe le droit d'occupation précaire. Et leurs rapports sont régis par cette convention. A eux d'être attentifs à la rédaction de celle-ci de manière à éviter les éventuels problèmes futurs. Au contrat de bail succède une convention.

Dernière modification par GT (26-09-2017 14:07:16)

Hors ligne

Aime ce post :
PIM
Pimonaute non modérable
Lieu : Uccle, Bruxelles, Belgique
Inscription : 10-03-2004
Messages : 11 488
Site Web

Re : Prolongation pour 3 mois d'un bail de 2 ans, quelles précautions à prendre ?

@anita: en avez-vous parlé à votre propre notaire ? Il pourra vous assister pour la convention à rédiger.


Erik DECKERS
Pim's webmaster (notamment...)
Propriétés Immobilières

--------------------
L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru - (Confucius)

Hors ligne

Pied de page des forums

Pim.be : votre forum de l'immobilier résidentiel belge depuis 2002.

Les dernières discussions sont ici » Récentes | Sans réponse
Règlement du forum | Liste des membres



derniers-tweets-small Derniers tweets

Retweeted Le Figaro Immobilier (@Le_Figaro_Immo): Qui dépensera 1 milliard de dollars pour ce terrain à l’histoire incroyable ? immobilier.lefigaro.fr/articl… immobilier.lefigaro.fr/articl…

Il y a 3 jours De PIM's Twitter

Au hasard de nos offres
  • Maison 2 100 000 € IXELLES
  • Villa 2 980 000 € WATERLOO
  • Villa 3 200 000 € UCCLE
  • Maison 549 000 € UCCLE
  • Penthouse 890 000 € UCCLE
  • Appartement À partir de 365 000 € BRUXELLES
  • Appartement 1 050 000 € UCCLE
  • Maison 1 600 000 € IXELLES
  • Villa 1 290 000 € RHODE ST GENESE
  • Villa 2 800 000 € UCCLE
  • Voir toutes les offres »

    elit. consequat. tristique Curabitur non mattis